Les îles de Guernesey : si océaniques, si proches et pourtant si dépaysantes…

Croisières, Evasion, Idées Week-End, Voyages

Les îles de Guernesey : si océaniques, si proches et pourtant si dépaysantes…

247

Pas tout à fait françaises ni tout à fait anglaises, clairement normandes, furieusement indépendantes (même si leur politique étrangère est rattachée au gouvernement britannique), les îles anglo-normandes forment un lieu à part, semblable à aucun autre. Un morceau de France tombé dans la mer et ramassé par l’Angleterre écrivait Victor Hugo à propos de Guernesey où il s’exila quinze ans. Avec sa grande soeur Jersey et ses cadettes Aurigny, Sercq et Herm, elles sont les cinq îles les plus importantes de cet archipel de la Manche qui compte un millier d’îlots. Gâtées par la nature, câlinées par le vent et l’océan, elles ont chacune une personnalité bien à elles.

Laissant Jersey de côté, nous avons visité les quatre autres -les îles de Guernesey- réunies dans le même bailliage. Ciel azur, eaux turquoise, terres ocre, verts bocages… notre séjour s’est révélé riche en sensations, un bol d’air revigorant et très dépaysant, à quelques encablures seulement de notre Cotentin.

Guernesey - entrée dans le Port

Entrée dans le port de Guernesey

Belle lumière à bord du Ferry, le début du voyage…

Belle lumière à bord du Ferry, le début du voyage…

Guernesey, une tranquille différence

Une heure trente de ferry depuis Cherbourg et nous voici à Guernesey (Guernsey en anglais) ! La deuxième en taille des îles anglo-normandes (78 km2) cultive sa différence et charme d’emblée le visiteur par son port coloré (photo d’ouverture). Elle a son propre gouvernement, son parlement, sa monnaie. Port franc, elle offre un excellent prétexte au shopping, une bonne façon d’arpenter les ruelles si charmantes et si vivantes de St Peter Port. Quant à ses paysages, très variés, on ne peut que conseiller de les parcourir à pied ou en vélo. Un tour en tuk-tuk, oeil à l’affut et cheveux au vent, peut être une bonne façon d’apprivoiser l’île. D’en observer la quinzaine de tours édifiées contre les Français, à l’époque de Napoléon. Ou, sur les murs des propriétés, les fameuses honesty boxes, pleines d’oeufs ou de légumes à la vente pour les passants.
www.tuktukguernsey.co.uk 

Guernesey - Plage

Plage (Guernesey)

 La côte rocheuse (Guernesey)

La côte rocheuse (Guernesey)

Guernesay - La lande fleurie avec, au fond, une « batterie » (poste d’observation) (Guernesey

La lande fleurie avec, au fond, une « batterie » (poste d’observation) (Guernesey)

Guernesay - Une rue animée

Rue animée de St Peter Port (Guernesey)

Café et façade peinte à St Peter Port

Café et façade peinte à St Peter Port

Hauteville house, la maison de Victor Hugo

Loin d’être une banale maison d’écrivain, Hauteville house est une oeuvre d’art en soi et mérite à elle seule le voyage. Unique propriété de Victor Hugo, nichée sur les hauteurs de St Peter Port, elle est le grand bijou de Guernesey. Debout dans une petite pièce vitrée de ses combles, face à la mer, l’écrivain qui y vécut de 1856 à 1870, écrivit des œuvres majeures tels Les Misérables, les Travailleurs de la mer, L’homme qui rit, la Légende des siècles ou le Théâtre en liberté.

Hauteville house, la maison de Victor Hugo (Guernesey)

Hauteville house, la maison de Victor Hugo (Guernesey)

Un décor entièrement conçu par l’écrivain

Au fil de la visite, du sombre rez-de-chaussée au lumineux deuxième étage, défile un décor plein de symboles, incroyablement accumulatif. Salon des tapisseries, salle à manger, bureau, chambres… C’est un immense bric-à-brac d’objets de tous styles, parfois recyclés et de toutes époques. Ici des vitraux, des carreaux de Delft, des tapisseries des Gobelins ou en perles de verre. Là, des chinoiseries, une ancienne porte servant de table, des dossiers de chaises au dessus des fenêtres. Sans oublier les multiples rébus et inscriptions, les dessins ou les petites peintures personnelles de l’écrivain. On achève la visite au jardin, havre de paix et de beauté, où trône toujours le « Chêne des Etats-Unis d’Europe » planté par l’écrivain visionnaire le 14 juillet 1870.
www.hautevillehouse.com 

La chambre de Victor Hugo (Hauteville house, Guernesey)

La chambre de Victor Hugo (Hauteville house, Guernesey)

Salon avec, à droite, une tapisserie en perles de verre (Hauteville house, Guernesey)

Salon avec, à droite, une tapisserie en perles de verre (Hauteville house, Guernesey)

Détail sculpté d’une armoire et à droite, la cuisine-salle à manger

Détail sculpté d’une armoire et à droite, la cuisine-salle à manger

Le dernier étage et sa verrière (Hauteville house, Guernesey)

Le dernier étage et sa verrière (Hauteville house, Guernesey)

The Little Chapel, cette ravissante folie 

Nouvelle curiosité des îles de Guernesey que cette Petite Chapelle dont les dimensions (environ 5m sur 2,5m) en font une des plus minuscules au monde. Combien de débris d’assiettes et de carreaux auront été nécessaires pour ce Palais du facteur cheval miniature? On doit l’essentiel de sa construction au frère Deodat Antoine, membre de l’ordre créé par Jean-Baptiste de la Salle. Arrivé à Guernesey en 1913, il eut une vision lui intimant de reproduire sa propre version de la grotte de Notre-Dame de Lourdes à Massabielle. Ce qu’il réalisa l’année suivante. Au fil du temps, celle-ci fut agrandie avec l’aide des habitants qui fournirent coquillages et poteries cassées pour ses mosaïques. Puis l’on bâtit la deuxième grotte et la Petite Chapelle qui vinrent compléter cet adorable lieu de piété. Ces dernières années, des travaux de stabilisation ont été menés et l’électricité y a été installée. 

Guernesay - The Little Chapel

The Little Chapel (Guernesey)

Guernesay - The Little Chapel

The Little Chapel (Guernesey)

Autel en mosaïque (Little Chapel, Guernesey)

Autel en mosaïque (Little Chapel, Guernesey)

The Little Chapel, intérieur (Guernesey)

The Little Chapel, intérieur (Guernesey)

Sercq, la plus excentrique des îles de Guernesey

Sercq (Sark, en anglais) est un monde à part qui a banni, entre autres choses,  la voiture et les impôts ! Gouvernée par un seigneur depuis le XIIIe siècle, elle est le seul système féodal encore appliqué en Europe de l’Ouest. Une école et un collège (jusqu’à l’âge de 13 ans), une laiterie, un abattoir, une prison et une église : c’est à peu près tout ce dont disposent les 500 habitants de l’île. A part le manque d’assurance santé et une électricité moins chère, ils ne se plaignent pourtant guère de leur sort.

Guernesay - Le conducteur du tracteur menant du port de Sercq au village (à gauche)

Le conducteur du tracteur menant du port de Sercq au village (à gauche)

La prison (ou plutôt, cellule de dégrisement…). A droite, un petit magasin (Sercq)

La prison (ou plutôt, cellule de dégrisement…). A droite, un petit magasin (Sercq)

Une nature généreuse à découvrir en vélo

Il faut dire que cette terre silencieuse a un charme fou. Grâce au doux climat de Sercq, la nature règne en maître laissant prospérer en toute liberté genets, camélias ou rhododendrons. Dès l’arrivée du ferry, le folklore commence : il faudra embarquer à bord de wagons tirés par un tracteur pour accéder au haut de la colline. Puis direction le loueur de vélos pour une balade plutôt paisible vers La Coupée, le spot de l’île. Cette petite langue de terre aux allures de Grande muraille de Chine (toutes proportions gardées…) relie l’île principale à Little Sark et offre, du haut des falaises, quelques vertigineux points de vue sur la mer.
https://www.avenuecyclessark.com

Guernesay - En vélo au milieu des rhododendrons… (Sercq)

En vélo au milieu des rhododendrons… (Sercq)

Guernesay - La Coupée(Sercq)

La Coupée(Sercq)

Plutôt jardin ou plutôt chocolat ?

Les deux mon Capitaine, car à Sercq, on a le temps ! Bien au chaud derrière leurs murs de granit, au pied d’un des bâtiments historiques de l’île, les Jardins de la Seigneurie déploient avec générosité leur exubérante végétation. Des plantes venues des quatre coins du globe et des cascades de glycines y voisinent avec les rosiers parfumés de David Austin et les clématites du célèbre collectionneur de Guernesey, Raymond Evison. Quant aux gourmands, ils n’auront guère de mal à trouver la maison Caragh chocolates. Leurs spécialités délicieuses et inventives emploient la crème produite à partir des prairies de l’île d’où leur saveur particulière. Sur place, on peut déguster, acheter et surtout participer à un atelier de fabrication. Soit une heure trente pour rouler vos truffes, fabriquer vos barres ou décorer votre tablette de marshmallow, de caramels ou de miettes de spéculos https://www.laseigneuriegardens.com
www.caraghchocolates.com 

Guernesay - Les jardins de la Seigneurie (Sercq)

Les jardins de la Seigneurie (Sercq)

Buis à la française (Jardins de la Seigneurie, Sercq)

Buis à la française (Jardins de la Seigneurie, Sercq)

Effet de branches (Jardins de la Seigneurie, Sercq)

Effet de branches (Jardins de la Seigneurie, Sercq)

Atelier de fabrication à la chocolaterie Caragh (Sercq)

Atelier de fabrication à la chocolaterie Caragh (Sercq)

Quand le chocolat coule à flot ou dessine des coeurs… (Chocolaterie Caragh)

Quand le chocolat coule à flot ou dessine des coeurs… (Chocolaterie Caragh)

Aurigny (Alderney): la nature et l’histoire 

Avec ses 8km2 (contre les quelque 5km2 de Sercq), Aurigny fait partie des « grandes » îles. C’est la plus sauvage, la moins touristique, le royaume des solitaires, des marcheurs et des amateurs d’histoire. Y arriver en avion ajoute au plaisir de sa découverte. De même prendre le taxi avec Bill, ancien militaire et  guide-chauffeur. Ses commentaires donneront des couleurs à la visite ! Entre 1850 et 1860, les britanniques construisirent 18 forts et « batteries » pour certains réaménagés par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale. Car entre 1940 et 1945, Aurigny, du fait de sa situation stratégique, fut occupée par les forces allemandes et sa population entièrement évacuée. De nombreux prisonniers de guerre travaillèrent ici, dans des conditions très difficiles, ce dont témoignent, entre autres, L’Odéon aménagé depuis peu en musée, le mémorial de la guerre, le site de Lager Sylt et le musée municipal.

La côte escarpée et ses bunkers (Aurigny)

La côte escarpée et ses bunkers (Aurigny)

L’Odéon et à droite, vitrine du musée municipal rappelant l’occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale

L’Odéon et à droite, vitrine du musée municipal rappelant l’occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale

Observation à la longue vue depuis la partie supérieure de l’Odéon (Aurigny)

Observation à la longue vue depuis la partie supérieure de l’Odéon (Aurigny)

Fous de Bassan et hérissons blonds… 

L’histoire douloureuse d’Aurigny contraste avec sa beauté naturelle, ses plages et ses étendues de fleurs. En dehors des hérissons blonds, l’île rassemble aussi quelque 11000 fous de Bassan (2 % de la population mondiale) que l’on peut apercevoir depuis la falaise à Giffoine. Enfin le fort romain (« Nunnery ») et la capitale St Anne avec ses fermes remontant au XVe siècle, offrent de jolies balades pour les amateurs de patrimoine.
Bill’s taxi : 07911 730 303

La plage de Braye beach et ses petites maisons pittoresques (Aurigny)

La plage de Braye beach et ses petites maisons pittoresques (Aurigny)

Plage (Aurigny)

Plage (Aurigny)

La réserve naturelle de Longis où nichent de nombreux oiseaux. A droite, hérisson blond

La réserve naturelle de Longis où nichent de nombreux oiseaux. A droite, hérisson blond

Eglise et vieux cimetière à St Anne (Aurigny)

Eglise et vieux cimetière à St Anne (Aurigny)

Bâtiments d’une ancienne ferme (XVe siècle) à St Anne (Aurigny)

Bâtiments d’une ancienne ferme (XVe siècle) à St Anne (Aurigny)

Herm la minuscule, refuge des animaux 

Enfin, une bonne façon de finir le voyage pourra être d’approcher en bateau la plus petite des îles de Guernesey (1,8km2, 60 habitants). Le jeune capitaine Dan vous propose un tour en zodiaque pour observer les dauphins, les phoques et les Macareux moines, ces étonnants petits oiseaux à larges becs surnommés « perroquets de mer ». Une superbe expérience et… un vrai baptême océanique. Car une fois à bord, vous n’échapperez pas à une bonne douche d’eau de mer !
https://islandribvoyages.com/experiences/herm-explorer/ 

En route pour Herm !

En route pour Herm !

Macareux moine (Herm)

Macareux moine (Herm) ©pexels-arthouse-studio.

Plus d’infos

Se rendre sur les îles de Guernesey

Pour Guernesey, prendre le ferry à Cherbourg (Compagnie Condor Ferries, 1h30)
https://www.condorferries.fr
Pour Sercq, prendre le ferry Isle of Sark Shipping
https://www.sarkshipping.gg/
Pour Aurigny, ferry ou vol par Aurigny Air Services
https://www.aurigny.com#flight-search 

Dormir sur les îles de Guernesey

Peninsula hotel, sur la côte nord de Guernesey. Confortable avec un bar et un restaurant cosy. Donne sur une plage.
https://www.peninsula.gg 

Le bar de l’hôtel Peninsula et à droite, tuk-tuk attendant devant l’hôtel

Le bar de l’hôtel Peninsula et à droite, tuk-tuk attendant devant l’hôtel

Se restaurer à Guernesey

Pier 17
Très bon restaurant de viandes et poissons; produits frais et de saison. Une bonne adresse pour goûter la langouste locale !
https://pier17restaurant.com/
Restaurant de l’hôtel Les Douvres
Bons poissons et bonnes viandes, burgers, plats végétariens, vegan et sans gluten. Prix raisonnables.
www.lesdouvres.com
The Hook
Fruits de mer, sushis, steaks et cocktails. Donne sur les quais de St Peter Port. Très animée le soir.
www.thehook.gg  

Pâtes aux fruits de mer (The Hook) et coquilles Saint-Jacques (Pier 17)

Pâtes aux fruits de mer (The Hook) et coquilles Saint-Jacques (Pier 17)

Se restaurer à Sercq

Restaurant du Stocks hotel
Excellente cuisine faite à partir de ce que proposent ces grands héros de la cuisine que sont les producteurs locaux (certains pratiquent la permaculture). Très bonnes langoustes. Agréable terrasse sur jardin et piscine.
https://www.stockshotel.com/ 

Se restaurer à Aurigny

Braye Beach hotel
Pour faire l’expérience d’un excellent breakfast anglais face à la mer (si vous arrivez tôt sur l’île).
https://www.brayebeach.com/
The Blonde Hedgehog
Cuisine contemporaine aux saveurs originales avec une touche de classicisme. Très joli cadre. Notre petit coup de coeur sur les îles de Guernesey.
https://blondehedgehog.com/ 

Terrasse du restaurant du Stocks hôtel (Sercq) et breakfast avec galettes de boudin noir (Braye Beach hôtel)

Terrasse du restaurant du Stocks hôtel (Sercq) et breakfast avec galettes de boudin noir (Braye Beach hôtel)

Déguster des produits locaux

La Rocquette Cider farm, à Guernesey
Nichée au creux de la Fauxquets valley, elle offre un intéressant tour guidé dans ses vergers bio et son jardin paradisiaque. Avec une dégustation de cidres, liqueurs de fruits, biscuits et fromages locaux.
https://www.rocquettecider.com/ 

Gin tasting à l’hôtel the Bella Luce, Guernesey.
Avant de les goûter, intéressante introduction sur l’histoire et la fabrication de ses 7 gins aux parfums originaux: pamplemousse et salicorne, orange et zeste de citron, kefir, galanga et citronnelle…
https://bellalucehotel.com/gin-experiences 

Alambic de distillation de gin (hôtel Bella Luce) et dégustation avec le producteur à la Rocquette Cider Farm

Alambic de distillation de gin (hôtel Bella Luce) et dégustation avec le producteur à la Rocquette Cider Farm

Pour tous les renseignements sur les îles de Guernesey

https://www.visitguernsey.com
https://www.visitalderney.com/

https://www.sark.co.uk/ 

Photos: Valérie Collet (sauf la photo du Macareux moine ©Pixels Arthouse Studio)

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/yonne-tourisme-label-garantit-sejour-inoubliable/

Les commentaires ne sont pas disponibles!