Machiavel, Talleyrand, Léonard, improbable rencontre à Valençay

Evasion, Idées Week-End

Machiavel, Talleyrand, Léonard, improbable rencontre à Valençay

1266

Un tableau de Léonard de Vinci retrouvé à Valençay ? La découverte viendrait clore avec brio les fêtes du cinquième centenaire.  Mais ne rêvons pas… Une légende fondée sur un écrit du XIXe s. évoque effectivement la présence à Valençay d’un “portrait de Machiavel par Léonard de Vinci“. Des recherches ont donc été menée dans les collections du château pour identifier ledit portrait. Avec succès. 

Léonard de Vinci ou pas ?

Montaigne ? Machiavel ? Léonard ? l’énigmatique portrait du château de Valençay. Huile sur panneau 55x42 cm. Liste d’œuvres d’art se trouvant dans le château de Valençay en 1898 par Joseph Pierre.©Cahiers de Valençay n°5.

Montaigne ? Machiavel ? Léonard ? l’énigmatique portrait du château de Valençay. Huile sur panneau 55×42 cm. Liste d’œuvres d’art se trouvant dans le château de Valençay en 1898 par Joseph Pierre.©Cahiers de Valençay n°5.

Sauf qu’il ne s’agit, a priori, ni de la main de Léonard, ni du visage de Nicolas Machiavel. Ce front haut surmonté d’un crane chauve appartiendrait plutôt à Montaigne, né 14 ans après la mort de Léonard ! Mais justement un inventaire de 1867 note la présence de deux portraits représentant Machiavel et Montaigne. Sans les attribuer à quiconque et assortis d’une estimation globale et dérisoire. Il peut donc y avoir confusion.

Montaigne ou Machiavel ?

Château de Valençay : Salle Renaissance.

Château de Valençay : Salle Renaissance.©Françoise Deflassieux.

En 1899, après le décès du duc de Talleyrand, certaines œuvres sont dispersées aux enchères. Le portrait y est présenté à un éventuel acquéreur: le tableau… représente bien Machiavel et est attribué à Léonard de Vinci. Une simple attribution peu crédible puisque le tableau est adjugé au pris dérisoire de 420 F. A moins qu’il ait été “ravalé“ puisqu’on le retrouve aujourd’hui à Valençay Quoiqu’il en soit, cette “redécouverte“ fait un certain bruit dans le petit monde de l’art. Et les Cahiers de Valençay auxquels nous empruntons ces détails, lui consacrent une étude détaillée. On pense que l’auteur du Prince et celui de la Joconde se connaissaient. Florentins tous deux, ils sont quasiment contemporains, nés à 17 ans d’écart et décédés à 8 ans d’intervalle. Mais rien ne permet de supposer qu’ils se sont trouvés ensemble à Valençay ni qu’aucun des deux n’y a même mis les pieds.

De Machiavel à Talleyrand

Château de Valençay : Le Plafond Renaissance.

Château de Valençay : Le Plafond Renaissance.©Françoise Deflassieux.

Il est évidemment tentant de rapprocher de l’auteur du Prince le diplomate roublard que fut le “Diable boiteux“. On sait que Talleyrand possédait les œuvres de Machiavel et ne cachait pas l’admiration qu’il avait pour lui. Grand collectionneur d’art, il aurait pu, si l’occasion s’était présentée, acquérir, même à prix d’or, un tableau de Léonard de Vinci. Mais tout cela reste virtuel et très peu probable. L’idée sera-t-elle évoquée lors des prochaines “Diplomatiques“ de Valençay ? Probablement puisque la seconde édition de ce festival des arts de la Diplomatie, tournera justement autour de Machiavel.  En présence de l’historien Emmanuel de Waresquiel, brillant biographe de Talleyrand*. Le dramaturge Florient Azoulay donnera quant à lui une lecture de la Mandragore, une comédie un tantinet machiavélique de l’écrivain florentin. 

Talleyrand, le prince immobile, Fayard, 2003

Info pratiques

Château de Valençais : Cheminée de la Salle Renaissance.

Château de Valençais : Cheminée de la Salle Renaissance.©Françoise Deflassieux.

Château de Valençay
2 Rue de Blois, 36600 Valençay
Ouvert chaque jour sauf 25 décembre et 1er janvier
9h30-19h (10h-18h en septembre)
Horaires variables d’octobre à mars, se renseigner au 02 54 00 10 66

 accueil@chateau-valencay.fr

www.chateau-valencay.fr 

Entrée : 13,50€ TR : 10,50€, enfants : 4,80€

Les Diplomatiques

3 jours autour de la Diplomatie, rencontres, conférences, tables rondes, spectacles. Cette seconde édition s’intéresse à la figure de Nicolas Machiavel, et accessoirement à son improbable rencontre avec Léonard de Vinci.

Du vendredi 25 au dimanche 27 octobre 2019.

Pour en savoir plus :

Les Cahiers de Valençay n°5, publication du Syndicat mixte du château, article de Anne Gérardot, directrice des archives départementales de l’Indre.

Copyright : Françoise Deflassieux
Crédit Photos : Château de Valençay

A lire aussi sur le Site de Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/gabriel-d-esneval-ni-grace-ni-pardon/

Les commentaires ne sont pas disponibles!