avril 13, 2018 8:33

Publié par Frédérique Danielle LEBEL

champagne Chassenay d'Arce

Connue pour générer des cuvées remarquables par leur finesse et leur fraîcheur, la vallée de l’Arce dans la région de la Côte des Bar est dominée par l’encépagement de Pinot Noir (90%). Cette vallée de l’Arce est donc naturellement un producteur de champagne rosé qui compte dans la sphère champenoise.

Le rose sied au champagne

Vignoble et raisins

Délicate, naïve, cette couleur fard dissipe la mauvaise humeur, apporte de la fraîcheur, réveille les émotions. Printemps oblige ! Une couleur optimiste et sensuelle, chatoyante et nacrée. Pour que les rêves fleuris renaissent dès la première gorgée dégustée, les bulles se doivent d’être fines, la robe lumineuse, et surtout un nez complexe doit éveiller une bouche gourmande. C’est précisément ce qu’offre le champagne Rosé Brut Chassenay d’Arce, qui demeure trois ans en cave pour une cuvée complexe, fruitée, finement épicée.
champagne Rosé Chassenay d'Arce

Cépages : une dominante de Pinot Noir 65 %, associé au Chardonnay 35 %, déclinés sur plusieurs vendanges.
Vinification : dans la pure tradition champenoise, cuverie inox thermo régulée et blocage partiel des fermentations malolactiques.
Avant la mise en bouteille, 15 % de vin rouge élaboré à partir de raisin provenant du vignoble de la Maison sont incorporés à l’assemblage. La cuvée Rosé mûrit en cave pendant 3 ans au moins. Après dégorgement, elle bénéficie d’un dosage de 9 g/l puis repose au minimum 3 mois en cave.
Dégustation : bulle légère, robe saumonée, brillante. Nez complexe, floral violette, fruité fruits rouges et fruits confits, finement épicé. Bouche souple, harmonieuse entre fruits rouges et noirs (cassis, fraise) et suavité.
Ses plats : brochette de thon au sésame, fruits de mer à la plancha, Saint-Jacques aux agrumes, caille aux raisins, meringue aux fruits rouges.
Distribution : vente directe, cavistes, CHR, Repaire de Bacchus.
Prix indicatif TTC départ cave : 26,90 euros.

 

champagne Chassenay d'Arce

Rappelons que la Maison Chassenay d’Arce créée en 1956, se définit comme une véritable maison de vignerons. Elle regroupe 130 familles de vignerons qui exploitent 325 hectares d’un vignoble unique et singulier : la Côte des Bar. Chacun apporte ce qu’il a de meilleur pour hisser l’ensemble vers l’excellence, une richesse qui réside dans l’assemblage des différences. Aujourd’hui, trois générations plus tard, l’esprit des “pionniers” de 1956 est toujours aussi vivace et le désir d’entreprendre encore plus fort. C’est aussi la seule cave coopérative dont la charte ne permet pas de reprise de bouteilles par ses adhérents, chaque vigneron est ainsi un véritable ambassadeur de la marque.

Chasseney d'Arc demeure et cuves

CHASSENAY D’ARCE : 11, rue du Pressoir – 10110 Ville sur Arce
www.chassenay.com

Copyright : Frédérique Lebel

Crédit photos : Chassenay d’Arce

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors :  http://dynamic-seniors.eu/herbes-aromatiques-vinaigre-balsamique/

Classés dans :

SUR LE MEME THEME

Villa Medicis Vie

samedi, janvier 5, 2019

La Galette des Rois revisitée par la Résidence Services Villa Médicis de Paray-le-Monial ! 

La Résidence Services Villa Médicis de Paray-le-Monial va choyer ses résidents lors d’un déjeuner spécial. Ce déjeuner, dédié à la galette des rois aura lieu demain à midi au restaurant « Le Médicis ». Prendre soin des seniors passe autant par les plaisirs que par les besoins, contrairement aux idées reçues.

En savoir plus

Galette des rois

vendredi, janvier 4, 2019

Vous aimez la galette des rois ? Petite sélection pour vous aider à choisir.

Vous êtes indécis sur le choix de votre galette des rois ? Pas de problème. Nous avons sélectionné trois marques. A vous de choisir.

En savoir plus

Galette frangipane au thé

vendredi, janvier 4, 2019

La galette des rois arrive pour les gourmands

Connaissez-vous l’histoire de la galette des rois et de la fève ? Contrairement aux idées reçues, la galette des rois n’a rien à voir avec la religion. A l’origine, cette tradition correspondait à des célébrations autour du solstice d’hiver, propice aux divinations. Les chrétiens la consomme lors de l’Épiphanie et la célébration des rois mages. […]

En savoir plus