Eugénie-les-Bains : Se faire du bien dans un cadre de rêve

Beauté et Bien-être, Thalassothérapie & Thermalisme

Eugénie-les-Bains : Se faire du bien dans un cadre de rêve

172

J’ai découvert Eugénie-les-Bains en juin dernier. A peine arrivée dans cette ville, j’ai pu en mesurer tout le charme. Une fois ma valise posée à La Maison Rose, direction les Thermes des Prés d’Eugénie pour tester des soins. Le lendemain, une visite complète du domaine m’a fait me rendre compte de la beauté des lieux. Visite guidée de ce coin de Paradis Landais.

Eugénie-les-Bains doit sa renommée à ses sources mais également à l’impératrice Eugénie. En 1861, l’épouse de Napoléon II accorde son parrainage à cette toute petite station thermale située aux confins des Landes et du Béarn. Il faut savoir que cette station ne lui était pas inconnue. En effet, elle y avait séjourné lors d’une halte sur la route qui la menait vers sa villégiature d’été, à Biarritz. Depuis ce temps là, deux sources baptisées Impératrice et Christine-Marie coulent sous les Thermes d’Eugénie et accompagnent les soins. Si l’ascension de cette Station Thermale fut fulgurante à l’époque de la Princesse Eugénie, elle finit pas tomber dans l’oublie. Mais, c’était sans compter sur les miracles de l’amour. Eugénie-les-Bains va revenir sur le devant de la scène grâce à un coup de foudre entre la belle Christine et Michel Guérard.

La Princesse Eugénie et ses dames de compagnie

©Les Prés d’Eugénie

Une renaissance due à deux coups de coeur

Grand Hôtel en 1961

Grand Hôtel en 1961©Les Prés d’Eugénie

En 1961, Adrien Barthélémy tombe sous le charme des arbres centenaires du Parc du Domaine Thermal. Il l’achète ainsi que les hôtels situés aux alentours. En 1966, c’est sa fille Christine qui a un coup de coeur pour Eugénie-les-Bains. A son retour du Mexique, l’histoire et la beauté champêtre des bâtisses la séduisent. Pour relancer l’activité des Thermes et de l’hôtel, elle entreprend des travaux. Le résultat est tellement magnifique, que l’hôtel rejoint les Relais & Châteaux.

Grand Hôtel en 1966

Grand Hôtel en 1966©Les Prés d’Eugénie

Quand l’amour s’en mêle

Christine et Michel Guerard en 1972 Les Prés d'Eugénie

Christine et Michel Guérard en 1972©Les Prés d’Eugénie

A sa naissance, la belle Christine a du avoir des bonnes fées penchées sur son berceau. En 1972, Cupidon intervient dans sa vie et sa flèche décoche un double coup de foudre. Michel Guérard, jeune chef à Asnières-sur-Seine, tombe amoureux fou de la belle jeune femme. Ce jeune Chef est l’un des fondateurs de ce qu’on appellera plus tard la Nouvelle Cuisine. Christine tombe elle aussi follement amoureuse du jeune homme. De ce coup de foudre commun naîtront deux filles, en 1983 et 1986, et un vignoble, en 1984. En parfaite symbiose, le couple va transformer le Domaine en un complexe hôtelier où le luxe côtoie la nature et le bien-être.

Des étapes crutiales pour la montée en gamme du Domaine

Michel Guérard en 1974

Michel Guérard en 1974©Les Prés d’Eugénie

En 1974, Michel Guérard quitte son bistrot étoilé et investit Eugénie-les-bains. Éternel trublion culinaire, il y invente la Grande Cuisine Minceur qui lui vaut aussitôt une renommée internationale. 1975 correspond à la première étoile Michelin qui récompense ses créations. La seconde arrive en 1976 et la troisième en 1977. L’acquisition d’un ancien couvent du XVIIIème siècle et sa restauration en 1989 permet d’agrandir le Domaine. Puis c’est la restauration de l’Auberge de La Ferme aux Grives qui a lieu en 1993. La création de la Ferme Thermale en 1996 fait encore monter en gamme le Domaine. Quand à la création des Salons et des suites de l’aile de l’Impératrice en 2009, c’est l’apothéose. Viennent rejoindre l’ensemble,l’Institut Michel Guérard et le Café Culinaire Mère Poule & Cie en 2013.

La Ferme Landaise des Prés d'Eugénie

La Ferme Landaise des Prés d’Eugénie lors de sa création©Les Prés d’Eugénie

Michel Guérard en 1975

Michel Guérard en 1975©Les Prés d’Eugénie

L’ultime récompense des Prés d’Eugénie-Les-Bains

L'Auberge de la Ferme aux Grives lors de sa création en 1993

L’Auberge de la Ferme aux Grives lors de sa création en 1993©Les Prés d’Eugénie

Le 27 juillet 2017, Les Prés d’Eugénie deviennent le 24ème Palace de France. Cette distinction récompense les hôtels réunissant des caractéristiques exceptionnelles. La situation géographique, l’intérêt historique, l’esthétique ou le patrimonial particulier et l’excellence des services offerts. Aujourd’hui la famille dirige Les Prés d’Eugénie avec passion et espièglerie. Pour les aider, ils peuvent compter sur une fidèle équipe de 180 « virtuoses » dans l’Art de recevoir.

L'Institut Michel Guérard lors de sa création en 2013

L’Institut Michel Guérard lors de sa création en 2013©Les Prés d’Eugénie

Eugénie-les-Bains pour retrouver votre vitalité

Le Centre Thermal des Prés d'Eugénie dans un cadre de verdure reposant

Le Centre Thermal des Prés d’Eugénie est situé dans un cadre de verdure reposant©Les Prés d’Eugénie.

Les eaux de cette ville sont riches en soufre, sulfates, magnésium. Un ensemble idéal pour calmer les tensions liées à l’arthrose, diminuer les douleurs des rhumatismes plus les affections urinaires et digestives. En outre, l’accompagnement mis en place lors de la cure est idéal pour lutter contre l’obésité et le surpoids. Michel Guérard vous propose une cure minceur à l’efficacité mondialement reconnue. Les thermes sont ouverts toute la journée ce qui permet de faire sa cure en fin de journée. Autre atout, l’expertise et l’efficacité sur les maladies métaboliques validée par étude clinique.

Entrée du Centre Thermal d'Eugénie Les Bains

Entrée du Centre Thermal©Les Prés d’Eugénie.

Eugénie-les-Bains : Le Centre Thermal

La Piscine du Centre Thermal

©Les Prés d’Eugénie

En premier, il faut prendre en compte la pureté de l’air. La proximité de l’Océan confère à Eugénie-les-Bains, une climat doux et propice au repos.L’ai est empreint des senteurs vivifiantes issues de l’immense forêt de pions qui couvre les deux tiers des Landes. Le splendide parc du Domaine Thermal abrite des arbres et essences exotiques qui prospèrent grâce aux sources chaudes. Pas moins de trente cinq agents de soins sont à la disposition des curistes. Cinq médecins composent l’équipe médicale.

L’Etablissement Thermal

La Piscine du Centre Thermal

©Les Prés d’Eugénie

On le remarque en premier par sa longue galerie immaculée et ses espaces de repos aux arcades lumineuses ouvertes sur les jardins. C’est là que se déroulent les Services de Soins standards. Vous y trouverez une piscine thermale collective de mobilisation et des douches sous immersion en piscine. Une infrastructure importante compose ce centre thermale. N’hésitez pas à aller sur le site pour les découvrir car il serait trop long de vous les présenter.

A savoir :

Les cures sont conventionnées. Vous pouvez également réserver pour des mini-cures thermales. Ouvert du mardi 12 Février au samedi 14 Décembre 2019 de 6 h à 20 heures. Les bureaux sont ouverts toute l’année de 8h30 à 17h30.

La Ferme Thermale des Prés d'Eugénie

La Ferme Thermale des Prés d’Eugénie©Gaëlle Alban

La Ferme Thermale

La Ferme Thermale des Prés d'Eugénie

Les décoration de l’entrée de La Ferme Thermale©Gaëlle Alban

La Ferme Thermale des Prés d'Eugénie. Le salon royale pour un bain relaxant

Un magnifique salon où prendre un bain telle une reine©Gaëlle Alban

Cette magnifique ferme landaise étonne par son habit rural du XVIIIème siècle landais. Dans un décor de rêve, vous y découvrirez un spa thermal de 1 000 m² aux rituels exclusifs. Si vous voulez être chouchouté et bénéficier de soins très haut de gamme dans un cadre d’exception, c’est là qu’il faut aller. Vous y profiterez d’une cure thermale héritée des cultures gréco-latine, celte et orientale de l’eau. Ce qui vous permettra d’apprécier les vertus profondes de sources minérales thermales millénaires, agréées par l’Académie de Médecine. Environnée d’un confort ultra-raffiné, dotée d’un linge exclusif, cette ferme ravira les adeptes du confort, du luxe et de l’intimité. Les soins prodigués à la Ferme Thermale sont individuels mis à part le bain de vapeur.

La Ferme Thermale des Prés d'Eugénie.

Cabines de soins et piscines pour des bains dont un au Kaolin©Gaëlle Alban

A savoir :

Ouverte du mardi 12 Février au 7 Décembre 2019.

La Ferme Thermale des Prés d'Eugénie.

Dans la salle de repos, il y a une armoire contenant des herbes aromatiques.©Gaëlle Alban

La Ferme Thermale des Prés d'Eugénie est entourés de jardins aromatiques à thèmes.

Des jardins à thèmes autour de La Ferme Thermale©Gaëlle Alban

Les Prés d’Eugénie : un palais, une ferme, un couvent, une auberge etc.

Les jardins de la Ferme aux Grives

Les jardins de la Ferme aux Grives©Gaëlle Alban

Ce qui étonne et séduit quand on arrive aux Prés d’Eugénie, ce sont les jardins ouverts au public. Il y a d’abord celui de La Ferme aux Grives puis celui du Couvent aux Herbes. Ce couvent est charmant et paisible. il a conservé ses cloches qui sonnent à des heures précises. Si vous voulez être au calme, c’est l’endroit idéal pour louer une chambre. Ensuite, il faut absolument aller voir les vastes jardins qui entourent les thermes, la ferme thermal et le Palace. La Ferme et le Palace sont décorés avec des objets d’art et meublées d’antiquités et de peintures rares. L’ensemble du Domaine forme un écrin romantique, poétique, hédoniste et historique. Un régal des yeux, des sens et de l’esprit. Dans ce havre de verdure, il fait bon se laisser dorloter et laisser vagabonder son âme.

Les jardins des Prés d'Eugénie

Les jardins des Prés d’Eugénie©Gaëlle Alban

Les salons du Palace

Napoléon III conduisant un attelage

Napoléon III conduisant un attelage©Gaëlle Alban

Les salons de l’Impératrice

Dans le vestibule, on peut admirer le portrait au pastel de Loulou  Bonaparte. Le Prince Impérial est le fils unique d’Eugénie de Montijo et de Napoléon III. Officier de l’armée britannique après l’exil de 1870; il est à 23 ans dans une embuscade en pays Zoulou (1856-1879).

 

Les salles à manger des Prés d'Eugénie

Les salles à manger et salons du Palace©Gaëlle Alban

Les salles à manger des Prés d'Eugénie

©Gaëlle Alban

Le salon du Loulou’s

Il abrite « l’armoire aux liqueurs ». Cette immense armoire chinoise d’époque Tseu Hi (dernière Impératrice de Chine) est en laque rouge gravée, en relief, de maximes agricoles moralistes.

L'espace Africain du Palace

L’espace Africain du Palace©Gaëlle Alban

L'espace Africain du Palace

L’espace Africain du Palace©Gaëlle Alban

Le salon du Pacha

Portrait de la Princesse Eugénie

Portrait de la Princesse Eugénie©Gaëlle Alban

Vous y admirerez le portrait officiel de l’Impératrice Eugénie. La dernière Impératrice des français* y est représentée en costume de Reine Franque peint par le célèbre peintre-photographe, Gustave Le Gray en 1869. Il a été offert à l’Impératrice par le Bey d’Egypte, Ismaïl Pacha. Ce présent lui a été remis quand elle est venue inaugurer le Canal de Suez, en compagnie de son créateur, Ferdinand de Lesseps. Eugénie porte la somptueuse tiare en or, perles et camées de corail de Julie Bonaparte. Cette dernière fut l’épouse de Joseph Bonaparte, Roi d’Espagne et sœur de Désirée Clary**. Dérisée est devenue Reine de Suède après avoir épousé Jean-Baptiste Bernadotte, Maréchal d’Empir. Il fut, sacré Roi de Suède, sous le nom de Charles XIV.

*1826 – 1920.
**première fiancée de Napoléon 1er.
Une chambre du Palace

Une chambre du Palace©Gaëlle Alban

Auberge de La Ferme aux Grives

Auberge de La Ferme Aux Grives

Auberge de La Ferme Aux Grives©Gaëlle Alban

Avant d’entrer dans l’auberge, il faut faire le tour du jardin aromatique. Quand on pénètre dans la première salle de restaurant, impossible de ne pas remarquer les cages à oiseaux fixées aux murs. Une des passions de Christine. On a l’impression de se trouver dans un décor de théâtre rustique et champêtre. Le bâtiment fut construit pied et à pied et mètre par mètre avec les galets de l’Adour et sa pierre blonde. Dans la seconde salle, trône une immense cheminée où l’on fait rôtir des cochons de lait et des gros poulets landais. Puis on découvre une belle mezzanine. En bas comme en haut, les tables sont en bois vernis. Les dalles patinées et son comptoir d’entrée confère du charme à cet endroit. Les  barriques remplies de rhum ou d’armagnac ont de quoi séduire les amateurs de ces breuvages.
Auberge de La Ferme Aux Grives : la collection de Cages

Auberge de La Ferme Aux Grives : la collection de Cages. Il y en a dans toutes les salles.©Gaëlle Alban

Deux cuisines au choix

Dans cette seconde table de Michel Guérard, poète et paysan, les cuisiniers subliment les saveurs des Landes. Il parait que l’ambiance y est gasconne et truculente. Quand aux recettes, elles sentent bon le terroir et le potager de la Ferme. La cuisine y est tantôt rustique, tantôt bourgeoise. Les clients apprécient les grandes tables d’hôtes et la terrasse-jardin. Il s’agit du rendez-vous favori des grandes familles et des amis. Vous y boirez des vins maison, vif blanc de Bachen, issu de gros et petit manseng, juste passé dans le bois. Le joli rouge, fruité et suave, issu merlot avec un rien de tannat, signés Michel et Christine Guérard  vous sera également proposé. En effet, le couple est devenu vignerons haut de gamme au fil des années.

Auberge de La Ferme Aux Grives : l'Immense Cheminée

Auberge de La Ferme Aux Grives : l’Immense Cheminée©Gaëlle Alban

La garantie d’une qualité irréprochable

L’Auberge de la ferme aux Grives fait partie du réseau Tourisme Gourmand des Landes. Chaque ambassadeur du réseau répond à un cahier des charges rigoureux dont les critères abordent l’attention portée à l’accueil des clients, la valorisation des produits locaux et la défense des circuits-courts.

Auberge de La Ferme Aux Grives : La Mezzanine

Auberge de La Ferme Aux Grives : La Mezzanine©Gaëlle Alban

A savoir :

Les Logis de la Ferme aux Grives, édifiés sous la Restauration, avaient été un relais de diligence, puis une ferme, avant d’être une pension de famille. La bâtisse est désormais rendue à sa vocation de maison d’hôtes. L’Auberge de la Ferme aux Grives était une ancienne grange à foin.

Auberge de La Ferme Aux Grives

©Gaëlle Alban

Le Couvent des Herbes 

Les Couvent des Herbes

Les Couvent des Herbes©Gaëlle Alban

Le Couvent des Herbes : le jardin du Curé

Le Couvent des Herbes : le jardin du Curé©Gaëlle Alban

Ancien manoir des Barons d’Abadie, puis meurtri pendant la Révolution, il fut rendu à sa vocation par Napoléon III qui dédia la chapelle à l’Impératrice Eugénie. Au début du XXème siècle, sous la houlette des sœurs de Béthanie chargées de l’éducation des jeunes filles de la contrée, le couvent suivit sa destinée. Le père de Christine Guérard le racheta en 1968. Le jardin potager des religieuses avait conservé son charme naïf. On devine l’attrait qu’il exerça sur le prophète de la cuisine minceur…. Dans un souci de parfaite réhabilitation, trois longues années furent nécessaires à l’accomplissement de ces travaux.

Le Couvent des Herbes : le jardin du Curé

©Gaëlle Alban

Le Café Culinaire Mère Poule

Ecole de Cuisine du Café Mère Poule

Ecole de Cuisine du Café Mère Poule©Gaëlle Alban

La table de la salle à manger

La table de la salle à manger©Gaëlle Alban

Ce café est à la fois une école de cuisine et un bistro. Si vous voulez apprendre à cuisiner, il vous suffit de vous inscrire à une formation. Vous apprendrez les trois cuisines de Michel Guérard : la rustique, la trois étoiles et la minceur. Vous découvrirez également les grands classiques de la cuisine française. Le matériel est ultra moderne et l’environnement enchanteur. Pour la partie Café « Mère Poule », vous vous régalerez avec un croque poules dorés, des gâteaux de grand-mère et du bon vin. Une boutique vous invitera à effectuer des achats, histoire d’emporter avec vous des souvenirs et des produits du terroir.

La boutique du Café Mère Poule

La boutique du Café Mère Poule©Gaëlle Alban

La Maison Rose***

Le hall d'entrée de la Maison Rose

Le hall d’entrée de la Maison Rose©Gaëlle Alban

Cette ravissante demeure est accueillante. Dans le hall d’entrée, un homme petit homme noir assis sur un fauteuil semble vous attendre. La demeure est entourée d’une verte prairie. Elle dispose d’un parking privé gratuit et d’une piscine chauffée entourée de beaux arbres. Cette Maison d’hôtes Champêtre a un caractère bon enfant. L’ambiance y est conviviale. Le mobilier est très beau, les fleurs dans les vases agrémentent la convivialité des lieux. En hiver, les salons avec cheminées au feu de bois, et la tisanerie sont le lieu idéal pour se relaxer. La salle à manger, lumineuse, est à l’image de Christine et Michel Guérard. La cuisine est bien évidemment celle du chef étoilé. Les chambres sont décorées avec goût dans un style anglais et champêtre.

Le hall d'entrée et le salon de la Maison Rose

Le hall d’entrée et le salon de la Maison Rose©Gaëlle Alban

Ma chambre à la Maison Rose

Ma chambre à la Maison Rose©Gaëlle Alban

Le Petit Déjeuner « Minceur »

Si vous résidez à la Maison Rose pour votre Cure Thermale, les gouvernantes de La Maison Rose vous serviront un délicieux petit-déjeuner Minceur. Il s’inscrit à la perfection dans leprogramme diététique. Au menu, boisson chaude pour se réhydrater. Les spécialités aux fruits changent tous les jours. Pour compléter, des petits pains aux céréales, une marmelade légère et une bouchée salée.

Le petit déjeuner champêtre

Le petit déjeuner champêtre©Gaëlle Alban

Le Petit Déjeuner « Champêtre »

Ce petit déjeuner gourmand est servi « à la française », dans la lumineuse salle-à-manger de la Maison Rose. Ce robuste petit-déjeuner traditionnel comprend viennoiseries pur-beurre, mini-baguette, crêpe et surprise sucrée, confitures maison, petit pot de crème du jour, yaourt à la verveine et jus de fruit pressé.

La Maison Rose : la piscine

La Maison Rose : la piscine et les environs©Gaëlle Alban

La Grande Cuisine Minceur pour Maigrir de Plaisir

Concoctée par la brigade de Michel Guérard, la Grande Cuisine Minceur, réconcilie les plaisirs de la table avec les exigences alimentaires les plus strictes. Une cuisine innovante et délicieuse qui propose pendant trois semaines, un menu différent à chaque repas. Poissons, céréales complètes, acides gras essentiels, fruits et légumes locaux vont ravir vos papillesl. Vous ne dépasserez pas les 1 500 calories par jour, petit-déjeuner compris. Le Restaurant de la Maison Rose est exclusivement ouvert aux hôtes en pension complète.

Les Sources à Eugénie-les-Bains

Composition des eaux 

Source Christine-Marie : sulfurée, sulfatée sodique, calcique, magnésienne, riche en plancton thermal.
Source Impératrice : sulfatée, bicarbonatée sodique

Leurs Bienfaits

La source Christine-Marie : Captée à la température de 42°, elle excelle dans le traitement des rhumatismes et de l’arthrose. Sa riche minéralisation en magnésium, en calcium et en silicium exerce une action tonifiante sur les fibres musculaires.
L’Aqua Impératrice : Cette source froide est dispensée en cure e boisson. Elle est bénéfique dans le traitement des affections digestives et urinaires. Ses propriétés diurétiques et désintoxiquantes aident à la régulation du métabolisme. Son action sur la perte de poids et la cellulite est appréciée des curistes.

Eugénie-les-Bains

Thierry Colson Secrétaire Général Thermes d’Eugénie les Bains

Thierry Colson – Secrétaire Général – Thermes d’Eugénie les Bains©Gaëlle Alban

Les Prés d’Eugénie – Maison Guérard

40320 Eugénie-Les-Bains
+33 (0)5 58 05 06 06

Le Domaine des Prés d’Eugénie : https://www.michelguerard.com

Copyright : Gaëlle Alban

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/herbal-essences-soins-cheveux/

Les commentaires ne sont pas disponibles!