avril 1, 2018 11:04

Publié par Gaelle Alban

Jean-Michel Duriez

Le parfum enveloppe la femme, laisse une trace de son passage, charme son entourage, affirme sa personnalité et la sublime. Pour elle, Jean-Michel Duriez créé des parfums comme on compose un poème. La famille où il a vu le jour le 21 décembre 1961 était imprégnée de parfums. Dès l’âge de dix ans, il concoctait des mixtures de feuilles de menthe et de pétales de roses cueillis dans le jardin familial. Jean-Michel Duriez avait même confectionné une mallette de fragrances qu’il emportait partout. Enfant calme et curieux, il aimait sentir ses trésors liquides. Année après année, il a développé cette sensibilité olfactive et sa relation émotionnelle au parfum et à l’odorat. Passion qui l’a conduit à devenir compositeur de parfum. Portrait de ce magicien pour qui le parfum est une passion dévorante et magique.

Le parfum : une question d’équilibre et de curiosité

Jean-Michel Duriez

Jean-Michel Duriez

Jean-Michel Duriez, cartésien et artiste, navigue entre réalité technique et l’urgence de créer et de rêver. Ce surdoué du parfum se considère comme un équilibriste qui marche sur un fil pour se sentir mieux. Passionné par toutes formes d’art, il cherche d’abord à s’émouvoir. Les émotions le stimulent et les stimulations l’inspirent. Architecture, design d’intérieur, objets, peinture et bien sûr gastronomie occupent une place importante dans sa vie. Jean-Michel Duriez est un poète de parfums. Il retient les mots de Grégoire Lacroix qui dit : « Une chanson, c’est un poème qui a pris l’air », et ajoute « Un parfum, c’est un poème qui prend l’air. » Pour lui, il est essentiel de rester curieux et de continuer, toujours, à s’émerveiller.

Le parfum et les mots qui construisent les émotions

Jean-Michel Duriez aime construire des émotions olfactives

Jean-Michel Duriez aime construire des émotions olfactives : « Le parfum est une émotion fluide, nos existences vibrent au fil de ses ondes. La nuit, je me rappelle pourquoi je fais ce métier. Créer un parfum, c’est inventer une histoire qui s’adresse autant à l’être social qu’à l’animal. Le sens de l’odorat reste très primitif. Il parle au corps tout entier. Je pense même qu’il parle à l’âme. » dit-il.

Le parfum et Paris : une histoire d’amour

Le parfum et Paris : une histoire d'amour

Amoureux de la capitale, Jean-Michel Duriez l’a choisi comme théâtre de ses aventures parfumées. Chacun de ses parfums est le nouveau chapitre d’une belle romance parisienne sur laquelle s’écrivent des rencontres, des amours, des moments d’émotions intenses. Victor Hugo a écrit : « Respirer Paris, cela conserve l’âme ». Jean‑Michel respire Paris depuis bientôt 31 ans.

Les sept premières créations de Jean-Michel Duriez

Le parfum et Paris

Réunies dans la collection « Paris‑sur‑Seine », elles sont dédiées à sa vision romanesque de la capitale. Présentées comme un roman, elles sont contées sous la forme de sept rencontres ou plutôt sept fusions. De la fusion des êtres naissent des parfums « gender fluid », des fragrances unisexes. Premier des premiers, genèse de la Maison, « L’Étoile et le Papillon » raconte une histoire vraie. Jean‑Michel Duriez a créé cette fragrance pour le mariage de deux amis. Il voulait leur créer un parfum. Mais plutôt que d’en imaginer deux, il en a préféré un seul pour célébrer leur union. Avec « L’Étoile et le Papillon », parfum hautement fusionnel, nous assistons à la naissance de la Maison Jean‑Michel Duriez Paris.

L’Étoile et le Papillon

L’Étoile et le Papillon

L’Étoile et le Papillon n’est autre que la fusion de deux êtres que tout semble opposer. Elle est lumineuse et douce, elle semble inatteignable. Près du sol, il semble figé. Pétrifié. Il s’élance, une rose à la main pour son Étoile. Mais elle est loin, elle ne le voit pas. Dans un ultime battement d’ailes, le papillon l’atteint presque, l’effleure même, puis s’épuise. Et renonce. La rose tombe. L’Étoile s’en saisit. « Cette rose est-elle pour moi ? » Son Étoile l’a rejoint, il est en vie, ils ne font qu’un. “J’ai construit cette fragrance comme la rencontre haletante de deux êtres que tout oppose. L’Étoile éblouissante, c’est une rose fraîche sur la douceur d’un ylang vanillé. Le Papillon prêt à franchir les sommets, c’est une essence de santal lacté sur un fond de mousse boisée. J’ai enveloppé leur union d’un léger voile d’ambre blanc. Un parfum pour la vie“.

Seine amoureuse

Seine amoureuse

Il s’agit d’une nuit d’été où chaleur et sensualité animent les bords de Seine. Paris s’embrase secrètement. Amours d’un soir ou éternels. Il monte un parfum d’interdit, un parfum de nuits blanches. L’odeur des nuits étoilées qui resteront au secret des draps froissés. Quand la Seine amoureuse s’écoule et devient scène amoureuse. J’ai créé ce parfum de nuits blanches sur un accord majeur d’iris et de bois cirés. Une touche de cuir nous rappelle que nous sommes tous des corps en mouvement.

L’illusiomagiste

L’illusiomagiste

Magie, chapeau-claque, queue de pie, ses mains virevoltent dans un nuage de poudre scintillante. Sur les planches du Cirque d’hiver, sa magie ambidextre entre équilibrisme et jongleurs, écarquille nos yeux. Dans le noir du public, un coeur palpite. L’illusionniste, en habit saltimbanque et luxueux, respire le parfum chic des boiseries et du velours grenat. C’est le Paris-spectacle flamboyant. De l’Opéra aux Arts forains. Un coup de foudre surgit de l’obscurité, quelqu’un frémit et s’enflamme pour l’illusiomagiste. Ce parfum de magie est du plus beau tissu, de la plus belle trame. Pour ce parfum, j’ai sculpté dans un bois magnifique, élégant et résiné au départ frais, poivré et citronné.

Bleu framboise

Bleu framboise

Pont Alexandre III. Les deux amoureux s’y retrouvent souvent. C’est là qu’ils se sont rencontrés une fin d’après-midi d’automne, sous un ciel bleu-framboise. Ciels texturés posés sur des horizons infinis aux couleurs intenses. Ils se sont dit cent fois leur amour sur cette arcade en forme d’aurore. Ce soir, ils se le promettent encore une fois et pour l’éternité. Sereins et heureux. Pour ces amoureux, j’ai voulu un parfum gai, coloré, facetté. Il mêle les fleurs aux fruits, les fruits aux bois, les bois aux muscs. Le bleu, c’est un accord de camomille, de bois chyprés et musqués. Couleur framboise : un accord pétillant de roses turques et de framboises compotées.

Mon Paris secret

Mon Paris secret

C’est l’histoire de deux amoureux de la capitale. Des passionnés explorant la ville en quête de trésors. Tribulations dans leur Paris secret, chacun le sien. Ils arpentent, qui passages et galeries, qui les escaliers de Montmartre ; ils dévorent, qui les macarons de chez Hermé, qui les revues des bouquinistes. Point d’orgue de leurs pérégrinations… c’est dans un jardin caché, assis par hasard sur le même banc, qu’ils se surprennent et se découvrent, enveloppés du même amour d’un Paris secret. Pour ce parcours intime, j’ai conçu pour elle une note délicieusement ambrée de cannelle-vanille, pour lui j’ai voulu une gourmandise de caramel-mangue. J’ai réuni les deux et modelé un oriental‑ambré, savoureux et ultra chic.

Bois froissés

Bois froissés

Sur un tissu froissé, le modèle pose. Geste assuré, oeil aiguisé, le sculpteur sculpte. Le charme opère. C’est l’histoire d’amour entre un modèle et son artiste, peut-être même le sculpteur et sa statue. Quelque part à l’abri d’un atelier ou sur le parquet ciré d’un musée parisien. Bois vernis et tissu froissé ne font qu’un. Bois froissés. J’ai écrit ce parfum dans un musée. Je me suis assis et j’ai humé. J’ai inventé un accord texturé et stratifié d’essences de cèdre de Virginie et d’Atlas, des bois que je vois comme « elle et lui ». La première, douce et policée, l’autre, puissant et charnel. Un hommage à cette matière hautement sensuelle, accompagnée des plus belles résines : styrax, encens, tolu.

Double‑fond

Double‑fond

Versailles, en l’an de grâce 1689. Une main gantée glisse furtivement un message dans le double-fond acajou d’un bureau Mazarin. La lettre d’amour doit partir le soir même pour Paris. Mystérieusement oubliée, lovée dans ce tiroir secret, elle y restera jusqu’à… Paris de nos jours, une main explore les structures du bureau acheté la veille. Appuyant fortuitement sur un cliquet au bois fatigué, la main découvre la lettre toujours cachetée. Coup de foudre. Trois siècles d’histoire séparent ces deux amants improbables. Doubles notes de fond pour ce double-fond d’acajou. Pour eux, j’ai créé une note boisée, puissante, vernie et miellée. Je l’ai raffinée de cacao et de quelques épices. Je m’imaginais ces salons discrets où se consumaient ces amours brûlantes et clandestines.

Le flacon

Flacon de parfum

Construit sur un dessin original de Jean-Michel Duriez, le flacon a été réalisé par Pierre Dinand, l’un des plus grands designers de la parfumerie moderne. Créateur de flacons historiques tels qu’Opium d’Yves Saint Laurent, Madame Rochas ou plus récemment Verveine de L’Occitane et D&G Light Blue, Pierre Dinand a accepté de travailler à quatre mains avec Jean-Michel. Ce dernier précise : « Pour construire mon flacon, j’ai méticuleusement travaillé selon trois critères : le poids du verre, le jeu de lumière et la mise en valeur de la fragrance. Il a une influence légèrement art déco avec ses godrons dépolis ; sa silhouette ronde et généreuse en arc-en-ciel est un hommage à l’architecture parisienne, ses ponts et ses nombreuses arcades. C’est aussi la lettre « D » de Duriez, comme une signature discrète. » Le capot en zamak, doré à l’or fin, s’inscrit dans la même recherche d’excellence que les godrons et leur jeu de lumière. Il s’agit toujours d’illuminer la fragrance qui est au centre de tout. Le cordon orange et sa médaille griffée JMD scellent le capot sur le flacon, comme un serment d’amour. « Je l’ai voulu comme un lien unique entre mes clients et leurs parfums. »

Le coffret

Le coffret

Plus qu’un coffret, c’est un véritable « objet » que Jean-Michel Duriez a souhaité concevoir pour accueillir ses parfums. Somptueux de sobriété. Il s’agit d’un coffret-tiroir dont l’ouverture reprend la forme en arcade du flacon. Encore une fois, l’arcade est une forme récurrente dans l’architecture parisienne. Une touche d’orange en illumine l’intérieur comme une aurore ou un crépuscule parisien. Enfin, elle se positionne dans l’alignement parfait du flacon. Ce dernier est couché dans une mousse dense et protectrice. C’est avec Jules Dinand, petit-fils de Pierre Dinand, que Jean-Michel Duriez a dessiné le coffret. « J’ai tenu à ce que mon coffret abrite mes flacons en toute sécurité pour le voyage. J’ai également souhaité que mon coffret soit réutilisable et puisse accueillir vos objets précieux ou fragiles. Ainsi, la mousse de protection du flacon est amovible pour transformer le coffret en véritable boîte à secrets… »

Collection Jean-Michel Duriez

Collection  « Paris‑sur‑Seine »:
– L’Étoile et le Papillon
– Seine amoureuse
– Mon Paris secret
– L’illusiomagiste
– Bleu Framboise
– Bois froissés
– Double-fond
Parfum 190 € les 70 ml

Une collaboration fructueuse avec des artistes

Collection Paris en mai

Collection Paris en mai

Jean-Michel Duriez se passionne pour les arts et l’art contemporain en particulier. Il a développé sa passion au contact des maisons pour lesquelles il a travaillé et au sein du Comité Colbert dont il a fait partie pendant de nombreuses années. Il a, c’est essentiel, le sens du collectif et du partage. Dans la boutique de Jean Patou, il avait créé une petite galerie d’art qui accueillait régulièrement de nouveaux artistes. Pour Jean-Michel Duriez, les artistes se répondent et se complètent. Ils sont des pierres qui forment un tout. C’est donc naturellement qu’à la création de sa propre Maison, il a entamé une série de collaborations artistiques.

Jean-Michel Duriez estime que que “Nos existences vibre au fil de ses ondes”

“Fermez les yeux, ouvrez vos sens, ce livre est un voyage. Dans mon univers, je vous emmène. J’aimerais vous faire toucher du doigt ce qui m’émeut, me transporte et me nourrit. Ceci est l’acte de naissance de la Maison Jean-Michel Duriez Paris. Un anniversaire aussi, 30 ans après mes premiers pas en laboratoire de parfumerie. Entre livre et dossier de presse, vous allez naviguer. Laissez-vous guider… Pour commencer, je vous invite dans mon Paris, vu par les yeux du photographe Gérard Uféras. Paris que lui et moi aimons tant ; genèse de nos univers respectifs, source de nos inspirations communes. « Paris-sur-Seine » est le nom de ma première collection, constituée de sept parfums. Pour illustrer chacun d’entre eux, j’ai choisi sept photos dans cette galerie. Chacune sera accompagnée d’un texte de l’écrivain Julie Gouazé qui a laissé voguer ses rêves et sa plume sur mon univers parfumé.” Jean-Michel Duriez

“Jean‑Michel Duriez est nez et artiste. Ceci définit la sensibilité qui le caractérise. Classicisme contemporain. Rigueur et instinct. Subtilité et force de caractère. L’élégance des jus signés Jean-Michel Duriez réside dans les paradoxes délicats. Preuve en est cette première collection dont chaque flacon est une empreinte d’amour, libre et merveilleuse. À l’évocation de la naissance de cette nouvelle maison parisienne dont il a toujours rêvé, je ne peux m’empêcher d’être heureux. Heureux pour lui bien sûr, mais aussi pour ceux qui peuvent s’enamourer de ses fragrances hautement dosées en belles matières, d’une qualité unique. Je peux d’ores et déjà prédire un avenir radieux à la Maison Jean‑Michel Duriez. Avec tous mes encouragements.” Pierre Hermé

E-shop et l iste des revendeurs agréés sur : http://www.jeanmichelduriez.com/fr/

Crédits photos : Gérard Uféras, Stéphane de Bourgies, Jean Turco, Vincent Tesniere, Studio Andreani- Gérard Uféras

A lire aussi sur  le Site Dynamic Seniorshttp://dynamic-seniors.eu/chantal-cousinard-colorations-vegetales/

 

Classés dans :

SUR LE MEME THEME

Linéaires Aroma-Zone

samedi, avril 21, 2018

Découvrez la magnifique boutique Aroma-Zone Haussmann de Paris

Au mois de mars, Aroma-Zone a ouvert sa seconde boutique à Paris. La première est située près du Métro Odéon et celle-ci rive droite. Ce superbe boutique est dotée d’une surface de 340 m2 avec un concept à 360°. Elle a été conçue pour vous offrir une expérience unique. Une fois à l’intérieur, vous partirez à la découverte des trésors naturels du […]

En savoir plus

Beauté des pieds

jeudi, avril 19, 2018

Rituels beauté pour être belle de la tête aux pieds…

Les rituels beauté devraient faire partie intégrante de nos journées. Nous devons prendre soin de nous, et ce, de la tête aux pieds. Quelques conseils pour vous donner envie de mettre de faire de la beauté une de vos priorité.

En savoir plus

Nature et moi

vendredi, avril 13, 2018

Nature et Moi : de jolis produits d’hygiène garantis sans sulfate

« Gentils avec la nature »… Une appréciation certes courtoise mais qui peut paraître un peu mièvre, un peu ringarde, un peu trop complaisante. Que nenni! Nature & Moi propose des produits qui respectent notre planète, l’eau qui coule dans nos rivières, des produits sans sulfate à l’impact minime sur la faune et la flore […]

En savoir plus