Le Triomphe du Luxe… Cool » : il faut lire cet ouvrage, absolument

Montres & Joaillerie, Tendances

Le Triomphe du Luxe… Cool » : il faut lire cet ouvrage, absolument

98
Pourquoi le luxe attire t-il autant qu’il repousse ? Il évoque à la fois convoitise et envie tout autant qu’ostentation, ou superflu. Le mot  Luxe vient du latin lux (lumière). Oui, mais luxuria signifie excès, et même déviation. Comme la lumière, le luxe éblouit et envoûte, mais comme luxeria, il apeure et inquiète.

Un moyen de paraître ? 

Bracelets Cartier et Gemmyo

Cartier : Bracelet Nail. GEMMYO miaou-pavee-bague-or-rose-diamant-bague-blanche-1-gemmyo.

Pour le philosophe Gilles Lipovetsky, auteur de « Le luxe éternel », il est l’utilité de l’inutile. Une réflexion à rapprocher de celle de Voltaire pour qui « il est un superflu très nécessaire ». Jean Castarède, lui, définit comme luxueux, « tout ce qui n’est pas indispensable, mais délectable s’il est sensible à la grâce ». Dominique Cuvillier, l’auteur de « Le Triomphe du Luxe… Cool » s’intéresse depuis toujours aux tendances sociétales et aux nouveaux modes de consommation. Enseignant à l’Institut Supérieur de Marketing du Luxe, il propose dans son ouvrage de réfléchir à son attractivité.

Une valeur étalon de la consommation

Baskets Aurelien Christian Louboutin

Baskets Aurelien Christian Louboutin

Pour Dominique Cuvillier, le luxe fait vibrer la corde sensible de la posture sociale contemporaine : être cool. Un phénomène devenu universel. Il insuffle des modèles de comportements, une forme de philosophie de vie, un état d’esprit et même une idéologie sociale. Associant les émotions et les produits, les marques les plus en vue ont su se débarrasser de la trivialité de la consommation. Un faux renoncement puisqu’elles s’intéressent à l’épanouissement de leurs clients qui ne rêvent que d’une chose : être bien dans leurs baskets griffées !
Le triomphe du luxe cool

C’est cette mutation que raconte ce livre. Il dévoile comment les labels les plus emblématiques explorent nos désirs d’apesanteur et de bonheur portés par la recherche frénétique d’un consumérisme cool. 

Ce qu’en pense Dominique Cuvillier

Dominique Cuvillier

Dominique Cuvillier © Pierre Antony Allard

Dominique Cuvillier n’aime pas le terme démocratisation. Le luxe ne peut être accessible à toutes les classes de la société. Il est éminemment élitaire. Il doit le demeurer avec des produits exceptionnels, exclusifs et chers, très chers. L’auteur conclue en souriant : « Le luxe dit accessible est un leurre, un pis-aller marketing qui a le goût, la saveur et l’apparence du luxe, mais qui n’en est pas. Une démocratie doit tendre vers l’égalité, vers l’équité même, ce n’est aucunement la nécessité d’une marque de luxe qui, sans être discriminante, doit demeurer la plus exclusive possible.»

Congnac Courvoisier

Aux Editions Maxima

24,80 € et 188 pages
Crédit Photos : Editions Maxima
Le   blog des tendances signé Dominique Cuvillier  : www.lecaptologue. com  

Les commentaires ne sont pas disponibles!