A la découverte de la Minorque verte : randonnées, jardin, visite de fermes et agrotourisme…

Evasion, Voyages

A la découverte de la Minorque verte : randonnées, jardin, visite de fermes et agrotourisme…

381

Souvent surnommée l’île bleue et blanche, Minorque est surtout connue pour ses villages et ses plages au sable blanc. Qui connaît la Minorque verte, avec ses marais, ses fermes et Lithica, son spectaculaire jardin méditerranéen ? En dehors de son superbe patrimoine auquel nous avons consacré un premier article, Sa roqueta (le petit rocher en minorquin) offre aussi des trésors naturels parfaitement préservés. Ils lui ont valu, dès 1993, le label de Réserve de la biosphère. Avec un taux d’humidité moyen de 70%, Minorque est la plus verte de toutes les Baléares. 

Nous vous ferons découvrir, cette fois, l’intérieur des terres pour observer des paysages naturels ou créés par l’homme, avec leurs habitants, leur végétation et leur faune particulières. Quelques très belles surprises vous attendent.

Minorque - La plage de Macaralletta

La plage de Macaralletta ©O.T.Minorca

Balade dans le parc naturel de s’Albufera des Grau

Cette vaste lagune côtière de 70 hectares (photo de une), constituée d’eaux de pluies ou d’eau souterraines, est régulièrement submergée par la mer. Elle offre un paysage très doux variant du bleu pastel au vert vif ou au rose pâle. L’atmosphère y est calme, humide, riche en parfums. Ce site que l’on découvre sur un chemin spécialement aménagé, est un paradis pour les plantes halophiles (qui supportent un haut niveau de salinité). Joncs, salicornes et tamaris y prospèrent. Mais aussi pistachiers lentisque, scilles maritimes ou figues de Barbarie dont on tire une très bonne liqueur. Quant aux oiseaux aquatiques, migrateurs ou rapaces, on n’en compte plus les espèces. Hérons, foulques, aigles pêcheurs et mouettes fréquentent cette lagune. Autant que les hérissons, les martes, les lapins ou les tortues méditerranéennes que nous avons surprises en pleins ébats amoureux…

Minorque - Un paysage aux couleurs très suaves

Un paysage aux couleurs très suaves ©Valérie Collet

Minorque - Le chemin aménagé ©Valérie Collet

Le chemin aménagé ©Valérie Collet

Salicornes et à droite, pistachier lentisque

Salicornes et à droite, pistachier lentisque ©Valérie Collet

Tortues de terre

Tortues de terre ©Valérie Collet

Cami de Cavalls, le plus long chemin de la Minorque verte

Ce sentier de quelque 180 km commence au phare Favaritx, dans le même parc naturel. Il peut se parcourir à pied, à cheval ou en VTT. Vous pouvez même vous faire porter les bagages. Avec sa terre rouge, ses chemins creux et ses roches sculptées par le vent, il diffère de la balade précédente. Mais garde la même douceur marine… Vous pouvez n’en faire qu’une partie. Agréable en fin de journée.

Minorque - des beaux Rochers

Rochers ©Valérie Collet

Un chemin creux et verdoyant

Chemin creux ©Valérie Collet

Promenade au milieu du marais à Minorque

Au milieu du marais ©Valérie Collet

Des plaques rocheuses qui attirent les touristes

Plaques rocheuses ©Valérie Collet

Un bel oiseau qui fait le beau

Oiseau croisé en chemin ©Valérie Collet

Visite gourmande à la ferme Son Piris

Cette exploitation où l’on accède en voiture par une route sinueuse, dans la garrigue, est un vrai bout du monde. Comme pas mal d’autres fermes de l’île, Son Piris avec ses murs droits et son aspect massif, arbore une architecture typiquement britannique. Elle est une des plus anciennes entreprises familiales de la Minorque verte. Aujourd’hui, dans les mains d’un jeune couple expert, elle produit le fameux queso Mahon pour lequel David Pons a obtenu en 2019, le prix national de maître fromager. 

Ce fromage à pâte dure d’Appellation d’Origine Protégée, est élaboré au lait cru de vache depuis la préhistoire. Il se fabrique dans une cinquantaine de fermes de Minorque et s’exporte dans le monde entier. Visite et dégustation sur rendez-vous.
https://www.quesomahonmenorca.com/son-piris/
https://www.farmersandco.es/farmers-way/

Minorque - Ferme minorquine à l’architecture britannique

Ferme minorquine à l’architecture britannique ©Valérie Collet

Tête à tête entre un petit chien et une vache

Rencontre fortuite à l’étable… ©Valérie Collet

Une maman porc et ses porcelets...

Petite famille de porcs ©Valérie Collet

David Pons avec un veau d’un jour. A droite, l’affinage des fromages

David Pons avec un veau d’un jour. A droite, l’affinage des fromages ©Valérie Collet

La fabrication du fromage Queso Mahon

La fabrication du fromage Queso Mahon ©Valérie Collet

Lithica, les jardins de S’Hostal

Ces jardins ont été aménagés dans une ancienne carrière d’extraction de marès, cette roche calcaire qui sert aux constructions à Minorque depuis la nuit des temps. Nous les avons parcouru en fin de journée et leurs différentes lumières et atmosphères, leur coté sculptural et leur échelle spectaculaire nous ont impressionné. Un vrai coup de cœur !

 C’est tout d’abord un immense labyrinthe surmonté de hautes parois rocheuses. Puis défilent une série de jardins mêlant la faune sauvage et de nouvelles plantations en hommage à la biodiversité et à la flore endémique de l’île. Carrière des Orangers, des Amandiers, des Oliviers, des Grenadiers… Mais aussi jardin d’eau avec ses nénuphars. Et jardin médiéval avec sa fontaine entourée de roses (symboles de la vie et de l’âme) et ses plantes médicinales. Une des plus belles balades de la Minorque verte !
https://lithica.es/fr/ 

Minorque - Vue aérienne du labyrinthe

Vue aérienne du labyrinthe ©Valérie Collet

Minorque - Vue des jardins et de la carrière ©Valérie Collet

Vue des jardins et de la carrière ©Valérie Collet

Minorque - Un bassin et de très sculpturales parois

Un bassin et de très sculpturales parois ©Valérie Collet

Un superbe jardin

Jardin ©Valérie Collet

Minorque - La fontaine du jardin médiéval et sa belle allée

Fontaine du jardin médiéval et allée ©Valérie Collet

Minorque - L’entrée du jardin médiéval

L’entrée du jardin médiéval ©Valérie Collet

Grenade et arbouses en train de mûrir

Grenade et arbouses en train de mûrir ©Valérie Collet

Le domaine de Son Vives, roi de l’agrotourisme

Situé au centre de Minorque sur le quatrième point culminant de l’île, Son Vives offre une véritable immersion dans la nature et un fabuleux point de vue sur la côte nord. Cette ferme fabrique son propre fromage, élève des chevaux de pure race minorquine, cultive un potager et des plantes aromatiques. Suite à la rénovation de son architecture traditionnelle, elle propose cinq chambres pour des personnes en mal de calme et de campagne. En plus de la piscine, ceux-ci pourront participer à un éventail d’activités : vélo, excursions à pied, à cheval ou en bateau, pêche, yoga… Et surtout, déguster un délicieux repas tel le petit déjeuner avec les produits frais de la ferme : fromage, charcuterie, figue, melon, prune etc.
https://www.sonvivesmenorca.com/fr/home  

La ferme traditionnelle de Son Vives

La ferme traditionnelle de Son Vives ©Valérie Collet

Pastèques et aubergine du potager

Pastèques et aubergine du potager ©Valérie Collet

La terrasse et à droite, le copieux petit déjeuner

La terrasse et à droite, le copieux petit déjeuner ©Valérie Collet

Minorque, région européenne de la gastronomie en 2022

Minorque a conservé des recettes de toute la Méditerranée et brille par sa gastronomie. En anticipation des événements de 2022, orchestrés par l’IGCAT (International Institute of Gastronomy, Culture, Arts ans Tourism) nous avons rencontré Miguel Mariano, chef à la retraite, et Antoni Aguilo, respectivement membre et président de l’Association Fra Roger Gastronomia i Cultura).

Les deux compères nous ont parlé du livre sur la cuisine minorquine du XVIIIe siècle, récemment publié. Ils ont aussi gentiment rappelé, tout en la fabriquant, l’origine minorquine de la sauce mahonesa : la mayonnaise ! Lors de la conquête française, le commandant de l’armée, neveu du cardinal Richelieu, affamé, aurait réclamé à manger dans une ferme de Port Mahon. Le paysan, n’ayant que du pain à lui offrir, aurait improvisé une savoureuse sauce à base d’œuf, d’huile d’olive et de jus de citron. Sauce qui aurait ensuite traversé les frontières…
https://igcat.org/ 

Miguel Mariano et Antoni Aguilo préparant la mayonnaise minorquine

Miguel Mariano et Antoni Aguilo préparant la mayonnaise minorquine ©Valérie Collet

Carnet de voyage

Se rendre à Minorque

Vos Transavia. Depuis Paris 1h50
www.transavia.com 

Où dormir à Minorque

Hôtel Artiem Audax à Cala Galdana, chambres avec belle vue sur la mer. Piscine, spa et restaurant.
www.artiemhotels.com 

Minorque - Vue depuis la chambre de l'hôtel

Vue depuis la chambre ©Valérie Collet

Où se restaurer au sein de la Minorque verte

Restaurant Binifadet à Sant Lluis
Une famille de vignerons qui fait aussi de la restauration. Bonne carte et vue sur les vignes. On peut aussi visiter la cave et le vignoble.
https://www.binifadet.com/fr/restaurant/ 

Terrasse et entrée, restaurant Binifadet

Terrasse et entrée, restaurant Binifadet ©Valérie Collet

Hôtel-restaurant Morvedra Nou
Très bonne cuisine minorquine à base de produits de saison dans un cadre enchanteur, en pleine nature. Le lieu est certifié Starlight, c’est-à-dire qu’on peut y observer parfaitement le ciel nocturne. Possibilité de participer à des ateliers de gastronomie.
https://www.morvedranou.es/fr/restaurant 

Minorque - Collage sur une porte du marché, Ciutadella

Collage sur une porte du marché, Ciutadella ©Valérie collet

Toutes les informations

Office Espagnol du tourisme (à Paris) et Office du tourisme de Minorque
https://www.spain.info/fr/
http://www.menorca.es/portal.aspx?IDIOMA=5 

Pour en savoir plus sur le patrimoine de Minorque et avoir d’autres bonnes adresses, vous pouvez lire notre premier article.

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/minorque-paradis-sites-megalithiques-vieux-palais/

Les commentaires ne sont pas disponibles!