Arnitrosium : un médicament homéopathique pour soulager les douleurs articulaires

Beauté et Bien-être, Santé

Arnitrosium : un médicament homéopathique pour soulager les douleurs articulaires

952

Arnitrosium est un médicament homéopathique pour les douleurs articulaires. Le corps humain comporte de nombreuses articulations qui sont des traits d’union entre chaque os. Une hygiène de vie est saine et la pratique d’un sport, nous entretenons notre corps et nos  articulations. Elle participent à notre bonne mobilité d’une façon générale. Au fil du temps, le vieillissement peut contribuer à une lente dégradation du cartilage ou au durcissement de certains de nos tissus. 

Les douleurs articulaires ne concernent pas que chez les personnes âgées. Elle peuvent survenir à la suite de traumatismes*ou lors d’inflammations comme les tendinites**, voire une maladie comme la grippe ou la goutte. Parmi les douleurs articulaires les plus connues, notons l’arthrose. Il s’agit d’une affection progressive de l’ensemble du tissu ostéo-articulaire. La maladie peut toucher l’ensemble des articulations du squelette : genoux, hanche, rachis ou encore les mains. Ses origines sont nombreuses et diverses. Selon l’INSERM, 10 millions de Français sont concernés, dont 65% des plus de 65 ans. Toutes les articulations peuvent être concernées.

*chute ou accident.
**lorsque la pratique du sport est trop vive par exemple.
Douleurs articulaire du dos

©Pixabay

Un hématome

©Pixabay

Un enjeu de santé publique

Les douleurs articulaires correspondent à un véritable enjeu de santé publique auquel participent Les Laboratoires Boiraon en présentant Arnitrosium.  D’après les résultats du sondage IFOP « Les Français et les rhumatismes » mené en 2016 pour l’Inserm et « Ensemble contre les Rhumatismes », 93% des Français déclarent avoir déjà souffert de douleurs articulaires. L’on y apprend également que de 9 à 10 millions d’entre eux souffrent d’arthrose.  Ces douleurs articulaires impactent fortement leur quotidien. 65% des Français ont eu un retentissement d’une douleur articulaire sur leur sommeil. 56% ont dû limiter, voire arrêter temporairement leurs activités de loisir.

Douleurs au coude

©Pixabay

Quelle solution contre les douleurs ?

Face à ces douleurs, plusieurs solutions s’offrent aux patients. Le paracétamol, les infiltrations de corticoïdes et l’injection d’acide hyaluronique en font partie. Il y a également les biothérapies ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens, également appelés AINS*. Il est traditionnellement connu que les AINS peuvent entraîner des effets secondaires comme des troubles digestifs**. Ils sont contre-indiqués en cas comme l’allaitement, pour les femmes enceintes à partir du 6ème mois de grossesse et les personnes de moins de 15 ans ou de plus de 65 ans. 

*dont l’ibuprofène, piroxicam, diclofénac etc.
**douleurs, nausées, brûlures, diarrhées…
L'Aromathérapie est très demandé par les patients

©Pixabay

Rhus toxicodendron

Rhus toxicodendron©Boiron

Bryonia

Bryonia©Boiron

Une forte demande de solutions naturelles

Les solutions plus naturelles attirent de plus en plus de Français, telles que le curcuma, l’argile, certaines huiles essentielles et l’homéopathie. Il existe également des solutions non médicamenteuses comme le froid par le biais du protocole GREC, plus connu dans le cadre de la médecine du sport : Glace, Repos, Élévation et Compression à l’aide de bandage. La chaleur est indiquée pour soulager les douleurs de l’arthrose ainsi que les cures thermales. L’homéopathie est une solution adaptée avec son approche globale et individualisée. Elle permet de prendre en charge les manifestations cliniques des douleurs articulaires et leurs retentissements sur la vie quotidienne.

Le Curcuma est plébiscité dans les douleurs visant l'arthrose

Curcuma©Pixabay

L'Aromathérapie est très demandé par les patients

Les soins thermaux remportent un vif succès©Gaëlle Alban

Les massages soulagent les douleurs dorsales

Arnitrosium

Fleurs d'Arnica

Fleurs d’Arnica©Pixabay

Arnitrosium est une combinaison de trois actifs d’origine végétale. La posologie s’adapte à l’intensité des symptômes. Arnitrosium est indiqué chez l’adulte dans le traitement des douleurs articulaires. Sa posologie s’adapte aux symptômes, quelles qu’en soient l’intensité et la localisation. Ce traitement est sans effets indésirables connus. Il peut être associé aux autres traitements. Il convient pour toutes les douleurs articulaires quelque soit sa localisation.

Les actifs

 Arnitrosium est composé d’ Arnica montana 9CH*, de Bryonia 5CH** et de Rhus toxicodendron 15CH***.

*indiqué dans les troubles musculaires mineurs dus à des douleurs articulaires.
**indiqué dans les douleurs articulaires sur l’articulation elle-même.
*** Indiqué pour les douleurs péri articulaires. Cible les tendons des muscles et du tissu conjonctif.
Arnitrosium

©Boiron

Infos pratiques

Arnitrosium se présente sous la forme de comprimé sublingual. Il bénéficie de la qualité et du savoir-faire unique Boiron, au service de la santé des patients. Ce médicament homéopathique est fabriqué et contrôlé en France. Toutes les matières premières sont soumises à des contrôles qualité rigoureux.

Posologie et durée du traitement

Réservé à l’adulte. 1 comprimé par prise à laisser fondre sous la langue, 1 à 6 fois par 24 heures, à répartir en fonction de l’intensité des symptômes. Ce médicament peut également être pris la nuit si besoin. La durée de traitement est d’un mois renouvelable. Il se prend par voie sublinguale. Aucune contre-indication connue. Lire la notice avant utilisation.

Prix public conseillé : 14,90€

www.boiron.fr

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/arnigel-soigne-bleus-bosses-fatigue-musculaire/

Les commentaires ne sont pas disponibles!