Inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO : la flamboyante église tarnaise de Rabastens

A la une, Evénements

Inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO : la flamboyante église tarnaise de Rabastens

985

Terre du pastel, de Toulouse-Lautrec, de l’ail rose, des vins de Gaillac, de la spectaculaire cathédrale en briques Sainte-Cécile d’Albi, le Tarn peut s’enorgueillir de cinq pépites remarquables, inscrites au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Parmi ces cinq joyaux, la flamboyante Notre-Dame du Bourg à Rabastens, un joyau de style gothique occitan.

Flamboyante avec ses peintures murales, cachées depuis longtemps

Notre-Dame du Bourg à Rabastens, un joyau de style gothique occitan.

Classée en 1998 au titre des monuments remarquables sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, l’église Notre-Dame du Bourg impressionne par les couleurs du chœur et par ses peintures murales redécouvertes au XIXe siècle. De la chapelle originale, plus grand-chose n’est vraiment visible, si ce n’est le portail aux huit chapiteaux, marquant toujours l’entrée du bâtiment. À la  fin de la croisade des Albigeois (1229), la chapelle fortement endommagée fut reconstruite. Terminée, elle devient une église paroissiale, vers 1260.

Le choeur sera rajouté au XIVe siècle, et terminé en juin 1318, pour donner à l’ensemble l’allure qu’on lui connait aujourd’hui. La décoration intérieure est époustouflante. Inondée de lumière  lorsque le soleil pénètre les vitraux, les couleurs où prédominent le rouge, le bleu et l’or deviennent éclatantes.

Notre-Dame du Bourg à Rabastens, un joyau de style gothique occitan.

Emouvantes, les fresques murales surprennent, habitués que nous sommes aux sobres intérieurs des églises médiévales. L’étonnante conservation des ces couleurs est due un fait original. Au XVIe siècle lors des guerres de religion, l’église fut pillée par les protestants qui la transformèrent en corps de garde. Lorsque les catholiques la récupèrent ils la badigeonnent de chaux pour la purifier. Ce n’est qu’au XIXe, lors d’une restauration, que furent découvertes les peintures sous le badigeon, conservées dans un état exceptionnel. Certaines, restaurées ou reprises en 1846 posent aujourd’hui le problème de savoir s’il faut garder ce témoignage du 19ème ou si elles doivent retrouver leur faste originel. 

Notre-Dame du Bourg à Rabastens, un joyau de style gothique occitan.

Cette année, la clé de voûte de cette grande dame fête ses 700 ans. L’occasion d’assister à des concerts, spectacles de danse,  conférences, de participer à des randonnées, de découvrir des expos et tout simplement de découvrir cette si jolie petite ville, ses ruelles typiques et animées, son marché, ses bâtiments historiques…

www.tourisme-tarn.com

Copyright  : Frédérique Lebel

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniorshttps://dynamic-seniors.eu/auguste-pointelin-musee-dole/

Les commentaires ne sont pas disponibles!