Villars-sur-Ollon et les Diablerets : deux bijoux Suisse à découvrir

Evasion, Voyages

Villars-sur-Ollon et les Diablerets : deux bijoux Suisse à découvrir

197

A notre arrivée à Villars-sur-Ollon, Dominique Geissberger (responsable presse) et Benjamin Schumtz sont venus nous accueillir. Ce sont eux qui devaient nous accompagner durant les quatre jours de ce voyage de presse. Séjour qui nous a permis de découvrir cette magnifique région et de vous la présenter aujourd’hui. J’espère que ce reportage vous donnera envie d’aller y passer des vacances.

Notre premier contact à Villars fut l’hôtel restaurant Alpe Fleurie situé en face de la Gare. Très bel endroit avec une excellente cuisine. Je vous recommande la meringue double crème, un dessert à tomber par terre. Associée à la meringue ou aux petits fruits, la crème double constitue l’un des desserts suisses les plus appréciés. La crème double est un véritable produit du terroir et un dessert qui fait partie de la culture fribourgeoise. Les spécialités Suisse ne manquent pas et nous avons pu les déguster pendant ce séjour.

Villars-sur-Ollon : un village charmant où il fait bon vivre

Villars-sur-Ollon en hiver

©Royalp

Niché au coeur des Alpes Vaudoises, à 1300 mètres d’altitude sur un balcon naturel orienté plein sud, Villars a tout pour plaire. Cette station offre de nombreuses activités sportives et s’avère parfaite pour y venir en famille. Ce qui m’a séduit à Villars-sur-Ollon, c’est la préservation de son aspect village malgré le développement touristique. Les vieux chalets ancestraux côtoient des constructions récentes en bois et en pierre qui se fondent dans le décor naturel. Cette atmosphère typiquement montagnarde est propice à l’évasion et à la détente. Villars appartient à la commune d’Ollon qui abrite de superbes bâtisses historiques dont « le château de la Roche » qui date du XIIIème siècle. Cette région vous réserve de belles surprises tant du point de vue histoire, que promenades, loisirs, gastronomie et autres…. Enchantement garanti….

Une soirée gastronomique au Chalet Royalp, le cinq étoiles Vaudois

Royalp Villars-sur-Ollon hall d'entrée

©Gaëlle Alban

Après avoir passé notre première demi-journée à Villars-sur-Ollon, nous sommes allés dîner dans le plus bel hôtel de la Station. Dès l’entrée dans le hall, le ton est donné avec la décoration en bois qui lui confère une atmosphère cosy. Bien que haut de gamme, le mobilier favorise une ambiance décontractée. Ce qui est plutôt agréable quand arrive en tenues relax et que l’on a envie de se détendre. 63 chambres et suites (40 à 55 m2), 30 résidences (1 à 6 chambres), un Spa de 1200 m2 et trois restaurants vous y attendent.

Royalp Villars-sur-Ollon hall d'entrée et le spa

©Gaëlle Alban

Le Jardin des Alpes

Jardin des Alpes

©Royalp

C’est en direction de ce restaurant gastronomique*que nous nous dirigeons pour y découvrir une cuisine innovante et créative. Elégance et raffinement sont les maîtres mots de cette salle de restaurant. Une fois installés à la table qui nous était réservée, nous avons bénéficié d’une initiation aux vignobles Suisse dispensée par Alexandre Pauget. Passionné par son métier, ce sommelier connait à la perfection tous les vins vaudois et alentours. Ce terroir est tellement riche et passionnant, que je vous conseille de venir le découvrir. Il serait trop long de vous le décrire dans cet article. Toutefois, je peux vous assurer que les journalistes et les membres du service de presse ont appréciés les vins qu’ils ont dégustés. Rien que leur description donnait envie de les goutter.

Des mets aux multiples saveurs

Grégory Halgand, Chef au Chalet RoyAlp Hôtel & Spa, sublime le travail des producteurs et artisans locaux. Pour que les convives puissent vivre une expérience culinaire insolite et gustative, il invente des recettes époustouflantes d’ingéniosité.
*une étoile au Guide Michelin 2018 et 16 points au Gault & Millau 2018. Le Guide Michelin suisse a confirmé l’étoile Michelin du Jardin des Alpes le 5 février dernier. L’établissement vient de recevoir la certification 5* Supérieure d’hotelleriesuisse.

Un menu haut en couleurs et en saveurs

Les Canapés Restaurant Jardin des Alpes

©Gaëlle Alban

Le mariage subtils des goûts est à la base du succès de la cuisine inventive de Grégory Halgand. Pour nous mettre en appétit, nous avons commencé par des canapés.
– Cône autour de l’anguille fumée, pomme verte & caviar osciètre.
– Sablé au sarrasin, bavaroise orange & carotte.
– Foie gras de canard, gelée d’Apérol.
_ Transparence d’Appenzeller Alpin Bitter.

Puis sont arrivés des jeux de Cromesquis

– L’escargot en persillad.
– Le Vacherin, bœuf séché valaisan

Pour accompagner ces amuses bouches originaux et délicieux, nous ont été servi  les vins suivants :
– Epesses ‘Salix’, Chenin Blanc et Domaine Louis Bovard.

Des entrées bien sympathiques

Après les canapés, des entrées toutes aussi originales que ces derniers ont fait leur apparition. La St jacques (confiture de lait d’oignons), pétales croustillantes, consommé d’oignons au Sarrazin ont enchanté nos palais. Côté boissons, nous avons découvert : Yvorne Grand Cru, Chasselas, Domaine de la Pierre Latine. Là encore, la cuisine inventive de Grégory Halgand a marqué des points.

Le plat principal : l’apothéose

Le Pigeon

©Gaëlle Alban

En fait, les cuisiniers sont des artistes qui mettent leur talent au service du goût. Comme le peintre attire l’oeil avec ses toiles et le musicien nous fait tendre l’oreille avec sa musique, le cuisinier sensibilise notre palais avec ses créations. Celle qui nous fut apportée était « Le pigeon, maison Miéral ». Sa cuisson particulière vient du fait qu’il est rôti sur le coffre et servi avec du céleri au tonka et des pommes soufflées. Un met qui fond dans la bouche tellement la viande est tendre. Tout simplement divin. Pour le sublimer, ont défilé les vins Aigle ‘Clos du Crosex Grillé’, Syrah, Bernard Cavé & Philippe Gex.

Le Dessert

Le chocolat : Crème de chocolat Samana, Cazette croquante, coriandre

©Gaëlle Alban

La Chef pâtissière n’est autre que l’épouse de Grégory Halgand. Astiste aussi dans son domaine, elle met sa créativité au service du palais des clients du restaurant. Ses desserts sont sublimes et viennent renforcer la qualité des mets concoctés par son mari. Un duo qui fonctionne à la perfection et permet à ce restaurant de servir des plats fabuleux. Le dessert que nous avons eu le plaisir de découvrir consistait en une Crème de chocolat Samana, Cazette croquante, coriandre. Pour que nos profitions au maximum de cette gourmandise sucrée, nous avons encore bu du vin avec le ‘Mara’ passerillé, Domaine Mermetus, Vincent Chollet.

Grégory Halgand

Grégory Halgand

©Gaëlle Alban

Son expérience au restaurant étoilé Le Cinq du George V fut formatrice. Elle lui a permis d’acquérir de l’expérience aux côtés d’Eric Briffard*. En 2015, Il devient l’adjoint d’Alain Montigny au restaurant gastronomique du Chalet RoyAlp Hôtel & Spa. Le 15 décembre 2015, jour de l’ouverture, un seul client vient déjeuner. Le 9 octobre 2016, le restaurant obtient sa première étoile Michelin. Le seul client du jour de l’ouverture était un inspecteur envoyé par le célèbre Guide. Après le départ d’Alain Montigny en 2017, Grégory devient Chef exécutif et peut donner libre cours à sa créativité. Depuis, il apporte sa touche personnelle aux plats préparés dans l’optique de l’excellence. La transmission du savoir à la nouvelle génération et la pérennité de sa brigade sont des éléments essentiels pour lui.
*Meilleur ouvrier de France, chevalier de l’Ordre du mérite agricole, chevalier des Arts et des Lettres, etc.

Le Chalet Royalp

Chalet Royalp en Hiver

©Royalp

Chambre chalet Royalp

©Gaëlle Alban

Domaine de Rochegrise • CH – 1884 Villars-sur-Ollon • Switzerland
T +41 24 495 90 90 • info@RoyAlp.ch • www.RoyAlp.ch

Vive le Ski et les Raquettes à Villars-sur-Ollon

Le domaine skiable de Villars-Gryon-Diablerets s’étend sur près de 3000 mètres. Le domaine skiable convient à tous les niveaux. Snowparks, itinéraires balisés mais non-pistés, piste de skicross, jardins des neiges font la joie des vacanciers. De nombreuses possibilités de ski hors-piste offrent un terrain de jeu adapté aux pros de la glisse comme aux débutants. De nombreuses activités sont aussi proposées aux non-skieurs. Comme je ne skie plus, j’ai opté pour la ballade en raquette.

Quand la magie opère

Ballade en raquettes à Villars-sur-Ollon

©Gaëlle Alban

N’ayant jamais mis mes pieds dans des raquettes, je n’étais pas très rassurée avant le départ. Finalement, c’est facile et vraiment sympa. Auparavent, les raquettes correspondaient aux outils indispensables à la survie des hommes des bois. Puis, elles ont été adoptées par les randonneurs. Maintenant, elles font parties des loisirs de la montagne en hiver. Les raquettes, comme le ski de fond, permettent de profiter des magnifiques paysages des Alpes Vaudoises. Quoi de plus beaux que les sapins, les chalets et le sol revêtus de leur superbe manteau blanc. C’est avec un réel bonheur que j’ai suivi le groupe en direction de l’Etable. Emerveillée par tant de beauté, j’ai profité au maximum de cette promenade dans la poudreuse. Même si je suis arrivée essoufflée devant l’Etable, je me sentais vraiment bien. Mon seul regret, ne pas avoir vu d’animaux sauvages car c’est une de mes passions.

Après l’effort le réconfort

Auberge L'Etable

©Gaëlle Alban

L’étable, un restaurant atypique où l’on mange tout en regardant les animaux qui se trouvent derrière la vitre. Un bouc, les ânes Sancho, Mélusine et Tempête, des brebis « Nez Noir » et des oies se laissent admirer en toute simplicité. Etonnant me direz-vous ? Et bien non. En fait, il s’agit d’une ancienne ferme transformée en restaurant. Située sur le domaine Villars-Gryon, à 1462 m d’altitude, sa réputation n’est plus à faire. Habillée de bois claire et réchauffée par un poêle rustique, la salle de restaurant est toujours comble. Si vous ne réservez pas, il vous sera impossible d’y déjeuner ou dîner.

Une renommée incontestable

Son ambiance décontractée et sa cuisine du terroir revisitée sont à la base de son succès. Tous les plats sont réalisés avec des produits locaux et frais. Au menu, vous aurez le choix entre une fondue moitié gruyère/moitié Vacherin ou bien les croûtes au fromage. Les habitués vous conseillerons la cassolette de champignons sur petit nid de rösti. Ils vous diront également que le jambonneau rôti au miel des Alpes est succulent. Les patrons vous diront de goûter au plateau d’écrevisses et sa rouille maison. Sans oublier le Tartare de féra aux fruits de saison et les tartes maison. De ce que j’ai pu voir des plats mangés par les journalistes et organisateurs, tout avait l’air vraiment hyper bon. Moi, j’ai aimé. Une adresse à noter et ne pas oublier.

Restaurant L’Etable

Famille Gruaz
Route de Sodoleuvre 6
CH – 1882 Gryon
+41 (0)24 498 40 06

www.etable-gryon.ch

Le plaisir d’une promenade en traineau

C’est sur le plateau de Cergnement (domaine de Gryon) que nous attendait Bertrand Pidoux et ses 12 chiens. Très excités car nous étions en retard, ils trépignaient d’envie de courir dans la neige. Autant dire que le premier départ se fit de manière fougeuse J’ai fait partie du second qui fut plus calme mais tout aussi agréable. La sensation est étrange car nous sommes assis au raz du sol dans le traîneau. Le plaisir de la glisse prend vite le dessus. Je suis impressionnée par l’obéissance des chiens quand le müsher donne ses ordres. Tous évoluent en harmonie et semblent prendre du plaisir à courir dans la poudreuse. Les plus rapides et plus fins devant, les hüskies plus costauds sont derrière, là où le poids se fait sentir. Le traîneau serpente à toute vitesse entre les épicéas et les sapins couverts de neige. Parfois, il penche dans les virages.

Ballade en traineau

©Gaëlle Alban

Des codes précis à respecter

Arrivés à un croisement, les chiens des têtes tournent à droite. Sur un ordre de Bertrand Pidoux, ils prennent la bonne direction et la course reprend. Arrive une descente « pentue » que les chiens dévalent dans la bonne humeur. Ces trois kilomètres ont été avalés rapidement mais je me promets de recommencer. Au retour, les chiens sont attachés le long d’une ligne. Nous apprenons qu’ils ont un code à respecter. S’ils passent la ligne, vous pouvez les approcher car ils sont en demande de caresses. S’ils restent derrière, ils veulent être tranquilles. Ces sont eux qui décident, pas vous. Inutile de tenter quoi que ce soit si le chien ne veut pas de vos caresses. Il vous ignorera royalement. Le premier m’a acceptée et j’ai pu profiter d’un long moment de tendresse. Puis, un second câlin avec un autre et il était temps de repartir.

bertrand.pidoux@gmail.com

Une soirée atypique et gourmande au Refuge de Solalex

Refuse de Solalex repas

©Gaëlle Alban

C’est en skidoo que nous sommes montés au refuge. Niché au coeur de la forêt, il attire de nombreux convives. J’ai été séduite par le cadre rustique si typique de la montagne. L’ambiance y était chaleureuse et les personnes présentes avaient l’air d’apprécier les plats posés devant elles. Attablés près d’une cheminée où rôtissaient des fromages, nous avions très chaud. Pour commencer, on nous a servi l’Assiette du Refuge (4 sortes de viandes + fromage). Quand j’ai vu la serveuse racler les fromages posés contre la grille de la cheminée, j’ai eu envie de goûter cette raclette. J’ai aussi craquée pour la fondue aux tomates avec pommes de terre. Vous pourrez également manger des feuilletés aux champignons des bois, le vacherin Mont d’Or au four et autres spécialités maison.

Refuge de Solalex

©Gaëlle Alban

Refuge de Solalex

Tél : +41 (0)24 498 27 09
Mail. info@refuge-solalex.ch
http://refuge-solalex.ch/contact/

Glacier 3000 : un panorama de 360° à couper le souffle

Glacier 3000 : montée en téléphérique

Montée au glacier 3000 en Téléphérique et vue sur les Diablerets.©Caroline Paux

Quinze minutes en téléphérique suffisent pour atteindre ce glacier. Pendant la montée, les paysages enneigés des Alpes Vaudoises et les massifs rocheux défilent. Arrivé à destination, un panorama sur 24 sommets de 4000 mètres s’offre à vous. Parmi eux, l’Eiger, le Mönch, la Jungfrau, le Cervin, le Grand Combin et le Mont Blanc. Le point fort de ce Glacier : le Peak Walk. La seule passerelle au monde reliant deux sommets. Longue de 107 mètres et large de 80 centimètres, elle part du sommet inférieur (View point) et se termine sur le sommet principal, situé 5 mètres plus haut (Scex Rouge). A mi-chemin, le pont est tendu vers le bas en direction du sommet central (situé 6 mètres plus bas) pour réduire les vibrations. Les fondations sont assurées dans la roche avec vingt ancrages. Elle peut supporter 300 personnes. Son accès a été limité à 150, sécurité et confort obligent.

Peak Wolk by Tissot

Le Peak Wolk by Tissot qui offre une vue somptueuse sur les montagnes. Un paysage à couper le souffle. Et un rendu magnifique avec les sublimes photos de Caroline Paux.

Pause déjeuner au restaurant Botta

Le bâtiment moderne conçu par Mario Botta trône à 3000 m d’altitude. Des spécialités des cantons de Berne, de Vaud et du Valais  sont servies dans ce restaurant. Il offre un panorama unique sur les sommets imposants des Alpes. Vous aurez le choix entre le restaurant avec service au 4ème étage, le restaurant self-service au 3ème étage ou la magnifique terrasse ensoleillée avec bar au 2ème étage.

Glacier 3000 et les Diablerets

Suisse-_105-View Point Peak Walk by Tissot vue sur le SCEX Rouge et ses restaurants. Village des Diablerets.©Caroline Paux

Restaurant La Botta
Glacier 3000
Diablerets – Gstaad
1865 Les Diablerets
Tél: +41 24 492 09 31
https://www.glacier3000.ch/fr

Direction l’Auberge du Col de Soud

Col de Soud et train à crémaillère

©Gaëlle Alban

C’est à bord du train à crémaillère Villars/Bretaye que nous sommes montés à l’Auberge du Col de Soud. Trajet agréable dans ce train coloré qui nous a laissé le temps de découvrir les paysages environnants et le domaine skiable. Ceux qui skiaient y sont allés en ski et en Snow Bord. L’Auberge du Col de Soud fait partie des étapes gourmandes de Villars-sur-Ollon. Dès que vous arrivez sur la terrasse, le charme opère avec les petits coeurs qui servent de menu. Trop mignon, le Bar Apéro pour chiens. L’agencement intérieur est chaleureux et convivial. Des dessins d’enfants ornent un pan de mur.

Des produits sains cuisinés avec amour

Auberge du Col du Soud

L’Auberge : les salles du restaurant etlLe rösti à la fourme rôtie et chiffonnade de lard.©Gaëlle Alban

L’établissement propose des plats du terroir et des desserts maison.  Anciens agriculteurs, Karin et Christoph mettent un point d’honneur à travailler les produits de la région et de saison. Le pain, le fromage, les œufs, le vin et les courges sont tout autant de saveurs qui viennent de producteurs locaux. J’y ai découvert le meilleur rösti de la région. Plusieurs versions vous sont proposées. J’ai choisi celui à la fourme rôtie et chiffonnade de lard, croustillant à point, entouré d’une salade croquante. Un délice. Version desserts, la meringue maison est excellente. J’ai opté pour une coupe avec de la crème, des fruits et de la chantilly. En hiver, l’accès à cette auberge s’effectue à ski ou en raquettes. Comme nous, vous pouvez emprunter le train de montagne à crémaillère.

Les menus coeurs de l'auberge

©Gaëlle Alban

Auberge Col de Soud

1884 Villars-sur-Ollon/VD
Téléphone: 024/495 26 40

https://www.restaurant-auberge-col-de-soud.com

Les menus coeurs de l'auberge

©Gaëlle Alban

A découvrir aussi à Villars-sur-Ollon

Les bains de Villars
Une eau à 36°, une brume qui masque les visages et des banquettes massantes pour vous relaxer.
www.bains-de-villars.ch

Les boutiques

Chaumière de mon père

©Gaëlle Alban

Certains magasins vendent des produits locaux très prisés par les touristes. Le chocolat comme le Toblerone Noir et les têtes de Nègre sont recherchés par les amateurs de chocolat. Le Cenovis, la Viande des Grisons, Le Basler Läckerli, La Cuchaule et bien d’autres spécialités Suisse valent d’être connues.

L’Hôtel Eurotel Victoria 4*
Route des Layeux, 1884 Ollon, Suisse
www.eurotel-victoria.ch/villars

L’Hôtel Eurotel Victoria 4*
Chemin du Vernex 3, 1865 Les Diablerets, Suisse

Infos pratiques

Office du tourlme de Villars-sur-Ollon

©Gaëlle Alban

Office du Tourisme de Villars
Avenue Centrale 140
CP 100
CH-1884 1884 Villars-sur-Ollon
Tél: +41 24 495 32 32

https://www.villars-diablerets.ch/fr/

Copyright : Caroline Paux – Gaëlle Alban
Crédit Photos : Royalp

Remerciements à Laurent Hall et Dominique Geissberger de l’Association Touristique  Porte des Alpes pour leur accueil et l’agréable séjour qu’ils nous ont offert.

Les commentaires ne sont pas disponibles!