mai 28, 2018 6:13

Publié par Frédérique Danielle LEBEL

6

Jusqu’au 7 octobre 2018, la ville de Langres célèbre l’art de la Renaissance. D’abord en présentant une grande exposition consacrée aux arts à Langres au XVIe siècle, mais aussi avec des spectacles, concerts, conférences, animations de rue, parcours de visite dans la ville, rencontres avec des artisans d’art, ainsi que des livrets-jeux et un album d’activités pour les enfants. Plus de cinquante rendez-vous sont ainsi proposés.

Pour voir des souffleurs de verre, déambuler dans la ville avec Les Grooms durant leur Baronnade, pour danser comme à la Cour de François Ier, connaître la « vraie » histoire de Langres avec « Les Hallebardiers », vous émerveiller dans le studiolo de la Maison Renaissance, découvrir les trésors cachés de l’architecture langroise, admirer les chefs-d’œuvre du XVIe siècle dans l’exposition du musée d’Art et d’Histoire, ou prendre un peu de recul grâce aux conférences sur l’Art des 8e Rencontres Philosophiques.

Plafond du "studiolo"

Plafond du “studiolo”

« Langres à la Renaissance » :  l’exposition au Musée d’Art et d’Histoire

Cette expo est le fuit de quatre ans de travail. Quatre ans de recherches patientes et obstinées. Le résultat est à la hauteur de ce labeur acharné. Présentant 175 oeuvres, dont de nombreux prêts de grandes institutions françaises, elle permet de se replonger dans la fastueuse production artistique de Langres au XVIè siècle. Eléments d’architecture, sculptures, peintures, vitraux, tapisserie, orfèvrerie, coutellerie, boiserie, estampes, livres enluminés, mais aussi imprimerie, théâtre, musique et danse. De nombreuses oeuvres bien souvent méconnues viennent des petites églises du Pays de Langres.

Langres : l'art à la Renaissance.

Ce « grand siècle » de Langres fut riche de créations architecturales et artistiques. Quelques puissants personnages tels le cardinal de Givry, le prélat Jean d’Amoncourt ou le grand seigneur Gaspard de Saulx-Tavannes ont laissé leur empreinte grâce à des œuvres majeures encore visibles aujourd’hui dans les musées, dans la ville et aux alentours (tapisseries de la cathédrale, chapelle d’Amoncourt, château du Pailly…). Rois et princes, comme François Ier, Charles IX ou Charles de Gonzague, se rendirent à Langres, donnant lieu à de grandes festivités que l’on nomme aujourd’hui des « Entrées royales ». 

 Place Diderot à Langres

Place Diderot à Langres

Répondant aux commandes de ces grands personnages, des artistes illustres comme le peintre Jean Cousin, le graveur et orfèvre Jean Duvet ou le sculpteur italien Dominique Florentin, ont contribué au rayonnement des arts à Langres.

La « Maison Renaissance » : un des plus beaux hôtels particuliers de la ville

La « Maison Renaissance » : un des plus beaux hôtels particuliers de la ville

Construit au milieu du XVIe siècle, ce joyau du patrimoine langrois a bénéficié d’une importante campagne de restauration avec le concours de l’État (DRAC Grand-Est). Son « cabinet de travail », appelé aussi « Studiolo” au précieux décor sculpté, est à nouveau accessible après plus de 30 ans de fermeture. A l’époque  de la Renaissance, ces cabinets de travail somptueusement décorés, étaient présents aux XVe et XVIe siècles dans certaines demeures aristocratiques. Celui de la Maison Renaissance de Langres est un des plus beaux exemples français. La construction de cette maison est contemporaine d’autres chantiers à Langres dans les années 1550. La chapelle d’Amoncourt, et le jubé de la Cathédrale Saint-Mammès. Des constructions qui témoignent de l’existence d’un foyer de commandes privées très productif au milieu du XVIème siècle à Langres, confiées à des architectes (inconnus) ayant la connaissance et la maîtrise des références antiques « classiques ». 

Pavement de la chapelle d'Amoncourt

Pavement de la chapelle d’Amoncourt

A Langres, des spectacles vivants autour du thème de la Renaissance

La place du spectacle vivant est évidente dans la programmation des évènements 2018. A Langres, à la Renaissance, on jouait des pièces de théâtre qui duraient plusieurs jours, on accueillait les rois lors de grandes fêtes populaires et on a écrivit le premier livre de danse français. Plusieurs compagnies, associations et partenaires sont mobilisés pour offrir aux Langrois et aux visiteurs des moments forts dans les domaines de la danse, du théâtre, de la musique, du spectacle de rue et du cinéma.

Compagnie des Hallebardier

Compagnie des Hallebardiers©Sylvain Riandet

Parmi les animations, cotons la Compagnie des Hallebardiers proposera des démonstrations de tirs à l’arquebuse. Cet événement aura lieu tous les jours du 15 juillet au 15 août, à 18h30 à la tour du Petit-Sault. (accès libre et gratuit). En flânant dans la rue Diderot les après midi d’été, vous aurez peut être la chance de croiser également des arquebusiers qui vous initieront au maniement de l’arquebuse. Les tirs sont bien évidemment à blanc et sans danger).

Langres : Chateau du Pailly

Chateau du Pailly

Enfin, si vous avez le temps, Dynamic-seniors vous recommande la visite du château du Pailly (à une dizaine de kilomètres de Langres). Un fleuron de la Renaissance, certes en mauvais état à l’intérieur, mais en cours de rénovation. Edifié entre 1563 et 1573 à l’emplacement d’un ancien château, pour le maréchal de France Gaspard de Saulx-Tavannes, compagnon d’armes de François 1er, il accueillera cet été une exposition de costumes à la Renaissance.

Château du Pailly 

www.tourisme-hautemarne.com

www.renaissancechateaudupailly.com

Affiche Renaissance

www.musees-langres
www.tourisme-langres.com

Copyright : Frédérique Lebel – Sylvain Riandet (compagnie des Hallebardiers).
Crédit Photos : Musée de Langres (l’affiche)

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniorshttps://dynamic-seniors.eu/la-cote-dor-abbaye-de-fontenay/

Classés dans :

SUR LE MEME THEME

6

lundi, septembre 24, 2018

Les célestes caves d’Epernay

Epernay est surement la seule ville de France qui permet de découvrir des caves du haut d’un ballon captif. Pas vraiment des caves, en réalité. Mais s’élever à 150 mètres d’altitude permet d’admirer les coteaux et les célèbres maisons de Champagne qui, dans leurs fameuses caves, protègent leurs  meilleures cuvées.

En savoir plus

6

lundi, septembre 10, 2018

25 000 femmes au départ de La Parisienne sous les couleurs de New York City

« Un seul critère pour devenir une Parisienne : être une femme ! De tout âge et de tout horizon… » La condition pour participer à la prestigieuse course La Parisienne a bien été respectée ce dimanche 9 septembre 2018. 25 000 femmes se sont élancées par vagues du pied de la prestigieuse Tour Eiffel, pour une épreuve de sept […]

En savoir plus

6

samedi, septembre 8, 2018

En ouverture de La Parisienne, 1 500 yogis au pied de la Tour Eiffel

1 500 yogis ont eu droit à un cours de yoga au cœur de la Capitale. Cours dispensé par La Parisienne et le Yoga Festival Paris. Chaque participant avait apporté son tapis qu’il a disposé devant le podium. Sur ce dernier, avaient pris place deux grands experts : Anne VandeWalle et Marc Holzman. Ces deux professeurs internationaux de […]

En savoir plus