novembre 6, 2018 10:20

Publié par Frédérique Danielle LEBEL

Sacs à mains Bensimon

Malgré la fraîcheur, le brouillard, les nuits longues… il y a une sorte d’allégresse à « s’enfiler » dans l’hiver. Changement de tenues oblige, on ressort de nos placards les affaires oubliées depuis cinq bons mois, et bien évidemment, l’envie de neuf pointe son nez. Même en restant raisonnable, un petit accessoire va donner du peps au manteau de l’an dernier.  Bien sûr les vitrines regorgent de nouvelles « doudounes », de bottillons très colorés, de mitaines bariolées. Mais un seul petit détail peut remettre au goût du jour des vêtements déjà portés durant d’autres saisons. Des collants, par exemple, ou des gants ou une écharpe.

Chez la maison Bensimon, l’hiver sera coloré et joyeux 

sacs et chaussures Bensimon

Serge Bensimon a le coeur aussi large que son sourire. Sa mode , il la désire authentique et sans chichis, créative, chic et terriblement parisienne.  Pour l’automne-hiver de cette année, il nous propose des peaux lainées chaudes et douillettes, de jolis tennis terriblement rétro, des pulls chinés… Et aussi du denim urbanisé à porter en toutes circonstances, des robes raffinées, des manteaux aux couleurs chaudes. Ils apportent une touche colorée dans les grises matinées brumeuses.

Esprit chic et décontracté

Tenues hiver Bensimon

La marque est met en valeur ses forces : la couleur en majesté et l’imprimé comme fil conducteur « arty ». Cet hiver va faire éclore des fleurs d’été. Enfin leurs couleurs plutôt! Avec du coquelicot, du fuchsia, du « bouton d’or », du « vermillon géranium »… Une pigmentation du quotidien ponctuée d’accents graphiques et géométriques. La marque continue aussi ses voyages. Des accents « folk » ajoutent une force visuelle, associée à des touches de charme. Elles pimentent le denim brut, et les classiques gabardine et flanelle.

Serge Bensimon et Frédérique Lebel

Serge Bensimon et Frédérique Danielle Lebel

Dans les boutiques « home » une palette gourmande fait de nos maisons des lieux uniques. Bleu canard, safran, émeraude, bordeaux, caramel vont égayer l’hiver. Décidément, le maître- coloriste Serge Bensimon, est un savant metteur en beauté, et un facétieux découvreur de tendances.

www.bensimon.com/

Crédit Photos : Bensimon

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/gagnant-pierre-lannier/

Classés dans :

SUR LE MEME THEME

Apple-Watch Hermes

samedi, mars 23, 2019

Le Triomphe du Luxe… Cool » : il faut lire cet ouvrage, absolument

Pourquoi le luxe attire t-il autant qu’il repousse ? Il évoque à la fois convoitise et envie tout autant qu’ostentation, ou superflu. Le mot  Luxe vient du latin lux (lumière). Oui, mais luxuria signifie excès, et même déviation. Comme la lumière, le luxe éblouit et envoûte, mais comme luxeria, il apeure et inquiète.

En savoir plus

Soutien Gorge Noir

mercredi, mars 13, 2019

Cécile Pasquinelli aide les femmes a aimer leurs corps

Le cancer du sein est celui qui concerne les femmes en majorité. En 2017, en France, près de 60 000 nouveaux cas ont été diagnostiqués. Malgré l’amélioration des traitements et thérapies, les femmes et leur féminité n’en sortent pas indemnes pour autant. Cécile Pasquinelli a créé une ligne de lingerie pour leur donner envie d’être belle malgré une mastectomie.

En savoir plus

Sous-vêtements Playtex

samedi, mars 2, 2019

Zoé Félix est la belle ambassadrice de la marque Playtex

Pour contenir leurs poitrines, les romaines utilisaient des vêtements en cuir. Les sous-vêtements étaient des plus sommaires dans la Rome Antique et la Grèce. Au Moyen Age, un bandeau de tissus appelé gorgerette était portée par les femmes en dessous d’une grossière tunique en coton. Elle servait de sous-vêtement. La lingerie, en elle-même, a vu le jour à […]

En savoir plus