Champagne Vollereaux, une histoire de famille depuis 1805…

Gastronomie, Vins et Spiritueux

Champagne Vollereaux, une histoire de famille depuis 1805…

69

Champagne Vollereaux est une histoire familiale autour d’un style de vins classiques décontractés et créateurs d’occasions. La saga de la famille Vollereaux commence avec Victor, né au sein d’une famille de vignerons installée à Pierry et Moussy depuis 1805. Cette modeste famille cultivait et vendait ses raisins. Confronté à la chute des prix au sortir de la Grande guerre, Victor décide de vinifier lui-même les raisins pour la famille. Il réalise son premier tirage dès 1923 et propose sa production au cercle de ses amis et relations. Le cercle grandit d’année en année pour aboutir au succès actuel.

Puis vient Paul-Jules, le bâtisseur. En 1935, il s’installe dans la maison de Pierry, village chargé d’histoire. En effet, le moine Jean Oudart y repose. C’est lui qui contribua avec Dom Perignon à la naissance et au rayonnement du champagne. Achetée à une célèbre maison de Champagne, la propriété compte 1,3 kilomètres de caves souterraines. Elles datent de la première partie du XIXème siècle et sont enfouies à 35 mètres de profondeur.

Famille Vollereaux à la création du vignoble

Champagne Vollereaux : Les consolidateurs

Les deux premiers

Jules et Jean-Marc, au sortir de la guerre, relancent l’essor de la maison stoppé par l’occupation. Ils étendent le domaine familial sur le Sézannais. « Mon grand-père a joué un rôle fédérateur » se souvient Hélène Vollereaux qui précise « Il a fait en sorte que père, frères et soeurs restent ensemble et se partagent la réussite en utilisant le statut de négoce. De cette manière, chacun des membres de la famille a pu revendre son raisin à la Maison Vollereaux. Ce qui a permis de conserver intact le domaine familial.» Pendant cette parenthèse difficile de 39-45, le rôle des femmes de la famille fut déterminant. C’est Marguerite, l’épouse de Jean-Marc, et sa belle-mère qui ont tenu le domaine.

Famille Vollereaux nouvelle génération

Les suivants

Il s’agit de Pierre, l’exportateur. Après des études en Allemagne, il a ouvert la voie à l’international. Aujourd’hui Franck, le modernisateur, poursuit le travail de son père sur l’exportation en renouvelant l’outil de production. Il a également élargit la gamme des vins. Un pied dans la tradition, l’autre dans l’expérimentation. Il existe toujours la même coopération entre les générations concernant l’organisation et le fonctionnement de l’entreprise familiale. Franck s’occupe des vinifications et de la cave, Hélène se charge de l’accueil du public. Jean-Marie, leur oncle, et Maurice leur cousin chapeautent les travaux à la vigne.

Vignoble

Champagne Vollereaux : Une mosaïque de parcelles

Le vignoble familial s’étend sur 40 hectares. Ce qui permet à Champagne Vollereaux un approvisionnement constant et régulier en raisins de 400 000 bouteilles. Ce vignoble  est réparti sur 13 communes dont un Premier Cru à Pierry. Sur cette mosaïque de parcelles, la composition des sols influe sur l’encépagement. Elle est répartie en trois terroirs différents. Les coteaux sud d’Epernay argilo-calcaires sont à dominante meunier avec quelques chardonnays, notamment à Chavot. La Vallée de la Marne, au sol argilo-calcaire à tendance marneuse, est, quant à elle, à dominante pinot noir. Enfin, le Sézannais, où la craie affleure, est à dominante chardonnay.

Domaine Vollereaux

Une solution intelligente pour éradiquer les insectes

La confusion sexuelle a permis l’éradication des insecticides. Le travail du sol entre les ceps qui favorise l’enherbement naturel des entre-rangs est parfait pour ne plus utiliser d’herbicides. Les engrais chimiques ont été remplacés par des engrais naturels à base d’algues sur l’ensemble du vignoble.

 

Un pied dans la tradition, l’autre dans l’expérimentation

Du foudre à l’inox en passant par la cuve en acier, la cuverie se compose de cuves en inox thermo-régulées. De petite ou de moyenne taille, leur nombre permet de séparer les jus des raisins provenant de différents terroirs. Ce qui permet d’assembler les vins clairs pour retrouver chaque année le style des Champagnes Vollereaux. « Les champagnes que l’on fait aujourd’hui sont meilleurs qu’il y a 30 ou 40 ans. Avant, la vigne était moins fructifère, les récoltes plus petites et les vignerons obtenaient souvent leurs quotas par un pressage excessif. Ce qui donnait des goûts de rafles aux vins. Aujourd’hui, avec une vigne qui produit plus, une meilleure maturation et les nouveaux pressoirs, on effleure juste le raisin » témoigne Jean-Marie.

Champagne Vollereaux : un champagne succulent

Assemblage des vins clairs

L’assemblage des vins clairs s’effectue au printemps avant la mise en bouteille. Il combine les vins issus des différents cépages et crus de trois années de récoltes successives. Ce travail de styliste varie selon le vin que l’on souhaite fabriquer. Il y a le « prêt-à-porter » avec le Brut Réserve communément appelé Brut Sans Année (BSA). Il donne le style de la maison, ou de la « haute couture » en ciselant un premier cru ou un parcellaire millésimé. À côté, des valeurs sûres de la gamme, Franck remet en question ses techniques de vinification et expérimente toujours de nouvelles voies, comme avec la cuvée Marguerite. 300 bouteilles ont ainsi été immergées un an au large de l’île d’Ouessant. Une prochainement, une cuvée Marguerite en rosé d’assemblage doit voir le jour. Franck attend avec impatience la plantation des pinots blanc, gris et petit meslier pour tester de nouveaux assemblages.

Bouteille de champagne Vollereaux

Tradition millésime 2014

La Maison Vollereaux a sorti son nouveau millésime Tradition 2014. Cette cuvée a été élaborée avec le millésime 1997 . Son nom Tradition vient de son assemblage traditionnel des trois cépages champenois. La dominante de chardonnay lui conserve la fraîcheur qui caractérise le style de la Maison Vollereaux. 4500 flacons ont été produits.

Le nouveau caveau de la Maison Vollereaux

L’OEnotourisme, une tradition familiale

L’oenotourisme fait partie de l’ADN de la famille Vollereaux. « La maison a toujours été ouverte le week-end pour accueillir les clients. Il traduit aussi les valeurs de partage, d’accessibilité et de simplicité de la famille. Ce qui lui permet de conserver un lien direct avec sa fidèle clientèle. L’expérience oenotouristique du domaine est construite sur différentes temporalités, de la courte pause à la journée. Quelle que soit la formule choisie, le visiteur s’offrira une parenthèse qui l’emmènera au coeur de l’héritage familial de la maison Vollereaux.

La cave de la Maison Vollereaux

Infos pratiques

Ouverture :
Lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.
Samedi de 10h30 à 12h00 et de 15h à 17h30.
Fermé le dimanche.
Réservations auprès de : Aurore GARZA, Chargée d’Accueil en OEnotourisme
tél: 03.26.54.98.67 – email: a.garza@champagne-vollereaux.fr
48 rue Léon Bourgeois 51530 Pierry
+33 (0)3 26 54 03 05
contact@champagne-vollereaux.fr

https://www.champagne-vollereaux.fr

Crédit Photos : Champagne-Vollereaux

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/saint-veran-grand-clos-2018-signe-les-orfevres-du-vin/

Les commentaires ne sont pas disponibles!