Promenade à Vichy, reine des villes d’eau et de l’Art Nouveau

Evasion, Idées Week-End

Promenade à Vichy, reine des villes d’eau et de l’Art Nouveau

229

Située au coeur de l’Allier, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, Vichy possède un patrimoine exceptionnel et une histoire qui ne l’est pas moins. La ville est surtout connue pour ses sources miraculeuses. Cela, depuis les gallo-romains qui l’ayant baptisé Vicus Calidus, lancèrent, les premiers, l’idée d’une ville d’eau. Par la suite, elle attira toutes les grandes personnalités du monde politique, industriel et culturel. Un passé dont elle garde les traces avec un caractère légèrement suranné qui nous a enchantés. 

Unique en France, Vichy fait aujourd’hui partie des Great Spas of Europe (GSE). Ce groupe constitué des onze villes thermales les plus représentatives d’Europe s’est uni pour une candidature commune au patrimoine mondial de l’Unesco. Une reconnaissance et une protection largement méritée.

Le Vichy Célestins Spa Hôtel

Le Vichy Célestins Spa Hôtel

Vichy, un peu d’histoire…

Madame de Sévigné est une des premières à être venue soigner ses rhumatismes à Vichy, au XVIIe siècle. Elle en fit grande publicité à Versailles. Au point que rapidement, on se mit à embouteiller et à acheminer l’eau de Vichy jusqu’à Paris. Deux siècles plus tard, l’empereur Napoléon III tombera à son tour amoureux de la ville. De santé fragile, souffrant de stress et de calculs rénaux, l’homme qui a alors quarante ans, la découvre en 1861. Et il y reviendra de nombreuses fois. Concurrençant Baden Baden, en Allemagne, il décide d’en faire la plus grande station thermale de France. Et lance la construction de la gare, de digues, d’établissements thermaux, du casino, de kiosques à musique. Sans oublier l’aménagements de la voierie et de parcs le long de l’Allier. 

Galerie couverte reliant les différents points du quartier thermal

Galerie couverte reliant les différents points du quartier thermal

Une belle promenade architecturale

Dans le sillage de l’Empereur, les demeures particulières se multiplient. Maisons, chalets, mini-palais vénitiens… l’éclectisme est de mise. Entre 1861 et 1935, Vichy triplera de volume !

L’incontournable Parc des Sources

Splendide et imposant, ce vaste palais de verre réunit depuis le début du XXe siècle, cinq des fameuses sources vichyssoises : Chomel, Hôpital, Célestins, Lucas et Grand grille. On y vient pour se retrouver, bavarder, faire un saut dans le temps… Mais surtout pour boire la fameuse eau, en libre accès ou sur ordonnance du médecin. Les eaux minérales naturelles de Vichy, issues des volcans du Puy de Dôme, tirent leurs propriétés physico-chimiques de leur origine profonde et de leur acheminement très lent vers la surface de la terre (des milliers d’années). Elles sont réputées pour leurs actions thérapeutiques sur l’appareil hépatobiliaire, digestif, la peau, le stress, les migraines ou encore les allergies. Dans son gobelet ou sa bouteille, chacun repartira avec sa potion tiède ou chaude (elle peut atteindre 45°). Et un peu de cette exquise harmonie liant les verrières et les carreaux en céramique bleue, verte et blanche… 

Vichy - Le grand hall du Parc des Sources

Le grand hall du Parc des Sources

Robinets reliées aux différentes sources

Robinets reliées aux différentes sources

Le quartier thermal

On poursuivra le fil bleu de la balade en empruntant la galerie couverte, une élégante curiosité 1900 qui protège de la pluie et du soleil. Un coup d’œil aux kiosques à musique et l’on pourra faire une première halte aux Thermes des Dômes. Un établissement de style néo-mauresque créé au début du XXe siècle, qui fut le plus grand centre thermal du monde. Son hall avec sa fontaine et ses fresques d’Alphonse Osbert sont du plus bel effet. Nos pas nous mèneront ensuite vers le casino-théâtre, construit sous Napoléon III et qui à l’époque réunissait une salle de bal (restée dans son jus), un théâtre et des salons de jeu et de plaisance. Devenu opéra et centre de congrès, on en admire toujours les flamboyants plafonds peints, les verrières, les dorures et la ravissante salle des glycines récemment restaurée. 

Vichy - Les Thermes des Dômes

Les Thermes des Dômes

Le hall des thermes des Dômes et « La Source » par Alphonse Osbert

Le hall des thermes des Dômes et « La Source » par Alphonse Osbert

Vichy - Le palais des congrès-opéra et sa belle verrière

Le palais des congrès-opéra et sa belle verrière

Palais des congrès-opéra : la salle des glycines et l’ancienne salle de bal

Palais des congrès-opéra : la salle des glycines et l’ancienne salle de bal

Vichy - Galerie couverte et chardons ornementaux Art Nouveau

Galerie couverte et chardons ornementaux Art Nouveau

Drôles de chalets et berges de l’Allier

Poursuivons vers la rivière. On tombe sur le boulevard de Russie et la rue de Belgique, dont les villas aux styles éclectiques témoignent du passé international de la ville. Un coup d’œil à celle d’Isaac Strauss, chef d’orchestre à l’Opéra de Paris puis c’est le boulevard des Etats-Unis avec sa série un peu incongrue de chalets suisses. L’Empereur Napoléon III qui avait passé son adolescence en exil avec sa mère chez les Helvètes, gardait la nostalgie de ce pays. Il fit construire, pour ses besoins personnels,  plusieurs chalets s’en inspirant. Ils portent le nom de l’Empereur, de Marie-Louise, d’Eugénie…

En traversant le parc planté de très vieux arbres, on accède aux berges de l’Allier agréable pour une promenade ou des activités nautiques. De nombreux oiseaux y nichent.

Chalet

Chalet

Promenade des bords de l’Allier

Promenade des bords de l’Allier

Vichy - Bords de l’Allier

Bords de l’Allier

Oiseaux au bord de l’eau

Oiseaux au bord de l’eau

Le Vichy Célestins Thermal Spa

Pas de séjour à Vichy sans expérimenter un peu ses eaux… Avec ses 7500 mètres carré, cet établissement calme et lumineux est le plus grand spa thermal d’Europe. Il propose des séjours bien-être, beauté et santé. Parmi les soins « Signature », nous avons testé la douche de Vichy à 4 mains, un modelage réalisé par deux hydrothérapeutes synchronisés, sous une eau thermale à 35°C. Et un enveloppement de boue à base d’eau thermale et de kaolin. Sans oublier la piscine à remous, le hammam, le sauna, la fontaine à glace et le bassin d’eau froide-jambes légères. Au total, un effet relaxant et chaud-froid assez délicieux… 

Hall du Vichy Célestins Thermal Spa

Hall du Vichy Célestins Thermal Spa

Cabines de soin

Cabines de soin

Des technologies futuristes

Au 3e étage, nous avons été impressionnés par les équipements de l’Institut des Laboratoire Vichy et des soins anti-âge SkinCeuticals, le must parmi les cosmétiques actuels. Ainsi le « Body sculpture »  et ses « palpé-roulé » mécaniques. Le « Bol d’Air » de Jacquier, des inhalations apaisantes d’essences de pin. Les sportifs s’intéresseront à la cryothérapie et son soin par le froid (-180°C). Les personnes en mal de dépaysement s’apaiseront grâce au Iyashi Dôme, sorte de sauna infra-rouge japonais installé dans une petite déco nippone. Une plongée dans le futur et la haute technicité qu’il faudra tester un jour, assurément !

Réouverture prévue le 11 juillet. 

www.vichy-spa-hotel.fr 

Iyashi Dôme et sa petite décoration nippone

Iyashi Dôme et sa petite décoration nippone

Quelques friandises en souvenir…

On ne quittera pas Vichy sans faire un tour dans sa rue commerçante -la rue Clémenceau- son petit passage couvert et ses vieilles confiseries. A moins qu’on ne lui préfère le chic de la galerie du Fer à cheval…

La confiserie Moinet, temple de la pastille Vichy

Avec sa déco rose bonbon, ses piles de boîtes quadrillées et son air d’un autre temps, elle ne passe pas inaperçue ! Ayant débuté son activité en 1852, la confiserie Moinet se revendique comme la plus ancienne de la ville. Sa grande spécialité ? La pastille Vichy inventée quelques années auparavant par le chimiste parisien Darcet en cure dans la région. Ce petit bonbon octogonal contient des sels facilitant la digestion. On le consomme aujourd’hui avec différents parfums (citron, anis, menthe etc.). Et il donne lieu à de très jolies présentations et emballages. Une autre spécialité de la maison est le sucre d’orge. 

Boîtes et bocal de pastilles Vichy

Boîtes et bocal de pastilles Vichy

Œuvre de « street art » dans une ruelle

Œuvre de « street art » dans une ruelle

Confiserie Les Marocains, très gourmande…

Elle doit son nom aux curistes d’Afrique du nord de la Belle Epoque tel le sultan marocain Moulay Abdelhafid qui fréquenta assidument Vichy. La fameuse pastille n’était-elle pas assez sucrée pour eux? Toujours est-il qu’ici, c’est plutôt la douceur qui domine avec plusieurs spécialités : l’Amanthille (un mélange de pâte d’amande et de pastille Vichy). L’Alma, ressuscité de l’époque Napoléon III, qui enrobe d’un glaçage royal un prâliné amande-noisette. Et enfin le fameux Marocain :  caramel croquant à l’extérieur et fondant à l’intérieur. Des douceurs à goûter au milieu d’un époustouflant décor Second Empire entièrement dans son jus. Les devantures, colonnes, moulures, corniches et comptoirs, d’une couleur chocolat mordoré, sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Sublime !

La confiserie Les Marocains avec la patronne Valérie Diot.

La confiserie Les Marocains avec la patronne Valérie Diot.

Boîtes d’Alma et Marocains

Boîtes d’Alma et Marocains

Carnet de Voyage

Aller à Vichy

Depuis Paris, 3 heures par le train Intercité depuis la gare de Bercy  ou la gare de Lyon. 

Où dormir

Pavillon d’Enghien.
Situé au cœur du domaine thermal. Chambres confortables et agréable restaurant en terrasse donnant sur une piscine.
www.pavillondenghien.com 

Vichy - L’hôtel Pavillon d’Enghien

L’hôtel Pavillon d’Enghien

Où se régaler

Brasserie du Casino

Dans un très joli décor Art déco, on y savoure une cuisine classique (poissons, viande de charolais…) récompensée par une assiette au guide Michelin et une toque au Gault et Millau. Nous y avons particulièrement apprécié les noix de Saint-Jacques poêlées et le Chiboust à l’ananas sauce créole.
www.brasserie-du-casino.fr 

Brasserie des Dômes

Une bonne adresse pour déjeuner. On y a testé le « menu régime », léger et savoureux, dont une mémorable et très vitaminée soupe de kiwi !
Avenue thermale. Tél. : 04 63 64 20 20

La brasserie du Casino et Noix de Saint-Jacques poêlées, julienne de poireau et beurre blanc citronné 

La brasserie du Casino et Noix de Saint-Jacques poêlées, julienne de poireau et beurre blanc citronné

Le Montreize

Situé dans le vieux centre, cette adresse très bon marché et à la déco « comme à la maison », est spécialisé dans la cuisine auvergnate (Tripoux, Burger avec escalope de foie gras…). Nous y avons goûté le steak de charolais et ses légumes. Excellent !
22 place d’Allier. Tél. : 04 70 59 99 44

L’Escargot qui tette

Une très bonne table au décor raffiné et avec un service soigné. Le chef Jean-Louis Honoré vous y propose une cuisine généreuse, authentique et qui sait innover. Parmi ses spécialités : les escargots, le foie gras, les volailles, le bœuf charolais… La chartreuse de courgette au curry nous a beaucoup plu !
www.hotel-chambord-vichy.com/fr/restaurant.html 

L’Escargot qui tette : peinture et chartreuse de courgette

L’Escargot qui tette : peinture et chartreuse de courgette

Pour tous les renseignements

 https://www.allier-auvergne-tourisme.com/

Copyright : Valérie Collet – Xavier Thomas (photo d’ouverture : le palais des congrès-opéra et Le Vichy Spa Hotel Les Célestins. L.Plancke (Les Bords de l’Allier).

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/brighton-grande-bretagne-so-crazy/

Les commentaires ne sont pas disponibles!