août 27, 2017 10:46

Publié par Gaelle Alban

Saint-Raphaël.

Une superbe exposition est dédiée à Henry Valensi (1883-1960)  au musée château des Ducs de Wurtembert. Elle est intitulée “La musique des couleurs”. Vous avez jusqu’au 17 septembre pour aller l’admirer. Présentation pour que vous puissiez la découvrir.

Exposition Henry Valensi

Etude pour l'expression de l’automobile

Etude pour l’expression de l’automobile

Le musée du château des ducs de Wurtemberg de Montbéliard propose une rétrospective de l’oeuvre de Henry Valensi (1883-1960).
Ce peintre de la modernité aux confins de l’orphisme et du futurisme, était le chef de file du mouvement Musicaliste.
Cette deuxième rétrospective depuis 1963 présente l’histoire de cet artiste aux multiples facettes :
– peintre.
– illustrateur.
– grand voyageur.
– penseur éclairé mais aussi théoricien et conférencier intarissable.
Tel un chef d’orchestre, Henry Valensi met en musique les couleurs sur la toile et nomme symphonie, prélude ou fugue ses oeuvres les plus accomplies.
La couleur et la cadence des lignes offrent des résonances sentimentales, au rythme d’une peinture bientôt mise en mouvement avec sa « Cinépeinture » en 1959.
Cette exposition apporte un nouveau regard sur cet artiste singulier du XXème siècle.
Cet artiste suscite un intérêt grandissant depuis l’accrochage Modernités plurielles du Centre Pompidou en 2013.

“La musique des couleurs”

La cité de Carcassonne

La cité de Carcassonne

Cette rétrospective inédite propose de découvrir Henry Valensi, peintre au coeur des révolutions de l’art moderne, entre figuration et abstraction.
Les oeuvres présentées vont des premiers paysages impressionnistes aux créations musicalistes.
Elle apporte un nouveau regard sur cette figure méconnue du XXème siècle.
Déployée sur 500 m², l’exposition bénéficie du précieux concours de l’Association des ayants droit de Henry Valensi.
Elle rassemble une centaine d’oeuvres : peintures, documents, objets, photographies et films documentaires.
Elle regroupe des toiles provenant de collections publiques (Centre Pompidou, musée de Grenoble, musée des Beaux-Arts de Carcassonne …).
Elle s’appuie cependant essentiellement sur de nombreux prêts de collectionneurs privés, et permet donc de découvrir majoritairement des oeuvres inédites.

Henri Valensi

Le Mariage des palmiers, Bou Saâda et Sainte-Sophie

Bou Saâda et Sainte-Sophie et Le Mariage des palmiers

Né à Alger en 1883, Henry Valensi étudie la peinture en 1898 à l’École des Beaux-Arts de Paris.
Intéressé par le mouvement orientaliste, il effectue de nombreux voyages en Europe et en Afrique du Nord.
Il se fait remarquer dès 1907 au Salon des Indépendants à Paris.
Aux côtés de Marcel Duchamp, Francis Picabia, Albert Gleizes et Jean Metzinger, il organise le Salon de la Section d’or en 1912, premier salon cubofuturiste.
Il prend ainsi très tôt ses distances avec le réalisme et ses recherches aboutissent en 1932 à la création de l’Association des artistes musicalistes.
Il en deviendra le principal ordonnateur et diffuseur jusqu’en Europe de l’Est pendant près de vingt ans.

Le musée du château des ducs de Wurtemberg

Les faucheurs

Les faucheurs

Situé au coeur de la ville de Montbéliard, le château des ducs de Wurtemberg se dresse sur un éperon rocheux dominant le confluent de la Lizaine et de l’Allan.
Pendant quatre siècles,le château fut la résidence des ducs de Wurtemberg.
Ils marquèrent le Pays de Montbéliard d’une indépendance d’esprit et d’une liberté qui se conforta au XVIème siècle avec la réforme luthérienne.
En 1960, le château devient un musée regroupant diverses et riches collections :
– archéologie.
– histoire naturelle et beaux-arts.
Depuis 1970, le musée développe également une collection d’art contemporain.
La collection des Musées de Montbéliard compte à ce jour 600.000 pièces.

Les Derviches tourneurs

Les Derviches tourneurs

Suivant un parcours chronologique, l’exposition se décline en quatre parties :
1/ 1909-1914 :
De l’impressionnisme à la Section d’or
Le parcours débute avec ses oeuvres de jeunesse réalisées lors de ses nombreux voyages (El Kantara, Moscou, Constantinople).
Il s’agit de paysages exposés à partir de 1905 au Salon des Orientalistes. En 1909, il prend ses distances avec l’impressionnisme.
À partir de réflexions autour du chiffre, de la couleur, du rythme et du mouvement, le peintre fait naître la Section d’or en 1912 avec ses pairs.
Sa peinture se situe alors précisément au croisement entre le cubisme et le futurisme.
Il établit en 1913 sa « Loi des Prédominances », désignant la musique comme art majeur du XXème siècle.

2/ 1915-1917 :
La campagne des Dardanelles
La deuxième partie de l’exposition s’intéresse à l’engagement de Henry Valensi comme peintre aux Armées, pendant l’expédition des Dardanelles (1915-1916).
Durant la Première Guerre mondiale, cette région* est contrôlée par l’Empire ottoman alors en guerre contre le Royaume-Uni, la France et la Russie. Pochades, dessins et aquarelles aux légendes détaillées sont autant de précieux témoignages historiques, qu’il synthétisera dans son immense toile Expression des Dardanelles.
*située dans l’actuelle Turquie

3/ 1918-1931 :
Mouvement dynamique, voyages et récits
Au début des années 1920, grâce à ses nombreux voyages, Henry Valensi intègre la notion de temps dans l’espace à travers ses toiles.
Ainsi, il vise la synthèse de l’histoire et de la géographie dans une série de tableaux rendant hommage aux villes traversées (Tolède, Nice, Fès…).
Mouvement, temporalité et spatialité sont également déclinés lors de séries consacrées aux sports, divertissements et transports (corrida, automobile, tennis…), ainsi qu’aux régions de France.

Cette exposition est organisée en étroite collaboration avec l’Association des ayants droit de Henry Valensi.

Musée du château des ducs de Wurtemberg
25200 Montbéliard
Tél. : 03 81 99 22 61
musees@montbeliard.com
www.montbeliard.fr
Exposition jusqu’au au 17 septembre 2017
De 10h à 12h et de 14h à 18h
Fermé le mardi et les jours fériés
Entrée : 5 euros / Tarif groupes et étudiants : 3 euros.
Entrée gratuite pour les moins de 18 ans, les personnes handicapées, ainsi que le 1er dimanche de chaque mois.
Commissaire de l’exposition Aurélie Voltz, directrice des Musées de Montbéliard, assistée de Sarah Guilain.

Crédit Photos :  Musée du château des ducs de Wurtemberg
Photo à la Une : Saint-Raphaël.

A lire aussi sur Dynamic Seniorshttp://dynamic-seniors.eu/monaco-exposition-sur-la-cite-interdite/

Classés dans :

SUR LE MEME THEME

Coco le dessin animé à ne pas manquer

samedi, décembre 16, 2017

La Féérie des Eaux et COCO de Disney Pixar à voir absolument

La Féérie des Eaux est le spectacle mythique du Grand Rex. Pour les familles, il s’agit du rendez-vous incontournable des fêtes de Noël et du jour de l’an. Cette année, La Féérie des Eaux revient avec un nouveau spectacle aquatique et musical. Puis, place à COCO de Disney Pixar. Au mois de Novembre, j’avais fait une […]

En savoir plus

Hommage à Johnny Hallyday

dimanche, décembre 10, 2017

Johnny Hallyday : l’hommage populaire rendu à Paris

Les fans de Johnny Hallyday étaient près d’un million massé sur les les Champs-Elysées, place de la Concorde et rue Royale pour lui dire un dernier adieu. L’émotion était palpable. Les yeux rougis par les larmes pour certains, le rythme dans le corps pour d’autres en chantant ses chansons et une ferveur commune au niveau de […]

En savoir plus

Les Habits de Lumière à Épernay

mardi, décembre 5, 2017

La ville d’Épernay revêt ses Habits de Lumière pour fêter Noël

Du 8 au 10 décembre, plus de 45 000 personnes sont attendues sur la mythique avenue de Champagne dans la ville d’Épernay. C’est la dix-huitième édition des Habits de Lumière. Au programme : des déambulations et des mises en lumière, mais aussi des bars à champagne dans les cours des prestigieuses maisons de Champagne, des […]

En savoir plus