Les Canons de l’Elégance aux Musée de l’Armée des Invalides

A la une, Expositions

Les Canons de l’Elégance aux Musée de l’Armée des Invalides

112

Les Canons de l’Elégance au Musée de l’Armé, ce sont des objets d’exception mis en lumière. Vous pourrez admirer plus de 200 pièces d’uniforme, d’armement ou d’équipement du XVIe siècle à nos jours. Ces pièces uniques distinguent les militaires des civils et affichent la grandeur de leur statut guerrier aussi bien que l’éclat de leurs triomphes. Présentation de cette exposition qui vous fera découvrir l’apanage des castes privilégiées et le goût de la parure chez les soldats. D’ailleurs, l’attention que les militaires portent à leur tenue est toujours d’actualité. Elle a fluctuée selon les époques mais reste bien présente.

Loin de n’être qu’un caprice que s’autorisent les militaires les plus aisés, le luxe participe de leur identité. Il désigne leur rang, le degré d’autorité que leur confère leur statut et leur proximité avec le pouvoir politique. Des objets, insignes ou attributs précieux, sanctionnent leur valeur et marquent la reconnaissance que leurs hauts faits leur ont attirée. C’est à la découverte de ces objets d’exception que cette nouvelle exposition du musée de l’Armée vous invite.

Présentation rétrospective des uniformes du régiment Jägerski à l’occasion de son centenaire

Présentation rétrospective des uniformes du régiment Jägerski à l’occasion de son centenaire.

Les Canons de l’Elégance et ses chefs-d’oeuvres

Armet pour le combat à pied, vers 1555. Anne-Sylvaine Marre-Noël. Carabine à silex, récompense pour le second prix de la course de chars, fête du 14 juillet. Pertuisane des gardes de la Manche de la Maison du Roi.. Pistolet Ö silex commandé par Napoléon Ier pour être offert au chérif du Maroc.

Armet pour le combat à pied, vers 1555. © Paris – Musée de l’Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Anne-Sylvaine Marre-Noël. Carabine à silex, récompense pour le second prix de la course de chars, fête du 14 juillet. © Paris – Musée de l’Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Émilie Cambier.
Pertuisane des gardes de la Manche de la Maison du Roi. © Paris – Musée de l’Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Emilie Cambier. Pistolet Ö silex commandé par Napoléon Ier pour être offert au chérif du Maroc.© Paris – Musée de l’Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Pascal Segrette

Musée de l'Armée : Exposition Les Canons de l'Elégance

©Paris, musée de l’Armée_Anne-Sylvaine Marre-Noël

Des approches historique, anthropologique et esthétique sont mises en relief avec cette exposition. Des pièces d’armurerie, d’arquebuserie, d’orfèvrerie, de broderie, de tabletterie ou de sellerie sont exposées. Issues pour la plupart des collections du musée de l’Armée, elles vont vous permettre de vous émerveiller. Des prêts prestigieux des maisons Jean Paul Gaultier, Arthus-Bertrand, Raf Simons ou encore Dries van Noten viennent habiller et soutenir le propos de l’exposition.

Une exposition aussi belle qu’instructive

Musée de l'Armée : Exposition Les Canons de l'Elégance

©Paris, musée de l’Armée_Anne-Sylvaine Marre-Noël

L’élégance n’est pas qu’une affaire de vêtements. Elle réside aussi dans le soin apporté à l’ensemble de sa parure. L’uniforme constitue pour le soldat la partie la plus marquante de sa tenue. Mais, elle comprend aussi les armes, les équipements, les insignes. Cette élégance militaire repose aussi sur des usages, des cadeaux, un ensemble d’objets et de pratiques qui pourraient relever du superflu. Un véritable contraste avec les épreuves du combat.

Des objets précieux : pouvoir et autorité

Musée de l'Armée : Exposition Les Canons de l'Elégance

©Paris, musée de l’Armée_Anne-Sylvaine Marre-Noël

Dans la plupart des sociétés, la source du pouvoir politique est d’origine guerrière. Les deux fonctions demeurent étroitement imbriquées. La guerre reste pour les États un moyen de s’affirmer, de se maintenir ou de défendre leurs intérêts. Chef de guerre, le souverain associe le pouvoir militaire aux attributs de la richesse. Elle marque sa puissance à son peuple et au monde. Des cadeaux diplomatiques, des armes ou armures ayant appartenu à des souverains témoignent de ce luxe militaire déployé par le pouvoir politique, fastes qui se sont conservés jusqu’à aujourd’hui avec les uniformes et les équipements des gardes régaliennes.

Codes du luxe et distinction militaire

Musée de l'Armée : Exposition Les Canons de l'Elégance

©Paris, musée de l’Armée_Anne-Sylvaine Marre-Noël

À partir du règne de Louis XIV, l’organisation hiérarchique de l’armée se structure. Ce qui lui permet de s’affirmes comme un groupe social distinct de la société civile. Des traditions militaires se développent et se renforcent. Ces phénomènes suscitent l’apparition de signes qui visent à afficher son rang au sein de corps en apparence uniformes. Une culture de la distinction, conditionnée par l’origine sociale, vient ainsi en renfort des codes visuels militaires mis en place. Les ors et les broderies affirment le rang des gradés, du sergent jusqu’au maréchal. Cette recherche dans l’apparence suscite une émulation entre les hommes que Napoléon résume de la phrase : « On devient l’homme de son uniforme ».

Musée de l'Armée : Exposition Les Canons de l'Elégance

©Paris, musée de l’Armée_Anne-Sylvaine Marre-Noël

L’art d’offrir et de récompenser

Musée de l'Armée : Exposition Les Canons de l'Elégance

©Paris, musée de l’Armée_Anne-Sylvaine Marre-Noël

La manière de récompenser évolue sous le règne de Louis XIV. Des gratifications sont progressivement accordées aux rangs inférieurs de la hiérarchie et aux « héros subalternes ». Après la Révolution, Napoléon Bonaparte crée la Légion d’honneur, accordée au simple grenadier comme au maréchal. La remise symbolique d’un objet ne représente pas seulement un acte de reconnaissance de la valeur. Gratifier autrui peut s’inscrire dans une démarche politique et sociale. L’objet militaire peut ainsi constituer un présent accompagnant des relations diplomatiques, apparaître comme une marque de déférence pour un allié. Enfin, les relations d’homme à homme favorisent l’échange de cadeaux. Les collections du musée de l’Armée recèlent de nombreux exemplaires de telles pièces, souvent historiques comme les épées d’honneur offertes au maréchal Joffre, ou précieuses comme les armes destinées par Napoléon Ier au chérif du Maroc. Celles-ci, jamais livrées, sont garnies de pierres fines.

Musée de l'Armée : Exposition Les Canons de l'Elégance

©Paris, musée de l’Armée_Anne-Sylvaine Marre-Noël

Autour de l’exposition Les Canons de l’Elégance

Musée de l'Armée : Exposition Les Canons de l'Elégance

©Paris, musée de l’Armée_Anne-Sylvaine Marre-Noël

Visites et ateliers jeune public

Le Musée de l’Armée à mis en place une politique des publics tournée vers les jeunes. Ses équipes sont les premiers acteurs de cette vocation pédagogique. Elle se mobilisent pour produire des documents et outils adaptés aux plus jeunes. Elles sont à l’écoute des attentes et des besoins des enfants et adolescents. Il en va de même pour leurs parents ou leurs enseignants. Les familles ou les groupes scolaires disposent ainsi de plusieurs supports d’aide à la visite. Ils facilitent l’accès aux collections permanentes et aux expositions temporaires du Musée.

Musée de l'Armée : Exposition Les Canons de l'Elégance

Affiche © Wijntje van Rooijen & Pierre Péronnet. Habit rouge de tambour des Coldstream Guards©Paris, musée de l’Armée_Anne-Sylvaine Marre-Noël

Infos pratiques :

Exposition jusqu’au 26 janvier 2020.
Tous les jours de 10 h à 18 h
Le Musée sera fermé les 25 décembre et 1er janvier

Musée de l’Armée
Hôtel national des Invalides
129, rue de Grenelle 75007 Paris
T 01 44 4 2 38 77

Tarifs

Exposition et collections permanentes : Tarif plein 12 € • Tarif r.duit 10 €
Gratuit moins de 18 ans
Tarif groupe à partir de 10 personnes 10 €

Réservations

Billetterie en ligne : musee-armee.fr
Groupes : groupes@musee-armee.fr

Visites guidées

Familles, scolaires et étudiants : jeunes@musee-armee.fr
Adultes : contact@cultival.fr
T 0825 05 44 05

www.musee-armee.fr

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/metz-feerie-de-noel/

Les commentaires ne sont pas disponibles!