Kabioca : un café bio et équitable d’exception…

Boissons, Gastronomie

Kabioca : un café bio et équitable d’exception…

274

Kabioca a été créé par des passionnés de café qui ne voulaient pas avoir à choisir entre le bon, le bio et notre planète. De cette envie est née Kabioca, une sélection de cafés prédosés qui ne fait pas de concession. Quand vous allez découvrir ce café bio et équitable, vous ne pourrez plus vous en passer.

En buvant une tasse de Kabioca, vous dégustez un café bio et équitable d’exception, préservé dans sa capsule naturelle et biodégradable suivant la tradition de l’expresso. Si vous partagez les passions et les valeur de Kabioca, vous allez adopter ce café bio et équitable si savoureux.

Café bio et équitable - qualité et saveur

©Caroline Paux

Un café bio et équitable qui préserve la planète

Les jeunes commencent a apprécier le café vers l’âge de 17ans. Ils en consomment environ trois tasses par jour. La consommation de café par personne équivaut à plus de 70 000 tasses de café sur une durée de vie moyenne. Ce qui représente une consommation importante de café et des millions de capsules. Capsules non recyclables, donc des déchets qui polluent la planète. Pour cette raison, Kabioca tient à proposer un café d’excellence qui soit aussi bon pour nous que pour la planète. Pour y parvenir, la marque a recherché un café élaboré dans la tradition de l’expresso. Elle prend en compte la composition d’une capsule naturelle et biodégradable unique capable de préserver les arômes du café de la lumière, de l’air et de l’humidité.

A savoir

Leurs cafés ont été créés pour devenir votre pause du quotidien. forts et équilibrés, ils peuvent être consommés à tout moment de la journée. Chacun présente un panel de goûts subtils émanant du savoir-faire des maîtres torréfacteurs. La sélection scrupuleuse des plantations et provenances est un réel plus. Kabioca c’est plus de 500 cafés partagés, 7 pays livrés, près de 300 000 capsules vendus et ½ tonne d’aluminium économisé.

Café bio et équitable - qualité et saveur

©Caroline Paux

Le café une tradition millénaire

Le café est arrivé en Europe au 16 ème siècle. Rapidement, il est devenu une denrée reconnue et appréciée dans le monde entier. La consommation a pris une connotation de convivialité dans tous les pays. En Angleterre, les « Penny Universities » vous offraient un cours magistral et une tasse de café pour un penny.

Café bio et équitable - qualité et saveur

©Caroline Paux

« La boisson préférée des pays civilisés » – Thomas Jefferson – 1824

Le café est la deuxième boisson la plus consommée derrière l’eau dans le monde. Il correspond à la première matière agricole échangée. On estime à plus de 100 millions, le nombre de personnes vivant de la caféiculture à travers le monde. Dans les pays Européens et Nord-américains les habitudes de consommations varient. La consommation moyenne est de 4,5kgs par personne et par an. Les Français consomment, en moyenne, 4,8kgs par personne. Cette consommation correspond à plus de 70 000 cafés consommés par chaque individu sur une période d’environ 60 ans. Le marché est dominé par deux acteurs multinationaux, Nestlé et JAB Holdings (Douwe Egberts). Les 5 plus gros acteurs mondiaux possèdent plus de 42% du marché.

Kabioca : du café bio et équitable à la saveur incomparable

©Caroline Paux

Kabioca : du café bio et équitable à la saveur incomparable

©Caroline Paux

«Game Changer» dans les années 90 – La capsule

Lavazza, Keurig ou Nestlé, à la fin des années 1980 ou début 1990, ont lancé une forme de café « capsulé ». Nespresso proposait une capsule rigide et non pas en papier. Le succès de ce format est rapide, et devient très populaire dès le début des années 2000. Au niveau mondial, ce segment représente en 2018 environ 60% de la valeur des ventes. Le marché des capsules est projeté en croissance de 4% par an entre aujourd’hui et 2023. Les deux acteurs majeurs du café (Nestlé et JAB) détiennent plus de 55% des ventes totales mondiales. Grâce à leurs positions et tailles, ils sont en mesure de proposer à la fois les capsules et les machines*.

*les premiers étant spécifiques aux deuxièmes.
Kabioca : du café bio et équitable à la saveur incomparable

©Caroline Paux

Kabioca : du café bio et équitable à la saveur incomparable

©Caroline Paux

La capsule en aluminium est polluante

Les capsules en aluminium génèrent à l’échelle de la planète plus de 40 000 tonnes de déchets. Seulement 2 000 tonnes de cet aluminium est refondu. Selon Nespresso, seulement 1 capsule sur 5 est recyclée. Quand elles sont jetées avec les ordures ménagères, la plupart des capsules sont enfouies ou incinérées car elles n’intègrent aucun circuit de recyclage. En amont, la production d’aluminium est énergivore et extrêmement polluante. C’est elle qui crée les « boues rouges » bien connues en Amérique du Sud notamment.  En aval, le recyclage des capsules est très coûteux puisque le tri manuel n’est pas possible. La capsule est trop petite et l’utilisation de fours classiques est inenvisageable. La séparation du marc de café doit être réalisée par la méthode de pyrolyse. Son coût très élevé. Les centres de tri français n’ont pas souhaité investir sur ce marché par manque de rentabilité.

Kabioca : du café bio et équitable à la saveur incomparable

©Caroline Paux

A savoir

Quand la capsule en aluminium est recyclée, son empreinte carbone correspond aux nombreux trajets qu’elle effectue avant d’être transformée en nouvelle capsule. C’est autant d’étapes que de voyage en camion. En effet la filière de recyclage n’est pas organisée pour répondre à cette problématique environnementale.

Que pensez des capsules ?

Les capsules sont pratiques, prédosées et propres.​ Elles présentent une proportion de packaging  80 à 100 fois plus importante que les formes traditionnelles de café ( instantané exclus).​ Les deux matières de capsules les plus répandues sont l’aluminium (type Nespresso) et le plastique ( Type Lavazza).​ Les 8 milliards de capsules aluminium vendues dans le monde représentent 40 000 tonnes d’aluminium utilisées annuellement.​ Aluminium ou plastique pourraient être recyclés. Or, ces matières ne le sont pas. Pourtant, elles sont « indissociables » du marc de café. ​Le traitement de ces déchets engage plusieurs  chaines logistiques complexes. Les opérations diverses nécessitent 2 à 3 usines distinctes. ​

La boutique Kabioca

©Kabioca

​Une solution intéressante

Si au lieu de créer des déchets ces capsules généraient du compost ? Soit une manne annuelle mondiale de près de 400 millions de tonnes de compost en attente d’être utilisé pour fertiliser, ou faire pousser des arbres, des fleurs  des fruits et légumes et pourquoi pas du café…​

Ce qu’il faut savoir sur le café

Il existe deux familles de grain café. L’Arabica : doux et subtil, il ramène de l’acidité et le goût au café. Il est reconnu comme étant le plus savoureux. Le Robusta : amer, il apporte du corps et de la matière au café. Quatre critères servent à les différencier : la courbe, la couleur, la taille du grain et l’odeur. En France, nous avons coutume de boire du 100% arabica. Sa provenance et tout le processus de culture font de chaque grain une exception. A cette sélection rigoureuse s’ajoute le processus de torréfaction. Elle s’opère en trois étapes. La première vise le séchage qui permet de décoller l’opercule du café vert et qui le déshydrate. Puis vient la torréfaction qui brûle les grains avec intensité. La dernière visite la finition qui équivaut au refroidissement.

Café bio et équitable - qualité et saveur

©Kabioca

A savoir

La torréfaction est un procédé délicat et qui nécessite beaucoup de minutie. Pour satisfaire les goûts de tous les amateurs de café, on dénombre cinq degrés de torréfaction. Ils vont par ordre croissant :
Blonde ou New England
Ambrée ou « American »
Robe de moine ou Light French
Brune ou French
Napolitaine, italienne ou Dark French
Enfin, le grain de café est moulu, prêt à être savouré dans votre tasse. C’est toute la richesse et les caractéristiques uniques et propres à chaque grain qui rendent aussi unique chaque instant café.

L’avis de Caroline Paux

Ces cafés de la marque italienne Kabioca sont séduisants. Les arômes flattent le palais et s’épanouissent dans la bouche lentement en laissant une très bonne impression. Les goûts sont prononcés et ont une bonne tenue. Ils jouent parfaitement leur rôle : nous donner du plaisir ! Et, de plus, ils le font d’une manière responsable en respectant l’environnement.

https://www.kabioca.com

Copyright : Caroline Paux
Crédit Photos : Kabioca

A lire aussi sur le Site de Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/fruit-et-petille-de-cristalline/

Les commentaires ne sont pas disponibles!