octobre 28, 2018 3:35

Publié par Frédérique Danielle LEBEL

Ville d'Autun
A la porte du Morvan, Autun séduit avant même d’entrer dans la ville. Etablie au milieu d’un écrin de bois et de champs, c’est une cité d’art et d’histoire par excellence. Adossée à des collines, dominant la vallée de l’Arroux, Autun et ses 2000 ans d’histoire, fut jadis la clé de la route reliant Lyon à Boulogne-sur-Mer.

Née de la volonté de l’empereur Auguste, vers 15 avant J.C, elle se situe à 30 km à l’Est du Mont-Beuvray à un carrefour stratégique des voies de communication. De cette époque, elle a gardé des vestiges gallo-romains qui sont encore en bon état. Le temple dit de Janus, les portes d’Arroux et de Saint-André, le théâtre (le plus grand du monde romain), les remparts et des tours… Le Moyen-Age chrétien, lui, a laissé la cathédrale Saint-Lazare de style clunisien érigée à partir de 1120, l’évêché, les hauts quartiers aux rues étroites et ses maisons à colombages. Nous n’évoquerons pas ici la cathédrale Saint Lazare, en raison des actuels travaux de rénovation. Seuls le transept et le chœur sont accessibles pour le moment.
Ville d'Autun

Ville actuelle, porte d’Arroux et le temple de Janus.

A Autun, des monuments remarquables font remonter le cours des siècles

Autun, déformation d’Augustodunum, (forteresse d’Auguste) porte le nom de son fondateur, le premier empereur romain, Auguste. Les historiens estiment que la première pierre de la ville fut posée vers – 15 av J.C. Auguste désirait  une ville magnifique. En fait il voulait surtout éclipser la principale ville gauloise de la région : Bibracte. Aujourd’hui, on peut toujours contempler de nombreux monuments romains. 
Autun Porte saint André

Porte saint André

A visiter à Autun

Le théâtre romain

Le théâtre romain

Autun n’est pas qu’une ville célébrant ses vestiges. Le musée Rolin renferme des collections articulées en quatre départements. Archéologie, Art du Moyen-Age, passé d’Autun du XVe au XIXe siècle, et la section Beaux-Arts. Le musée des enfants de troupe, installé dans l’enceinte même de l’actuel lycée militaire (autrefois séminaire) rassemble des collections provenant de diverses écoles militaires. 

Arcades
Le musée lapidaire permet d’admirer des éléments d’architecture romaine et médiévale, une chapelle romane et son abside décorée d’un grand Christ en majesté du XIIe siècle. Et également une remarquable collection de chapiteaux et de corniches d’Autun. Enfin, le musée d’histoire naturelle Jacques de la Comble dévoile  une magnifique collection d’oiseaux, oeufs et nids, des insectes, coquillages et fossiles animaux et végétaux.
Plan reconstitué de la ville d'Autun au temps des Romains

Plan reconstitué de la ville d’Autun au temps des Romains

www.autun-tourisme.com
Copyright : Frédérique Lebel
A lire aussi sur le Site Dynamic Seniorshttps://dynamic-seniors.eu/cheminees-et-cocottes-chateau/

 

Classés dans :

SUR LE MEME THEME

Chien sur un Jet Privé

lundi, novembre 12, 2018

Quand vos animaux de compagnie rêvent de voyager en jet privé…

Nous, les humains, ne sommes pas les seuls à imaginer des voyages très luxueux. Médor et Minou (et autres animaux de compagnie) eux aussi, aimeraient bien voyager avec vous, dorlotés, bichonnés. Ils rêvent de ne plus subir les désagréments d’être transportés en soute dans des avions de ligne.Certes, ils ne peuvent l’exprimer, mais ils aimeraient […]

En savoir plus

Théâtre des Célestins

samedi, novembre 10, 2018

Pleins feux sur les lumières lyonnaises

Lyon, si célèbre pour sa célèbre « Fête des Lumières » ne s’illumine pas que durant ces fastueuses journées. Le savoir-faire unique des équipes en charge des illuminations de la ville opère depuis trente ans. Initié en 1989, le « Plan Lumière » a d’abord permis d’éclairer 250 sites, parmi les plus prestigieux de la […]

En savoir plus

Les vignes

dimanche, novembre 4, 2018

Château de France : une propriété familiale et indépendante

Château de France appartient depuis 1971 à la famille Thomassin. Elle fait partie des dix plus anciens propriétaires de l’appellation Pessac-Léognan (AOC). Cette propriété est aussi membre de l’Union des Grands Crus de Bordeaux, avec « Un si beau nom qui l’oblige », prononce, ému, Arnaud Thomassin.

En savoir plus