La Boulangère se met au Bio pour votre santé et le bien-être de la Planète…

Gastronomie, Nutrition

La Boulangère se met au Bio pour votre santé et le bien-être de la Planète…

72

Voici vingt ans déjà, La Boulangère voulait produire Bio. D’ailleurs, le coquelicot, emblème de la marque, n’était-il pas déjà un prémisse de cette envie ? « Produire Bio à l’échelle industrielle est complexe. Nous avons fait ce choix par conviction et pour être en phase avec nos valeurs. Nous savions que cet investissement permettrait à des producteurs de prendre le chemin d’une agriculture biologique engagée. C’est le sens de l’avenir, pour une transition écologique et alimentaire. » explique Christophe Aillet, Directeur général de La Boulangère.

L’art du contre-pied, la volonté de bousculer le marché et l’affirmation de ses valeurs sont inscrits dans l’ADN de La Boulangère Bio. Au fil des années, bien des innovations sont sorties des fours de la marque. Aujourd’hui, ce sont vingt quatre références qui ont investit le marché. « En pain, dans le rayon épicerie, nous étions les premiers à commercialiser des produits Bio. L’offre de pains de mie grandes tranches Bio était novatrice. Avec ce format sandwich en version Bio, nous apportons un nouveau souffle. » souligne Christophe Aillet. À l’occasion de ses 20 ans, La Boulangère Bio lance un appel à projets associatifs autour d’un concept : les Bioptimistes.

La Boulangère - des produits bio qui vont vous enchanter

©La Boulangère

Les BioPtimistes

©La Boulangère

La Boulangère s'adapte aux besoins des consommateurs

La Boulangère et les Bioptimistes

En 2001, La Boulangère intégrait le club des Bioptimistes, en lançant le premier pain de mie Bio préemballé du marché. Douze ans plus tard, la marque était partie prenante d’Agri-Éthique, le premier label de commerce équitable français. Chaque jour en France, des Bioptimistes oeuvrent pour une agriculture et une alimentation plus justes et plus durables. Action ayant pour but de préserver l’eau et la biodiversité… Petit projet, moyen projet, grand projet : ces personnalités tenaces et téméraires agissent, à leur niveau, pour faire changer les pratiques, pour ouvrir de nouvelles voies.

La Boulangère - des produits bio qui vont vous enchanter

©Gaëlle Alban

Tartine poire et fromage

Une marque qui innove

Depuis 2018, La Boulangère est la première marque en GMS à proposer des pains et viennoiseries Bio. Elles sont fabriquées avec de la farine de blé et des oeufs issus du commerce équitable français, labellisés Agri-Éthique France. Solidaire avec les agriculteurs français, la marque s’engage auprès d’eux sur le long terme en leur garantissant des volumes et un prix d’achat fixe et équitable pour leur blé et leurs oeufs. Cette année, La Boulangère Bio abandonne l’huile de colza*, pour la remplacer par une huile Bio issue de graines de tournesol. Ces tournesols sont cultivées à moins de 200 km des sites de fabrication vendéens. La marque acquiert ainsi la maîtrise totale de la filière en ce qui concerne la qualité et la traçabilité, et confirme son engagement pour la production agricole locale.

*provenant pour partie des pays de la mer Noire.
Des champs pour cultiver les Tournesols

©La Boulangère

Des graines pressées dans l’Allier

Mise en oeuvre avec la coopérative CAVAC, cette nouvelle filière achemine les graines de tournesol vers l’huilerie de Lapalisse. Cette société familiale a été fondée en 1898 par la famille Chervier, dans l’Allier. Les graines y sont broyées et pressées à l’aide d’un système de vis sans fin. Ce qui permet d’obtenir l’huile de tournesol Bio. La pâte restante sert à fabriquer du tourteau pour l’alimentation animale. L’huile ainsi obtenue part aux Pays-Bas pour l’étape de raffinage. Pourquoi ce voyage ? À ce jour, il n’existe pas en France d’unité de raffinage pour l’huile Bio… Mais le fournisseur de La Boulangère Bio (la CAVAC) travaille activement pour rapatrier cette activité en France.

Pourquoi le Tournesol ?

Le colza Bio est une plante fragile dont la récolte peut être très aléatoire. Qu’à cela ne tienne, les recettes ont été revues pour intégrer de l’huile de tournesol. Ses qualités organoleptiques et nutritionnelles sont comparables. Le tournesol Bio, plante plus rustique, a le bon goût de pousser au plus près des sites de fabrication et consomme peu d’eau.

Pains au Chocolat

©Gaëlle Alban

La Boulangère - des petits pain malins pour les petits creux

©Gable Alban

La Boulangère va plus loin dans le bio…

En 2022, tous les sachets des produits La Boulangère Bio seront composés de matériau polyéthylène. Elle bénéficiera d’une filière de recyclage opérationnelle et française. 3 % des produits restent, pour des raisons de conservation, sous emballages complexes. A ce jour, il n’existe pas de filière de recyclage ou de valorisation énergétique de ces emballages en France. Cependant, La Boulangère Bio mène un chantier avec ses fournisseurs pour proposer 100 % des produits en emballages recyclables d’ici 2025. Au niveau d’une démarche d’amélioration continue, La Boulangère initie un développement sur des suremballages papier 100 % recyclables et compostables pour sa gamme de goûter Bio. Il s’agit d’une première au rayon viennoiseries des supermarchés. Cette innovation implique de nouveaux outils industriels au service d’emballages plus vertueux… Les emballages papier sont totalement exempts de plastique, fermés avec de la colle végétale, et imprimés avec des encres à l’eau.

La Boulangère - des petits pain malins pour les petits creux

©Alban Gaëlle

Petit pain au lait avec des fruits

©La Boulangère

Des croques monsieur au poulet

©La Boulangère

A savoir

Même si les emballages individuels doivent rester en plastique pour des raisons de conservation, cette innovation permet de réduire de 43 % le plastique (en poids) sur l’emballage des goûters Bio et d’assurer la recyclabilité de l’ensemble du packaging. Prochain objectif : développer des emballages individuels recyclables.

Des emballages recyclables

©La Boulangère

Du lait bio pour plus de qualité

« Le choix de la proximité, ce n’est pas forcément celui de la facilité… Ouvrir et pérenniser une filière locale, c’est dépasser les difficultés et trouver des solutions ensemble, avec patience et ténacité. » annonce Pascal Pubert, Directeur général adjoint de La Boulangère.

Des engagements bien venus

©La Boulangère

Gamme La Boulangère

Des tartines au fromage frais

©La Boulangère

Un choix pas évident mais important

En premier, il faut trouver une laiterie située  dans un rayon de cinquantede kilomètres. Elle doit être en mesure de fournir les volumes de lait Bio nécessaires. La Boulangère s’est rapprochée de La Lémance, une laiterie familiale, La Lémance. Elle était spécialisée dans les laits de chèvre et de brebis Bio. Désireuse de développer une activité de lait de vache, la proposition de La Boulangère l’a séduit. Après une année de mise en place et de recherche d’exploitants, le système est rodé. Le lait est collecté en Mayenne, Sarthe et Maine-et-Loire, est réceptionné à la laiterie puis livré chez La Boulangère. Il intègre ensuite le cycle de production dans les 48 heures. Les vaches laitières sont nourries exclusivement avec de l’herbe et du foin. Ce lait frais apporte une réelle différence organoleptique… En revanche, sa date limite de consommation (DLC) est réduite de 4 jours.

Un super Nutriscore

©La Boulangère

La Boulangère agit sur le long terme

La Boulangère Bio est membre du collectif 1 % for the Planet depuis le 1er janvier 2017 et reverse 1 % du chiffre d’affaires de la gamme. Elle finance des associations actives dans l’un des trois domaines suivants : l’agriculture durable, la préservation de la biodiversité et la qualité de l’eau. Elle veille à sélectionner, autant que possible, des projets complémentaires et situés à proximité de ses sites de production. Les conventions de mécénat portent sur plusieurs années. Il est primordial de donner du temps et de la visibilité aux associations soutenues.

De voiliers sur la mer

©La Boulangère

Les actions soutenues par La Boulangère

La Boulangère Bio finance 16 associations. La marque est partenaire de Graines de troc qui favorise la préservation des semences. Elle collabore aussi avec Artémisia, qui agit pour la biodiversité agricole. Elle accompagne Terre de liens, qui encourage l’installation ou le maintien d’exploitations en agriculture biologique en région Pays de la Loire, et L’école des semeurs, qui initie des jeunes en décrochage scolaire au maraîchage en agriculture biologique.

Avec La Boulangère Bio, le 1 % traverse l’océan !

Les valeurs environnementales sont au coeur de la stratégie d’entreprise de La Boulangère Bio. La marque s’intéresse à ce qui existe en matière de fabrication. C’est également le cas lorsque La Boulangère Bio pense sa stratégie de sponsoring. Le Class40 d’Amélie Grassi reflète concrètement cet engagement. Valoriser le collectif 1 % for the Planet, c’est valoriser des entreprises et des associations quioeuvrent au quotidien pour protéger la planète et les océans. Amélie hissera donc les voiles aux couleurs de la marque et du 1 % for the Planet. Cap sur les océans du monde !

Des panneaux photovoltaïques pour produire l'électricité

©La Boulangère

De l’électricité verte

100% des produits La Boulangère sont fabriqués à partir d’électricité verte origine France. En quatre ans d’engagement, ce sont plus de 45 GWh qui ont été achetés en électricité verte origine France sur l’ensemble des sites de La Boulangère. Cela équivaut à : la consommation d’électricité annuelle d’environ 9 000 foyers français, ou aux émissions de CO2 générées par plus de 14 millions de kilomètres parcourus en voiture, soit 343 fois le tour de la Terre !

www.lesbioptimistes.com

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/domaine-les-chancel-vignes-bio/

Les commentaires ne sont pas disponibles!