La Grande Histoire du Parfum par Élisabeth de Feydeau : un livre magnifique et passionnant.

A la une, Livres

La Grande Histoire du Parfum par Élisabeth de Feydeau : un livre magnifique et passionnant.

1573

C’est au Musée du Parfum de la Rue Scribe que ce magnifique livre sur La Grande Histoire du Parfum nous a été présenté. Comme nous avons pu effectuer une visite de ce musée, je vais vous en faire une rapide présentation. Coup d’oeil sur un livre qui va séduire les passionnés du parfum. Et zoom sur un Musée qui vaut le détour.

La Grande Histoire du Parfum présente les huiles odorantes de l’Antiquité à nos jours. En lisant ce livre, vous découvrirez les origines des huiles et les notes de synthèses qui sont en vogue maintenant. Y sont expliqué également l’usage des fragrances légères, fleuries ou capiteuses comme arme de séduction. La Grande Histoire du Parfum vous conte toute l’histoire du parfum. Le lire s’avère passionnant et instructif. Même si vous n’êtes pas spécialiste des parfums, il faut le lire tellement il est génial.

La - grende - histoire - du - parfum

©Gaëlle Alban

La Grande Histoire du Parfum par Élisabeth de Feydeau

Élisabeth de Feydeau

©Gaëlle Alban

De quelles contrées vient le parfum, comment a-t-il été inventé, quels sont ses ingrédients principaux ? Comment est-on passé d’un usage sacré à une utilisation profane ? Pourquoi appelait-on Louis XIV « le roi le plus doux fleurant » ? Quelles sont les histoires des parfums mythiques comme N°5, Eau Sauvage, Angel, CK One, Le Mâle ? Dans ce superbe ouvrage, vous trouverez les réponses. La Grande Histoire du Parfum présente plusieurs galeries de portraits. Les maîtres verriers, les premiers parfumeurs, les créateurs parfumeurs modernes n’auront plus de secret pour vous. Ce livre est magnifiquement illustré, grâce à une iconographie très riche et des fac-similés inédits de documents d’archives et des plus belles marques de parfum, La Grande Histoire du parfum vous transporte dans un univers précieux et envoûtant.

La grande histoire du parfum

©Gaëlle Alban

Élisabeth de Feydeau

Chez Chanel, elle était responsable du patrimoine. En 1997, elle fonde une société en conseil en développement olfactif et culturel : Arty Fragrance. En parallèle, elle enseigne à l’ISIPCA. Elle écrit également des livres sur le parfum et le luxe. Mieux, elle met en scène des expositions et anime des conférences à travers le monde. Depuis 2013, en tant qu’historienne et expert du parfum, elle collabore à des émissions télévisées.  Il s’agit de « Sous les jupons de l’histoire » animée par Christine Bravo et «Secrets d’Histoire» animée par Stéphane Bern.

A savoir

La Grande Histoire du Parfum est édité par les Editions Larousse. Il est vendu 29,95€.

Le Musée du Parfum Fragonard

©Fragonard

Le Musée du Parfum Fragonard

Le Musée du Parfum Fragonard

©Fragonard

Inauguré à Paris en 1983, il est situé dans un bel hôtel particulier de style Napoléon III. Il fut construit en 1860 par l’architecte Lesoufaché, un des élèves de Garnier*. Plafonds peints, parquets, stucs romantiques, cheminées et lustres datent de la création de l’immeuble dont une grande partie est classée. Depuis sa création, il a reçu la visite de cohortes d’amateurs venus s’initier à l’histoire olfactive. Aujourd’hui le musée se redéploie, embelli, agrandi et enrichi de nouvelles acquisitions. Les objets de cette collection unique sont autant de points de contact avec l’univers du parfum. C’est donc sous les plafonds peints et moulures restaurées du Second Empire que vous commencerez votre visite. Les nombreuses vitrines contiennent des centaines d’objets et de documents, retraçant l’histoire du parfum en même temps que celle de la maison.

*célèbre pour avoir construit l’opéra du même nom situé en face du musée.
Le Musée du Parfum Fragonard

©Fragonard

Un parcours parfaitement pensé

Le Musée du Parfum Fragonard

©Fragonard

La visite est construite autour de la chronologie autour du parfum. Vous découvrirez ses usages depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. Vous verrez les matières premières dans un cabinet de curiosité. Puis suivent les évolutions techniques des modes de fabrication. Elles commencent depuis les savoir-faire traditionnels de Grasse jusqu’à l’orgue du parfumeur contemporain. Des pièces exceptionnelles sont exposées comme le nécessaire à parfums de la Reine Marie-Antoinette. Sont également mis en valeur des flacons précieux élaborés dans les Ateliers Fabergé de Saint-Pétersbourg ou au sein de prestigieuses manufactures européennes. Superbe également des surprenantes bagues à parfums. Les objets de prédilection des soeurs Costa comme les pomanders et flacons à messages issus du 18ème vous séduiront. Magnifiques les flacons fantasque conçus par Schiaparelli.

Le Musée du Parfum Fragonard

©Fragonard

Un orgue du parfumeur imposant

Orgue du Parfumeur

©Gaëlle Alban

Accompagnés d’un guide, vous pourrez découvrir un « orgue du parfumeur » comportant 400 flacons. Ils sont destinés à créer des compositions et furent utilisés jusqu’au XXe siècle. Ils permettaient de relier les odeurs aux fleurs dans un jeu olfactif. Depuis quelques années, les modes de fabrication et les matières premières utilisés ont changé. Malheureusement, les parfumeurs ne travaillent plus avec un orgue à parfums. Ils doivent se servir d’un papier et d’un crayon. En fait, ils sont devenus des compositeurs qui mettent en route des partitions. Ils formulent les parfums comme les musiciens créent de la musique. Ce ne sont plus eux qui gèrent les matières et qui les pèsent. Ces tâches sont confiées à d’autres personnes.

Le Musée du Parfum Fragonard

©Fragonard

A savoir :

Pourquoi ces nouvelles pratiques ? Les lois qui interdisent ou limitent les matières susceptibles de provoquer des allergies. En font partie les matières d’origine animale, la bergamote ou la fleur d’oranger. Ces loi brident la créativité et les parfumeurs. Quel dommage ! Les vraies matières étaient tellement belles et sentaient si bon.

Le Musée du Parfum Fragonard

©Gaëlle Alban

Les nouvelles acquisitions du Musée

Le Musée du Parfum Fragonard

©Gaëlle Alban

Parmi les nouvelles acquisitions, se trouvent des pièces d’antiquité orientale et occidentale. Le flacon à fard au décor de têtes de béliers d’Asie centrale datant du IIIe millénaire avant J.-C. est fascinant. Le miroir étrusque en bronze gravé (IVe-IIIe siècle av. J.-C.) vaut d’être vu. La chronologie met en lumière le raffinement sous le règne de Louis XV avec de remarquables boîtes de senteurs.

Le Musée du Parfum Fragonard

©Gaëlle Alban

Du musée confidentiel au statut international

Le Musée du Parfum Fragonard

©Gaëlle Alban

En un peu plus de trente-cinq ans, le Musée Fragonard de Paris est passé du statut d’établissement confidentiel à une destination culturelle et touristique de taille. Pour l’agrandir, la maison Fragonard a annexé plusieurs immeubles de la rue Scribe et du square Louis-Jouvet. Derrière la haute façade de la rue Scribe, les volumes dédiés aux collections atteignent plus de 600 m2. La visite s’avère pédagogique. Elle est jalonnée d’animations olfactives, vidéos et documents.

Le Musée du Parfum Fragonard

©Gaëlle Alban

Infos pratiques

Ouvert au public tous les jours de 9h à 18h, dernière entrée à 17h (Sauf dimanche : Ouvert de 9h à 17h).
Visites guidées gratuites toute l’année.
Tel : 04 93 36 44 66
email : tourisme@fragonard.com
Adresse :  9 rue Scribe – 75009 PARIS
Tél: 01 47 42 04 56
Transports en communs : RER A station Auber.
Métro station Opéra (lignes 3,7 et 8

www.musee-parfum-paris.fragonard.com

Copyright : Gaëlle Alban
Crédit Photos : Musée du Parfums Fragonard

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/jean-luc-van-den-heede-vdh-le-dernier-des-loups-de-mer/

Les commentaires ne sont pas disponibles!