Le Pays de Fayence abrite le Lac de Saint-Cassien et des villages perchés de toute beauté

Evasion, Idées Week-End

Le Pays de Fayence abrite le Lac de Saint-Cassien et des villages perchés de toute beauté

407

Les vacances approchent et le confinement est terminé. Aller à l’étranger est impossible pour le moment. Profitez-en pour découvrir, en France, des endroits magnifiques. Pour commencer, nous allons vous présenter Le Lac de Saint-Cassien et Seillans, un des neuf villages perchés du Pays de Fayence. Situé à trente minutes de Saint-Raphaël, sur les contreforts des Alpes de Haute Provence, il vaut vraiment le détour. Suivez-nous pour cette promenade si sympathique que nous avons vraiment appréciée.

Ce qui impressionne dès que l’on arrive près du Lac de Saint-Cassien, c’est son étendue. Ce plan d’eau mesure 420 hectares. Pour que vous puissiez y passer un agréable moment, rien n’a été laissé au hasard. Jeux nautiques, pédalos, jeux gonflables, pêche, aviron randonnée et restauration sont au programme. Il ne vous reste plus qu’à choisir la ou les activités qui vous conviennent. Toutefois, dans ce bel espace de loisirs, la faune et la flore sont fragiles et il faut les respecter.

Le Lac de Saint Cassien

Le Lac de Saint Cassien

Le Lac de Saint Cassien

Le site le plus fréquenté du Pays de Fayence

La forme du Lac de Saint-Cassien est particulière. En effet, il s’étend sur quatre communes : Tanneron, Montauraoux, Callian et Les Adrets de l’Estérel. Son alimentation est assurée par les eaux des ruisseaux de Maraval au sud et par celles de Fontesante à l’est du Riou. Ce Lac bénéfice d’une longueur de 7 kilomètres et d’une largeur de 3,5 kilomètres. Il peut contenir 60 000 000 m3 d’eau. Ce qui fait la particularité du Lac de Saint-Cassien, c’est sa situation. Il est lové sur la réserve biologique de Fondurane, gérée par le CEN Paca*. Cette magnifique réserve abrite 182 espèces d’oiseaux. La Cistude d’Europe et l’Hirondelle mousseline en font partie. Pour les observer, il vous suffira de vous rendre sur l’observatoire. Trente minutes d’une marche fort sympathique dans la réserve et vous y serez.

*Conservatoire d’espaces naturels de Provence Alpes Côte d’Azur.

Poissons du Lac

A savoir :

Les passionnés de pêche y trouveront leur bonheur. Cet endroit est un haut lieu de pêche du carnassier et de la carpe. Il paraît que ces poissons atteignent des tailles assez intéressantes. Vous pourrez également y pêcher des ablettes.

Vue sur le Lac depuis le Restaurant

Les transats installés sous le restaurant

Le restaurant du Lac

Le restaurant du Lac

Pause rafraîchissante au restaurant

Pause rafraîchissante au restaurant. Dorothée Tassan sur la photo

Les gens viennent se baigner

Lac de St Cassien et ses barques

Un peu d’histoire

Ce magnifique Lac a vu le jour en 1966. Son origine est due à un barrage sur le Biançon, affluent de la Siagne. Cette rivière est située à la limite des départements du Var et des Alpes Maritimes. Ce barrage est dédié à la production d’énergie et à l’alimentation en eau des habitants du Var et de l’Ouest des Alpes Maritimes. Il joue également un rôle au niveau de l’écrêtement des crues.

Pays de Fayence - La Maison du Lac

La Maison du Lac

Les responsables de La Maison du Lac

Les responsables de La Maison du Lac

Produits vendus à La Maison du Lac

Exposition d'objets divers dans des tiroirs à La Maison du Lac

Exposition d’objets divers dans des tiroirs à La Maison du Lac

Exposition d'objets divers dans des tiroirs à La Maison du Lac

La Maison du Lac pour vous informer

Dans cet endroit, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin pour visiter le Pays de Fayence. Sur place, des producteurs et artistes locaux exposent leurs créations. Ces produits du terroirs sont excellents et sympas à découvrir. S’il fait beau, n’hésitez pas à faire une halte au salon de thé pour déguster le sirop rose/violette, un vrai délice. D’autres gourmandises sont à découvrir.

Maison du Lac

07 86 11 69 83
maisondulac@paysdefayence.com

www.paysdefayence.com

Pays de Fayence - rues qui montent dans le village

Des ruelles qui grimpent au centre du Village.

Seillans en Pays de Fayence

Après cette agréable visite autour du Lac de Saint-Cassien, direction Seillans en Pays de Fayence. Nous devons déjeuner au restaurant La Gloire de mon Père… rien que le nom nous met l’eau à la bouche. Dès que nous arrivons dans ce charmant village, le ton est donné. Les veilles maisons en pierre ont un charme fou. L’étroite rue que nous devons monter pour arriver au restaurant nous donne l’impression d’avoir fait un bon de 500 ans en arrière. Ce village médiéval offre un labyrinthe de ruelles fleuries, des passages voûtés et des pavement en calades. Les nombreuses placettes et fontaines qui le parsèment ajoutent à son charme. Les maisons échelonnées en gradin, mélangent harmonieusement les couleurs ocres et rousses. Des celto-ligures à la Révolution française, Seillans a subi de nombreuses influences que vous découvrirez au travers des visites guidées du village.

Pays de Fayence - Le restaurant La Gloire de mon père

Le restaurant La Gloire de mon père situé dans la rue qui monte avec vue sur la vallée.

Une imposante Rascasse située près du restaurant.

Une imposante Rascasse située près du restaurant.

Restaurant La Gloire de mon Père

Une fois arrivées sur la place Thouron, nous nous trouvons sur notre droite l’Office du Tourisme. Face à nous une belle fontaine et la jouxtant le restaurant à La Gloire de mon Père. Derrière nous, l’Atelier de Mira qui vend des  Aquarelles, pastels et peintures. Le restaurant se compose en deux partie. Sur la place, celle avec les tables et les chaises déployées sur la place. Et un peu plus haut, un second restaurant où l’on mange à l’intérieur. En fait, Eric Brunel a installé son restaurant là où se trouvait la boulangerie de son père. Sur la partie située sur la place, nous profitons de l’ombre des platanes et de son charme bucolique. Ceux qui ont opté pour le restaurant du haut ont droit à une vue plongeante sur la vallée. Les différents plats se sont avérés succulents. Un très bonne cuisine.

Des affiches sur le mur en face du restaurant.

Des affiches sur le mur en face du restaurant.

A savoir :

Eric Brunel s’est inspiré du  roman Eponyme de Marcel Pagnol pour le nom de son restaurant. En effet, son père fut boulanger pendant trente ans. Bien qu’il ait transformé la boulangerie de son père en restaurant, il le lui a dédié. Ce dernier est d’ailleurs fier de son fiston qu’il vient aider de temps en temps.

Infos pratiques

La Gloire de mon Père
1, Place du Thouron
83440 Seillans
Tel. 04 94 76 98 68
Site : www.lagloiredemonpere.fr

Pays de Fayence - La Place du Thouron, sa fontaine et ses platanes sous lesquels sont installées les tables du restaurant La Gloire de mon Père.

La Place du Thouron, sa fontaine et ses platanes sous lesquels sont installées les tables du restaurant La Gloire de mon Père.

L'atelier de Mira sur la place du Thouron

La fontaine de la Place du Thouron

La place du Thouron

Autrefois, sur cette place, trônaient un moulin à huile, des boutiques et des ormeaux. Les platanes ont remplacé les ormeaux dont le dernier est mort dans les années 50. Dans le passé, ont l’appelait la place «la plus basse». Puis elle est devenue la place du marché. En 1724, elle est rebaptisée « place du Thouron ». On y construit un lavoir et une fontaine. Dans ce lavoir, jadis, on échangeaient les « ficanasseries » locales. Reconstruite en 1836, elle a été entièrement restaurée de 2000 à 2004. Actuellement, elle est devenue une des plus importantes places de Seillans.

Pays de Fayence - vue sur la Vallée

Vue du village sur la vallée

Visite guidée de Seillans avec Catherine Gamblin

Pour découvrir ce village médiévale, rien de tel qu’un guide. Direction l’Office du Tourisme où elle nous attend. Dans cette maison, se trouve  les Collections Ernst, Tanning et Appenzeller. Le peintre surréaliste Max Ernst a passé à Seillans les dernières années de sa vie, avec son épouse Dorothea Tanning. Dans les années 1990, Dorothea Tanning a offert au village 71 lithographies originales et le Génie de la Bastille. Catherine est très sympathique et nous voici parti pour la visite guidée avec cette spécialiste du Pays de Fayence.

Sculptures de Max Ernst

Sculptures de Max Ernst

La Route de la Parfumerie 

La Vicomtesse Savigny de Moncorps créa, à partir de 1881 l’industrie de la parfumerie à Seillans. Sur son domaine du Neïsson, elle planta jasmin, violettes, rosiers sans parler des géraniums et de la menthe. Elle irrigua ses plantations par un ingénieux système qui lui valut d’être la première femme à recevoir l’Ordre National du Mérite Agricole décerné par le Ministère de l’Agriculture. En attendant la première cueillette qui eut lieu en 1883, elle installa son usine. C’est là cet endroit que furent créer le parfum, les essences et les crèmes parfumées qui allaient connaître un énorme succès. 

Des rues bien agréables

Des rues bien agréables

Une femme d’exception

La Vicomtesse était une femme du monde. Chez elle, on rencontrait Al-phonse Karr, le poète Jean Aicard, l’écrivain Guy de Maupassant, le parfumeur Chiris et même la Reine Victoria d’Angleterre. La guerre de 1914 allait bouleverser cet équilibre. La Vicomtesse fit des locaux de sa parfumerie un hôpital de campagne pour accueillir les blessés. En 1919 Eugène Feigel racheta l’usine et recommença pratiquement de zéro. La Vicomtesse mourut en 1932 en son château du Neïsson mais elle fut inhumée à Calmot en Bourgogne sa région d’origine. 

Première maison de Max Ernst et de son épouse.

Première maison de Max Ernst et de son épouse.

La Dolce Vita 

Catherine nous emmène voir la première maison de Max Ernst et Dorothea Tanning à Seillans. Ils y vécurent un an avant de faire bâtir le Mas St-Roch où ils construisirent leur piscine en forme de trou de serrure. Nous passons devant l’hôtel particulier de Scipion de la Flotte d’Agout. Il est devenu l’Hôtel des Deux Rocs. Ce magnifique hôtel particulier fût bâti au XVII° siècle par le Chevalier Scipion de la Flotte d’Agout. 

Le château

Sa forme actuelle date du XIème siècle. Toutefois, il fut habité depuis la Protohistoire. Les premiers occupants  fut une tribu Celtoligures (les Sallyens). Il semblerait que ce soit eux qui donnèrent son nom à Seillans. Ensuite, ce sont les romains qui s’y installèrent. Après eux, ce sont les moines de l’abbaye Saint-Victor de Marseille qui en prirent possession. Ils sont considérés comme les premiers Seigneurs de Seillans. De cet oppidum ils firent un prieuré fortifié. Lors d’invasions barbares, les moines confièrent la défense de Seillans à des laïques qui s’intitulèrent Seigneurs. Ils firent du prieuré un château et ne rendirent jamais leurs domaines aux moines. 

Les maisons du village ont des belles portes sculptées dont les poignées ont une histoire

Les maisons du village ont des belles portes sculptées dont les poignées ont une histoire.

La Maison St-Esprit 

Quelques mètres après le château, Catherine nous fait découvrir cette maison particulière située au-dessus de la voûte. Il s’agit de la Maison St Esprit. C’est là que le Conseil Communal se réunissait pour prendre les décisions importantes pour la vie du village et rendre justice. Ce conseil était présidé par les Seigneurs de Seillans. En effet, Seillans a connu 40 Co seigneurs en même temps. 

L’Eglise St-Léger

Après être passé devant la Mairie qui servi de bastion de garde au XIIème siècle, nous arrivons devant l’Eglise St-Léger. Elle tient son nom de Léger, évêque d’Autun qui fut martyrisé en 671. Erigée au XIème siècle, elle n’est devenue le réel centre religieux du village qu’au XVIIème siècle. A l’intérieur se trouve un bénitier du XVème, des peintures du XVIème et du XIXème. Elle contient aussi un triptyque du XVIème et 2 retables du XVIIème.

Maison et ruelle

Placette Font-Jordany 

A cet endroit, Catherine nous explique que nous nous trouvons sur une partie du second rempart du village. Nous apprenons qu’il n’y avait pas de murs de défenses. Ce sont les maisons qui défendaient le château. Font signifie fontaine et de ce coté là, Seillans est gâté. Les romains des collines avoisinantes construisirent des canalisations pour amener l’eau au village. Alors que nous reprenons notre marche, Catherine nous fait remarquer que sur cette place, les pavés sont classés.

Pays de Fayence - Rue de la Boucherie à Seillans

Rue de la Boucherie à Seillans

Rue de la Boucherie 

Après avoir admiré et caressé des chats pas farouches, nous voici arrivé rue de la Boucherie. Au Moyen-Age, cette rue était divisée en deux. La partie supérieure se nommait rue des Tripoux. Les bouchers étaient une corporation riche tout comme les notaires et les verriers*. Pour devenir boucher il fallait acheter sa charge au Conseil Communal pour un an et s’engager à maintenir la viande au même prix. 

*seul métier que les nobles pouvaient exercer.

Pour l’anecdote

Les tanneurs de Grasse utilisaient les peaux pour faire des gants et des maroquins parfumés afin de masquer l’odeur tenace du cuir. De cette maroquinerie parfumée allait naître la parfumerie… 

Fontaine Font d'Amont 

Fontaine Font d’Amont

Fontaine Font d’Amont 

Après avoir remonté Souto-Barri, vous voici face à la Fontaine Font d’Amont. Nous sommes ici sur un des points d’eau les plus anciens du village et le lavoir servait d’abreuvoir pour les animaux. Sur cette fontaine, Catherine nous montre le blason du village. Il ressemble à celui de Sire Bouquier de Marseille, Co-seigneur de Seillans. Au Moyen-âge on pouvait copier n’importe quelles armes à condition d’en changer un détail. Les armes de Sire Bouquier*étaient sur fond bleu d’azur. Le Conseil des Consuls décida que celles de Seillans seraient sur fond rouge (fond de gueule). La couronne qui domine le tout signifie que Seillans était un village fortifié. 

*qui avait fait les croisades, ce qui explique le croissant.

La Porte Sarrasine 

La Porte Sarrasine 

Entrée dans le Village par la Porte Sarasine

Entrée dans le Village par la Porte Sarasine

La Porte Sarrasine 

Après avoir admiré cette belle Fontaine chargée d’histoire, direction La Porte Sarrasine. Elle doit son nom à sa herse qui était pointée vers le bas et non aux sarrasins qui ne vinrent jamais à Seillans. Bâtie au XII° siècle, elle clôturait la première enceinte. Les maisons médiévales qui ser-vaient de défenses au château s’écroulèrent dans les années 50 laissant apparaître les Deux Rocs qui par la suite furent classés. 

A voir également à Seillans dans le Pays de Fayence

La Tour de Flanquement, la Rue du Mitan-Four, celle de la Vanade et la Bouchonnerie Guillabert.

Le magnifique Dragon d'Ivan Ivanoff

Le magnifique Dragon d’Ivan Ivanoff

 Ce qu’il faut savoir sur Seillans

Ce village est perché à 400 mètre d’altitude dans le Pays de Fayence. Pour le découvrir, il faut déambuler dans ses ruelles. Les chats sont omniprésents dans le centre historique. Pas intimidés par les touristes, ils se laissent approcher et photographier. De vrais stars. Seillans est labellisé parmi les plus beaux villages de France. De nombreux artisans d’art y sont installés. Le Pays de Fayence est attractif pour les artistes.

Activités à faire à Seillans

Vous pourrez effectuer de nombreuses randonnées pédestres au départ du village de Seillans. Equipez-vous de chaussures fermées, chapeau/casquette et bouteilles d’eau). Surtout, pensez à respecter l’environnement si fragilisé par les incendies en période estivale.

Chat perché sur un scooter

Musée Max Ernst

Le créateur de l’étrange oiseau Loplop avait trouvé son nid à Seillans. Avec une centaine de lithographies estampes et gravures de Max Ernst et de Dorothea Tanning, ce lieu retrace le séjour du couple dans ce village, de 1964 à 1976. Connu comme l’un des plus grands représentants du mouvement surréaliste, Max Ernst a fini sa vie et son œuvre dans la tranquillité de ce bel endroit. C’est sur la place de la République, qu’affectionnait tant Max Ernst, que vous pourrez admirer son fameux bronze «Le génie de la Bastille».

Les chats sont partout dans le village de Seillans

D’où vient le nom de Seillans ?

Le nom de Seillans serait originaire de la déesse Séléné la lune ou bien celui de Sélénus, chevalier romain qui s’y serait établi dans les temps lointains. L’une ou l’autre hypothèse semble plausible. Les Romains, c’est certain, vinrent en ces lieux. Ils tracèrent des routes. Les moines du Moyen Age fondèrent leurs couvents. Les Maures, eux se fortifièrent. Epoque troublée par les coups de mains, par les rapines. Seillans quitta la plaine et vint se replier plus haut, dans le flanc de l’Auzière, à l’abri des remparts. De ces fortifications subsistent, ici et là, quelques pierres. C’est autour de cette enceinte fortifiée que s’est constitué ce village au cours des siècles.

Sylviane Leibovitz fait des impressions à la main sur tissu

impressions

Impressions maison

Après avoir pris un cour d’histoire passionnant avec Catherine, Dorothée Tassan  d’Esterel Côte d’Azur  nous emmène dans une boutique particulière. Nous y rencontrons une dame d’un certain âge qui  réalise des impressions sur des tissus. Ces créations uniques sont effectuées sur des étoffes naturelles.  Pour que nous comprenions comment elle fait, direction son atelier. Elle réalise, selon une métode ancestrale venant du Japon et la Chine,  des impressions à la main sur tissu.  Depuis 1976, les créations, de Sylviane Leibovitz, reflètent la lumière et la douceur du midi dans  les couleurs et formes imprimées.

A savoir :

Des Cours sont proposés à la demande.
Sérigraphie Artisanale impression sur tissu à la main
Pâtes Polymères et autre matières
Dessin, Peintures
Cours de 3 heures
Ateliers de 3 heures en plusieurs fois
Stages de 5 jours.
Adultes et / ou enfants, seul ou en petit groupe sont les bienvenus.
Un large choix de motifs est à votre disposition pour décorer vous même vos créations.

Emilie Volkmar & Sylviane Leibovitz

9 rue de l’Eglise
83440 Seillans
Tél. : 04 94 76 98 99 /  06 06 88 87 76
contact@boutique-seillans.fr

Nous espérons que cette courte visite en Pays de Fayence vous aura plus. Dès que vous pourrez voyager normalement pour ceux qui vivent loin du midi, la visite de ces villages perchés en Pays de Fayence valent vraiment d’être découverts. Pour ceux qui habitent à proximité, prévoyez un Week-End prolongé pour vous évader dans cette magnifique région.

Pays de Fayence - Carte de Seillans

©Office du Tourisme de Seillans

Infos pratiques

Office du Tourisme de Seillans

Maison Waldberg
Place du Thouron
83440 Seillans
Tél : 04 94 76 85 91
seillans@paysdefayence.com
Carte Esterel Côte d'Azur

©Esterel Côte d’Azur

Estérel Côte d’Azur
65 rue Isaac Newton
Pole Epsilon 1, Bat. H
83700 Saint-Raphaël
Tél: 04 94 19 10 60

https://www.esterel-cotedazur.com

Copyright : Gaëlle Alban

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/esterel-cote-dazur-destination-reve/

Les commentaires ne sont pas disponibles!