mars 22, 2018 9:17

Publié par Gaelle Alban

Exposition Arthur Fèvre

Tous les ans, à Pâques, Arthur Fèvre exprime son talent au travers de créations chocolatières uniques. Cette année, son exposition rend en hommage à Yves Klein. Le jeune chef pâtissier exécutif de l’InterContinental Bordeaux/Le Grand Hôtel a réalisé onze sublimes pièces. Chacune est conçue comme une réponse à une des oeuvres du célèbre artiste niçois qui l’ont particulièrement marqué.

Ouverte au public du 23 mars au 8 avril prochain, cette « Rencontre d’Yves Klein et d’Arthur Fèvre » se présente comme un dialogue entre deux explorateurs de la matière, « un hommage audacieux qui défend avec énergie la transversalité entre l’art et la gastronomie. »

Arthur Fèvre et Yves Klein

Exposition Arthur Fèvre

« C’est la couleur bleue qui m’a conduit à Yves Klein », explique Arthur Fèvre. « Mon idée initiale était de sortir du conventionnel en réalisant des oeufs de Pâques bleus, ce qui m’a spontanément amené à penser au profond et mystérieux IKB (International Klein Blue). S’il s’est finalement avéré impossible de reproduire cette teinte en pâtisserie, l’envie d’aller à la rencontre de cet artiste s’était imposée à moi ! Il m’a semblé cohérent de célébrer cet artiste visionnaire et précurseur – deux qualités que j’essaie d’incarner dans mon travail quotidien -, a fortiori en cette année-anniversaire des 90 ans de sa naissance ».

Les oeuvres en chocolat impressionnent par leur esthétisme et leur diversité, et témoignent d’un savoir-faire et d’une technicité exceptionnels.

Parmi les créations exposées d’Arthur Fèvre  :

Exposition Arthur Fèvre

– L’OEuf bleu, deux pièces sur pied et inclinées suivant l’axe terrestre, inspirées du Globe terrestre bleu (RP 7) d’Yves Klein crée en 1957.
– Vivant 1, inspirée des Sculptures Éponges d’Yves Klein, est une éponge en chocolat bleu montée sur socle, réalisée selon un procédé novateur permettant de faire « buller » le chocolat sous pression.
– Vivant 2, assemblage de tiges en beurre de cacao et fécule de pomme de terre teintées en bleu reposant sur un cep de vigne, inspirée des Sculptures d’Yves Klein.
Chaque pièce est mise en regard avec une photo de l’oeuvre originale, afin d’illustrer et expliquer ce dialogue artistique.

Pendant toute la durée de cette exposition ouverte au grand public, vous pourrez acheter Un Oeuf de Pâques Yves Klein par Arthur Fèvre. Un occasion de rapporter un témoignage gourmand de cette rencontre inédite et de célébrer Pâques en sortant des sentiers battus.

La rencontre d’Yves Klein et d’Arthur Fèvre

Exposition Arthur Fèvre

– Exposition ouverte au public du 23 mars (à partir de 14h00) au 8 avril prochain dans le lobby, le salon Mappemonde et le bar l’Orangerie de l’InterContinental Bordeaux – Le Grand Hôtel.

OEuf Yves Klein de Pâques par Arthur Fèvre (200gr de chocolat Valrhona) en vente depuis le 15 mars sur le site internet de l’InterContinental Bordeaux – Le Grand Hôtel puis dans l’ensemble de ses points de vente depuis 17 mars 2018 : 22 euros pièce

Arthur Fèvre

Exposition Arthur Fèvre

Natif d’Orthez, Arthur Fèvre est un jeune prodige de la pâtisserie, qui a débuté sa carrière au Miramar Thalassa à Biarritz puis à Le Montagne à Chardonne en Suisse. Il rejoint ensuite le Domaine des Crayères, à Reims, de mars 2010 à mai 2015. En 2011, il devient, à 21 ans, le plus jeune lauréat du Championnat de France du Dessert à l’assiette depuis 1974, avec sa création « Caramel et citron en fine vagues croustillantes » qui remporte le titre de Dessert d’or. C’est après un bref passage à l’hôtel George V de Paris qu’il devient chef pâtissier exécutif du Pressoir d’Argent Gordon Ramsay de l’InterContinental Bordeaux – Le Grand Hôtel, mais aussi de sa brasserie, Le Bordeaux Gordon Ramsay.

Yves Klein

Exposition Arthur Fèvre

Yves Klein naît le 28 avril 1928 à Nice de parents tous deux artistes (son père, Fred Klein, est peintre figuratif, sa mère, Marie Raymond, peintre abstrait). C’est à partir de 1955 que Klein présente ses travaux dans un cadre artistique : il expose au Club des solitaires à Paris des monochromes de différentes couleurs, sous le titre Yves, peintures. Afin d’éviter toute touche personnelle et inscription de dessins les tableaux sont peints au rouleau. Klein devient célèbre sous le nom d’« Yves le Monochrome ». En automne 1956, il entame son « époque bleue » en sélectionnant un bleu outremer déjà existant, extrêmement saturé, qui est, selon Klein, « la plus parfaite expression du bleu ». l est également l’un des précurseurs du happening avec la réalisation de ses anthropométries en public, le Saut dans le Vide, le projet d’illumination de l’Obélisque de la Concorde… Yves Klein, épouse le 21 janvier 1962 Rotraut Uecker, une jeune artiste. Il décède quelques mois plus tard, à l’âge de 34 ans, et laisse une oeuvre intense, audacieuse et infinie qui continue encore d’inspirer les nouvelles générations d’artistes et passionnés de notre époque.

InterContinental Bordeaux

InterContinental Bordeaux : Le Bar Orangerie et le Lobby

InterContinental Bordeaux
Le Grand Hôtel
2-5, Place de la Comédie
33000 Bordeaux
Informations : +33 (0)5 57 30 44 44
ou info.bordeaux@ihg.com
www.bordeaux.intercontinental.com

Copyright : Alain Caboche (Le Bar Orangerie) – Julie Rey (Lobby).
Crédit Photos : Inter Continental Bordeaux

A lire aussi sur Dynamic Seniorshttp://dynamic-seniors.eu/les-escarpins-rouges-anja-linder/

 

Classés dans :

SUR LE MEME THEME

Festival de la Bâtie

dimanche, juillet 1, 2018

Venez vibrer d’émotions à L’Estival de la Bâtie du 5 au 21 Juillet

Le Festival de la Bâtie appelé “L’Estival de la Bâtie” donne la part belle à la musique classique. Pour la première fois, il ouvre ses portes à la Méditerranée au niveau du chant. Pour cette huitième édition, le Festival de la Bâtie également nommé “Festival des arts vivants” du Département de la Loire, va se […]

En savoir plus

Notre-Dame du Bourg à Rabastens, un joyau de style gothique occitan.

mercredi, juin 20, 2018

Inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO : la flamboyante église tarnaise de Rabastens

Terre du pastel, de Toulouse-Lautrec, de l’ail rose, des vins de Gaillac, de la spectaculaire cathédrale en briques Sainte-Cécile d’Albi, le Tarn peut s’enorgueillir de cinq pépites remarquables, inscrites au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Parmi ces cinq joyaux, la flamboyante Notre-Dame du Bourg à Rabastens, un joyau de style gothique occitan.

En savoir plus

Auguste Pointelin à Dole

lundi, juin 18, 2018

La peinture d’Auguste Pointelin : à découvrir au musée des Beaux-Arts de Dole

La souriante ville de Dole dans le Jura est à découvrir à pied, en flânant, nez en l’air, pour admirer tous les détails architecturaux de cette cité, qui fut la prospère capitale de la Comté jusqu’en 1678. Parmi ses lieux incontournables : le musée des Beaux-Arts. Installé depuis 1980 dans le pavillon des officiers, cet édifice […]

En savoir plus