juillet 17, 2017 8:09

Publié par Caroline PAUX

Lascaux-IV-ANIMATION

À Montignac, en Dordogne, Le Centre international de l’Art pariétal, nom officiel de Lascaux IV, a ouvert ses portes le 15 décembre dernier, après trois années de travaux. Une réplique à échelle réelle de la célèbre grotte de Lascaux découverte le 12 septembre 1940 par quatre adolescents. Depuis son ouverture Lascaux IV a déjà franchi le cap des 200 000 visites. Succès.

Il faut entendre parler ceux qui ont déjà découvert Lascaux IV pour comprendre combien l’émotion peut être forte en entrant dans cette grotte. On sait que c’est une réplique. Mais tout est fait pour nous le faire oublier. La température réglée à 13°, la résonance, l’ambiance, la lumière et, bien sûr, la qualité des reproductions picturales. On conçoit vite combien la grotte originale est un joyau et l’importance d’une mise en sécurité totale pour ne pas perdre ce trésor de l’histoire.

Lascaux IV : un immense écrin blanc

Lascaux IV Visite de la Grotte

A Lascaux IV vous découvrirez un immense écrin blanc à l’extérieur. Lascaux IV est bâti comme un paysage et une faille horizontale. Le parti pris architectural du projet, confié à l’agence norvégienne Snohetta, consistait à rester dans la sobriété. Pas d’ostentation, pas de surenchère de formes et de matériaux, pour que se dégage un véritable sentiment de puissance. Le bâtiment, à la fois graphique et moderne reste extrêmement bien intégré à l’environnement.Lascaux IV, c’est plus de 8 500 m2 d’espace de visite, dont la réplique totale de la grotte originale et six salles d’exposition. Celles-ci retracent l’histoire de la découverte de Lascaux.

Maquette de Lascaux IV

Maquette de Lascaux IV

Chaque visiteur est muni d’un compagnon de visite, une tablette numérique en plusieurs langues, facile d’utilisation. La visite de Lascaux IV démarre par le belvédère qui offre une  très large visibilité sur la vallée de la Vézère, classée au patrimoine mondial par l’Unesco… Un très beau paysage avec vue sur les principaux sites archéologiques environnants. Un médiateur nous accompagne (par groupes de 32 personnes au maximum). Nous entrons dans “l’abri” et nous voilà embarqué dans un fabuleux voyage à travers le temps…

Lascaux IV Visite de la Grotte

Première étape, une salle noire avec un écran immersif qui nous fait découvrir la vallée de la Vézère 20 000 ans auparavant. Le paysage de Lascaux ressemblait alors à une steppe dominée par les animaux. Puis, d’un bond, nous voilà arrivés en 1940, dans la forêt de Lascaux, avec les jeunes adolescents qui ont découvert la grotte. Ils nous invitent à les suivre.

Lascaux IV : 2 000 représentations d’animaux

Lascaux IV Visite de la Grotte

Le grand moment arrive enfin. Nos yeux s’habituent au noir. Nous entrons dans une vaste nef, à la fois fébriles et pressés de voir. L’atmosphère est restituée. Une température plus fraîche, un son atténué. Nous sommes vraiment dans une grotte. Et là, c’est l’émerveillement. Une licorne nous accueille, semblant donner la direction à prendre vers des chevaux qui galopent sur les parois…

Lascaux IV Visite de la Grotte

Lascaux IV est, au millimètre près, la reproduction de Lascaux. Même le relief des peintures est identique… On y voit le trou par lequel Marcel Ravidat est entré par hasard en 1940. Ainsi que 2 000 représentations, dessins couleurs, peints avec des pigments minéraux, ou gravures. Merveilleux témoignages d’artistes de Cro-Magnon d’il y a plus de 18 000 ans. Chaque élément a été reproduit à échelle réelle. Un bestiaire de plus de 600 animaux. Beaucoup de chevaux, des cerfs, des aurochs, des bouquetins, des bisons… Mais aussi un ours, un rhinocéros, des félins, des singes et… un homme, seule gravure représentant un humain.

Lascaux IV Visite de la Grotte

La grotte est constituée de huit espaces que nous découvrons librement. Notre médiateur nous explique dessins et gravure de chaque salle : Les deux Bisons adossés, La grande Vache noire, Le panneau de l’Empreinte, l’Abside, la Scène du puits, le Diverticule Axial, ou Cheval renversé, et la salle des taureaux… Nous allons de surprise en surprise. Mais beaucoup d’interrogations restent sans réponse. Une chose est sûre on entre dans la grotte avec des questions, on y ressort avec encore plus de questions. La grotte conservera toujours une grande part de mystère.

Une expérience insolite

L'atelier de Lascaux

Après cette visite chargée de surprises et d’émotion, le Centre international de l’art pariétal propose plusieurs espaces ateliers permettant aux visiteurs de prolonger la découverte. Des espaces ludiques, numériques, pédagogiques et intéressants.

L’atelier de Lascaux

L'atelier de Lascaux

Il est composé de quatre dispositifs. Découverte de la maquette en réalité augmentée. Une expérience de l’art, qui permet au créer soi-même, virtuellement, une œuvre d’art. Avec, bien sûr, les mêmes outils et techniques employées par les hommes du paléolithique. Enfin presque ! Une expérience immersive expliquant comment la grotte a pu survivre au passage du temps. Et un espace où l’on peut manipuler et en savoir plus sur les objets découverts lors des fouilles archéologiques.

Le théâtre de Lascaux

La galerie de l’imaginaire

Des petites salles scénarisées ont été installées pour permettre aux visiteurs de voyager dans le temps et de comprendre. Ils se retrouvent au XIXe siècle, à l’Exposition Universelle de 1878 et découvrent les premières grottes ornées. Puis au XXe siècle où ils font connaissance d’André Leroi-Gourhan et Henri Breuil, deux célèbres hommes de la Préhistoire, qui leur parlent de la Grotte de Lascaux. Et enfin au XXIe siècle, un monde tourné vers la technologie de pointe utilisée par les chercheurs et archéologues.

Lascaux et le monde en cinéma 3D

Lascaux et le monde en cinéma 3D

Muni de lunettes 3D, les visiteurs visitent la grotte de Lascaux en multi-écrans et en relief. Ce film “Lascaux et le monde” les entraînent au cœur de chaque recoin de Lascaux et leur permettent de découvrir d’autres grottes ornées du monde. Une expérience très réaliste.

La galerie de l’imaginaire et l’exposition temporaire

La galerie de l’imaginaire

Dans une des salles les visiteurs explorent les liens entre des œuvres artistiques datant de l’art pariétal, jusqu’à l’art contemporain. Un mur de 90 écrans composé de photos d’œuvres d’artistes réputés (Miron, Picasso…) constituent cette exposition insolite. Le public est invité à composer sa propre exposition en choisissant des images. Sa sélection mélangeant art contemporain et art pariétal est assemblée en une seule et même image, visible de tous.

Visite en immersion de Lascaux II

Visite en immersion de Lascaux II

Après (ou avant) avoir découvert Lascaux IV, s’il vous reste du temps, ne ratez pas la visite de Lascaux II situé à quelques dizaines de mètres de l’entrée de la grotte originale.
Lascaux II a été la première réplique au monde d’une grotte, ouverte au public en 1983. On y découvre deux galeries, la Salle des taureaux et le Diverticule Axial.

Visite en immersion de Lascaux II

Les dessins y ont été reproduits à l’identique. Vous vous dites « À quoi bon ? » puisqu’après avoir vu la reproduction de Lascaux IV vous pensez en savoir assez… Eh bien non. Si vous voulez un peu plus d’émotion et de magie, il faut compléter la visite par ce petit voyage dans le temps. La visite est différente et se fait à la simple lumière d’une grosse bougie. Le guide, aussi passionné et passionnant que les médiateurs de Lascaux IV, vous entraîne pendant plus d’une heure au cœur du passé. C’est magique.

Visite en immersion de Lascaux II

Les visites sont plus approfondies, plus intimes, événementielles ou thématiques avec un flux plus restreint. L’objectif est de préserver les sols et respecter la sanctuarisation de la colline.

Visites :

Lascaux IV

Visites guidées entre 10 heures et 18 h 30 (durée 1 h 15) par groupe de 20 personnes.
Prévoyez un vêtement chaud, la température dans la grotte est de 13 °C.
Elle n’est pas accessible aux fauteuils roulants et poussettes.

La grotte de Lascaux découverte en 1940

Découverte de la grotte de Lascaux : Marcel Ravidat, Georges Agniel, Simon Coencas et Jacques Marsal

8 septembre 1940. Marcel Ravidat, jeune apprenti mécanicien de 18 ans, aime promener son brave chien roux, “Robot”, sur la colline de Lascaux. Lors d’une de ses balades, il le perd de vue et l’entend aboyer. Il découvre qu’il est tombé dans un trou provoqué par la chute d’un arbre. Il sort son chien et regarde de plus près ce trou. Il jette un caillou et entend une résonance. Il a peut-être trouvé le souterrain d’un château ? Il décide de revenir avec des outils pour en avoir le cœur net.

Objets de La Grotte de Lascaux

Objets de La Grotte de Lascaux

10 septembre. Marcel est accompagné de trois camarades, Georges Agniel, Simon Coencas et Jacques Marsal. Ils élargissent l’ouverture et forcent l’entrée grâce à des coutelas. Ils se glissent dans l’étroite ouverture. Munis de lampes, ils entrent dans la caverne et découvrent alors des dessins et des gravures extraordinaires sur la cavité. Ils sont époustouflés. Ils décident de garder le secret. Résultat, trois jours plus tard toute la ville est au courant. Les adolescents en parlent d’abord à leur instituteur, Léon Laval, qui alerte aussitôt l’abbé Breuil, passionné de Préhistoire. Ils descendent accompagnés de plusieurs historiens et c’est le début des recherches et de la formidable histoire de Lascaux.

Lascaux IV Une Dordogne

Lascaux IV Une Dordogne

1948. De gros travaux sont réalisés pour permettre au public de visiter la grotte, élargissement de l’entrée, abaissement du sol… La grotte est ouverte au public et il vient en nombre découvrir ce trésor. Jusqu’en 1963, les lieux sont piétinés et la grotte a perdu son équilibre naturel. Elle est polluée. Des micro-organismes, dont des algues (maladie verte), touchent les parois et les peintures… La grotte fermera ses portes au public en 1963 afin de lutter contre le risque de cristallisation (maladie blanche). Une façon de diminuer la température, le gaz carbonique et l’hygrométrie. Aujourd’hui la grotte est encore convalescente et n’est ouverte qu’aux scientifiques qui n’y entrent qu’une demi-heure par semaine !

En savoir plus :

Visite de Lascaux IV

Des guides ? Non, des médiateurs. À Lascaux IV, les guides sont des médiateurs. Ils sont les « ambassadeurs » de ce site de renommée internationale et pour cela ont été choisis avec attention. La sélection a été drastique. Plus de 700 candidatures ont été envoyées pour seulement une trentaine d’élus. Chaque médiateur a reçu une formation de plus de cinq semaines pour transmettre la vaste et belle histoire de Lascaux. Faire vivre et ressentir.

Visites en 2017

Lascaux IV

Le Centre international de l’art pariétal Lascaux IV a ouvert ses portes le 15 décembre 2016.
En juin, déjà plus de 200 visiteurs l’avaient découvert.
Plus de 400 000 visiteurs devraient l’avoir visité cette année.
Il faut compter entre 2h30 – 3 h pour une visite complète de Lascaux IV.

Le Centre international de l'art pariétal Lascaux IV

Adresse du site. Centre international de l’art pariétal, avenue de Lascaux, 24290 Montignac.
http://www.lascaux.fr

Horaires et tarifs.

En juillet et août : 8 h 30 à 22 h, septembre : 8 h 30 à 20 h,
En octobre, novembre, décembre : 10 h à 19 h…
Prix des places : adultes : 16 €, enfant (7-12 ans) 10,40 €.

Semitour-Périgor est la première entreprise touristique du département, dirigée par André Barbé.

Elle est chargée de promouvoir le tourisme et le commerce local liés aux sites. Le département lui a confié d’exploitation des sites culturels majeurs, d’hébergement et de loisir (dont le Centre international de l’art pariétal). En 2016, pour la première fois, le cap des 500 000 visiteurs annuels a été atteint..

A découvrir également :

L’abri préhistorique de Laugerie Basse

– La richesse du patrimoine culturel et naturel de la Dordogne est sans fin. C’est une destination idéale pour les vacances en famille, avec sa douceur de vivre, ses grands espaces verts et ses nombreuses découvertes. Le Périgord regorge de sites préhistoriques, de châteaux, de cloîtres et de grottes…
Profitez de votre visite au Centre international de l’art pariétal pour découvrir d’autres sites.

La Grotte du Grand Roc

La Grotte du Grand Roc

– La Grotte du Grand Roc, inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Creusée dans une magnifique falaise qui surplombe la Vézère, cette grotte a été découverte par Jean Maury le 29 avril 1924. Un chef-d’œuvre naturel riche de cristallisations étonnantes, stalactites, stalagmites, triangles de calcite… Une véritable forêt minérale avec des formes défiant parfois les lois de l’apesanteur. À découvrir une colonne qui a grandi en forme de croix, une stalagmite ressemblant étrangement à une Vierge et l’enfant et une excentrique dite « La victoire de Samothrace”… En plus des visites quotidiennes, des visites nocturnes sont organisées tous les lundis en juillet août. A Les Eyzies-de-Tayac-Sureuil

L’abri préhistorique de Laugerie Basse

L’abri préhistorique de Laugerie Basse

 L’abri préhistorique de Laugerie Basse. Ce site, situé à quelques mètres de la Grotte du Grand Roc, a été occupé entre 15 000 et 10 000 ans avant Jésus Christ. Il a servi de référence aux préhistoriens du monde entier. Plus de 600 œuvres d’art ont été découvertes lors des fouilles et une partie du site n’a pas encore été exploitée ! Parmi les découvertes la statuette d’une femme à la tête coupée, baptisée “Vénus impudique”, une rondelle d’os gravée, un harpon et du mobilier illustrant les capacités artistiques des hommes préhistoriques. A Les Eyzies-de-Tayac-Sureuil.

Le Parc du Thot

Le Parc du Thot

–  Le Parc du Thot. Le site regroupe un espace muséographique et un parc animalier, représentation grandeur nature des cinq fac-similés majeurs de la galerie de la nef de la grotte Lascaux… Aurochs, cerfs, bisons, chevaux de Prjewalski et… loups arrivés il y a deux mois ! Des ateliers pour les enfants sont organisés. Parc du Thot, 24290 – Thonac.

Le Parc du Thot

Le Parc du Thot

– Le château de Biron, siège d’une des quatre Baronnies du Périgord, reconnu Site majeur d’Aquitaine, classé Monuments historiques. Un ensemble architectural exceptionnel qui a servi de décor, entre autres, pour “La fille de d’Artagnan” et “Le pacte des loups”.

Le Parc du Thot

Le Parc du Thot

Le Château de Bourdeilles, autre siège des Baronnies du Périgord, domine la Dronne sur un éperon rocheux. Ses premières traces datent de 1183. Un couple de mécènes parisiens, pris de passion pour le château, l’a habillé avec une collection de meubles exceptionnelle et unique en France. Il a servi de décor aux films “Cartouche” et “Richelieu, la pourpre et le sang”.

Le cloître de Cadouin, véritable chef-d’œuvre de l’art gothique flamboyant, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Fondée en 1115, cette abbaye a été reconstruite à la fin du XVe siècle et magnifiquement restaurée depuis peu. Elle a longtemps abrité ce que l’on croyait « le suaire de tête » (le linge ayant recouvert la tête du Christ). Pendant sept siècles des pèlerins s’y sont rendus. En réalité il s’agissait d’une étoffe musulmane du XIe siècle dont la reproduction est visible à l’accueil du cloître.

Le Parc du Thot

Le Parc du Thot

La Maison forte de Reignac, un château « falaise » étrange et secret ! Il surgit du roc dans lequel il est inséré et cache d’immenses abris sous roche. D’un intérêt historique il a pendant 50 ans été exploité à des fins scientifiques et archéologiques. Il n’est ouvert au public que depuis 2006. A Tursac.

Les grottes du Roc de Cazelle, à Les Eyzies, La Roque Saint-Christophe, à Peyzac-le-Moustier, Les jardins suspendus de Marqueyssac à Vézac…

Une bonne adresse

Hotel restaurant Les Glycines et son Chef

Hotel restaurant Les Glycines et son Chef

– Hôtel Les Glycines. 4 étoiles, affilié Châteaux & Hôtel Collection.
Cet hôtel est un ancien relais de poste du XIXe siècle avec beaucoup de charme.
Il comporte 26 chambres belles et confortables dont trois lodges avec terrasses.
Piscine, spa, parc de 2,5 hectares…
La Cuisine est inspirée et gourmande, que ce soit dans “Le bistro des Glycines” pour le déjeuner, ou “Le 1862”, restaurant gastronomique tenu par le chef Pascal Lombard.
Celui-ci propose une cuisine entièrement faite maison à partir de produits frais dont certains issus des 1 000 m2 du potager de l’hôtel…
Hôtel Les Glycines, 4 avenue de Laugerie, 24620 Eyzies de Tayac-Sureuil. http://www.les-glycines-dordogne.com/

Lascaux IV Atelier

Copyright : Caroline PAUX

A lire aussi sur Dynamic Seniorshttp://dynamic-seniors.eu/le-paradis-marin-de-nausicaa/

Classés dans :

SUR LE MEME THEME

Antigua

mardi, août 15, 2017

Guatemala : Un véritable enchantement des cinq sens

Le Guatemala m’a tellement plu que j’ai une réelle envie d’y retourner. Je n’y suis restée que quatre jours, mais ils me permirent toutefois de découvrir des lieux sublimes. Pour vous donner envie d’y aller, je vais vous présenter ce que j’ai vu de ce pays si attachant.

En savoir plus

Massada-ANMATION

dimanche, juillet 30, 2017

Massada : rebelle et séductrice forteresse d’Israël

Massada vaut d’être vue. Ce site tire son nom de l’hébreu  מצדה, metsada “forteresse”. Constitué de plusieurs palais et fortfications antiques, il trône majestueusement au sommet d’une montagne isolée sur la pente est du désert de Judée. 

En savoir plus

Le Parc de l'herbe animation

vendredi, juillet 21, 2017

Un Ecrin dédié aux insectes et à la biodiversité

Un Ecrin magnifique a été aménagé pour que les insectes puissent y évoluer en toute quiétude. Bien évidement, la vie de ces insectes passe par la biodiversité qui est partie prenante dans cet agencement. Il a fallu des années de travaux pour que cet Ecrin* prenne forme et vie. Le Parc du Peuple de l’herbe a […]

En savoir plus