Azzedine Alaïa : un couturier talentueux et collectionneur

A la une, Expositions

Azzedine Alaïa : un couturier talentueux et collectionneur

304

Le talent de Monsieur Azzedine Alaïa est incontestable et reconnu mondialement. Toutefois, ce qui diffère ce créateur des autres, c’est l’admiration qu’il leur portait. En effet, il a passé sa vie à confronter ses créations à celles de ses maîtres. De cette manière, il pouvait parfaire sa maîtrise architecturale du vêtement. Pour atteindre la perfection, il sculptait ses oeuvres sur le corps de ses clientes. Sur les 20000 pièces que compte sa collection, 140 sont exposées au Palais Gallliera jusqu’au 21 Janvier 2024.

« Depuis de nombreuses années, j’achète et je reçois les robes, les manteaux, les vestes qui témoignent de la grande histoire de la mode. C’est devenu chez moi une attitude corporative de les préserver, une marque de solidarité à l’égard de celles et ceux qui, avant moi, ont eu le plaisir et l’exigence du ciseau. C’est un hommage de ma part à tous les métiers et à toutes les idées que ces vêtements manifestent. » disait Azzedine Alaïa.

Azzedine Alaïa - Exposition au Palais Galliera de Paris

Azzedine Alaïa - Exposition au Palais Galliera de Paris

Azzedine Alaïa - Exposition au Palais Galliera de Paris

Exposition au Palais Galliera de Paris

Exposition au Palais Galliera de Paris

Azzedine Alaïa : une mise en lumière qui diffère

En 2013, le Palais Galliera avait consacré une grande rétrospective au couturier Azzedine Alaïa (1935-2017). Cette année, c’est sa collection patrimoniale qui est mise en avant. Ce virtuose de la coupe avait peaufiné sa technicité grâce à l’admiration qu’il avait pour les couturiers du passé. Mais aussi avec une longue pratique acquise auprès de ses clientes qu’il a habilement servies. Bien que passionné par son métier, il n’en était pas moins un exceptionnel collectionneur. Sa collection a commencée en 1968, à la fermeture de la maison Balenciaga dont il a récupéré de précieuses pièces. Captivé par l’étude des créations haute couture du maître espagnol, il développe, dès lors, une passion pour l’histoire de sa propre discipline. Au final, Azzedine Alaïa a réuni plus de 20 000 pièces témoins de l’art de ses prédécesseurs.

A savoir

Cette collection débute à la naissance de la haute couture jusqu’à la fin du XIXe siècle et certains de ses contemporains. Il est ainsi le plus grand collectionneur de couturiers parmi les plus prestigieux. Worth, Jeanne Lanvin, Jean Patou, Cristóbal Balenciaga, Madame Grès, Paul Poiret, Gabrielle Chanel, Madeleine Vionnet, Elsa Schiaparelli etChristian Dior… La création contemporaine est représentée par des pièces de Jean Paul Gaultier, Comme des Garçons, Alexander McQueen, Thierry Mugler et Yohji Yamamoto…

Azzedine Alaïa - Exposition au Palais Galliera de Paris

Azzedine Alaïa en train de draper une robe de Madeleine Vionnet, 1990

Azzedine Alaïa en train de draper une robe de Madeleine Vionnet, 1990 © Patricia Canino

L’exposition

Elle réunit près de 140 pièces parmi les plus exceptionnelles. Le parcours de l’exposition retrace l’histoire de cette inestimable collection qu’Alaïa a constituée dans le plus grand secret. Elle n’a jamais été dévoilée de son vivant, en Fance comme à l’international. A la fin du parcours, vous serez invités à vous rendre en Salle Matisse, au MAM situé en face du Palais Galliera. Y sont présentés trois costumes de scène dessinés par Henri Matisse pour les Ballets russes en 1919. Ils illustrent le dialogue entre mode et art si cher au couturier.

Azzedine Alaïa : des débuts modestes

C’est dans une petite chambre de bonne, meublée par Simone Zehrfuss, qu’il débuta. Sa bienfaitrice y avait installé un lit, une table, un fauteuil et bibliothèque moderniste. Ce qui en fit un amateur averti de design. D’ailleurs, il deviendra l’un des premiers collectionneurs de mobilier Jean Prouvé. Toutefois, c’est la mode qui lui permit d’assouvir sa passion de la collection. Ce n’est que lors de son décès en 2017, que fut découvert sa passion pour les collections.

Exposition au Palais Galliera de Paris

Exposition au Palais Galliera de Paris

Azzedine Alaïa - Exposition au Palais Galliera de Paris

Exposition au Palais Galliera de Paris

Azzedine Alaïa - Exposition au Palais Galliera de Paris

Infos pratiques

Palais Galliera, musée de la Mode de Paris
10, Avenue Pierre Ier de Serbie,
Paris 16e arrondissement
Venir au musée
En métro : ligne 9, Iéna ou Alma- Marceau
En RER : ligne C, Pont de l’Alma
Horaires
Mardi à dimanche de 10h à 18h
Nocturne les jeudis jusqu’à 21h
Fermé le 1er janvier
Tarifs : Billet couplé avec « La mode en mouvement » : 15€ (tarif plein), 13€ (tarif réduit), gratuit – de 18 ans
https://www.palaisgalliera.paris.fr

Crédit Photos : Gautier Deblonde

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/les-folies-gruss-creation-musicale-originale/

Les commentaires ne sont pas disponibles!