Château Brown : un nouveau look pour les bouteilles qui gagnent en élégance.

Gastronomie, Vins et Spiritueux

Château Brown : un nouveau look pour les bouteilles qui gagnent en élégance.

930

L’année 2020 voit les cuvées Château Brown bénéficier d’un nouvel habillage. Ce dernier vise à créer une certaine harmonie entre les différents vins au travers d’un design comparable. Découverte de Château Brown, un domaine aux cuvées exceptionnelles.

Toutes les étiquettes portent l’élément distinctif de la marque. Il s’agit du logo « Brown » en galbé et des capsules identiques. Toutefois, pour conserver une certaine clarté au niveau de la hiérarchie de la gemme, les seconds vins sont identifiables. Pour ce faire, une teinte plus claire dans la réalisation des dessins a été utilisée. 

Château Brown : le domaine

Cuvées château Brown : élégance et la finesse

Les dessins ont gagné en finesse et en élégance. Chaque étiquette correspond à une immersion dans un lieu emblématique de la propriété et à une vue fidèle du domaine. Les graphismes en révèlent l’identité et la philosophie dans les différents éléments qui les composent. Bâtiments, arbres, vignes et oiseaux évoquent l’atmosphère de cet écrin de biodiversité. Dans ce dernier, se mêlent harmonieusement nature et viticulture.

Château Brown : la nature respectée

L’avis de Mathilde Loriaud*

 « Certains consommateurs avaient parfois du mal à identifier La Pommeraie de Brown comme le second vin de la propriété. En effet, le dessin présentait de nombreuses ressemblances avec celui du grand vin du Château Brown. On retrouvait notamment sur les deux étiquettes l’emblématique chartreuse. Avec la refonte de la Pommeraie, la chartreuse disparait pour laisser plus de place aux pommiers et à une belle représentation du chai.  La chartreuse ne sera plus visible que sur l’étiquette du Château Brown. »

*Responsable Marketing et communication.

Arbres fruitier

Une biodiversité très importante

La biodiversité présente sur le domaine est préservée dans chaque action menée sur le vignoble. La faune et la flore sont parfaitement intégrées dans cet écosystème où 45% des 60 hectares ne sont pas cultivés en vigne. Jean-Christophe Mau* est particulièrement sensible à une agriculture plus respectueuse de son environnement et plus éco-responsable. Le Château est engagé dans le SME**depuis 2012. Il est certifié HVE*** niveau trois depuis 2018.

* directeur du Château Brown depuis fin 2004.
** Système de Management Environnemental.
***Haute Valeur Environnementale.

Biodiversité

Cuvées château Brown : les seconds vins

En 2015, pour toutes les cuvées, l’utilisation de bouteilles plus légères avait permis une réduction de l’empreinte carbone de l’entreprise. En en effet, cette modification correspondait à 30g de verre en moins par bouteille. Ce qui donnait une réduction de la contribution à l’effet de serre équivalente à 5 400 km parcouru en véhicule léger pour 30 000 bouteilles produites.

Château Brown - le domaine

Château  Brown : la belle histoire des cuvées

Le pigeonnier

Un pigeonnier historique

Le second vin Colombier de Brown a été créé en 1994 par l’ancien propriétaire du domaine Bernard Barthe. En effet, sur le domaine il y a un pigeonnier qui fut construit au milieu du 18ème siècle. Avant la Révolution Française, ce petit bâtiment était un privilège nobiliaire et le symbole de la richesse d’un domaine agricole. C’est en souvenir de ce passé prestigieux que ce vin a été appelé Colombier de Brown. «L’étiquette de ce vin a connu plusieurs évolutions depuis plus de 25 ans. Ce colombier, témoin de l’ancienneté du vignoble, est un bâtiment iconique du domaine. Sur la nouvelle étiquette, il occupe toujours une place centrale mais nous avons étoffé le dessin et nous lui avons recréé son véritable environnement. » explique Mathilde Loriaud.

Cuvées - Château Brown

Une pommeraie bien sympathique

En 2007 « La « Pommeraie de Brown » » voit le jour. Ce vin tient son nom d’une pommeraie d’un hectare qui a coexisté sur le vignoble pendant plusieurs décennies. En fait, la propriété était également renommée pour la qualité de ses pommes. Arrachés en 1994, ces pommiers ont laissé leur place à de splendides vignes de Cabernet Sauvignon plantées en 1998. Bonne nouvelle, début Janvier 2020, 36 arbres fruitiers ont été plantés pour faire renaitre le verger. Pommier, cerisier, poirier et prunier cohabitent en parfaite harmonie sur la partie Ouest du vignoble. Une action qui favorise le maintien et l’amélioration de la biodiversité. Désormais, les cuvées Château Brown et les arbres fruitiers vont se tailler la part belle sur le domaine. Les vins pour nous et les arbres fruitiers pour les abeilles, insectes et oiseaux.

Coccinelle

Infos importantes

« Les arbres ne subiront aucun traitement. Les fruits n’ont pas vocation à être récoltés. Les arbres sont des refuges pour la biodiversité. Ils attireront abeilles, insectes et oiseaux. Ce sont également de formidables pièges à carbone. » explique Jean-Christophe Mau, directeur du domaine.

Jean Christophe Mau

Jean Christophe Mau

Des actions bénéfiques pour Jean Christophe Mau

« En 2020, pour que la nature ne perde rien de son éclat, nous continuerons à façonner nos grands vins avec bienveillance et respect pour notre planète. Plusieurs actions sont prévues cette année. Lors de la campagne primeurs, nous allons inciter les négociants à opter pour un conditionnement en caisse carton plutôt qu’en caisse bois. Un essai en culture biologique sur un bloc de 4 parcelles est prévu. Ce qui équivaut à environ 10% de la surface du vignoble. »

Vendanges manuelles

Vendanges manuelles

Une situation exceptionnelle

Aux portes de Bordeaux, entre Pessac et Léognan, le Château Brown s’étend sur un domaine de plus de 60 hectares. Il est situé sur le plus ancien terroir du vignoble bordelais que sont les Graves du Nord.  Il est niché au coeur de la prestigieuse appellation de Pessac-Léognan. Le vignoble se répartit sur deux coupes graveleuses. La première se trouve sur la moitié nord du domaine et la seconde à l’extrême sud. Les parcelles les plus hautes, les mieux drainées et les mieux exposées sont dédiées au Cabernet Sauvignon. Le Merlot occupe un sol argilo-graveleux. Les vignes réservées à l’élaboration du vin blanc sont plantées sur les terres les plus argileuses de la propriété. 

Château Brown : terre et pierres

Racines Aglo-saxones

Des racines anglo-saxonnes

On retrouve des traces des vignes du Château Brown dès le XIIème siècle. Dès l’époque médiévale alors que l’Aquitaine était sous domination anglaise, les Britanniques venaient y faire affaire dans le monde du vin. C’est au négociant écossais, John Lewis Brown, qu’il doit son nom. Ce dernier s’était établi à Bordeaux peu après la révolution. Le Château Barrière est devenu Château Brown à la fin du XVIIIème siècle. Ce passionné de vin et d’art a transmis à son petit-fils, le peintre animalier John Lewis Brown. Dès 1884, à l’Exposition Internationale d’Amsterdam, le Château Brown remporte une médaille d’or aux côtés de Château Mouton, Leoville-Poyferré, Pontet Canet… Malheureusement, au fil des siècles les propriétaires se succèdent et le domaine oscille entre gloire et oubli. Les cuvées du domaine perdent de leur prestige.

Le fondateur de Château Brown

Le savez-vous ?

Les oeuvres du peintre John Lewis Brown sont exposées dans la galerie Hermès à Paris ou au musée des Beaux-Arts à Bordeaux.

Cuvées - Château Brown

Château Brown  renaît en 1994 

Renaissance de Château Brown

Il faut attendre la fin du XXème siècle pour que le Château Brown regagne ses lettres de noblesse. Bernard Barthe, propriétaire des lieux dès 1994, entame la renaissance du domaine en investissant dans la vigne et l’outil de travail. Toutefois, c’est l’arrivée de la famille Mau à la tête de la propriété qui va lui redonner ses lettres de noblesses*. Avec elle, le domaine réintègre la cour des grands et rivalise avec les crus les plus prestigieux du Bordelais. Jean-Christophe Mau était propriétaire du Château Preuillac depuis 1999**. Le Château Brown est sa seconde aventure. Une magnifique réussite et des cuvées d’exception qui remportent un franc succès.

*En décembre 2004, Bernard Barthe cède donc le Château Brown à la famille Mau. Cette célèbre dynastie de négociants depuis 1897 s’associe à la famille hollandaise Dirkzwager.
** Cru Bourgeois du Nord Médoc.

Lithographie de Château Brown

Jean Christophe Mau

©Gaëlle Alban

Jean-Christophe Mau,  un amoureux du vin 

Jean-Christophe Mau est le cadet de la cinquième génération de la famille Mau. Il s’est initié à l’art de la vinification auprès de son oncle au Château Ducla dans le sud de la Gironde. Puis il est devenu viticulteur. En 1999, après avoir pris les rênes de Château Preuillac*, il se fixe le challenge de relever un ambitieux défi. Il veut faire de Château Preuillac l’un des fleurons du Médoc. Pari réussi ! Comme il aime se dépasser, il vaut faire de même avec Château Brown, en Pessac Léognan.  Le pari est ambitieux et double. En effet, il s’agit de donner une véritable identité à cette propriété. Pour ce faire, il doit la moderniser en investissant dans la vigne, le matériel et la vinification. Toutefois, il doit prendre en compte une histoire vieille de près de 1000 ans. La encore, il gagne son pari.

*que son père, Jean-François, avait racheté l’année précédente.

Cuvées - Château Brown

Un talent indéniable

Les cuvées de ce talentueux vigneron lui ressemblent. Elles sont précises, généreuses et constantes. Jean-Christophe Mau, tel un orfèvre, confectionne des vins « haute couture ». Mieux, il est présent à chaque étape de l’élaboration de ses vins.

Un engagement  environnemental 

Le Château Brown est engagé dans une démarche de lutte raisonnée et a intégré le SME*  des vins de Bordeaux en 2012. Puis, la certification HVE** niveau trois a été obtenue en janvier 2018. Une certification qui reconnait les exploitations agricoles engagées dans des démarches particulièrement respectueuses de l’environnement. Le Château Brown cherche chaque année à limiter son empreinte environnementale en matière d’économies d’énergie. Il s’attache aussi à améliorer la gestion de son eau.

*Système de Management Environnemental.
**Haute Valeur Environnementale.

Château Brown et changement de nom

Les étapes à respecter

Il faut effectuer un traitement systématique des déchets avec tri sélectif. La  mise en mise en place d’indicateurs de contrôle permet de surveiller la consommation d’eau et d’électricité. Une gestion des effluents viti-vinicoles est indispensable. La valorisation des ceps de vigne en biomasse énergie (retraitement par Veolia) est importante. Un allégement des bouteilles des seconds vins a été mis en place en 2015*. Il s’est effectué avec  l’aide de Lionel Burosse**. 

*30g de verre en moins par bouteille.
**conseiller vigne et phyto.

Château Brown : la nature est préservée

Les engagement de Château Brown

Château Brown s’engage à une conduite raisonnée du vignoble. Elle passe par une utilisation très réduite de produits phytosanitaires. Les produits de traitements sont homologués biologiques et biocontroles : 70% en 2019. Le domaine n’utilise pas d’anti botrytis et de produits CMR (cancers mutagènes reprotoxiques). Le labour quasi-intégral du vignoble est préféré à l’emploi d’herbicides. L’utilisation de pièges à insectes permet de limiter (voir éviter) les insecticides. L’enherbement intégral entre les rangs de vigne est mis en place.

Château Brown : la nature est préservée

Priorité à la biodiversité 

Réduire l’impact sur notre environnement ne suffit pas à Jean-Christophe Mau. Il a choisi d’enrichir la biodiversité de flore et de faune sur les 45% du domaine non plantés en vigne. 4 ruches ont été installées sur la propriété au mois de mars 2017. Chaque ruche représente une population de 60 000 abeilles. Un programme de plantation d’arbres et de haies a été mis en place. Plus d’une vingtaine sont plantés chaque année. En janvier 2020, un verger a été crée avec 36 arbres fruitiers, à côté du rucher,

Cuvées - Château Brown

Les zones humides en ligne de mire 

Toutes les zones humides du domaine sont favorisées. Elles permettent de diversifier la biodiversité présente à Brown. Depuis 1994, un chantier titanesque a été entrepris afin de drainer 75% du vignoble*. Ce système de drainage autonome et sophistiqué, avec un récupérateur, permet une meilleure gestion de l’eau. Sur la partie sud-est du vignoble, un lac de rétention des eaux de drainage se crée lors d’épisodes pluvieux, conséquence du réseau sous-terrain collectant les eaux de pluie. Ce point d’eau, ainsi qu’une mare créée en 2016, sont des écosystèmes naturels et des refuges pour les amphibiens et certains oiseaux**

*arrachage, drainage et replantation.
** canards, grues, hérons.

Une mosaïque paysagère bénéfique à l'environnement

Une mosaïque paysagère bénéfique à l’environnement

Le domaine possède une véritable mosaïque paysagère répartie sur 60 hectares. Plus de 45% du domaine n’est pas cultivé.  Forêts, parcs et prairies laissent place aux milieux naturels et semi-naturels. « Rendre à la nature ce qu’elle nous donne et faire de Brown une biodiversité pérenne. » conclut Jean-Christophe Mau.

www.chateau-brown.com

Crédit Photos : Château Brown

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/le-the-des-ecrivains-ecriture-saveur/

Les commentaires ne sont pas disponibles!