Gaillac : «la ville lumière» sur la route de la soie

Evasion, Idées Week-End

Gaillac : «la ville lumière» sur la route de la soie

743

C’est le plus grand événement chinois présenté en France. Pour sa seconde édition, la cité tarnaise fait encore plus fort avec ses lanternes monumentales aux lumières féériques.

Banco, on va encore faire plus fort ! Et pari gagné ! Après l’immense succès de la première édition qui a enthousiasmé 250.000 visiteurs l’an dernier, la ville de Gaillac  a lancé une seconde édition de son Festival des Lanternes. La cité du Tarn dévoile, jusqu’au 6 février, un voyage magique dans les cités impériales de la route de la soie. Cette « ville lumière » est composée de 42 tableaux monumentaux. Ce qui représente près de 1000 lanternes soit presque le double de l’an dernier. 

Bienvenue à Gaillac dans la féerie des lumières

Bienvenue à Gaillac dans la féerie des lumières

Le fil rouge des thématiques : les cités impériales de la route de la soie sous la dynastie Tang

Le palais impérial avec ses 75 mètres de long et ses 20 mètres de haut:

Le palais impérial avec ses 75 mètres de long et ses 20 mètres de haut:

Co-produit par les villes de Gaillac et de Zigong en chine, l’association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger et le groupe des lanternes de Zigong, le festival concrétise les échanges entre les deux pays. Car, ceci explique cela, la ville de Gaillac est jumelée avec la cité chinoise qui organise depuis mille quatre cent ans dans la province du Sichuan ce rendez-vous unique qui a traversé les frontières. 

En route vers la route de la soie

En route vers la route de la soie

Un Palais de 20 mètre de haut !

la plus grande lanterne lumineuse jamais construite hors de Chine!

Le palais impérial avec ses 75 mètres de long et ses 20 mètres de haut: c’est la plus grande lanterne lumineuse jamais construite hors de Chine!

Ce qui frappe cette année*, c’est le côté monumental  de la plus grande lanterne lumineuse jamais construite hors de Chine. Il s’agit d’un palais de 75 mètres de long et près de 20 mètres de haut ! Un spectacle écrasant dont les lumières jaunes et rouges trouent le ciel noir de l’hiver au Parc Foucault. Une vision absolument extraordinaire qui fait de ce rendez-vous, désormais établi, le plus grand évènement chinois présenté en France !

Une rue chinoise comme au temps de la dynastie Tang, avec ses commerçants et artisans.

Une rue chinoise comme au temps de la dynastie Tang, avec ses commerçants et artisans.

Des rues traditionnelles comme autrefois

Une rue chinoise comme au temps de la dynastie Tang, avec ses commerçants et artisans.

Ce spectacle féérique est réparti dans le parc de 4 hectares.  Renouvelé en totalité, il accueille les rues traditionnelles avec leurs commerçants d’autrefois. Vous y verrez leurs artisans, les voyageurs à cheval ou à dromadaire sur fond de paysages de la route de la soie. Un monde qui semble vivre sous les lumières de l’Histoire. Et puis il y a  ce trio d’éléphants entièrement conçu en porcelaines chinoises. Pas moins de centaines et centaines d’assiettes, bols, récipients multicolores.
*outre les sculptures d’animaux, fleurs, personnages de l’histoire traditionnelle.

Un trio d'éléphants entièrement conçu en porcelaine chinoise. 3/En route vers la route de la soie.

Un trio d’éléphants entièrement conçu en porcelaine chinoise. 3/En route vers la route de la soie.

La ville de Gaillac n’est pas oubliée avec une évocation de ses monuments, de son célèbre vignoble, et même de son équipe de rugby.

 

Les célèbres cloches chinoises ne sont pas ici de bronze, mais de soie lumineuse.

Les célèbres cloches chinoises ne sont pas ici de bronze, mais de soie lumineuse.

Artistes de rue et marche du Sichuan

Animations Festival

Un dragon très impressionnant. Dans les animations des artistes de rue: l’art des masques changeants au gré du danseur. Dans le village artisanal: comment peindre… l’intérieur d’un œuf!

Les artistes de rue viennent souligner le charme unique de la culture chinoise en un spectacle où les  lumières et la couleur éclatante éclairent la nuit de l’hiver. Venus de la province du Sichuan des artisans chinois créent en direct des éventails peints, broderies, peintures emblématiques de la région mais aussi porte-bonheur, sculptures en sucre, art du thé, lames de rivière, calligraphies. Plus loin dans de petits kiosques répartis dans le parc, des artistes dansent, ou dévoilent le secret des masques magiques. Un concert de fontaines devant le musée clôture la visite.

Festival des Lanternes

Monumental et féérique !

La fontaine lumineuse, devant le musée du parc, avait quelque chose de magique.

La fontaine lumineuse, devant le musée du parc, avait quelque chose de magique.

http://www.ville-gaillac.fr

Copyright : François Ténèze

Les commentaires ne sont pas disponibles!