Hiver 2021 : Megève, la belle, rayonne et se réinvente

Evasion, Gastronomie, Idées Week-End, Voyages

Hiver 2021 : Megève, la belle, rayonne et se réinvente

160

Megève, ma belle, sont des mots qui vont très bien ensemble, très bien ensemble… Vous vous souvenez de la chanson Michelle des Beatles ? C’est sa petite mélodie qui nous vient à l’esprit au moment d’écrire sur cette jolie station dont nous revenons, pleins d’énergie et d’enthousiasme, en cet hiver pourtant si particulier. Megève et son soleil. Megève et ses paysages ouverts mais néanmoins grandioses. Megève et son joli patrimoine. Megève et ses grands chalets, ses boutiques, sa gastronomie… 

De tout cela nous vous parlerons dans ce deuxième article consacré à cette ville réputée qui propose de nombreuses activités en dehors du ski alpin. Ce dernier ne peut pas se pratiquer, cette année, du fait de la fermeture des remontées mécaniques. Mais de très jolies surprises sont au rendez-vous…

Pont de pierre et chalets dans le vieux centre

Pont de pierre et chalets dans le vieux centre

Calèche dans une rue de Megève

Calèche dans une rue de Megève

Megève, un peu d’histoire…

Megève est une station dite « de première génération ». C’est-à-dire qu’elle s’est développée à partir d’un village agro-pastoral qui remonte, au moins, au XIe siècle. L’occupation de la région, en fait, est bien plus ancienne. Une borne romaine en atteste, qui délimite les territoires des Allobroges et des Ceutrons.

Enjambons les siècles… A la fin du XIXe siècle, Megève est un petit bourg de 1700 habitants avec 3 hôtels ouverts l’été. On ne skie pas et on utilise des chevaux pour se déplacer. Jusqu’à ce que Mathilde Maige-Lefournier, une journaliste du Club Alpin Français, amatrice de ski de randonnée, s’éprenne du site et conte dans un article sa folle aventure mégevanne… Il n’en faudra pas plus pour lancer, en 1913-14, la première saison de sports d’hiver.

Mégève - Chalets dans la brume

Chalets dans la brume

Megève - magique by night…

Megève by night…

Les Rothschild au sommet…

1918. Noémie de Rothschild, choquée par l’affluence d’allemands lui rappelant de mauvais souvenirs, dans la station suisse de Saint-Moritz, cherche un autre lieu de villégiature hivernale. Elle jettera son dévolu sur Megève qui attirera bientôt toute l’aristocratie européenne. En 1921, la baronne fait construire le Palace des Neiges en haut du Mont d’Arbois. Douze ans plus tard, ce sont les premières remontées mécaniques… Le destin de Megève est définitivement scellé.

Mégève - Skieurs de fond en 2021

Skieurs de fond en 2021

Découverte du vieux centre, suivez le guide !

Megève possède pas moins de trois bâtiments inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Dès les premiers pas sur la grand place, l’œil est attiré par l’un d’eux, l’église Saint-Jean et sa jolie flèche à bulbe, typiquement savoyarde. L’impression se confirme à l’intérieur qui mêle les styles gothique, baroque et XIXe siècle. Les voûtes entièrement couvertes de peintures aux fonds azur et son autel du Rosaire dédié à la Vierge sont de toute beauté. 

Eglise Saint-Jean-Baptiste. La nef et l’autel du Rosaire dédié à la Vierge

Eglise Saint-Jean-Baptiste. La nef et l’autel du Rosaire dédié à la Vierge

Mégève - La place de l’église, le soir

La place de l’église, le soir

Anciennes fermes et chalets modernes

Arpentons les ruelles. Les vieilles pierres sont partout. Dans les murs de la mairie, le vieux lavoir et les ponts enjambant les rivières. Dans cette ancienne ferme qui loge le musée du Val d’Arly. Ou encore dans ce chalet « moderne », daté de 1929, qui fut la demeure d’Henry-Jacques Le Même. Cet architecte qui construisit le chalet de Noémie de Rothschild fit à la fois scandale et fureur à l’époque. Disciple de Le Corbusier, il est à l’origine du « chalet du skieur », grande maison de montagne typique de Megève dont il réalisa plusieurs centaines d’exemplaires. On peut toujours les reconnaître malgré leurs transformations. Pour des visites guidées du centre (ainsi que du Calvaire), s’adresser à Sophie Blanchin (détails à la fin de l’article).

Vieille ferme logeant le musée du Val d’Arly

Vieille ferme logeant le musée du Val d’Arly

Eglise du hameau du Maz et décoration de chalet, dans les hauteurs de Megève

Eglise du hameau du Maz et décoration de chalet, dans les hauteurs de Megève

La maison de l’architecte Henry-Jacques Le Même

La maison de l’architecte Henry-Jacques Le Même

Le Calvaire, un surprenant trésor 

Ces 14 oratoires et chapelles constituent un des seuls Monts Sacrés que compte la France. On les doit au curé Ambroise Martin, au beau milieu du XIXe siècle. Il en eut l’idée lors de sa visite du Sacro Monte di Varallo, dans le Piémont. A son retour, il embaucha quelques artistes qui  réalisèrent 80 peintures et une quarantaine de sculptures grandeur nature. Tout le village mit la main à la pâte… et à la poche.

Mégève - Notre-Dame-des-Vertus, sur le chemin du Calvaire

Notre-Dame-des-Vertus, sur le chemin du Calvaire

Notre guide Sophie Blanchin devant le chœur de Notre-Dame-des-Vertus et statue d’ange

Notre guide Sophie Blanchin devant le chœur de Notre-Dame-des-Vertus et statue d’ange.

Le calvaire et Megève, quand la nuit tombe…

Le calvaire et Megève, quand la nuit tombe…

Ici tout est symbole. Le calvaire est à la même distance que celui de Jérusalem l’est du centre de la ville sainte. Et la coupole du Saint-Sépulcre inspira celle de Notre-Dame-des-Vertus. On visitera cette dernière en priorité, ravissante, avec ses vives et fraîches couleurs. De même Notre-Dame-de-Nazareth avec ses émouvantes Annonciation et Nativité sculptées. La Première Station met en scène le Christ, les deux larrons et les bourreaux dans un style hyperréaliste. Saisissant. 

Notre-Dame-de-Nazareth, le sanctuaire de la Sainte-Famille

Notre-Dame-de-Nazareth, le sanctuaire de la Sainte-Famille

Notre-Dame-de-Nazareth, le sanctuaire de la Sainte-Famille

La Première station : le Christ entouré de ses bourreaux

Un des bourreaux et, à droite, Ponce Pilate

Un des bourreaux et, à droite, Ponce Pilate

Les mille et une activités de Megève

En tant que station de moyenne montagne, Megève a toujours offert un éventail important d’activités en dehors du ski. Mais en cet hiver si particulier, elle se surpasse !

Avez-vous jamais pensé à vous promener à pied dans le silence des montagnes ? A faire de la randonnée, de la raquette, du ski de fond, du VVT électrique sur neige ? Cela vous tenterait-il d’assister à la fabrication d’un camembert ou de « flocons », de rencontrer des producteurs ? Quid du Land Art et de la préparation de sushis? A Megève, cet hiver, tout est possible. Nous avons expérimenté deux activités sportives classiques mais néanmoins riches en sensations. https://issuu.com/megeve/docs/2021_collectionsdhiver_brochurefr_a5_hd 

Promeneurs redescendant du site nordique de la Livraz

Promeneurs redescendant du site nordique de la Livraz

Tapis glissant remontant les enfants sur le plateau, en bas du Mont d’Arbois

Tapis glissant remontant les enfants sur le plateau, en bas du Mont d’Arbois

Etal de fromages savoyards sur le marché de Megève

Etal de fromages savoyards sur le marché de Megève

Place de l’Eglise, Corinne des Jardins de la Mollaz. A droite, sur un étal d’antiquités, appareil servant à nourrir les veaux « au biberon ».

Place de l’Eglise, Corinne des Jardins de la Mollaz. A droite, sur un étal d’antiquités, appareil servant à nourrir les veaux « au biberon ».

Vous prendrez bien un peu d’Oxygène ?

Oxygène, Kesako ? C’est une petite école de ski et de snowboard, sympathique et pêchue. Vingt-cinq moniteurs (et des guides de montagne) proposent des cours dans ces disciplines ainsi que moult autres activités tels l’handiski, la construction d’igloo, les Olympiades, la chasse au trésor. Le parapente, le ski de fond ou le ski de randonnée… Camille, notre super testeur, a expérimenté pour la première fois ce dernier avec Elie, le responsable opérationnel de l’équipe de moniteurs. Il a été bluffé !

Pour commencer : une ascension d’une heure et demie en « peau de phoque » jusqu’en haut du Mont d’Arbois. Effort assez physique interrompu de petites pauses papotage et hydratation. Puis c’est l’arrivée au sommet avec un panorama à couper le souffle et une petite assiette chez OK Crêpe. Enfin la descente dans une légère poudreuse. Pas trop vite pour savourer le moment… Un souvenir inoubliable !
https://www.oxygene.ski/fr/ecole-ski-megeve/

Elie et Camille en ski de randonnée, devant le Mont-Blanc, en haut du Mont d’Arbois

Elie et Camille en ski de randonnée, devant le Mont-Blanc, en haut du Mont d’Arbois

Mégève - Skieuse de fond, site nordique de la Livraz

Skieuse de fond, site nordique de la Livraz

Elie, responsable opérationnel de l’équipe des moniteurs et Sandra, nouvelle directrice d’Oxygène.

Elie, responsable opérationnel de l’équipe des moniteurs et Sandra, nouvelle directrice d’Oxygène.

Mégève - Enfants apprenant à skier avec un petit « slalom »

Enfants apprenant à skier avec un petit « slalom »

Balade zen, en raquettes, avec le bureau des guides

Camille, a de nouveau officié pour cette activité. Direction la cascade de glace avec Christophe qui est venu le chercher en voiture (à défaut de son super van, petit bijou tout décoré, momentanément en réparation). Avec lui, zéro stress. Gestion de l’effort et de la respiration. Ressentir la  nature au plus près avec des explications passionnantes sur les arbres, la faune, notamment les traces laissées par les animaux dans la neige… Summum de l’aventure ? L’arrivée à la cascade gelée, une pure vision esthétique. En chemin, on peut écouter le silence ou une musique relaxante. Christophe, grand voyageur devant l’éternel, a proposé cette fois des chants russes a capella !
https://www.guides-megeve.com/ 

Mégève - Christophe, notre guide

Christophe, notre guide

L’eau gelée du torrent : un très beau spectacle !

L’eau gelée du torrent : un très beau spectacle !

Mégève - La cascade de glace et ses dentelles…

La cascade de glace et ses dentelles…

De bons petits plats à emporter

Ils sont nombreux à en proposer en direct ou en click and collect. Dans le centre de Megève ou en haut des pistes !

OK Crêpe, en haut du Mont d’Arbois

Nous y sommes arrivés grâce au coup de baguette, un peu magique, d’Olivier Richalet, le créateur du lieu ! Ce tout jeune chef et fils de chef, a récemment ouvert cette petite crêperie en haut du Mont d’Arbois. Dans la continuité d’OK Burger élu meilleur burger de France par Trip Advisor en 2015. Pour ne pas déroger à la réputation de la maison, ses crêpes « aux petits oignons » y sont absolument délicieuses. Telle celle aux diots mijotés pendant six heures. Tout, ici, est préparé avec des produits frais et locaux. Et l’on peut aussi se partager une planche de charcuterie ou de fromage.

De la cuisine comme de la terrasse (actuellement fermée), la vue sur le Mont-Blanc y est imprenable. Quant aux frileux, ils pourront se réfugier (à six maximum) dans une vieille cabine de téléphérique spécialement aménagée. Qui dit mieux ?
https://www.facebook.com/OKCrepe/ 

OK Crêpe avec sa vue sur le Mont-Blanc

OK Crêpe avec sa vue sur le Mont-Blanc

Olivier sur sa terrasse et, à droite, une délicieuse crêpe jambon-comté-tomate

Olivier sur sa terrasse et, à droite, une délicieuse crêpe jambon-comté-tomate

Le Refuge du Calvaire

Ce très bon bistrot savoyard est situé sur le site classé du Calvaire, à 500 mètres du centre. Il est le royaume feutré du chef Stéphane Socquet. Formé auprès des meilleures tables par des chefs étoilés (l’Auberge du Père Bise, à Annecy), il y propose une cuisine inventive pour des prix raisonnables. Avec, aussi à la carte (elle change souvent), diverses spécialités savoyardes. Les plats, commandés avec une demi-journée d’avance par téléphone ou internet, peuvent être livrés.
https://www.lerefugeducalvaire.com/

Le Refuge du Calvaire et à droite, un savoureux tataki de thon

Le Refuge du Calvaire et à droite, un savoureux tataki de thon

Plus d’infos

Où loger

Dans un des grands chalets de la Belle au Bois, VVF très bien situé et confortable. Les appartements vont du studio à l’appartement pour huit personnes (très bon rapport qualité-prix).
www.vvf.fr 

Spécialités à rapporter

Coopérative fruitière du Val d’Arly. Beaufort, comté, tomme, fromage à raclette… Tous les délicieux fromages de Savoie y sont en vente. Le plus difficile : choisir !
https://www.producteurs-savoie-mont-blanc.com/cooperative-fruitiere-du-val-d-arly-magasin-de-megeve-fromages-produits-laitiers-magasin-de-cooperative.html 

Coupe au laser et fromages à la Coopérative fruitière

Coupe au laser et fromages à la Coopérative fruitière

Les Flocons de neige. Cela fait trois générations que cette confiserie produit les fameux flocons (à l’origine les glaçons). Ce chocolat mégevan entouré de meringue est légèrement frais en bouche, avant de fondre sur la langue. Toutes sorte d’autres douceurs sont à la vente : bonbons, fruits confits, macarons, liqueurs…
https://www.facebook.com/Les-flocons-de-neige-324804840946772/ 

Françoise Rey-Cénevaz dans sa confiserie et paquets de flocons.

Françoise Rey-Cénevaz dans sa confiserie et paquets de flocons.

Pour tout renseignement sur Megève 

L’Office de tourisme
70 rue Mgr Conseil
74120 Megève
Tél. : 04 50 21 27 28
Pour avoir plus d’informations : ici

Visites guidées du patrimoine Savoie Mont Blanc

S’adresser à Sophie Blanchin. Exceptionnellement, celle-ci fera une visite gratuite de Notre-Dame-des-Vertus (au Calvaire) pendant le mois de février, jusqu’au 6 mars. Tous les jours (sauf week-end et mauvais temps), de 16h30 à 18h.
www.sophie.blanchin@yahoo.fr 

Copyright : Valérie Collet. Sauf les photos 2 et 3 ©VVF. Et la balade en raquettes ©Camille Lesne

Nos remerciements réitérés à Jessica pour son très bel accueil !

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/vvf-un-sejour-top-a-megeve/

Les commentaires ne sont pas disponibles!