Passion reptiles à la Ferme aux crocodiles de Pierrelatte (Drôme)

Evasion, Idées Week-End

Passion reptiles à la Ferme aux crocodiles de Pierrelatte (Drôme)

2933

« Découvrir et s’émerveiller », ces deux mots résument parfaitement le message que veut faire passer la Ferme aux crocodiles. En rajoutant s’étonner, s’attendrir, se préoccuper, se dépayser, se passionner, admirer… on est plus proche de la réalité. Ce parc a ouvert ses portes en 1994. Il est aujourd’hui le plus grand parc animalier d’Europe dédié à la découverte des reptiles et de leurs proches cousins. Nous vous emmenons l’explorer et faire connaissance avec ses nombreux pensionnaires. Vous n’aurez pas le temps de lézarder !

Avec en moyenne 300 000 visiteurs chaque année, la Ferme aux crocodiles de Pierrelatte est le premier site touristique de la Drôme. Ce parc est idéalement placé, à la croisée de la Drôme provençale, de l’Ardèche méridionale et du haut Vaucluse. Le site se situe sur « la route des vacances » près de l’autoroute A7 et de la Nationale 7. Une situation idéale lorsque vous partez vers le Sud ou montez vers le Nord ! Pas très loin, vous pouvez découvrir des sites importants. Par exemple, les Gorges de l’Ardèche, la Caverne du Pont d’Arc et le magnifique château de Grignan. Vous y verrez également le Mont Ventoux ou le Palais des Papes à Avignon… Les vacances de la Toussaint peuvent être une belle occasion pour effectuer le déplacement.

Entrez dans le monde des Crocodiliens !

Entrez dans le monde des Crocodiliens !

600 animaux dont 350 crocodiles à La Ferme aux Crocodiles

Crocodile toujours à l’affut. Il tient à l’œil les visiteurs !

Crocodile toujours à l’affut. Il tient à l’œil les visiteurs ! Heureusement ceux-ci ne craignent rien.

Le parcours de la Ferme aux crocodiles, c’est 2 h à 3 h de découverte entre cascades, ponts suspendus et chemins parfaitement balisés. On passe à l’intérieur de serres sur plus de 10 000 m2. On évolue aussi dans des zones extérieures de 4 000 m2 comprenant une grande aire de jeux pour les enfants.

C’est l’heure de la sieste pour les crocodiles…

C’est l’heure de la sieste pour les crocodiles…

Ce bel endroit compte plus de 600 animaux dont 350 crocodiles appartenant à 11 des 26 espèces de crocodiliens existantes dans le monde. Plusieurs d’entre elles sont gravement menacées dans leur milieu naturel. D’autres animaux y sont présents comme des serpents, des lézards, des tortues. Rien de plus normal puisqu’ils font tous partie des reptiles.

Des oiseaux magnifiques dans ce parc animalier

On peut également découvrir de magnifiques oiseaux à La Ferme aux Crocodiles. Étonnant ? Pas vraiment ! L’observation de plumes sur certains fossiles de dinosaures a conduit les paléontologues, au XIXe siècle, à formuler l’hypothèse d’un ancêtre commun aux crocodiles et aux oiseaux… Des analyses ADN ont même confirmé cette hypothèse. Oiseaux et crocodiles sont donc de proches parents ! Dès votre entrée dans le parc un panneau vous explique l’origine et la signification étymologique des reptiles. Les oiseaux ne sont pas loin !

Un jardin tropical

Jardin tropical : Plus de 600 espèces botaniques 

Jardin tropical : Plus de 600 espèces botaniques 

Les serres sont aménagées pour recréer les habitats naturels des animaux. Elles accueillent ainsi plus de 600 espèces végétales souvent rares et surprenantes. Comme elles sont maintenues à une température allant de 18 à 30 °C, les plantes tropicales se développent dans des conditions optimales. On peut y découvrir quelques plantes remarquables tel que le thunbergie de Mysore, le bougainvillier, l’orgueil de Chine, la passiflore. Au fil de la promenade on admire des ficus, âgés de plus de 40 ans, des fougères arborescentes, des palmiers. Un splendide ylang-ylang répand sa fragrance délicate près de la cascade. Un palmier Triède parade tel un paon au cœur de la serre…

Des plantes aromatiques à découvrir

Outre ces arbres, la ferme aux crocodiles rassemble plusieurs variétés de plantes aromatiques et des arbres fruitiers originaires de régions tropicales. L’arbre à pain, le bananier, le jamrosat, le papayer, le carambolier, le caféier et le cacaoyer ont trouvé leur place et s’épanouissent…

Vous allez les croiser…

Tous le long du parcours on découvre des animaux en semi-liberté et ce, en totale sécurité !

Les alligators albinos

Aligator Albinos

Deux alligators albinos, frère et sœur, restent à l’ombre car ils n’aiment pas le soleil… Leur couleur blanche provient d’une anomalie génétique.

En arrivant, oh surprise… un alligator blanc s’étale dans son “aquaterrarium”. À travers la vitre, nous le regardons étonnés. Dans la nature, ses chances de survie serait infimes à cause de la fragilité de sa peau et de sa blancheur qui le rend visible aux yeux des prédateurs. C’est un alligator Albinos qui vient tout droit des bayous de Louisiane, aux États-Unis. Il y en a deux, arrivés en 2010. Une présence extraordinaire, preuve de la reconnaissance internationale de l’engagement et de la qualité du travail accompli par l’équipe de Pierrelatte.

Les crocodiles nains d‘Afrique

Crocodile nain

Il est petit mais il se faufile plus facilement partout !

Le crocodile nain d’Afrique est le plus petit des crocodiles. Les mâles ne dépassent pas deux mètres. Malheureusement classé vulnérable, il est surtout exploité pour la consommation de sa viande et l’utilisation en médecine traditionnelle. Il souffre de la réduction de son habitat en raison de l’exploitation des forêts.

Les crocodiles du Nil

Les crocodiles du Nil

Les crocodiles du Nil n’ont pas peur de la promiscuité. Ils ne bougent pas beaucoup…

Dans la serre principale, 300 crocodiles du Nil se prélassent, la gueule ouverte parfois. Ils sont très beaux, costauds, restent tranquilles et dorment beaucoup. Cette espèce est l’une des plus grandes du monde avec celle du crocodile marin, du gavial du Gange et du caïman noir. Sa taille adulte de 4 mètres peut atteindre 6 mètres ! Gare à la force de sa mâchoire ! Sa morsure est de l’ordre de 2,2 tonnes-forces. En Afrique, ce mangeur d’hommes serait responsable d’environ 500 attaques dont 123 mortelles. Dans son milieu naturel, il se nourrit d’invertébrés aquatiques, de poissons, d’amphibiens et de reptiles. Les buffles et les jeunes hippopotames sont de belles proies… Il chasse à l’affût, de l’eau vers la terre, en se propulsant grâce à sa queue. Il saisit l’animal venu s’abreuver et l’entraîne au fond de l’eau pour le noyer. Mieux vaut le voir de haut.

Les crocodiles du Nil

Réputé pour être un mangeur d’hommes, le crocodile a peu de besoins, il peut même jeûner plusieurs mois, notamment quand il fait froid. 

Le gavial du Gange

Le gavial du Gange

Le Gavial du Gange est très reconnaissable avec son museau allongé. On le retrouve à la fin du parcours dans le parc. Une fin de visite en apothéose !

Le gavial vient de l’Inde et du Népal. Ce crocodilien est superbe avec son long museau étroit et ses nombreuses petites dents. Malheureusement, il est classé parmi les espèces en danger critique d’extinction. Il a été décimé par la chasse intensive, la destruction de son habitat et la compétition avec l’homme pour le poisson qui est sa principale nourriture. Il aime particulièrement l’eau. De grande taille, 6 à 7 mètres et il pèse 900 kg… Ça n’est pas une petite bête. Il peut faire peur. Si vous ne l’ennuyez pas, il ne s’attaquera pas à vous car il est généralement inoffensif pour l’homme. Il se défend, c’est tout… La femelle pond ses œufs dans le sable, une cinquantaine, et s’en désintéresse aussitôt. Peut-être en raison de son long museau qui ferait plus de dégâts qu’autre chose.

Gavial du Gange

Une belle carapace et de sacrées pattes avec ongles…

L’alligator du Mississippi

L’alligator du Mississippi

L’alligator du Mississipi apprécie particulièrement l’eau. C’est le roi des Everglades !

Cet alligator vit principalement dans les marais de Floride, de Louisiane, du Mississippi, en Floride et Géorgie, aux États-Unis. Il était au bord de l’extinction dans les années soixante-dix, mais des programmes d’élevage et de gestion raisonnée des populations sauvages l’ont sauvé. Ces animaux mesurent entre 4 et 4,5 mètres pour 500 kg… Lors des parades nuptiales, les mâles font faire vibrer l’intérieur de leur organisme, faisant “danser” l’eau au-dessus de leur dos pour attirer les femelles. Ces vibrations peuvent s’entendre jusqu’à une centaine de mètres sous l’eau. Ils mangent des poissons, des tortues, des oiseaux et petites mammifères.

La tortue alligator

La tortue alligator

La tortue alligator se trouve à l’entrée du Parc, dans le vivarium.

Face à l’aquaterrarium des alligators albinos, la tortue alligator essaie de trouver sa place sous l’eau. C’est la plus grande tortue aquatique d’eau douce d’Amérique du Nord. Elle est dotée d’une tête large avec un long bec et d’une carapace allongée. Les mâles peuvent atteindre 100 kg et mesurer 75 cm…

Tortues géantes

Tortues géantes

Les tortues des Seychelles peuvent peser jusqu’à 300 kg. Elles sont originaires des Seychelles où l’atoll d’Aldabra en compte plus de 100 000 !

Depuis 2002, l’établissement a choisi de présenter d’autres reptiles que les crocodiles en accueillant des tortues géantes. Elles viennent des îles Seychelles, de l’archipel des Galapagos, des steppes africaines et des grands fleuves d’Amazonie. Régulièrement, les tortues géantes du désert donnent naissance à des bébés. Une joie pour les soigneurs et une belle découverte pour les enfants qui viennent découvrir le parc. Depuis 2015, deux autres espèces de tortues ont investi la Ferme aux crocodiles. Les émydes géantes de Bornéo, nées au parc zoologique de Dresde, en Allemagne, et les tortues à nez de cochon… Petite curiosité : elles communiquent par des grognements et vagissent !

La tortue à éperons

La tortue à éperons, qui pèse jusqu’à 100 kg aime faire la course malgré le poids qu’elle a sur le dos ! Elle vient d’Afrique.

Des oiseaux en liberté

La grande Serre

Dans la grande serre, une dizaine d’espèces africaines évoluent en liberté.

Lorsque l’on vient voir des crocodiles on ne s’attend pas à croiser aussi des oiseaux… et pourtant ! Ils font partie de la visite et nous passons un excellent moment avec eux. De magnifiques oiseaux exotiques peuplent la grande serre. Ils évoluent librement dans la gigantesque volière reproduisant leurs habitats naturels.

Les hérons gardes-bœufs

Les hérons gardes-bœufs

Les hérons Garde bœufs jouent les vedettes et se laissent photographier sans crainte.

Avec leur silhouette trapue et leur bec court, ils jouent les vedettes. Ces beaux oiseaux blancs vivent sur tous les continents où se trouvent des crocodiles. Ils se laissent approcher mais pas toucher. Chaque jour une animation est organisée pour les nourrir à l’amphithéâtre. Ils sont gourmands et se régalent des petits poissons et insectes que leur donne l’animatrice. C’est le moment de sortir votre appareil photo !

Héron Garde Boeuf

Ils aiment poser, même pas peur de la photographe  !

Le rollier à ventre bleu

Le rollier à ventre bleu

Chaque jour le rollier à ventre bleu fait le spectacle avec la complicité d’une animatrice. Il se montre rapide et très habile pour attraper les insectes !

En plus de ses couleurs chatoyantes, il possède un chant particulier, c’est un son du style gagagaga, bien grave. Chaque jour, une animatrice le régale avec de gros insectes qu’elle jette en l’air et qu’il attrape à tous les coups. Il est rapide et visiblement gourmand. C’est un insectivore invétéré qui apprécie les sauterelles, les coléoptères, les termites, les fourmis… De son nid, qu’il a fait en hauteur, il a l’œil !

Ibis et crocodile

L’ibis sacré n’a pas peur de se faire croquer par les crocodiles du Nil !

D’autres oiseaux sont aussi visibles. L’ibis sacré, approche les crocodiles et se baigne près d’eux sans crainte. Il vivait autrefois en Égypte, où il était vénéré. C’était le symbole du dieu Thot, divinité de la sagesse, de la science et des arts. On peut voir également des Tisserins gendarmes, des Calao, des Touraco…

D’autres invités à découvrir

Dragon barbu

Dragons barbus australien dans la nurserie. Il est né en juillet 2018.

Outre les crocodiliens et les oiseaux, le parc accueille les serpents dont des pythons réticulés, les plus grands serpents du monde, et des pythons birmans, capables de s’attaquer à des alligators !

En 2014, il a accueilli un couple de varans crocodiles, une espèce protégée. Cet animal est considéré comme un esprit mauvais qui « monte aux arbres, marche debout, respire le feu et tue les hommes » dans les tribus de Nouvelle Guinée. Il est chassé pour faire des tambours avec sa peau…

Lézards et poissons étonnants

Le Pacu Noir

Le pacu noir vit la moitié de l’année dans des forêts inondées. Il a la particularité d’avoir des dents qui ressemblent à celles des humains. Il s’en sert pour broyer les fruits et les feuilles.

Les lézards ont évidemment leur place dans le terrarium. Derrière les vitres, où les températures avoisinent les 50°, on peut voir six dragons barbus originaires d’Australie, et cinq lézards fouette-queue, confiés par la Fondation 30 millions d’amis.

Sous l’eau il y a aussi de la vie, puisque la Ferme aux crocodiles a adopté des poissons rares et surprenants. Dans des aquariums ou dans les bassins nagent des piranhas, des guppys, des poissons-dragons, des pacus noirs, des leporiens, des tilapias ou encore des pangas, qui sont d’authentiques poissons requins ! Les guppys sont accessibles aux enfants via un bassin tactile…

Des animations

Le repas des Ibis

Les hérons Garde bœuf sont à l’écoute… à croire que l’animatrice ne s’adresse qu’à eux ! Normal, on parle d’eux…

Tout au long de l’année des animations sont programmées pour les visiteurs : les nourrissages des animaux, des projections de documentaires à l’amphithéâtre, des rendez-vous découverte.

Repas des Ibis

Vers 16 h 30, chaque jour, nourrissage des Hérons avec explication de l’animatrice.

Lors des vacances scolaires les enfants sont toujours heureux de savoir que la Ferme aux crocodiles a prévu une animation qui leur est dédiée.

Pour fêter Halloween, le parc donne rendez-vous aux enfants du samedi 27 au mercredi 31 octobre avec des animations « spéciales » !

Le programme

11 h : Cuisine d’Halloween pour les gros mangeurs (les enfants vont pouvoir préparer des citrouilles remplies de légumes, à destination des tortues géantes…)
11 h 30 : Nourrissage spécial Halloween des tortues géantes
12 h 30 : Projection à l’amphithéâtre
13 h 30 : Nourrissage commenté des iguanes et des piranhas
14 h : Découverte du monde des Serpents
14 h 30 : Rendez-vous animalier
15 h : Seulement le dimanche – Nourrissage commenté des crocodiles
15 h 30 : Les animaux les plus meurtriers
16 heures : Contes effrayants ou Prenez-en de la graine (les guides vont raconter aux enfants des histoires effrayantes sur les reptiles et sur le thème d’Halloween).
16 h 30 : Nourrissage commenté des oiseaux exotiques

Ferme aux crocodiles

La Ferme aux crocodiles appréciée des petits comme des grands…

Maquillage et photos

En plus de ce programme terrifiant, les enfants pourront se faire maquiller sur le thème d’Halloween. Ils vont en voir de toutes les couleurs… mais surtout de l’orange !

Un concours photo est aussi organisé. L’objectif est de se prendre en photo seul ou à plusieurs dans l’enceinte de l’établissement. Il faudra ensuite envoyer la photo sur le compte Facebook de la Ferme aux crocodiles Officiel avant le 31 octobre.

Pour en savoir plus

Quelle différence entre un alligator et un crocodile ?

C’est une des questions les plus posées aux animateurs de la Ferme aux crocodiles. La tête des crocodiles est plus pointue et lorsqu’il ferme la gueule on voit des dents qui restent à l’extérieur. L’alligator a le museau plus large et arrondi. En résumé, le crocodile à une gueule en forme de V, l’alligator en forme de U et le gavial en forme de I.

Dents d'un crocodile

Les dents de la Mer ?… Non celles du crocodile !

Il existe trois familles de crocodiliens

Dans la famille des crocodiles, il existe 14 espèces vivant dans les régions chaudes. Chez les alligators il n’y a que 2 espèces (l’alligator d’Amérique et l’alligator de Chine). Les caïmans qui font partie de la famille des alligators vivent en Amérique du Sud et centrale. Il existe une troisième famille de crocodiliens : les gavialidés. Et une seule espèce, le gavial du Gange que l’on peut voir dans la Ferme aux crocodiles, avec son museau très fin…

Le Gavial du Gange

Le Gavial du Gange

Un bon engrais !

La Ferme aux crocodiles est un magnifique jardin tropical. Pour fertiliser les sols, la botaniste de l’établissement utilise un mélange fait maison : un peu de terreau et du sable des bassins des tortues dans lequel se trouvent… des déjections des reptiles. Visiblement les arbres et les fleurs adorent !

La gueule ouverte

Lorsqu’un crocodile ouvre la gueule, ce n’est pas pour vous menacer… c’est juste pour réguler sa température !

Crocodile gueule ouverte

Ce crocodile à chaud ! Il ouvre la gueule pour s’aérer !

L’alligator de Chine hiberne

Cette espèce classée en danger critique d’extinction à la particularité d’hiberner entre octobre et mai. Le parc s’est fait prêter un mal l’an dernier avec l’espoir d’avoir des petits au printemps ! Affaire à suivre.

L’Espace aventure

Ce parc animalier a ouvert un espace dédié aux enfants en 2017 sur le thème « L’Amérique équatoriale et tropicale”. Sur 300 m2, ils peuvent participer à des ateliers : fouilles paléontologiques, bassin d’orpaillage, mur de dessins préhistoriques…). Des jeux sont aussi à leur disposition : toboggan, mini-labyrinthe en filet, pont de singe…).

Un parcours pédagogique

Un très bon point au parc qui a misé sur la pédagogie. Dans toutes les zones du circuit des panneaux offrent des explications. Des boites à quiz sont disposée aux points stratégiques. De plus, l’ensemble du personnel est à la disposition de chacun pour répondre aux questions des visiteurs. Durant la visite des guides naturalistes informent sur le monde des animaux et sur toutes les activités de recherche et de protection.

Une nurserie

Vous pourrez découvrir la nurserie et les animaux qui y grandissent. Des crocodiles du Nil, des tortues, des lézards et bien d’autres encore. Des indications précises permettent de connaître les dates de naissance et les espèces.

Nurserie

Dans la nurserie, un crocodile du Nil né en mai 2016.

Bébé tortue

Ce bébé tortue apprécie la tranquillité de l’aquarium de la nurserie.

Infos pratiques

La Ferme aux crocodiles
395 allée de Beauplan
26700 Pierrelatte

Horaires d’ouverture

Tous les jours, de 10 h à 18 h (jusqu’au 31 octobre et de mars à juin), de 10 h à 17 h (de novembre à février) ; de 9 h 30 à 19 h (en juillet août).
Tarifs : adultes 17 € ; enfants (de 3 à 12 ans) : 11 €. Pack famille : 2 adultes – 2 enfants : 50 € ; 2 adultes – 3 enfants : 55 €. Pass croco pour des visites illimitées pendant un an : 32 € pour les adultes et 22 € pour les enfants.
Accessibilité aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes.
Restauration. Le parc propose un service de restauration rapide et met à disposition une aire de pique-nique. Et s’il fait chaud, un brumisateur permet de vous rafraîchir.

Brumisateur

Brumisateur bien venu pour les visiteurs, lors des grandes chaleurs…

Infos pratiques

www.lafermeauxcrocodiles.com
facebook : @fermeauxcrocos
Copyright : Caroline Paux

 

Les commentaires ne sont pas disponibles!