Les escarpins rouges d’Anja Linder : un livre poignant et passionnant à dévorer

A la une, Livres

Les escarpins rouges d’Anja Linder : un livre poignant et passionnant à dévorer

2093

Les escarpins rouges d’Anja Linder est une ode à la ténacité, l’espoir, le courage, l’amour de la vie et celui de sa famille. Cette Strasbourgeoise a vécu un drame terrible en 2001 lors d’un concert dans le parc de Pourtalès. Dans ce livre, elle raconte son histoire et sa reconstruction avec pudeur et sincérité. Un ouvrage passionnant à ne pas manquer. Personnellement, je l’ai adoré et j’aurais aimé rencontrer cette talentueuse harpiste.

Le 6 juillet 2001, un platane de 40 mètres s’effondre sur le public lors d’un concert donné au Château de Pourtalès à Strasbourg. Les secouristes déplorent 14 morts, 85 blessés dont Anja Linder. Elle est dans le coma quand on la découvre. Quand elle en sortira, les médecins conteront qu’elle a perdu l’usage de ses jambes. Un drame pour cette musicienne qui joue de la harpe. Pourra-t-elle en rejouer un jour ? Et sa vie privée ? Sera-t-elle en mesure d’avoir des enfants, d’être une femme épanouie ? Les avis sont pessimistes mais la jeune femme va se battre avec détermination et courage.

Les escarpins rouges et Anja Linder

Anja Linder

Impossible pour cette belle jeune femme de mettre un terme à sa relation fusionnelle avec la harpe. Pour elle, cela équivalait à devoir faire un double deuil. Malgré tous les propos négatifs et décourageants qui lui sont tenus, Anja Linder résiste. Elle n’a que 26 ans lors de cet accident mais une volonté de fer et surtout l’amour de sa famille. Une aide précieuse qui va l’aider pour lutter et se reconstruire. Elle parviendra à reprendre la pratique de son instrument grâce à une harpe équipée d’un bloc commande.
Niché dans son socle, il permet d’automatiser l’actionnement des pédales. Anja Linder n’a plus qu’à presser une seule pédale (au lieu des 7 d’une harpe classique) pour lancer des combinaisons pré-enregistrées. Dessinée par une équipe d’ingénieurs, cette harpe a été baptisée d’un mot valise, associant le prénom Anja et le terme automatique : l’Anjamatic.

Les escarpins rouges

Les escarpins rouges

Pour exorciser ses longues années de souffrance et de lutte, Anja Linder a eu besoin de raconter son histoire avec ses mots et son vécu. A aucun moment, elle ne tombe dans le pathétique. Pourquoi ce titre Les escarpins rouges ? Tous simplement du fait que la veille de son accident, elle avait acheté des escarpins… Avec ce livre, la musicienne met en avant des aspects importants de sa vie dont le rôle de sa famille. Sa mère venait la voir tous les midis pour lui redonner goût à la vie et lui dire combien elle l’aimait. La musique fut également une thérapie positive pour Anja. Au centre de rééducation, écouter Mozart la faisait pleurer. Jouer lui donnait le sentiment de voler.

Le comportement des soignants quand on est accidenté

Anja Linder

Après un grave accident, à la souffrance physique s’ajoute la souffrance morale. Nombreux sont les soignants qui manquent d’empathie et se comportent avec une indiférence choquante. Certains vous regardent même avec un certain mépris et vous font ressentir votre handicap. A ce comportement, s’ajoutent les propos blessants. Les blessés qui ont un mental d’acier et qui sont bien entouré s’en sortent. Mais ceux qui sont seuls et fragiles ? Que deviennent-ils ? Et à ces comportements du monde médical, s’ajoute celui du monde du travail. Que de progrès sont à faire à ce niveau. J’ai pu faire ce constat en tant que journaliste santé mais également à titre privé. Avec son livre, Anja va redonner espoir à des milliers de personnes. N’hésitez pas à l’offrir aux personnes qui se trouvent en situation de handicap. Vous leur rendrez service.

Biographie d’Anja Linder

Anja Linder

Issue d’une famille d’artistes, Anja Linder commence la harpe au conservatoire de Strasbourg auprès de Pierre-Michel Vigneau. Elle y obtiendra un premier prix de harpe de musique de chambre. Parallèlement à ses études littéraires (elle est titulaire d’une licence de lettres modernes), elle obtient le premier prix au concours international de musique de chambre d’Arles en 1999 et sera sélectionné par les jeunesses musicales de France et de Belgique.
Artiste éclectique, désireuse d’explorer de multiples univers musicaux, Anja Linder a pu exprimer son talent auprès de musiciens tels que Marielle Nordmann, Claire Désert, François Dumont, Amaury Coetaux, Alexander Somov et Michel Legrand. Amoureuse tant des notes que des mots, curieuse de faire se rencontrer des univers variés, elle s’attache à concevoir des projets mêlant différents arts comme dans « Plaisirs d’Amour ? » et « Regards Imaginaires » aux côtés de Patrick Poivre d’Arvor.
Ce projet, conçu comme une lecture en musique autour de « L’Insoutenable Légèreté de l’Etre » de Milan Kundera, a fait l’objet d’un enregistrement sous le label Klarthe Records et a obtenu l’autorisation exceptionnelle de l’écrivain. Yann Arthus-Bertrand, touché par la sensibilité de la harpiste, lui confiera l’interprétation d’une des musiques d’Armand Amar pour son film « Human », musique qu’elle reprendra aux côtés de la soprano Marion Tassou pour l’émission « Vivement Dimanche » sur France 2.
Le président Hollande la nomme chevalier de l’ordre national du mérite en 2016.

Les escarpins rouges
Editions Max Milo
Prix : 16€
Crédit Photos : Max Milo
A lire aussi sur Dynamic Seniorshttp://dynamic-seniors.eu/messages-amour-besoin/

Les commentaires ne sont pas disponibles!