La Fête des Vignerons 2019 : Les oubliés de la terre sont dynamiques

Evasion, Idées Week-End

La Fête des Vignerons 2019 : Les oubliés de la terre sont dynamiques

101

Avant d’être invitée à la présentation de la nouvelle saison de la Fête des Vignerons, je ne la connaissais pas. C’est avec plaisir que je l’ai découverte au Train Bleu de la Gare de Lyon lors de la conférence de presse. A peine étais-je arrivée sur le quai de la gare que j’ai entendu des chants captivants. Trois Armailli vêtus du Bredzon (costume traditionnel) chantaient. Leur prestation attirait les personnes présentes sur le quai. Toutes semblaient sous le charme du Ranz des vaches (chant des bergers) . Puis je me suis rendue à la présentation presse visant la Fête des Vignerons où j’ai pu apprendre qui ils étaient. Cette fête étant vraiment magnifique, je vous la présente pour que vous puissiez en savoir plus et peut-être y aller.

Bien plus qu’un spectacle, pour la Suisse, la Fête des Vignerons est un patrimoine. Cette tradition se transmet de génération en génération depuis le 18e siècle. En fait, il s’agit d’une manifestation grandiose et hors du commun qui allie tradition et modernité. Elle unit toute une région qui va de Lausanne au Chablais vaudois. Son importance est telle qu’elle est inscrite au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO depuis le 1er décembre 2016.

Une seule Fête par génération

Francois Margot Abbe et Frédéric Hohl

Francois Margot Abbe : Président de la Confrérie des Vignerons. Frédéric Hohl : Directeur exécutif de la Fête des Vignerons.©Caroline Paux

Cette temporalité atypique aurait pu la faire oublier. Heureusement, il n’en est rien. Quand arrive le temps de la Fête, toute la région se mobilise et s’investit. Autant dire que cette 12e édition ne sera pas une reproduction d’un folklore désuet mais bien le miroir de son temps. Lors de cette fête, ce sont les vignerons-tâcherons, véritables ouvriers de la vigne, qui se voient récompensés lors de la célébration. Ce moment émouvant en fait un spectacle original et unique.

Une Confrérie des Vignerons

Daniele Finzi Pasca concepteur et metteur en scène du spectacle 2019.

Daniele Finzi Pasca concepteur et metteur en scène du spectacle 2019.©Caroline Paux

C’est cette Confrérie des Vignerons qui produit et organise la Fête des Vignerons. Son histoire remonte à la nuit des temps. Cette société se charge de visiter et de veiller au bon entretien des cultures viticoles de ses membres. Elle organise annuellement, puis à une fréquence plus espacée, des Parades, qui s’étoffent au fil des siècles. Des divinités comme Bacchus, Cérès et Palès rejoignent les membres de la Confrérie et les vignerons-tâcherons. A eux se joignent aussi les Cent Suisses, les armaillis et différents corps de métiers représentatifs des traditions viticoles, agricoles, artisanales ou encore folkloriques de chaque époque. La Fête se transforme en célébration des valeurs et des savoirs-faire de toute une région, voire de tout un pays.

Un chant d’amour très fort

Fête des Vignerons
Le succès rencontré par chaque nouvelle édition de la Fête des Vignerons, et l’ambition des organisateurs de faire toujours mieux, impliquent des investissements financiers croissants. Il est dès lors difficile d’en organiser plus de cinq par siècle.  Vevey n’étant plus la bourgade rurale qui a vu naître les premières parades, elle se donne les moyens de maintenir cette sublime fête. Dans cette ancienne cité industrielle et commerciale, souvent bien éloignée des réalités vigneronnes et paysannes, la Fête des Vignerons s’impose comme une fête vivante de la mémoire, de la transmission, de l’identité et du lien à la nature. Réunissant traditions ancestrales et préoccupations contemporaines, elle se veut chant d’amour et d’espoir universel, hymne à la terre, à la patrie, à l’Homme et à ses racines.

Armailli et bredzon

Aramillis
Le bredzon est le costume masculin traditionnel. L’armailli porte le « bredzon » du dimanche complété par le capet, le beau loyi*  et la canne à la main. Ce vêtement représente le symbole souverain de l’appartenance à La Gruyère et à la classe paysanne.  Au départ, il s’agissait du vêtement de travail de l’armailli. Maintenant, il est porté au rang d’emblème d’un peuple fier de ses racines terriennes. Le costume d’armailli est apparu pour la première fois sur une peinture de poya datée de 1840. Depuis, le bredzon est sans doute le seul costume régional à n’avoir jamais cessé d’être porté. Sa notoriété, il la doit à la bourgeoisie des années 1920 qui l’a revalorisé en le revêtant le dimanche pour assister à l’office et prouver son importance.
*sacoche de cuire portée en bandoulière, qui contient le sel destiné aux vaches.

Une construction d’envergure

Arène pour le spectacle
C’est dans un Arène que cette fête des Vignerons va se dérouler. Cette construction éphémère investit la place du Marché de Vevey et son panorama lémanique aux Veveysans. L’immense parking à ciel ouvert de 17’000 m2 se mue en chantier et la construction s’élève lentement pour devenir le coeur palpitant de la ville.  Construire un tel édifice est un vrai défi. Les travaux préparatoires ont commencé au mois d’octobre 2018. Le 2 janvier 2019, son édification a démarré. L’arène sera prête en mai pour six semaines de répétitions et un mois d’exploitation du 18 juillet au 11 août 2019.

Intérieur de l'arène

Intérieur de l’arène©Caroline Paux

Des dimensions impressionnantes

Plan de l'arène
Cette arène a une capacité de 20 000 places. Elle s’inscrit déjà dans la tradition en renouant avec le stade antique de 1955 tout en intégrant les dernières nouveautés technologiques du 21e siècle. Elle est conçue faire rêver une nouvelle génération d’acteurs-figurants, de bénévoles, d’organisateurs et de spectateurs de la Fête des Vignerons.

Un spectacle haut en couleur

Défilé
Le spectacle raconte une année dans la vie de la vigne à travers une vingtaine de tableaux ouvrant et se terminant par les vendanges. Il traite autant des travaux de la vigne (effeuilles, taille), de moments plus sociaux (le mariage, la foire de la Saint-Martin) que de thèmes plus généraux (les saisons, l’eau, le soleil, la lune, le cosmos). Il interroge le lien entre l’homme et la nature et rend hommage au savoir-faire immémoriel des vignerons-tâcherons. Au coeur du spectacle surgit le Couronnement des vignerons-tâcherons récompensés pour l’excellence de leur travail par la Confrérie des Vignerons.

Une mise en scène et des costumes à couper le souffle

Danseurs
Les chorégraphies des tableaux sont interprétées par 5500 acteurs et actrices-figurants en costumes. Tous habitent la région. Spectacle total, féerique, grandiose, dynamique et poétique conçu à 360°. Il mêle la musique aux chants qui portent les poèmes des auteurs et prend en compte les mouvements de foule, des images et vidéos projetées tant sur des écrans géants que sur l’immense plancher LED de l’arène. Pour créer les quelques septante costumes différents que portent les acteurs et actrices-figurants et les choristes, la costumière s’est inspirée autant des Fêtes des Vignerons précédentes. Elle a porté un intérêt particulier pour les aquarelles d’Ernest Biéler en 1905 et 1927 et aux costumes traditionnels vaudois et fribourgeois. Les costumes d’animaux, insectes et oiseaux, sont des nouveautés liées à la dramaturgie du spectacle de Daniele Finzi Pasca.

Le Ranz des vaches

Les Armailli

Les Armailli©Caroline Paux

Moment très attendu du spectacle, le Ranz des vaches est chanté à la Fête des Vignerons depuis 1819. Au départ, il s’agissait uniquement d’un choeur. En 1889, un soliste a fait son apparition. Cet air traditionnel gruérien est repris lors de chaque édition. Pour chaque fête des Vignerons, il fait l’objet d’une nouvelle adaptatio. Jean-Jacques Rousseau l’a rendu célèbre en Europe en le mentionnant longuement dans son Dictionnaire de la musique publié en 1767. Il symbolise une région s’étendant de la Veveyse à la Gruyère, à cheval entre les cantons de Vaud et de Fribourg. Il mêle la culture de la vigne du bord du lac et la production de fromage des alpages. Son interprétation pour la Fête des Vignerons 2019 a fait l’objet d’une procédure particulièrement observée. Au terme de cette dernière, onze chanteurs ténors fribourgeois et vaudois ont été sélectionnés pour interpréter le Ranz des vaches.

Infos pratiques

Il a fallu sept années de préparation pour mettre au point ce spectacle. Les bénévoles ont travaillé pendant un an pour réaliser les costumes. Costumesqui deviennent une second peau pour les acteurs. Après 20 ans d’attente entre chaque spectacle, la motivation est au rendez-vous.
Affiche du spectacle
Le spectacle se déroule dans une arène non couverte. Vingt représentations sont programmées. Elles auront lieu du 18 juillet au 11 août 2019. La première est prévue le 18 juillet. Elle inclut la cérémonie du Couronnement qui commence à 7h du matin comme le veut la tradition. L’arène se trouve sur la place du Marché de Vevey. 20 000 places assises sont disponibles par représentation.

Les prix

Ils sont échelonnés en cinq catégories allant de Fr. 79 à Fr. 299. Une catégorie Premium offre des avantages tels qu’un accueil personnalisé, un accès facilité et le programme souvenir proposé au prix de Fr. 359. L’achat de billets sur internet est limité à 20 par personne.

Points de vente

Via internet : www.starticket.ch
Par téléphone : 0900 325 325 (Fr. 1.19/min.)
Coop City, Manor, La Poste, Hotelplan.
www.fetedesvignerons.ch
Copyright : Gaëlle Alban – Caroline Paux
Crédit Photos : Fête des Vignerons

Les commentaires ne sont pas disponibles!