La Réole, en Gironde : une ville discrète et tellement attachante

Evasion, Idées Week-End

La Réole, en Gironde : une ville discrète et tellement attachante

1727

Il y a des villes « coup de coeur », qui dès les premiers pas, fascinent les nouveaux visiteurs. Et c’est bien un coup de coeur qu’a ressenti Dynamic-Seniors dès la première vue de cette cité dominant fièrement l’ondoyante Garonne. Un château, un prieuré bénédictin, un pont suspendu, le plus ancien hôtel de ville de France et un fil conducteur. Ce fil est l’oeuvre de Blaise Charlut, ferronnier d’art. Visite guidée de la Réole.

Labellisée ville d’art et d’histoire, la Réole doit se visiter pied

La Réole domine la Garonne

Sise en Gironde, mais à la limite du Lot et Garonne, la Réole est la plus importante agglomération de l’Entre-Deux-Mers. Encadrée par deux ruisseaux encaissés : le Pinpin et le Charros, la cité a été occupée dès l’antiquité gréco-romaine. Mais la grande richesse de La Réole remonte au Moyen-Âge. Elle est le fruit de l’opulence du prieuré et de celle de la bourgeoise. Cette dernière profitait des affrontements entre les rois de France et d’Angleterre. Tout cela s’est traduit par la construction de très beaux édifices, protégés par des enceintes successives. Pour les contempler tranquillement, mieux vaut donc garer sa voiture sur le grand quai qui longe la Garonne. 

Le pont qui enjambe la Garonne

Le pont qui enjambe la Garonne

Sur les pas de Blaise Charlut, maître ferronnier 

Ferronnerie signée Blaise Charlut au Prieuré

Ferronnerie signée Blaise Charlut au Prieuré

Né à Dijon en 1715, Blaise Charlut s’installe à la Réole en 1748. il y travailla jusqu’à sa mort, en 1792. Ses ouvrages sont visibles sur les belles portes du XVIIIe siècle présentes dans la ville ancienne. Il a aussi forgé pour le monastère deux magnifiques grilles et plusieurs rampes d’escalier. Arabesques, médaillons, feuilles d’acanthes ornent ces témoignages de la technique du fer forgé torsadé. Une technique que Blaise Charlut fut le premier à mettre au point.

Porte centrale de la façade du prieuré bénédictin. Une Imposte. Balcon d'une maison bourgeoise. Le grand escalier du Prieuré. Ferronneries Blaise Charlut;

Porte centrale de la façade du prieuré bénédictin. Une Imposte. Balcon d’une maison bourgeoise. Le grand escalier du Prieuré. Ferronneries Blaise Charlut.

La 6ème édition de « Chemin des Arts »

Circuit Pedestre

Depuis le 15 juin, et jusqu’au 31 août, de nombreux artistes exposent leurs créations à La Réole. A découvrir tout au long du remarquable cheminement patrimonial de la cité. Peintures, photographies, sculptures… Il y en a pour tous les goûts. 

A noter : des chambres d’hôtes aussi spacieuses que confortables dans une grande maison du XIXè : La Parenthèse

Plan de La Réole

www.canaldes2mersavelo.com

www.destination-garonne.com

www.lareole.fr

www.laparenthese-lareole.fr

Copyright : Frédérique Lebel

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/le-canal-des-deux-mers-a-velo-comme-moyen-de-locomotion/

Les commentaires ne sont pas disponibles!