novembre 22, 2017 11:20

Publié par Gaelle Alban

Boulogne-sur-mer

La Ville de Boulogne-sur-mer est marquée par 2000 ans d’histoire. Les premiers envahisseurs furent les romains, puis les Anglais et le dernier Napoléon. Visite guidée de cette ville dont l’histoire se lit au détour des édifices comme le beffroi du XIIème siècle, les remparts du XIII siècles, le Château Musée etc. 

Monuments les plus imposants de Boulogne-sur-Mer : les remparts et le Château. En premier, furent construites les enceintes du camp militaire romain. Puis au XIIIème siècle, Philippe Hurepel y ajouta des fortifications et le château. Le château connut plusieurs modifications dues à ses différents propriétaires. Une histoire passionnante mais trop longue pour que je vous la raconte. Ce château comtal érigé sur les vestiges du rempart romain comporte des souterrains gallo-romains; la salle de la Barbière et une chapelle.

Boulogne-sur-mer et son château

Château

L’’ancien château comtal, érigé sur les vestiges du rempart romain, est lové au coeur d’une enceinte médiévale. Vous pourrez visiter ses souterrains gallo- romains, la salle de la Barbière ainsi que la chapelle. 
Construit en même temps que les remparts, ce château s’avère être la pièce maîtresse du dispositif de défense médiéval. Sa particularité résidence dans le fait qu’il fut construit sans donjon. Les douves ont été partiellement remises en eau et le pont-levis réparé. Le guide nous explique que les salles les plus remarquables se trouvent dans la partie basse : chapelle, salle comtale, souterrains. Nous n’avons pas pu les voir mais elles valent le détour. Il nous a également expliqué qu’il fallait visiter la salle gothique de la Barbière qui jouxte l’ancienne prison. 
Depuis 1987, un musée présente des collections généralistes et variées. Vous pourrez ainsi traverser les époques et les cultures de la Grèce, de l’Océanie, de l’Afrique. Et voir aussi ce qui touche à l’archéologie locale, l’Europe médiévale, les arts de la fin du XIXe siècle.
 Bien d’autres découvertes vous attendent sur place.

Château

Entrée du Château

A savoir : Sous Napoléon, le château a servi de Caserne puis de prison. Ensuite, il a été modernisé avec des ajouts de fenêtres. Les quatre tours sont entourées par un blindage de neuf mètres.

Château Musée

Ville de Boulogne-sur-mer

Château musée de Boulogne sur Mer/Vieille ville
Rue de Bernet – 62200 Boulogne sur Mer
Tél. : 03 21 10 02 20
Service Visites guidées : tél.: 03.21.80.56.78
chateaumusee@ville-boulogne-sur-mer.fr

La Basilique 

Intérieur de la Basilique

Intérieur de la Basilique

La Basilique de Boulogne-sur-mer fut construite en 1827 par l’Abbé Benoît Agathon Haffereingue sur les ruines de la Cathédrale médiévale. Ce prêtre voulait instaurer un pèlerinage pour prier une statut de la vierge échouée sur le rivage au 7ème siècle. Cette statue aurait demandé aux pêcheurs de lui construire une église digne de son rang. Cette vierge nautonière était représentée assise ou debout dans une barque conduite par deux anges. Ce jeune prête voulait également rétablir le siège épiscopal à cet endroit. Fils de paysans, ce prêtre était un habile maître d’oeuvre. Il suffit de se rendre compte des prouesses architecturales relatives à la construction de cette basilique, tel que son Dôme de 101 mètre de haut. Et mieux, il a lui conféré une importante notoriété en trouvant des donateurs célèbres. Parmi eux, nous trouvons Victor Hugo, Chateaubriand, les Bourbons, les Bonaparte, la noblesse… même les pauvres lui donnèrent de l’argent.

Bas relief

Les travaux ont duré près d’un demi siècle (1827-1866). La coupole ne fut achevée qu’en 1854. Quand aux tours occidentales, elles n’ont eu droit à leur couronnement qu’en 1870. En 1879, l’église reçoit le titre honorifique de basilique. Malheureusement, elle ne récupérera jamais son siège épiscopale. Cet abbé a fait preuve d’une témérité impressionnante lors de la construction de cette basilique.  Force est de reconnaître la qualité de son oeuvre. En effet, depuis plus d’un siècle, elle a résisté aux bombardements et aux tirs d’artillerie de la dernière guerre. Son dôme condamné par les hommes de l’art, bien que consolidé, est toujours en place. En revanche, la nef s’est effondrée un soir de novembre 1921. Heureusement, elle a été restaurée.

Coupole et Hôtel

 Notre Dame de Boulogne

A savoir : Cette Basilique, classée monument historique, fut inspirée par la célèbre Cathédrale Sain-Paul de Londres. Véritable labyrinthe, ses fondations constituent la crypte la plus vaste de France avec ses 1400 m2 de vestiges et d’artères qui témoignent d’une richesse historique. Les fouilles qui se sont déroulées en 2012 ont permis de découvrir des trésors insoupçonnés tel qu’un pan de mur antique indiquant l’existence d’un camp romain (100 an avant notre ère). La crypte romane vous emportera au XIème siècle, date de la construction de l’ouvrage religieux.

La Crypte Notre-Dame 

Crypte de la Basilique

Général José San Martin

Général José San Martin

Après une restauration importante, elle a réouvert ses portes en mai 2015. Enrichie d’oeuvres d’art sacré exhumées de l’oubli, elle accueille de nombreux visiteurs. Avec notre guide, Caroline Paux et moi-même, nous avons pu la visiter. Cette crypte est tout simplement magnifique. Les peintures murales sont impressionnantes de beauté. Le parcours est parfaitement balisé. Tout est prévu pour que les handicapés puissent y déambuler sereinement. Les éclairages confèrent une ambiance feutrée et très agréable à cette Crypte. Il y fait frais mais pas froid. Il suffit juste bien se couvrir. Une heure est nécessaire pour tout voir car l’ensemble  des salles et couloirs mesurent 1 400m2. Quand aux murs, ce sont 4000m2 qui sont peints. 473 objets plus insolites les uns que les autres valent que l’on s’attardent sur eux. Nous avons été impressionnées et charmées par ce lieu et ce qu’il contient. Des vieilles pierres datant des anciens édifices, des morceaux drogues détruites pendant la guerre et des reliques sont exposées pour que vous puissiez vous plonger au coeur de l’histoire.

Statues

Adam et Eve vers 1666. Bas relief en albâtre.

Surprenant, le libérateur argentin d’Amérique latine San Martin s’y trouve. Il est mort à Boulogne-sur-mer où il résidait. Nous avons également aimé les gargouilles dont les expressions font qu’elles semblent presque “vivantes”. Les tombeaux sont superbes et devraient remporter votre adhésion. Quand aux colonnes romanes à  l’origine de cette crypte, elles valent d’être vues. En plus de ce parcours étonnant, la crypte propose une visite muséographique qui met en valeur des trésors inestimables issus de diverses collections. Certaines pièces sont de véritables chefs d’oeuvres comme le Reliquaire du Saint-Sang offert par le roi Philippe IV (le Bel). Vous pourrez voir également des pièces d’orfèvreries, des sculptures etc. Pour profiter au mieux de cette crypte, nous vous conseillons d’opter pour une visite guidée.

Texte, statue et colonne

Fonts baptismaux

Fonts baptismaux

A savoir : Cette crypte a été agencée au 19ème siècle autour des vestiges de la crypte romane redécouverte en 1828. Ce monument Historique est orné de peintures couvrant la totalité des sesmurs et des ses voûtes. Mais, il est également un site archéologique qui témoigne des origines romaines de Boulogne. Aujourd’hui, en plus elle est devenue un musée où sont présentés un trésor d’Art Sacré et une collection lapidaire d’éléments provenant de l’ancienne cathédrale médiévale. 2000 ans d’histoire vous y attendent.

Vierge Nautonière et Torse cuirassé (Fragment lapidaire romain) trouvé en 1820. Datation estimée 3ème siècle.

Vierge Nautonière et Torse cuirassé (Fragment lapidaire romain) trouvé en 1820. Datation estimée 3ème siècle.

Voeux de Louis XIV. Bas relief en albatre vers 1656.

Voeux de Louis XIV. Bas relief en albatre vers 1656.

Crypte (entrée de la Cathédrale) 
Rue de Lille, 62200 Boulogne-sur-Mer
Tél 03 91 90 02 95
crypte@ville-boulogne-sur-mer.fr

Le Beffroi

Escalier du Beffroi

Sa construction est attribuée à Renaud de Dammartin, comte de Boulogne (1191-1214). Il fut l’un des plus puissants seigneurs du royaume et  n’hésita pas à stopper au roi de France Philippe Auguste. Initialement un Donjon, il faisait partie du château comtal. Philippe Huregel, successeur de Renaud Dammartin, éleva son château sur un autre site situé à l’angle oriental de l’enceinte urbaine. Ce Donjon ne lui étant plus utile, il le céda au bourgeois de la haute ville qui en firent leur beffroi. Haut de 37 mètres, il s’agit du plus ancien édifice de Boulogne-sur-mer.

A quoi sert un beffroi ?

Boulets et vue du haut

Sa fonction consiste à accueillir une cloche qui rythme le temps de la vie sociale. Il a également pour fonction d’abriter le sceau, la Charte et autres documents appartenant à la commune. En 1268, les bourgeois ont refusé de payer le subside levé pour payer la croisade. Résultat, Louis IX supprima la charte communale, brisa le sceau, la cloche et détruisit partiellement le beffroi. Heureusement, il fut reconstruit l’année suivante grâce aux privilèges communaux rétablis. Il semblerait que l’étage du beffroi qui abrite les cloches date de cette époque. Pour ce qui est de l’étage octogonal actuel, il a servi à remplacer une flèche en ardoise détruite en 1712 par un incendie. Ce beffroi fut le seul monument historique épargné lors des bombardements de la seconde guerre mondiale. Depuis 2005, il est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité.

Vu du haut du Beffroi

Au pied du beffroi, il y avait une rangée de vieilles maisons. Dans les années 1930, la mairie les rachètent pour les détruire afin d’agrandir les bureaux de l’Hôtel de ville. En 1931 le chantier de démolition dévoile le beffroi dans toute sa grandeur. Résultat, la Commission du Vieux Boulogne obtient de la municipalité qu’elle modifie ses plans d’agrandissement et laisse le monument apparent dans sa totalité. C’est cette décision qui fait qu’aujourd’hui vous pouvez le voir dans son intégralité.

Place Godefroy de Bouillon
62200 Boulogne-sur-Mer
03 91 90 02 95
patrimoine@ville-boulogne-sur-mer.fr

  Entrée du Château

Quelques Bonnes adresses à Boulogne-sur-Mer et alentours

L’hôtel-restaurant Najeti
Château Cléry
Rue du Château
62360 Hesdin-l’Abbé
09 70 38 14 32

L’enclos de l’évêché
6 Rue de Pressy
Boulogne-sur-Mer
03 91 90 05 90

Chambre d’hôtes
L’Accalmie
147 Rue Carnot
Wimereux
06 84 93 22 64

Chambres d’hôtes
L’Alidade
1 bis rue Pierre André Wimet
Wimereux
06 75 55 48 20

Hôtel Les Argousiers
28 Rue Clemenceau
62164 Ambleteuse
03 21 99 87 00

Paul et Virginie
19 Rue du Général de Gaulle
Wimereux
09 67 08 40 62

L’hôtel de la Baie à  :
Rue Alphonse Daudet
Wissant
03 21 00 00 64
http://www.hoteldelabaiedewissant.com

Restaurants l’Aloze
6 Rue Notre Dame
Wimereux
03 21 32 41 01

La Chaloupe
1 rue du Muret
Wissant
03 21 96 23 10

Le Green Bistrot
4 rue du Muret
Wissant
07 81 17 90 63
www.tourisme-boulognesurmer.com
i
nfo@tourisme-boulognesurmer.com
03 21 10 88 10

PAS-DE-CALAIS TOURISME
route de la Trésorerie
62126 Wimille
03 21 10 34 60
Contact : edition@pas-de-calais.com

Copyright : Caroline Paux

A lire aussi sur Dynamic Seniors :

http://dynamic-seniors.eu/les-phoques-de-la-baie-dauthies/
 http://dynamic-seniors.eu/le-paradis-marin-de-nausicaa/

Classés dans :

SUR LE MEME THEME

36 tableaux et plus de 500 sujets ou personnages illuminent les nuits du Festival. Un spectacle époustouflant et unique en Europe

dimanche, décembre 10, 2017

Festival des lanternes : Nuits de Chine sur Gaillac ville lumière

Après Dallas, Singapour et Toronto, le Festival des lanternes s’est arrêté en France. Une première en Europe. Gaillac, dans le Tarn, est devenue une ville lumière où ce joyau de la culture chinoise brille la nuit de mille feux jusqu’au 31 janvier. 

En savoir plus

Noël décorations

jeudi, décembre 7, 2017

Marché de Noël à Charleville-Mézières jusqu’au 7 janvier

Le marché de Noël est devenu une institution en France. Savez-vous qu’il date du XIVè siècle et qu’il a  fait son apparition en Allemagne et en Alsace ? A l’époque, il s’appelait “Marché de Saint Nicolas”. Le document le plus ancien remonte à 1434 lors du règne de Frédéric II de Saxe. Ce document évoque un “Striezelmarkt” ayant eu lieu à […]

En savoir plus

Parc national de Tikal

dimanche, décembre 3, 2017

Les Mayas et leur histoire : une découverte passionnante

Les Mayas ont fait leur apparition en 2600 avant Jésus-Christ. Leur apogée se situe au IIIème siècle après Jésus-Christ. Les Mayas vivaient dans plusieurs villes. Chacune d’elle avait sa propre hiérarchie et ses règles. Il semblerait que le nombre de Mayas fut de vingt millions d’individus. D’après les informations fournies par Elda (notre guide), 70 000 […]

En savoir plus