novembre 2, 2017 10:44

Publié par Frédérique Danielle LEBEL

Grand-mère et sa petite fille

Une ménopause tranquille se prépare dès l’adolescence et peut aboutir sur l’ostéoporose si certaines précautions ne sont pas prises.  Les études mises en lumière lors d’un récent congrès (Florence, mars 2017), ont toutes démontré, non seulement l’intérêt des produits laitiers pour la croissance, mais aussi les répercussions très ultérieures de la consommation de produits laitiers sur la santé osseuse.

Ostéoporose : qu’est-ce vraiment ?

Graphique sur l'ostéoporose

Une maladie non inflammatoire (du grec ôsis) qui touche le système osseux (de la racine grecque osteon).
Connue de toutes, elle se caractérise par une diminution de la masse osseuse et une détérioration de la micro-architecture du squelette.
Autrement dit, en rendant le système osseux plus fragile, le risque de fracture augmente de manière considérable.
Or, le « remodelage osseux » est un processus qui perdure tout au long de la vie.
L’os cherche à se renouveler en permanence, en remplaçant l’ancien tissu osseux par une nouvelle structure osseuse saine.
Deux types de phénomènes se succèdent (et tendent normalement à s’équilibrer) :
▪ la résorption osseuse, par des cellules ostéoclastiques qui détruisent l’os,
▪ et la formation osseuse, par les cellules ostéoblastiques qui forment un nouveau tissu osseux.
On parle d’ostéoporose lorsque la résorption osseuse atteint un état pathologique, c’est-à-dire qu’elle s’accélère au point de prédominer nettement sur la formation osseuse.
L’ostéoporose touche surtout les femmes de plus de 60 ans.

Ostéoporose et adolescence

Ostéoporose graphique

La pathologie existe chez certaines dès 50 ans.
Bien qu’il existe une prédominance de l’ostéoporose parmi la gente féminine, l’homme connaît ce problème après 70 ans. Et les adolescentes dans tout ça ?
A l’adolescence, nombreuses sont les jeunes filles qui se sentent mal dans leur peau.
En forçant le trait en ce qui concerne le poids, on peut dire qu’il existe deux cas de figure :
▪ Celles qui souhaitent gommer leurs petites rondeurs pour ressembler aux filles des magazines,
▪ et celles qui sentent que le monde est en plein chamboulement.
Elles ont besoin de retrouver le contrôle de ce monde bizarre en réussissant à maîtriser au moins un facteur.
Ici, le poids. (problématique que l’on retrouve chez les adolescentes atteints d’anorexie.)
Toutes, en faisant un régime, provoquent des carences micronutritionnelles plus ou moins graves dans leur organisme.
Des carences qui vont avoir un fort retentissement pour leur vie future.
En effet, c’est surtout au moment de l’adolescence que le capital osseux se forme, pour atteindre un pic vers 18-20 ans, chez les filles.
Ensuite, il n’y a plus de capitalisation possible.
Si la jeune fille a une hygiène de vie correcte* le pic de masse osseuse atteindra un niveau plus élevé que celui de l’adolescente qui suit un régime drastique.
Et à partir de la ménopause**sa masse osseuse atteindra un niveau assez haut pour ne pas avoir des os trop fragiles, synonymes de tassements de vertèbres, fractures du col du fémur, poignet.

*passant notamment par une alimentation équilibrée et riche en micronutriments.
**même si cela ne l’empêchera pas de voir la densité de ses os s’affaiblir.

Pour le Pr Jean Yves Reginster :

Pr Jean Yves Reginster

« Augmenter de 10 % la masse osseuse à la fin de la puberté, vers l’âge de 18 ans, permet de réduire de 50 % le risque fracturaire 40 ans plus tard ».
Bien que la femme en devenir soit davantage touchée par ce type de pathologie, l’homme n’en est pas exempt.
Il faut donc veiller à ce que les « petits gars » mangent correctement et de manière équilibrée afin d’avoir un pic osseux le plus élevé possible à leurs 20 ans., et le conserver le plus longtemps possible.

Auteur de plus de 600 publications scientifiques*, le professeur Jean-Yves Reginster enseigne au département d’Epidémiologie, Santé publique et Economie de la santé de l’Université de Liège.
Il y est également directeur de l’Unité de recherche sur le métabolisme de l’os et du cartilage ainsi que Président du Département de santé publique.
*et président de nombreuses sociétés scientifiques.

www.produits-laitiers.com

Copyright : Frédérique Danielle Lebel (photo grand-mère et sa petite fille).

A lire aussi sur Dynamic Seniorshttp://dynamic-seniors.eu/le-chef-pere-dodu-des-recettes-festives/

Classés dans :

SUR LE MEME THEME

Produits à base de Gelée Royale

dimanche, novembre 19, 2017

Gelée Royale et Acerola au service de votre forme

Si les abeilles venaient à disparaître, il ne nous resterait plus que quelques années à vivre. Trop peu de personnes en sont conscientes. Et il serait grand temps que les humains se rendent compte que leur sort est bel et bien lié à celui des abeilles. Sans compter que de nombreux produits sont issus de leur merveilleuse […]

En savoir plus

Milieu hospitalier pour les produits Action Pin

mardi, novembre 7, 2017

Action Pin : des produits de nettoyage écoresponsables

Les produits Action Pin sont issus de matières premières tirées du pin des Landes. Ces matières premières ont séduit la filiale Hygiène de Biomega Services  pour sa démarche globale liée au développement durable. Bioméga Hygiène s’est lancé un nouveau défi sur ce marché très concurrentiel du bio-nettoyage.

En savoir plus

Spas de la Côte d'Azur

samedi, novembre 4, 2017

Happy-Spa Week Côte d’Azur : séjour Spa à prix doux

Un week-end à prix réduit sur la Côte d’Azur dans un luxueux Palace avec SPA. Cela vous dit ? Pour novembre ou mars, c’est possible avec “Happy-Spa Côte d’Azur”. Ce nouveau produit touristique est destiné à promouvoir la région en période hivernale. Il a été lancé cette année et sera pérennisé et développé lors des […]

En savoir plus