Lison de Caunes sublime la Marqueterie de Paille et les Paravents…

Maison, Tendances

Lison de Caunes sublime la Marqueterie de Paille et les Paravents…

121

Lison de Caunes a le don magique de travailler et mettre en scène la Marqueterie de Paille. Comme une virtuose, elle joue de ses outils pour travailler, assembler et magnifier cette matière. Telle une fée, elle la transforme en objets de décoration ou en meubles  somptueux. Portrait de cette surdouée de la décoration.

La Marqueterie de Paille est un objet de désir et de passion. Pour Lison de Caunes, il s’agit d’un souvenir d’enfance. En effet, très tôt, elle s’est familiarisée avec ce matériau dans l’atelier de son grand-père. Il était maître de l’Art Déco et le décorateur André Groult. Après ses études de reliure, elle revient dans l’atelier familial. Une fois en place, elle révolutionne cette technique au moyen d’outils de relieur comme le plioir en os dont elle ne se sépare jamais. 

Lison de Caunes

Lison de Caunes©Eric Chenal

Lison de Caunes : une artiste à découvrir

Lison de Caunes : Commode Louxor

©Philippe Chancel

Après avoir restauré les plus beaux chefs d’oeuvre en marqueterie de paille, Lison de Caunes se consacre à la création de meubles, objets et revêtements muraux. Elle crée sous son nom de Lison de Caunes Créations. Elle collabore aussi avec des architectes d’intérieur et designers renommés dans ses « Ateliers Lison de Caunes ». Peter Marino, Jacques Grange, Maria Pergay, Hubert le Gall, Vincent Darré, Mathieu Lehanneur et bien d’autres font partie de son équipe. De luxueuses enseignes abritent les décors réalisés par les Ateliers Lison de Caunes.  La parfumerie Guerlain sur les Champs-Elysées, la boutique Louis Vuitton place Vendôme, l’hôtel Four Seasons à New York etc. pour n’en citer que quelques uns.

Lison de Caunes dans son atelier

©F Doury

Une évolution permanente qui sublime ses créations

Lison de Caunes et ses créations

Lison de Caunes et ses créations©Manolo Yllera – Gilles Trillard –

Au fil des ans, Lison de Caunes n’a cessé d’innover et d’enrichir cette technique demeurée totalement artisanale. Coloris chatoyants, décors poétiques, effets de matière, elle modernisé la marqueterie de paille avec talent. Associée à de la feuille d’or, de la nacre, de la pâte de verre, celle-ci devient tour à tour un objet précieux, un audacieux exercice de style, un motif très tendance… Sur une commode, la marqueterie de paille prend du volume grâce des ornements « pointe-de-diamant ». Apposé sur des panneaux muraux, elle devient une voie lactée où étoiles et constellations en métal. Dans un registre tout aussi surprenant, Lison de Caunes habille de marqueterie de paille des luminaires minimalistes de l’éditeur Ozone : lampe de lecture sur pied, liseuse de chevet, plafonnier…

Lison de Caunes au travail

©F Doury

Lison de Caunes Créations

Lison de Caunes et ses créations

©Gilles Trillard

Depuis 2015, Lison de Caunes travaille sur des créations personnelles, commercialisées sous le nom Lison de Caunes Créations et accessibles directement à l’atelier. Table basse, paravent et objet décoratif*, elle applique la marqueterie de paille à des objets du quotidien, dans un style singulier et intemporel. Maître d’Art depuis 1996, Lison de Caunes est membre des Grands Ateliers de France et d’EPV (Entreprises du Patrimoine Vivant). Elle a été promue Chevalier de la Légion d’Honneur en 2010.

*coffret, plateau et boîte de rangement
Lison de Caunes au travail

©Jacques Boulay

Qu’est-ce que la marqueterie de paille ?

Avant de devenir un art, la marqueterie de paille fut le parent pauvre de la marqueterie de bois… Elle était utilisée pour remplacer des bois de placage exotiques vendus très chers par les ébénistes dès le 17è siècle. Elle servait également de passe-temps et de source de revenus pour les prisonniers de guerre et forçats français et anglais. Ces simples brins de paille de seigle ont connus bien des péripéties. La marqueterie de paille a connu plusieurs périodes de gloire. Une au 18è siècle français. Puis lors de la période Art Déco autour de deux grands créateurs, André Groult et Jean-Michel Frank. Ensuite, ce fut dans les années 1950 avec le talentueux Jean Royère l’ont fait décoller.

Lison de Caunes et ses créations

©Mattia Balsamini

Une technique manuelle

Lison de Caunes et ses créations

Alys Thomas

De tout temps, la technique de la marqueterie de paille est demeurée intégralement manuelle. Elle consiste à couvrir un meuble ou objet* d’une ornementation composée de fins brins de paille naturelle**, blanchie ou colorée. Les brins sont lissés et collés un à un afin d’obtenir le motif souhaité. Le travail requière patience et minutie. La matière première utilisée est la paille de seigle, identique à celle utilisée pour le rempaillage de chaises par exemple. Elle est récoltée une fois par an en Bourgogne par des céréaliers spécialisés. Chaque tige donne en moyenne 2 à 3 brins de paille qui, une fois teints ou non, sont ouverts et écrasés manuellement. La paille plate obtenue sera collée à l’aide de colle à bois sur de nombreux supports.

*en bois, métal, verre, carton ou papier mâché.
**teinte variant du blond doré au vert tendre.
Atelier Lison de Caunes

©Lison de Caunes

Quand les Paravents sont sublimés par Lison de Caunes

Décors poétiques, coloris chatoyants ou naturels, les paravents en marqueterie de paille de Lison de Caunes deviennent de véritables objet de convoitise. Lison de Caunes réalise de somptueuses créations, qui, dans un style singulier et intemporel, s’invitent dans tous les intérieurs avec élégance et caractère. 

http://www.lisondecaunes.com/fr/

Copyright : Alys Thomas – EricChenal – Jacques-Boulay – Philippe-Chancel – F Doury – Felipe-Ribon – Manolo Yllera – Mattia Balsamini
Crédit Photos : Lison de Caunes

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/tie-and-dye-de-rust-oleum/

Les commentaires ne sont pas disponibles!