Kawa ou l’art de la torréfaction

Boissons, Gastronomie

Kawa ou l’art de la torréfaction

331

Nous connaissons tous le mot “caoua” (qui s’écrit aussi “kawa”) qui veut dire “café”. On l’utilise souvent dans la vie courante quand on veut boire un café. En arabe, “qahwa” signifie soit le “grain de café” soit le “café à boire”. Antoine Vayson de Pradenne et Alexis Gagnaire ont fait de ce nom commun celui de leur centre de torréfaction. Devenus Maîtres Torréfacteurs, ils ont ouvert un lieu original. A la fois boutique et espace de dégustation, Kawa est situé dans le Marais.

Avec Kawa, Antoine Vayson de Pradenne et Alexis Gagnaire commercialisent des cafés d’excellence. Pour ce faire, ils ont établit des partenariats avec des caféiculteurs. Ces derniers leurs vendent un café provenant d’une agriculture raisonnée et traçable. Pour que la qualité soit au rendez-vous, Kawa a mis en place un process précis. La première étape consiste à définir le rôle du café sélectionné. S’agit-il d’un café filtre, d’un café espresso voire d’un café pour un assemblage ? En effet, Kawa tient à offrir la meilleure torréfaction et avec une grande régularité. Antoine Vayson de Pradenne et Alexis Gagnaire s’approvisionnent auprès de petites fermes ou coopératives de pays producteurs de café. Leur carte de cafés évolue au fil des saisons et des récoltes. Les terroirs préférés de Kawa sont situés en Afrique* et en Amérique latine**. Les cafés Kawa sont torréfiés de manière artisanale dans l’atelier atelier parisien de la marque.

*Éthiopie, Kenya, Burundi
**Salvador, Brésil, Colombie

Kawa - signifie café

Un bon café au lait

Kawa : une relation de confiance

Kawa entretient des liens privilégiés et directs avec les producteurs sélectionnés.Une relation de confiance a été établie. Les intermédiaires sont réduits au strict minimum. Pour que ces partenariats soit intéressants pour les producteurs, Kawa paye ses cafés à un prix bien supérieur au prix du commerce équitable. Les partenariats garantissent des revenus aux producteurs pour plusieurs années. Le consommateur paie les cafés à un prix raisonnable compte tenu du nombre limité d’intermédiaires. Et la marque torréfie ses cafés, ce qui limite les coûts. Les cafés Kawa sont traçables jusqu’à la ferme, voir la parcelle. L’accent est mis sur la qualité et les partenariats à long terme.

Kawa - un lieu original pour déguster des bons cafés

Un lieu de dégustation original

Ce flagship Kawa regroupe une boutique et un lieu de dégustation permettant de vivre une expérience café unique. Des grandes baies vitrées donnent sur la rue. Sur le comptoir en marbre rosso verona trône une Marzocco blanche la Rolls des machines à espresso. Avec son lambris de bois, son cannage de jute, le lieu invite à la convivialité et à la détente. Cette première adresse Kawa a été conçues comme un écrin élégant et minimaliste. L’adresse idéale pour s’approvisionner en excellents cafés de toutes origines. Vous pouvez également savourer un kawa au comptoir tout en admirant le travail du barista professionnel. La carte propose un large choix d’Espresso, de Cortado, de Flat White, Cappucino ou même Filtre. Chaque quinzaine, huit cafés différents sont mis à l’honneur selon la saisonnalité. Ils sont proposés en version espresso ou douce. Une gamme de 40 à 50 références de café de spécialité vous attend.

Kawa - un lieu original pour déguster des bons cafés

Les variétés de café

Il existe deux variétés de café : l’arabisa et le Robusta. L’arabica classique vient des arabicas qui descendent plus ou moins directement du caféier « Typica » originaire d’Ethiopie. C’est de cet arbre que toute l’espèce “Coffea Arabica” descend. Les principales variétés d’arabisa sont Le café bourbon pointu, le café moka, le café maragogype et le café java. Le café bourbon pointu avait quasiment disparu, jusqu’à ce que la production soit relancée à l’île de la Réunion, en Guadeloupe et en Nouvelle-Calédonie au début du XXIe siècle. Si les grains arabica sont les plus vendus dans le monde, les grains robusta sont plus corsés et ont un gout beaucoup plus amer que les arabica. Ils sont privilégiés pour la préparation de l’espresso et du ristretto.

Une plantation de caféiers

Une plantation de caféiers

Les drupes encore vertes

Les drupes encore vertes

Les drupes devenues de belles cerises rouges

Les drupes devenues de belles cerises rouges

Connaissez-vous le nom du fruit du caféier ?

Les fruits sont des drupes, appelées « cerises ». Sa pulpe est sucrée. Elles contiennent deux graines, placées face à face, à la forme caractéristique des grains de café. Le fruit du caféier mûrit en 6 à 12 mois. De couleur verte, la cerise vire au jaune puis devient rouge à maturité, et grenat lorsqu’elle est sur mature. Dans quelques variétés dites « amarello » ou «amarelho» les cerises sont jaunes à maturité.

Qu’est-ce qu’un caféier ?

Le caféier (Coffea arabica), est un arbuste vivace au feuillage persistant faisant partie de la famille des Rubiacées. Originaire d’Éthiopie, le caféier peut atteindre 10 mètres de hauteur à l’état sauvage ; il se plaît tout particulièrement en zone tropicale où il est cultivé pour la production de café.

Grains de café

Grains de café

Le saviez-vous ?

Voltaire, le fameux auteur de satires qui a écrit Candide, est peut-être l’un des philosophes les plus accro au café de l’histoire. Il buvait entre 40 et 50 tasse de café par jour.

Deux recettes de café froid pour l'été

Infos pratiques

Café boutique Kawa
96 rue des Archives
75 003 Paris
Pour en savoir plus sur la marque

Crédit Photos : Kawa, Pixabay- Alban Gaëlle

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/maison-champagne-dubreuil-freres-histoire-de-famille/

Les commentaires ne sont pas disponibles!