septembre 16, 2017 1:02

Publié par Gaelle Alban

Panama

Si le Panama fut célèbre en tant que Paradis Fiscal, ce temps est révolu. Maintenant, le pays veut se faire connaître pour développer le tourisme. Version business, pas de problème, tout fonctionne. La ville de Panama compte de nombreux gratte-ciels, des  hôtels de luxe et dégage une atmosphère branchée. On se croirait à New-York, Tokyo ou Dubaï. Si vous aimez la verdure, pas de problème car plusieurs lieux sont de véritables oasis où règnent en maître les arbres, les fleurs et les oiseaux. De magnifiques plages sont également à votre disposition.

Bien que la ville de Panama se veuille résolument moderne, elle abrite également un quartier populaire.
La vieille ville historique avec son architecture coloniale ne manque pas de charme.
Si elle fut laissé à l’abandon pendant de nombreuses années, les nouveaux propriétaires restaurent les maisons.
Résultat, elle reprend vie et devient agréable dans les quartiers refaits à neuf.
Les autres laissent transpirer la misère avec des habitations tellement dégradées qu’on a l’impression qu’elles vont s’effondrer.
Quartiers où il vaut mieux ne pas s’aventurer.

Ville de Panama

Ville de Panama : photo prise le soir par mauvais temps.

Panama la ville de l’avenir

Ville de Panama

Ville de Panama : photo prise le soir par mauvais temps.

Hôtel WALDORF ASTORIA, une chambre

Ma chambre à l’hôtel Waldorf Astoria la veille du départ. Photo de nuit.

Hôtel Waldorf Astoria , la salle de bain de ma chambre

Hôtel Waldorf Astoria , la salle de bain de ma chambre

La nouvelle ville de Panama bouillonne d’activité. Un contraste détonnant avec la vieille ville.
Les gratte-ciels au design futuriste augurent une destination de luxe.
Les touristes venus des quatre coins du monde y viennent régulièrement car ils apprécient la vie cool qu’ils y mènent.
Tout est fait pour séduire la clientèle.
Boutiques haut de gamme, grands magasins, bars et restaurants huppés, boîtes de nuit, sublimes hôtels dont certains ont une vue à couper le souffle.
Réputé pour aimer faire la fête, les Panaméens sont ravis de côtoyer les touristes dans les casinos, les pubs et les discothèques répartis dans les quartiers de la ville.

Le canal de Panama

Arrivée du porte containers

Arrivée du porte containers

 Ecluse fermée

Les sas de l’écluse sont fermés

Incontournable la visite des écluses du canal de Panama quand on vient dans cette ville. Ne pas y aller serait vraiment dommage.
Ce canal espagnol maritime traverse l’isthme de Panama en Amérique du Sud et relie l’océan Pacifique et l’océan Atlantique.
Son impact sur le commerce maritime fut d’un importance majeur.
En effet, les navires ont été libéré de leur trajet vers le Cap Horn et celui du passage de Drake situé à la pointe australe de l’Amérique du Sud.

Ouverture des sas de l'écluse

Ouverture des sas de l’écluse

Des véhicules tractent le Porte Containers

Des véhicules tractent le Porte Containers pour qu’il reste dans l’axe du Canal.

Des véhicules tractent le Porte Containers pour qu'il reste dans l'axe du Canal.

Durant toute la traversée, des véhicules tractent le Porte Containers pour qu’il reste dans l’axe du Canal.

La construction de ce canal de Panama ne fut pas simple.
Ce sont les Français sous l’impulsion de Ferdinand de Lesseps (1880) qui la mire en route grâce à une collecte de fonds à la Bourse de Paris.
Malgré les 59 millions de mètres cubes de terre retirés, elle n’aboutit pas.
Ce fut un échec tant sur le plan de la construction que de l’aspect économique.
Au final, ce sont les Etats-Unis, sous la houlette de G.W. Goethals, qui reprise le flambeau et menèrent le chantier à son terme.
Les Américains retirèrent 153 millions de mètres cubes de terre entre 1907 et 1914.
Les 20.000 hommes sur le terrain,entre 2007 et 2014, en déplacèrent 150 millions.
Toutefois, l’achèvement de ce chantier se fit dans la douleur à cause du paludisme, de la fièvre jaune et des glissements de terrain.
Plusieurs milliers de personnes perdirent la vie tout au long des 77 kilomètres de ce chantier.
L’ouverture du canal se fit le 15 août 1914.

Remorquage du porte container

Devenu trop petit compte tenu des immenses navires désireux de l’emprunter, un élargissement du canal de Panama fut programmé.
Les nouvelles écluses mesurent 427 mètres de long sur 55 mètres de large pour une profondeur de 18,3 mètres.
Les premières, elles, ont une longueur de 304,8 mètres sur 33,5 mètres de large et 12,8 mètres de profondeur.
Les portes des nouvelles écluses sont un véritable joyaux de technologie.
Elles bénéficient d’une largeur de 56 mètres et d’une hauteur de 31 mètres pour une épaisseur de 10 mètres.
Chaque “sas” dispose d’un bassin de récupération d’eau.
Ces “sas” permettent d’économiser 60 % des 197 000 000 de litres d’eau utilisés à chaque éclusage.
Le dragage du canal aura permis de retirer 40 millions de mètres cubes de terre.

Musée du Canal de Panama

Musée du Canal de Panama

Musée du Canal de Panama

Musée du Canal de Panama

Musée du Canal de Panama

Musée du Canal de Panama

Musée du Canal de Panama

Avant d’arriver sur la plateforme qui permet d’assister à l’arrivée ds bateau et à leur remorquage pour le passage de l’écluse,
nous sommes passé par le Murée qui retrace l’histoire du Canal de Panama.
Ce musée est très intéressant car tout est bien expliqué.
Les maquettes sont splendides et tout est fait pour que petits et grands puissent passer un agréable moment.

Santa Anna : le marché public

Le marché

Un stand du marché

BOUTIQUE

Le long des routes, vous avez des commerces alimentaires et autres.

Si vous voulez faire des achats de produits typiques du pays, faites un tour au marché Santé Anna situé sur l’avenue Centrale de Panama.
Vous y trouverez des pochettes, des Panamas (le chapeau), des chaussures, des sacs, des ceintures, des ponchos etc.
Ce marché très coloré est un vrai régal pour les yeux.
Faites attention à votre sac et porte monnaie.
Par précaution, prenez un sac à bandoulière que vous pourrez tenir contre vous ou une pochette ceinture.
Si vous avez un sac à doc, portez le sur l’avant et pas sur votre dos.
Pour certains articles, vérifiez bien la qualité.
Je me suis fait avoir avec des pochettes dont la fermeture éclaire à cassé dès la première utilisation.
Comme je les avais payées 20 dollars, chacune, cela m’a vraiment déçue.
Et ce d’autant plus qu’il s’agissait de cadeaux que j’ai offert à mon retour.

Santa Catalina et le Parc National marin

Catalina route qui mène à la page.

Catalina route qui mène à la page.

Plage de Catalina

Plage de Catalina

Port de Catalina

Port de Catalina

Un coin du jardin de l'hôtel SOL Y MAR

Un coin du jardin de l’hôtel SOL Y MAR

Quand nous sommes arrivés à Santa Catalina, il faisait nuit. Donc, pas moyen de se rendre compte du paysage.
En revanche, le lendemain matin, c’est au milieu d’un jardin luxuriant que je me suis retrouvée une fois sortie de ma chambre.
L’hôtel Sol y Mar est lové dans un magnifique jardin. Les chambres sont situées dans des maison en bois type châlet.
Comme le terrain est en pente, il faut grimper un escalier pour arriver au restaurant et à la piscine.
Mais notre venue avait pour but de découvrir le Parc National marin et deux îles.
Avant que je vous conte ce que nous avons vu, sachez que Santa Catalina est considérée comme ayant les vagues les plus impressionnantes du Panama.
Résultat, les surfeurs y viennent pour s’entrainer. Quand aux passionnés de plongée sous marine, c’est à CoIba qu’ils vont admirer les fonds marins.
Ces derniers abritent une faune et une flore magnifique.
L’autre charme de Santa Catalina, réside dans le fait que ce village de pêcheurs soit resté “dans son jus”.
La distance qui le sépare des grandes villes est des aéroports le protège.
Le long de la rue principale, vous trouvez les commerces tenus par des expatriés pour une grande majorité.
La plage est immense et très agréable.

Mer

Départ de Calalina vers Coiba

Belle rencontre avec des Dauphins.

Belle rencontre avec des Dauphins.

Quand au Parc National Coiba, il s’agit d’une des réserves protégée du Panama. Sa superficie est immense.

ILE DE COIBA

ILE DE COIBA

ILE DE COIBA

Elle comprend l’île de Coiba et plus îlots de l’Océan Pacifique.
Déclaré Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco, ce Parc est un véritable sanctuaire de la faune et de la flore avec 1 450 espèces de plantes recensées.
Il comprend également 36 espèces de mamimifères 147 espèces d’oiseaux, 39 espèces d’amphibiens et de reptiles.
Sans compter des espèces aquatiques comme :
– le requin baleine, le requin tigre, la raie monta, la dorade coryphène, le thon jaune.
– le dauphin tacheté, le dauphin à gros nez, l’orque et à certaine période la baleine à bosse.
La plupart des îles du Parc National sont d’origine volcanique.
La plus grande d’entre elles est Coiba avec une superficie de 50 314 hectares.
Sur cette île, vous découvrirez de nombreuses plages comme Playa Damas et Playa Blanca qui sont considérées comme l’unes des plus belles.

LEZARD

Après une heure de bateau, nous voici arrivé sur cette île.
De nombreux touristes se promène sur la plage, d’autres vont faire de la plongée pour voir les tortues et les requins.
Quelques uns se dorent au soleil. Des centaines de Bernard-l’hermites grouillent dans le sable.
Tous ont une coquille différentes vu qu’ils se glissent dans celles qui sont vides.
Un adorable Lézard se laisse caresser pendant qu’il se prélasse au soleil confortablement installé sur une branche.

Après Coiba, direction l’île Granito de Oro.

Isla Granito De Oro

Isla Granito De Oro

Isla Granito De Oro

Isla Granito De Oro

Isla Granito De Oro est un ilôt situé au nord-est de l’île de Coiba.
Il est devenu très populaire grâce à ses belles plages et aux amateurs de snorkeling et de plongée sous marine.
Pour la grande majorité de ces touristes, les plages de Granito De Oro font partie des plus belles au monde.
Cette petite île rocheuse possède une plage de sable doré sur ses quatre côtés.
C’est d’ailleurs à cause d’elle qu’elle porte ce nom.
Ses eaux tièdes et transparentes sont peuplées d’une grande variété de poissons de toutes les tailles et de toutes les couleurs.
Dans cet immense aquarium naturel, vous nagerez au milieu des barracudas et de requins à la recherche de leur proie.
Mais n’ayez crainte, ils sont inoffensifs por l’homme et ne s’intéressent qu’aux autres poissons.

Isla Granito De Oro

Isla Granito De Oro

Pour avoir les informations nécessaires à votre séjour au Panama

Notre Guide pendant ce voyage
Son professionnalisme et sa connaissance du Pays furent un vrai bonheur durant notre séjour.
En plus, elle est sympa, cultivée et très agréable à vivre.
Avec elle, vous êtes certains de réussir votre séjour au Panama.

Joséfina M.C. Noé Stinardo

Joséfina M.C. Noé Stinardo

Joséfina M.C. Noé Stinardo

Joséfina M.C. Noé Stinardo

Joséfina M.C. Noé Stinardo
Tour Guide
Allemand, anglais, espagnol et Français
eremitagepty@aol.com
Rel : (507) 6706-4470
Apdo : 0823-00272

Ambassade du Panama à Paris
145, avenue de Suffren
75015 Paris
Téléphone: + (33) 01 45 66 42 44
Fax : + (33) 01 45 67 99 43
www.ambassadedupanama.fr

Section consulaire
Horaires d’accueil téléphonique
et d’accueil au public :
De lundi au vendredi de 10h00 a 13h30
Téléphone: + (33) 01 45 66 07 88

Copyright : Gaëlle ALBAN

A lire aussi sur Dynamic Seniors : http://dynamic-seniors.eu/les-mines-du-roi-salomon-et-le-cuivre/

Classés dans :

SUR LE MEME THEME

Poupées

jeudi, octobre 5, 2017

Barbie devient la”Muse” de 15 créateurs de mode

Notre célèbre Barbie va être sur le devant de la scène les 21 et 22 octobre prochain. Quinze créateurs de mode organisent des ateliers pour les enfants en partenariats avec le Musée des Arts Décoratifs.

En savoir plus

Jérusalem

mardi, octobre 3, 2017

Jérusalem : Ville Sainte aux trois religions

Quand nous sommes arrivés dans la vieille ville de Jérusalem, j’ai ressenti une forte émotion. Comment ne pas être impressionnée par un lieu aussi mythique et chargé d’histoire. Jo Klein, notre guide, a su rendre passionnante la visite de cette ville. Il nous a raconté son histoire et montré les quartiers arabes, juifs et arménien. Malheureusement, nous […]

En savoir plus

Festival de la randonnée

lundi, septembre 4, 2017

Festival de la randonnée d’automne à Guernesey

Après le festival de printemps, voici celui de l’automne, toutes les saisons se déclinent autour de la randonnée à Guernesey. Ainsi, pendant 16 prochains jours, ce sont plus de 50 promenades guidées qui sont proposées pour découvrir l’archipel de Guernesey.

En savoir plus