Pour Noël, offrez des beaux livres…

A la une, Livres

Pour Noël, offrez des beaux livres…

355

Caroline Paux vous propose une sélection de beaux livres a offrir pour Noël. La lecture est une excellente manière de se détendre et de s’instruire.

Les beaux livres font toujours plaisir car ils sont agréables à lire. Les beaux livres garnissent admirablement une bibliothèque. En effet, disposer de beaux livres chez soi permet de les disposer sur une table basse pour que vos invités puissent les regarder. En effet, ils comportent des belles photos et sont imprimé sur un papier glacé ou haut de gamme. Les manipuler et les parcourir est un réel plaisir pour les yeux. Il ne faut pas se priver d’en avoir chez soi.

Sélection de Beaux Livres à offrir

Comme je grandis, chronique de la vie d’un enfant, de la naissance à 18 ans…

Un bébé dans la famille ? Il va arriver ou vient d’arriver. Cela tombe bien, la maison d’Édition Familium propose un joli livre souvenir de l’enfance, « Comme je grandis ». Cet ouvrage illustré va suivre l’enfant jusqu’à l’âge de 18 ans. Mais il faudra être attentif à le remplir régulièrement. À répondre aux nombreuses questions qui resteront de si belles traces de la vie qui évolue. Les souvenirs de doux moments, restent magiques pour les familles.
Le livre de 140 pages compte plusieurs chapitres. Le début est bien évidemment réservé aux premières années de vie de l’enfant. Ce sont les parents qui remplissent les pages, histoire de se remémorer les dates clés, les expériences, et progrès de l’enfant. On peut écrire, faire des dessins, coller des photos. On aime raconter des anecdotes, parler des uns et des autres, de ses grands-parents, de ses frères et sœurs… 

 

Un ouvrage collectif

Beaux livres - Comme je grandis

L’enfant a grandi, il peut contribuer lui-même à ce recueil. Ses dessins seront un beau témoignage de sa progression. Son écriture, un émouvant souvenir. Tout le monde peut participer car c’est en fait un ouvrage collectif. Le format est grand (40 X 40 cm) afin d’accueillir tous les témoignages. Pour durer, le papier et l’impression sont de qualité. Tout a été fait pour que le livre résiste au temps durant des décennies. C’est un cadeau idéal car au fil des années il va prendre de la valeur… sentimentale. Et cela n’a pas de prix.
L’auteure du livre est Monika Koprivova, née et résidant en République tchèque. Elle a voulu revisiter le traditionnel concept du livre de naissance.

En savoir +

Monika Koprivova a fondé la maison d’édition Familium et déjà publié des recueils de familles. Comme L’arbre de notre famille, ou Mamie parle-nous de toi et Papy, parle-nous de toi…
Prix du livre : 29,90 €
https://www.familium.fr/cadeaux-pour-la-famille/30-comme-je-grandis.html

Balade autour du monde pour découvrir les 150 plus beaux jardins

Amoureux des jardins, passionnés de voyages, voici un livre pour vous : « Les 150 plus beaux jardins du monde ». Ce très beau livre, richement illustré, invite les voyageurs à explorer quelques édens situés aux quatre coins de la planète. Ils ont été sélectionnés en fonction de leur beauté, de leur intérêt botanique, culturel ou artistique. Ils présentent un intérêt touristique également et méritent d’être découverts.

Beaux livres - Les 150 plus beaux jardins du monde

Cinq zones géographiques

Ces 150 lieux ont retenus sont mis en valeur par les photos. Même si je regrette que celles-ci soient signées, pour la plupart, de banques d’images et non de photographes spécialisés.

Les jardins sont regroupés par zones géographiques. Les jardins d’Extrême-Orient, du Moyen-Orient et de l’Asie du Sud, d’Europe, d’Afrique et d’Océanie et des Amérique.
Pour chaque jardin, le livre présente un texte de présentation, court mais assez complet. Un mot du botaniste, Gilles Vincent, ancien directeur du jardin botanique de Montréal accompagne les textes.

Neuf jardins français incontournables…

Beaux livres - Jardins incontournables

Très utile pour les voyageurs, il est précisé à chaque fois le meilleur moment pour découvrir le jardin. On sait ainsi que les Jardins de Monet à Giverny peuvent être vus d’avril à octobre. Mais que si l’on veut voir les nymphéas dans toute leur splendeur, il faut choisir juillet ou août ! Pour la France, neuf jardins ont été choisis. Les Jardins de la Fontaine (Nîmes), de Marqueyssac, le parc de Versailles. Les jardins du château de Vaux-Le Vicomte, du château de Villandryde Monet à Giverny. Les Jardins de La Ballue (Bretagne), d’Étretat et le Jardin Exotique de Monaco.

De Marrakech à Kyôto, de Séville à la Floride…

Le livre offre la découverte des Butchart Gardens, l’exploration du Jardin Exotique de Monaco aux innombrables variétés de cactées. Il nous emmène en balades dans les jardins hispano-musulmans de l’Alhambra à Grenade et de l’Alcazar à Séville. Il nous promène dans les allées sinueuses du Jardin Majorelle à Marrakech. Nous permet de flâner dans le jardin de la Villa Katsura à Kyôto… C’est à une prodigieuse odyssée des sens que convie cet ouvrage.
Les 150 plus beaux jardins du monde a été menée par une équipe de rédacteurs et de professionnels passionnés de botanique. Teresa Pérez, Jonathan B. Roy, Louise Gaboury, Stéphane Tellier, Jennifer Doré Dallas, Anne Pélouas, Claude Morneau, Jonathan Gaudet, Pierre Daveluy, Claude-Victor Langlois. Ces grands voyageurs ont sillonné le monde, partagent leurs découvertes de jardins incontournables et dévoilent des parcs botaniques méconnus.

Beaux livres - Jardins incontournables

En savoir +

• Éditions Ulysse, 256 pages. Prix : 29,99 € – https://www.guidesulysse.com/catalogue/Les-150-plus-beaux-jardins-du-monde-Le-meilleur-selon-Ulysse,9782765860617,produit.html

Les plus belles photos de nature 2021

Chaque année, depuis 60 ans, le Natural History Museum de Londres, organise un concours photo. C’est le Wildlife Photographer of the year qui récompense les plus belles photographies de nature sélectionnées par un jury international. Un livre rassemble toutes les photos lauréates aux éditions Biotope. La compétition est rude, difficile, surtout en cette année de confinement. Elle a permis de voir les choses autrement, d’une manière plus proche. Sur les 50 490 inscriptions venant de 95 pays différents, le jury a trouvé de nombreuses pépites. Le livre présente le portfolio des cent photos primées. Il raconte leur histoire, ce qu’elles révèlent. Elles illustrent la beauté et le drame du monde naturel et la relation de l’humain, parfois conflictuelle, avec lui.

« Réflexion » © Majed Ali, Wildlife Photographer of the Year

« Réflexion » © Majed Ali, Wildlife Photographer of the Year

Un jeune Ardéchois

Nous retiendrons bien sûr « Atterrissage d’Apollo », la photo d’Emelin Dupieux, un Ardéchois de 11 ans. Celle d’un Apollon, un grand papillon de montagne se posant sur une marguerite. Emelin rêvait depuis longtemps de photographier ce papillon dont l’envergure peut atteindre 90 millimètres. Il fait partie des papillons menacés en Europe, en raison du réchauffement climatique et des phénomènes météorologiques extrêmes. En été, lors de vacances dans le parc naturel régional du Haut Jura, Émelin s’est retrouvé entouré de papillons, dont des Apollons, volant au-dessus de prairies alpines. Il a découvert une clairière où les papillons se posaient. Après de nombreux ajustements des réglages et de la mise au point, Émelin a finalement obtenu cette image emblématique. Les blancs se détachent dans un contraste saisissant. Il y a juste quelques touches de couleur, les cœurs jaunes des marguerites et les ocelles rouges de l’Apollon.

 « Atterrissage d’Apollo », © Emelin Dupieux, Wildlife Photographer of the Year


« Atterrissage d’Apollo », © Emelin Dupieux, Wildlife Photographer of the Year

Laurent Ballesta Grand prix de l’année 2021

Le Grand prix du photographe de nature de l’année 2021 est attribué à un Français, Laurent Ballesta. Sa photo, « Impulsion créatrice », a été choisie comme la plus marquante et la plus mémorisable. Elle illustre la ponte des mérous de Polynésie française. Instant unique dans l’année, où la femelle lâche un nuage d’œufs vers lequel les mâles se précipitent pour les fertiliser. Il aura fallu cinq ans pour immortaliser cet instant et 3 000 heures de plongée.

« Impulsion créatrice », © Laurent Ballesta, Wildlife Photographer of the Year

« Impulsion créatrice », © Laurent Ballesta, Wildlife Photographer of the Year

Une autre de ses photos est également primée, « Capteurs des profondeurs ». Dans les eaux profondes de la côte méditerranéenne française, parmi les coraux noirs d’eau froide, Laurent a découvert un spectacle surréaliste. Une communauté de milliers de crevettes narval. Leurs pattes ne se touchent pas, mais leurs antennes, longues et mobiles, si. Chaque crevette semble être en contact avec ses voisines et envoyer des signaux à travers ce réseau.

« Capteurs des profondeurs », © Laurent Ballesta, Wildlife Photographer of the Year

« Capteurs des profondeurs », © Laurent Ballesta, Wildlife Photographer of the Year

En savoir +

• Éditions Biotope : 25 x 25 cm – 160 pages. Prix du livre : 34 €.  www.biotope-edition.com/ 

• Le Wildlife Photographer of the Year 2021 est organisé par le Natural History Museum de Londres.

Les commentaires ne sont pas disponibles!