Les petits bonnets bonne action innocent ont quinze ans…

A la une, Evénements

Les petits bonnets bonne action innocent ont quinze ans…

129

Quand les petits bonnets ont vu le jour, Facebook, Tweeter et Instagram n’existaient pas. Nous écoutions nos chanteurs préféré sur notre MP3 (capacité 128 Mo). C’était il y a 15 ans. C’est fou comme le temps passe vite… Chez innocent, ils se souviennent qu’ils fabriquaient des petites boissons saines et naturelles. Mais un jour, ils ont eu une idée toute simple pour aider les personnes âgées isolées autour de nous. C’est ainsi que sont nés Les petits bonnets bonne action innocent.

Les petits bonnets

Le message d’innocent pour vous faire connaître cette action et comment y participer.

Une idée à base de pelotes, une idée sensatio-laine…

Cette année, l’opération « petit bonnet, bonne action » fête ses 15 ans. Pour fêter cet anniversaire un peu particulier, on s’est dit que ce serait sympa de rassembler tout ce que l’on a construit depuis 2005. C’est l’occasion de dérouler le fil de cette opération qui nous tient à coeur et dont nous sommes très fiers.

Petits Bonnets - innocent

Attachez votre ceinture, attrapez vos aiguilles et c’est parti.

Il était une fois des petits bonnets … Chez innocent, nous pensons qu’il faut toujours faire le maximum pour aider les gens à se sentir bien et à vivre mieux. Il y a 15 ans, au commencement de l’opération « petit bonnet, bonne action », nous reversions 10 % de nos bénéfices à des ONG et travaillions grâce à notre fondation innocent pour lutter contre la faim dans le monde. Mais nous voulions aussi aider ceux autour de nous. De manière plus locale.

Les personnes âgées en ligne de mire

Cette année-là (comme dirait Cloclo), grâce à l’association les Petits Frères des Pauvres, nous avons pris conscience de la situation des personnes âgées isolées en France. C’est alors que nous avons voulu nous aussi, à notre niveau, les aider à faire changer les choses. Un message envoyé sur MSN et hop, nous rencontrions les Petits Frères des Pauvres autour de quelques smoothies pour voir comment agir ensemble. Et voilà que l’opération « petit bonnet, bonne action » était née. C’était le début d’une belle histoire…

Paulette

Paulette

C’est quoi l’opération petit bonnet, bonne action ?

Vous l’aurez compris, « petit bonnet, bonne action », c’est très simple : ce sont des petits bonnets qui vous permettent de faire… une bonne action. On vous explique. Chaque année, en France, des gens sympas tricotent bénévolement des petits bonnets. Une fois leurs chefs-d’oeuvre terminés, ils nous les envoient, et nous, nous les mettons sur nos smoothies. Mais attention, pas de n’importe quelle façon. Pour ce passage qui demande beaucoup de précision, nous demandons de l’aide à l’Association Pour Adultes et Jeunes Handicap.s (APAJH), une structure qui accueille des personnes en situation de handicap et qui a pour mission de les aider à se réinsérer dans le monde du travail. Ce sont elles, avec leurs mains attentionnées, qui nous aident à poser les petits bonnets et leurs collerettes sur nos smoothies.

A savoir

Une fois la mission accomplie avec succès, nos smoothies arrivent dans vos magasins préférés. Pour chaque smoothie acheté avec son bonnet, nous reversons 20 centimes aux Petits Frères des Pauvres qui aident les personnes âgées isolées. Depuis 2005, plus de 3 900 890 petits bonnets ont été tricotés. Cela nous a permis de reverser 783 909 euros à l’association. Cette année, nous avons fixé la barre très haut, avec comme objectif 555 000 petits bonnets à récolter.

Des milliers de petits bonnets pour la bonne cause

1re phase : la phase de tricot (de septembre . novembre)

D’abord, un grand appel au tricot

C’est le moment où nous demandons à tous les gens sympas partout en France de faire chauffer les aiguilles pour tricoter le plus grand nombre de petits bonnets possible afin d’atteindre l’objectif de 555 000 petits bonnets. On sait qu’avec vous et vos talents de tricoteurs, on peut y arriver. Alors n’hésitez pas à en parler à votre famille, à vos amis, tricoteurs ou non. à votre patron.

Un changement à cause du Covid

Ces dernières années, pour rassembler le maximum de petits bonnets et faire monter la jauge de notre bonnet-o-mètre, nous avions l’habitude d’organiser dans nos bureaux de la Halle aux Fruits un grand café tricot (c’est comme un café philo, mais en plus sportif). En 2020, pour les raisons sanitaires que vous connaissez, nous avons repensé le format du café tricot. Les cafés tricot se feront en digital live à cause du covid.

Bonnet coeur et bonnet pastèque

Une aide précieuse

Dix influenceuses sympas qui habitent aux quatre coins de la France organiseront des cafés tricot chez elles, autour d’un café (ou d’un smoothie), avec leurs communautés connectées en live. En parallèle, nous organiserons via les réseaux sociaux un grand concours pour remporter des kits tricot et inciter les personnes motivées à nous aider à tricoter.

Cette année, vous avez jusqu’au 1er décembre pour nous faire parvenir vos petits bonnets

Une fois tous les petits bonnets reçus, nous sortons la calculette et nous les comptabilisons. C’est à ce moment précis que nos amis de l’APAJ posent les collerettes sur les petits bonnets. Un vrai travail de pro.

Explications tricot petits bonnets

2e phase : les bonnets en magasins (de janvier à février)

A partir de janvier, c’est l’autre grand moment de l’opération. Nos petites boissons coiffées de leur bonnet arrivent en magasins. Chacun peut faire une bonne action, simplement en buvant nos petits smoothies. Oui, car pour chaque bouteille de smoothie achetée coiffée de son bonnet, nous reversons 0,20 euro à l’association les Petits Frères des Pauvres. Ce qui permet d’apporter un peu de chaleur humaine aux personnes âgées isolées.

3e phase : les remerciements

C’est le moment où nous remercions tous les tricoteurs et bénévoles qui nous ont permis de tricoter ces petits bonnets et de récolter des fonds. Ces derniers vont les Petits Frères des Pauvres à venir en aide aux personnes âgées isolées. Pour cela, nous leur envoyons un petit courrier personnalisé. Cette année, nous avons crée une carte postale.

Petits Bonnets - un vrai succès

Les Petits Bonnets d’Evelyne

Les Petits Frères des Pauvres

Depuis 1946, les Petits Frères des Pauvres luttent contre l’isolement et la solitude des personnes âgées, prioritairement les plus démunies. Par leurs actions, ils recréent des liens leur permettant de reprendre goôt à la vie et de faire partie du monde qui les entoure. En fait, de vivre, tout simplement. Par leur voix, ils incitent la société à changer de regard sur la vieillesse. Ils témoignent des situations inacceptables qu’ils rencontrent. Ils alertent les pouvoirs publics sur la nécessité d’agir. Les petits frères des pauvres favorisent l’engagement citoyen et proposent des réponses nouvelles. En 2019, les Petits Frères des Pauvres ont aidé 36 524 personnes, dont 15 348 personnes accompagnées dans la durée grâce à l’engagement de 13 672 bénévoles. Chez innocent, on les adore.

Gildas est heureux de vous montrer ses petits bonnets

Gildas est heureux de vous montrer ses petits bonnets

Comment les petits frères des Pauvres agissent-ils ?

Les Petits Frères des Pauvres, c’est du sérieux. Les dons reversés par innocent chaque année depuis 15 ans grâce aux petits bonnets tricotés leur permettent de rompre l’isolement des personnes âgées. Ils financent des activités culturelles, des petits concerts, des chorales, des ateliers de peinture, de tricot ou de chant. Cette année, le don reversé a permis de financer 6 750 activités destinées à des personnes âgées isolées.

Un grand merci aux tricoteuses

Prends ça, Covid de malheur

En 2020, la situation sanitaire a renforcé l’isolement des personnes âgées. Selon le rapport des Petits Frères des Pauvres sur l’isolement des personnes âgées et les effets du confinement publié en juin dernier, 650 000 personnes âgées n’ont eu aucun confident. De ce fait, avons décidé de faire un don supplémentaire de 45 000 euros€ aux Petits Frères des Pauvres pour les aider à financer des tablettes numériques. Grâce à elles, nos aînés ont pu rester en contact avec leur entourage. Et même faire une partie de Candy Crush. C’est génial la technologie.

www.petitsfreresdespauvres.fr

www.innocent.fr

Crédit Photos : innocent

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/qapa-etude-problemes-de-sommeil/

Les commentaires ne sont pas disponibles!