Huîtres : des coquillages très appréciés tout au long de l’année

A la une, Livres

Huîtres : des coquillages très appréciés tout au long de l’année

231

Les huîtres font partie de la gastronomie française. Nous pouvons en manger toute l’année. Avec le livre l’huître des éditions Menufretin, vous allez tout savoir sur ce coquillage.

Les coquillages issus de la filière conchylicole illustrent le savoir-faire français des producteurs. Huîtres, palourdes, moules ou encore coques, ces coquillages allient gourmandise et excellence pour le plus grand plaisir des fins gourmets lors des fêtes de fin d’année.

Sébastien Husté

Sébastien Husté

Les Huîtres : une culture spécifique

La filière conchylicole s’inscrit dans l’excellence du patrimoine gastronomique français. Elle regroupe quatre catégories de coquillages aux saveurs et bienfaits nutritionnels variés. Elever des huîtres est un long processus. Il faut compter deux à quatre ans et de nombreuses étapes de production avant que les huîtres puissent être commercialisées. Captage, élevage (en surélevé, en suspension ou au sol), affinage et finition sont nécessaires avant qu’elles n’arrivent sur les étals des poissonniers.

La France, premier producteur en Europe

La France demeure le premier producteur d’huîtres en Europe. Un engouement qui ne cesse de croître grâce à un savoir-faire artisanal français porté par des producteurs passionnés. Ces derniers garantissent une excellente qualité des huîtres tout au long de l’année. Les écaillers permettent également de sublimer ces produits français. Si les coquillages se consomment désormais de janvier à décembre, la consommation reste nettement plus importante lors des fêtes de fin d’année. Se retrouver en famille ou entre amis autour d’un plateau de coquillages pour les fêtes, est une tradition qui reste très répandue en France où la gastronomie et l’art de vivre sont si prisés !

Deux sortes d’huîtres

En premier, vous avez les huîtres creuses (Crassostrea gigas) introduites en France dans les années 1970. Très répandues dans les eaux côtières, elles sont aussi les plus consommées. Puis, il y a les huîtres plates (Ostrea edulis) considérées aujourd’hui comme les plus rares. Jusqu’au siècle dernier, elles étaient les seules connues en France. Elles sont élevées en Bretagne et en Méditerranée et préfèrent les eaux plus profondes.

Huitres - un livre qui vous dit tout sur ce crustacé

Une livre très intéressant

Un livre intéressant

En partenariat avec Menu Fretin et son fondateur – le gastronome éclairé Laurent Seminel – le Comité National de la Conchyliculture (CNC) dévoile l’histoire de ce célèbre coquillage. Il met à l’honneur les producteurs de la filière et livre quelques inspirations culinaires dans le nouveau livre de la collection « Le Garde-Manger ». Au sommaire : histoire de l’huître et de l’ostréiculture, méthodes de production, chiffres-clés, recettes de chefs, etc… Cet ouvrage a pour but de vous apporter une vision précise, claire et moderne sur ce produit de consommation.

Ouverture d'une huître

Ouvrir une huître, tout un art.

Huitres - une fois ouvertes, il ne reste plus qu'à les déguster

Une huître appétissante.

Ecailler : un véritable art culinaire !

Aussi sportif qu’artistique, ce métier est le trait d’union entre producteur et consommateur. L’écailler ne se contente pas d’ouvrir l’huître, il transmet également sa connaissance du produit et son savoir du milieu marin. Rapidité, technicité, souci du détail sont de rigueur. Important aussi l’aspect artistique car il faut être capable de présenter un beau plateau, assortir les couleurs et les volumes des produits. 

Informations pratiques

Distribution : en librairie et sur les réseaux de vente internet
Prix public : 14,90 euros TTC
www.coquillages.com

©L.Seminel-MenuFretin

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/lecture-livres-a-lire-au-coin-du-feu/

Les commentaires ne sont pas disponibles!