Magie de l’hiver avec le Grand Tour de Suisse en Train (1/2) : Lucerne, Interlaken, Zermatt…

Evasion, Voyages

Magie de l’hiver avec le Grand Tour de Suisse en Train (1/2) : Lucerne, Interlaken, Zermatt…

462

A une époque où les voyageurs aspirent à un plus grand respect de l’environnement, le Grand Tour de Suisse en Train (Grand Train Tour of Switzerland) est le meilleur moyen de découvrir ce pays aussi splendide que singulier. D’une longueur totale de 1280 km, il peut être réalisé en plusieurs fois, selon sept thématiques, avec de nombreux arrêts pour faire des excursions en montagne ou découvrir des pépites culturelles et patrimoniales. Cela en toute saison. Pour notre part, nous avons choisi le circuit Magie de l’Hiver (Winter Magic Tour) avec ses somptueux paysages de neige, ses lacs gelés et ses glaciers majestueux. Un voyage entièrement en train que l’on peut effectuer jusqu’à début mai pour sa version proprement hivernale. Mais qui sera tout aussi agréable plus tard dans l’année.

Le Winter magic Tour commence à Lucerne pour finir à St Moritz, en passant par Interlaken, Zermatt et son imposant mont Cervin. Pendant ces six jours exceptionnels, trésors naturels et humains se sont succédés comme dans un rêve enchanté. Nous vous les ferons découvrir dans deux articles successifs en suivant le fil du voyage. Alors suivez-nous et peut-être vous déciderez-vous à rendre visite à nos amis helvètes !

Grand Tour - de Suisse : Le train menant au Gonergrat (chemin de fer du Cervin)

Le train menant au Gonergrat (chemin de fer du Cervin)

Lucerne, ma belle…

Prédestinée par son nom, la « ville de l’éternelle lumière » est la première jolie surprise du Grand Tour. Une ville posée au bord d’un lac, au très beau patrimoine ancien mais amatrice aussi de modernité. En véritable pionnière, Lucerne accueillit ses premiers touristes vers 1830. On peut commencer la visite près de la gare, notamment avec le KKL (Centre de Culture et des Congrès) de Jean Nouvel. A défaut d’être un « bateau sur le lac », comme l’aurait voulu l’architecte, cet impressionnant quadrilatère noir accueille l’eau en son sein et se reflète en elle comme en un miroir…

Le pont de la Chapelle

Suivons les quais, les bateaux s’accrochent et les cafés s’animent à la fin du jour. Apparaît le fameux Chapel bridge et sa tour construite en 1300 par les moines bénédictins. Reconstruit après un incendie, cette jolie passerelle de bois montre toujours sous son petit toit une série de peintures du XVIIe siècle contant l’histoire de la ville et de ses deux saints, Maurice et Leodegar.

Grand Tour - de Suisse : Le pont de la Chapelle (Chapel bridge)

Le pont de la Chapelle (Chapel bridge)

Grand Tour - de Suisse : Les quais et leurs cafés animés

Les quais et leurs cafés animés

Le KKL,Centre de Tourisme et des Congrès,réalisé par Jean Nouvel

Le KKL,Centre de Tourisme et des Congrès,réalisé par Jean Nouvel

Maison décorée et à droite, le pont de la Chapelle

Maison décorée et à droite, le pont de la Chapelle

La vieille ville

Le plus naturellement du monde, nous voici dans le vieux centre. On s’y régale du spectacle des vieilles enseignes, de la fontaine du Carnaval encore pleine des confettis de la fête. Puis c’est l’hôtel de ville au style Renaissance dont la tour servait à surveiller les incendies. A partir du XVIe siècle, le traumatisme du feu fut tel, à Lucerne, que quand on achetait un bâtiment, on était obligé de le reconstruire en pierre. Aujourd’hui, les maisons de différentes époques attirent le regard par leurs belles façades peintes à l’huile ou a fresco. Ainsi celles de la place aux Vins qui nous montre que le boucher, le pêcheur et le pharmacien vivaient en bons voisins. Sur la dernière on peut lire « Il n’y a pas de remède pour l’amour »

Place de la vieille ville avec, à droite, la maison du Carnaval décorée récemment

Place de la vieille ville avec, à droite, la maison du Carnaval décorée récemment

Façade ancienne peinte

Façade ancienne peinte

Horloge et à droite, détail de la fontaine du Carnaval

Horloge et à droite, détail de la fontaine du Carnaval

Excursion au mont Rigi

Cette jolie balade d’une journée, à faire depuis Lucerne, commence par la traversée du lac de Lucerne en bateau, jusqu’à Vitznau. Toute une petite aventure avec décor en bois et nappes blanches à l’intérieur. Tandis qu’à l’extérieur défilent lentement villas chic, villages et petites églises. Soudain, une montagne dresse sa fière silhouette, comme pour annoncer la suite du voyage. C’est le mont Pilatus ou Montagne du Dragon.  Le plus vieux funiculaire de Suisse, créé en 1871, nous ouvre ensuite ses portes, jusqu’au sommet du mont Rigi (1797m), la Reine des montagnes, du nom de la Reine Victoria qui fit, en son temps, cette même ascension. Le spectacle y est grandiose, entre roc et eau. Plusieurs centaines de sommets d’un côté. De l’autre le lac de Zug d’un bleu profond. On descend à pied ou en luge.

Grand Tour - de Suisse : La traversée du lac de Lucerne avec, au fond, le mont Pilatus

La traversée du lac de Lucerne avec, au fond, le mont Pilatus

Grand Tour - de Suisse : Petite église et embarcadère, lac de Lucerne

Petite église et embarcadère, lac de Lucerne

Grand Tour - de Suisse : Funiculaire et son chauffeur : en route pour le mont Rigi !

Funiculaire et son chauffeur : en route pour le mont Rigi !

Sommets dans les nuages (depuis le mont Rigi)

Sommets dans les nuages (depuis le mont Rigi)

bis Panneaux indicatifs : prendrez-vous le chemin sportif ou le chemin tranquille ? (Mont Rigi)

Panneaux indicatifs : prendrez-vous le chemin sportif ou le chemin tranquille ? (Mont Rigi)

Grand Tour - de Suisse : Sommet du mont Rigi

Sommet du mont Rigi

Descente du mont Riggi en luge

Descente du mont Rigi en luge

Interlaken, la ville entre les lacs…

Deux heures de train et nous y voici. A bord du Lucerne-Interlaken-Express, la vie s’écoule tranquillement. On tricote, on papote, on boit du champagne… Les gares organisent des brocantes tandis que par la fenêtre, le paysage chante la grande réconciliation des éléments, de l’eau et des montagnes. Les branches dénudées des arbres inscrivent sur la lumière bleue des lacs leurs élégantes calligraphies. A Interlaken, une demie heure de marche mène au village de Bönigen, au bord du lac de Brienz. Et comme il n’y a pas de Grand Tour sans kayak, les sportifs pourront en faire, même en hiver. Une balade tout en douceur et en silence sur une eau parfaitement calme. Randonnées et visites patrimoniales sont aussi possible dans les environs.
www.interlaken.ch
www.hightide.ch 

Vache sculptée (spécialité d’Interlaken) et brocante dans une gare

Vache sculptée (spécialité d’Interlaken) et brocante dans une gare

Grand Tour - de Suisse : Le lac de Brienz

Le lac de Brienz

Kayak sur le lac de Brienz

Kayak sur le lac de Brienz

Bönigen et ses trésors cachés

Non loin d’Interlaken, ce village, à priori sans rien de particulier, recèle quelques très jolis chalets historiques à découvrir en un petit parcours. Ces grandes maisons qui n’ont jamais subi les dommages du feu, datent pour la plupart du XVIIIe siècle, les plus anciennes remontant au XVIe siècle. On en admire les ornements sculptés, les peintures et les inscriptions qui détaillent le nom des propriétaires, bénissent leur famille, mettent en garde contre la jalousie ou font la morale aux passants. Ainsi la demeure d’Ulrich Michel, Haut Sheriff en 1715, où on peut lire « Le plus grand honneur du juge est de connaître Dieu et ses enseignements… ». On pourra compléter la visite par celle d’un petit musée sur la vie et les traditions locales.
www.boenigen.ch  

Vieux chalets (Bönigen)

Vieux chalets (Bönigen)

Façade peinte et sculptée (Bönigen)

Façade peinte et sculptée (Bönigen)

 Chalet ancien et tête sculptée (Bönigen)

Chalet ancien et tête sculptée (Bönigen)

Street art à Bönigen

Street art à Bönigen

Le Grand hôtel Giessbach, une institution

Cet élégant bâtiment perché dans un magnifique site naturel, fut construit en 1875 par l’architecte français Horace Edouard Davinet sur commande des Hauser, célèbre famille d’hôteliers. Juste à côté d’une puissante cascade, au milieu de la forêt, et jouissant d’une magnifique vue sur le lac de Brienz, il réveillera en chacun les rêves les plus romantiques. Si l’on n’a pas la chance d’y loger on pourra visiter ses salons et son bar, véritable musée avec, au mur, des tableaux de qualité prêtés par le musée des Arts de Berne. On s’attardera volontiers dans ce paradis pour grimper le long de son impétueuse cascade, écouter un concert ou prendre un verre sur sa terrasse en regardant le coucher du soleil.
Accès en bateau et funiculaire (aux beaux jours). Une demie-heure de route depuis Bönigen (en hiver).
https://www.giessbach.ch/fr 

Grand Tour - de Suisse : Le Grand hôtel Giessbach

Le Grand hôtel Giessbach

Grand Tour de Suisse : La cascade et vue du Grand hôtel derrière les gouttes…

La cascade et vue du Grand hôtel derrière les gouttes…

Le Bar (Grand hôtel Giessbach)

Le Bar (Grand hôtel Giessbach)

Salon avec la représentation d’un spectacle de lutte par Charles Giron (1905)

Salon avec la représentation d’un spectacle de lutte par Charles Giron (1905)

Meubles surmontés de toiles de Clara von Rappard (1896) Zermatt, perle du Grand Tour de Suisse en Train

Meubles surmontés de toiles de Clara von Rappard (1896)

Zermatt, perle du Grand Tour de Suisse 

Deux nouvelles heures de train (depuis Interlaken) et la voici enfin, l’authentique, l’unique, l’irremplaçable Zermatt et son célèbre mont Cervin (Matterhorn en Suisse). A peine arrivés, qu’on l’aperçoit déjà derrière un chalet, imposant triangle de pierre et de glace. Désormais, il ne nous quittera plus, ange gardien immobile, majestueux, omniprésent jusqu’à l’obsession.  Site sans voiture où l’on circule à pied, à vélo, en bus ou en taxi électrique, la plus écologique des stations de sports d’hiver offre des saisons longues et un enneigement maximal. Malgré ses nombreux restaurants et boutiques, elle a conservé un aspect « village » avec des chalets typiquement suisses. Quelques rues dans le centre ou plus loin, montrent des maisons remontant au XVIIe siècle. On y admirera aussi de petits greniers à céréales, pain ou viande -les raccards- dont la construction sur des pilots surmontés de grandes rondelles de pierre, permet d’isoler des rongeurs.

Grand Tour - de Suisse : Zermatt et le mont Cervin

Zermatt et le mont Cervin

Attelage dans la rue centrale (Zermatt)

Attelage dans la rue centrale (Zermatt)

Vieille enseigne et terrasse de restaurant (Zermatt)

Vieille enseigne et terrasse de restaurant (Zermatt)

Le vieux centre avec, à gauche, un ancien grenier à grain (Zermatt)

Le vieux centre avec, à gauche, un ancien grenier à grain (Zermatt)

Première approche du Cervin

A Zermatt, tous les sports d’hiver se pratiquent, du ski (360 km de pistes) à la raquette en passant par le parapente, les descentes au clair de lune, l’héliski ou les vols panoramiques. Pour notre part, nous avons retenu la randonnée, possible sur de nombreux sentiers.  Notre première balade d’une petite heure pour dompter en douceur le Cervin a consisté à prendre le funiculaire jusqu’à Sunnegga puis à redescendre jusqu’à la station (environ 1h40 au total) en faisant une jolie pause déjeuner, avec vue imprenable, dans le hameau de Findeln. L’occasion d’admirer la forêt et de nombreux petits chalets rustiques qui nous projettent cinquante ans en arrière. Avec en toile de fond, cet incontournable mont Cervin, star absolue du Grand Tour.
https://www.zermatt.ch/fr 

Skieurs se préparant face au Cervin (Sunnegga)

Skieurs se préparant face au Cervin (Sunnegga)

Randonneuse (Le Cervin, Zermatt)

Randonneuse (Le Cervin, Zermatt)

Grand Tour - de Suisse : Le mont Cervin et à droite, un ancien raccard (grenier à grain)

Le mont Cervin et à droite, un ancien raccard (grenier à grain)

Descente à pied de Findeln à Zermatt Plus d’infos sur le Grand Tour de Suisse en Train

Descente à pied de Findeln à Zermatt

Plus d’infos sur le Grand Tour de Suisse en Train

Quels transports emprunter ?

Depuis Paris, 3 heures de TGV jusqu’à Bâle. Puis une heure jusqu’à Lucerne (point de départ du Grand Tour de Suisse en Train pour le circuit Magie d’Hiver). Retour Zurich-Paris en TGV (4 heures).
Très pratique : le Swiss Travel Pass qui donne accès à tous les trains, bus, bateaux ainsi qu’à de nombreux musées et excursions.
https://www.swiss-pass.ch/fr/swiss-pass/ 

Se loger et se restaurer à Lucerne

Radisson Blu Hotel****. Confortable, bien situé (près de la gare). Restaurant et spa 

Restaurant Luce (au Radisson Blu Hôtel). Délicieuse cuisine méditerranéenne et italienne (guide Michelin). Viande particulièrement tendre.
https://www.radissonhotels.com/en-us/hotels/radisson-blu-lucerne 

Le bar pop de l’hôtel ; plat de viande et rösti et purée (restaurant Luce)

Le bar pop de l’hôtel ; plat de viande et rösti et purée (restaurant Luce)

Se loger et se restaurer à Interlaken

Carlton-Europe Vintage Adults Hotel****
Hôtel réservé aux adultes sans enfants (mais avec leur chien s’ils le désirent !). Piscine naturelle. Déco vintage sympa.
https://www.carltoneurope.ch/fr 

Restaurant Stadthaus
Cuisine fusion et traditionnelle dans une ambiance chaleureuse. Raclettes, burgers, poissons, tartares, soupes, rösti (galette de pommes de terre). Légumes très goûteux.
https://restaurantstadthaus.ch/  

Le 3A Restaurant, bar, lounge
Plats asiatiques, végétariens, pâtes, sandwichs, planches. Dans une auberge de jeunesse, cuisine ouverte, billard, grandes tables en bois. Ambiance sympa (pour déjeuner).
http://3a-interlaken.ch/english/home/home.html 

Déco vintage de l’hôtel Carlton Europe et Tofu au curry (3A restaurant)

Déco vintage de l’hôtel Carlton Europe et Tofu au curry (3A restaurant)

Se loger et se restaurer à Zermatt

Boutique hôtel Matthiol****
Excentré en pleine nature, calme, vue sublime sur le Cervin. Ambiance très cocooning, jolie déco. Restaurant gastronomique, spa, baignoires îlots, saunas privés.
https://www.matthiol.ch/fr/hotel 

Mountain restaurant Findlerhof
Une halte bien agréable pour déjeuner en pleine nature face au Cervin. Spécialités suisses, viandes, salades à partir d’excellents produits.
https://www.findlerhof.ch/ 

Filet de bœuf (Mountain restaurant) et l’hôtel Matthiol de nuit

Filet de bœuf (Mountain restaurant) et l’hôtel Matthiol de nuit

Détail d’un tableau de Charles Giron (Grand hôtel Giessbach)

Détail d’un tableau de Charles Giron (Grand hôtel Giessbach)

Sculpture en haut du mont Rigi Toutes les informations sur le Grand Tour de Suisse en Train

Sculpture en haut du mont Rigi

Toutes les informations sur le Grand Tour de Suisse en Train 

L’office de tourisme suisse à Paris
www.myswitzerland.com
L’appli Grand Train Tour of Switzerland 

Photos : Valérie Collet

A lire, dans quelques jours, notre article sur la suite du voyage : Magie de l’hiver avec le Grand Tour de Suisse en Train (2/2) : Zermatt, Glacier Express et Saint-Moritz

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/mandelieu-la-napoule-nature-ville-mimosa/

Les commentaires ne sont pas disponibles!