Vienne Condrieu, balades nature, sorties et plaisirs gourmands

Evasion, Voyages

Vienne Condrieu, balades nature, sorties et plaisirs gourmands

195

Vienne Condrieu, communauté d’agglomération située sur le Rhône, à quelques kilomètres de Lyon, passionne les amateurs d’histoire comme de gastronomie et de vin. Dans notre premier article « A la découverte de Vienne Condrieu, la petite Italie française », nous avons exploré l’incroyable patrimoine de cette ancienne colonie romaine. L’heure est maintenant aux retrouvailles avec la nature, aux plaisirs gourmands et aux soirées artistiques ou insolites…

Le marché de Vienne : une institution !

Egal à lui-même depuis le XIIIe siècle, c’est le deuxième plus grand marché de France. Chaque samedi, il envahit les rues et places sur plusieurs kilomètres de linéaires. Nous l’avons parcouru de bonne heure en compagnie du chef étoilé Philippe Girardon. Comme Patrick Henriroux, il choisit ici ses produits. Ces étals rassemblent la quintessence culinaire de cinq départements ! Premier coup d’œil aux tripiers Lidwine et Jean-Pierre Durand avec leurs saucissons à cuire et leurs excellentes viandes maturées. Puis c’est la fête végétale où longues aubergines voisinent avec bettes d’Ampuis, ampuisais (petits poivrons), abricots ou pêches de vigne couleur lie de vin. Plus loin, chacun remplit sa bouteille de lait cru tandis qu’une vieille paysanne écoule ses légumes depuis sa camionnette. La reine de tous ces plaisirs gourmands ? Incontestablement la jolie Emilie Lefebvre et son splendide étal de champignons, fruits et légumes sauvages qui embaume l’allée du parfum des sous-bois…

Emilie Lefebvre et son étal Champign’honnête au marché de Vienne

Emilie Lefebvre et son étal Champign’honnête au marché de Vienne

Plaisirs Gourmands - Le marché de Vienne au pied du musée des Beaux-Arts

Le marché de Vienne au pied du musée des Beaux-Arts

Le chef étoilé Philippe Girardon et un homme en train de se servir du lait

Le chef étoilé Philippe Girardon et un homme en train de se servir du lait

Plaisirs gourmands - Etal de fruits et longues aubergines

Etal de fruits et longues aubergines

Balades entre fleuve et vignobles

Côte-Rôtie et Condrieu, appellations mythiques de la vallée du Rhône, fêtent cette année leurs 80 printemps. Une bonne occasion pour découvrir ce vignoble singulier fait de coteaux pentus (parfois jusqu’à plus de 60°). A vélo (à assistance électrique) ou en gyropode, on peut parcourir ces splendides paysages morcelés en d’innombrables parcelles et hérissés de murets en pierre, où on peut lire, affichés en grandes lettres, les noms des producteurs historiques. Les amateurs de terrain plat choisiront, eux, la douce piste qui longe le Rhône, la ViaRhôna…

Le coteau Guigal

Le coteau Guigal

La ViaRhôna

La ViaRhôna

Le domaine de Corps de Loup, à Turpin-et-Semons

Tout en haut d’une petite route, dans un site absolument magnifique, ce domaine vous ouvre volontiers ses portes. Vous pourrez entrer dans l’intimité du vigneron et comprendre tout le processus d’élaboration du vin. En compagnie de Tristan Daubrée ou de son père Martin, vous ferez un petit tour dans les vignes escarpées. Puis visiterez la cuverie et la cave d’élevage avant de déguster différents vins du domaine. Une visite guidée très sympathique (sur réservation), qui peut aussi se faire à distance lors d’une E-visite ! Dans ce petit paradis vert ou les plus vieilles terrasses remontent aux Romains et où les palmiers se ressèment naturellement, la famille Daubrée loue aussi un gite avec piscine !
www.corpsdeloup.com 

L’entrée du domaine de Corps de Loup

L’entrée du domaine de Corps de Loup

Martin Daubrée et visite de la vigne

Martin Daubrée et visite de la vigne

Le Caveau du château, à Ampuis

Sur la rive droite du Rhône, autour d’Ampuis, 235 hectares de vignobles marquent le royaume du Côte-Rôtie. La célèbre maison Guigal y a récemment ouvert dans une belle bâtisse du XIXe siècle, un espace de 550 m2 dédié aux grands vins de la vallée du Rhône et à l’oenotourisme. On y découvre une collection de vins historiques et un ravissant petit musée rassemblant quelque 700 objets liés à la vigne et à son exploitation depuis l’époque romaine.  Puis c’est une dégustation commentée où chacun, comme dans une salle de classe, se laisse conter la légende du sieur de Maugiron. Au Moyen-Age, celui-ci aurait divisé le coteau pour ses deux filles aux longs cheveux. D’où les noms, pour ces terroirs, de « côte blonde » et de « côte brune ». Le premier donne des vins fins et délicats, le second, des vins plus charpentés et épicés !
www.lecaveauduchateau.com 

Plaisirs gourmands - Dégustation de deux vins du domaine : le Côte-Rôtie et le Saint-Joseph

Dégustation de deux vins du domaine : le Côte-Rôtie et le Saint-Joseph

Salle d’outils au musée du Caveau

Salle d’outils au musée du Caveau

Amphores et flacons de verre romains au musée du Caveau

Amphores et flacons de verre romains au musée du Caveau

Flacon de verre romain en forme de grappe de raisin et lampe à huile romaine

Flacon de verre romain en forme de grappe de raisin et lampe à huile romaine

Plaisirs gourmands, sucrés, salés…

Une petite douceur après les dégustations de vin ? Le confiturier Philippe Bruneton, meilleur ouvrier de France, comblera toutes vos envies. Dans la continuité de sa grand-mère Rosalie, il créée toutes sortes de mélanges gourmands à tartiner ou à manger à la cuiller, en cultivant lui-même ses fruits ou en respectant le circuit court. Syra, Tatin, rhubarbe-rose, framboise-chocolat, abricot-tilleul… Les dizaines de pots et de mélanges vous feront tourner la tête et alourdiront vos valises…  A signaler aussi, parmi les spécialités locales, la Rigotte de Condrieu, délicieux fromage de chèvre produit à  la ferme des Pampilles et allant du très sec au très frais. Les plus audacieux pourront le marier avec les précédentes douceurs sucrées…

www.confiture-bruneton.com 

Philippe Bruneton dans son laboratoire et pots de confiture aux abricots des Baronnies

Philippe Bruneton dans son laboratoire et pots de confiture aux abricots des Baronnies

Plaisirs gourmands - Chêvres à la Ferme des Pampilles

Chêvres à la Ferme des Pampilles

Sortir à Vienne

On ne vous surprendra pas en vous annonçant que le festival emblématique de Vienne, Jazz à Vienne, qui attire des milliers de visiteurs du monde entier, n’a pas lieu cette année. Mais il y a bien d’autres événements pour animer vos soirées. 

Théâtre, pierre, jazz et vin !

Jusqu’au 28 août, « Patrimonio, jazz e vini » (patrimoine, jazz et vin) et « Auguste et Livie reçoivent » sont deux nouvelles formules qui se tiennent dans différents musées et sites patrimoniaux. Elles marient une petite découverte commentée et nocturne du site à un concert de jazz ou un impromptu théâtral d’une heure. Avec pour finir une dégustation de Condrieu. Des soirées légèrement informelles et très conviviales qui associent culture et plaisirs gourmands !

Concert de jazz au musée archéologique Saint-Pierre

Concert de jazz au musée archéologique Saint-Pierre

Pierres sculptées et Vénus au musée archéologique Saint-Pierre

Pierres sculptées et Vénus au musée archéologique Saint-Pierre

Frissons nocturnes au château de Septème

Cette expérience plaira aux joueurs et aux amateurs d’histoire. Elle se déroule au château de Septème, édifice classé, à la longue histoire qui, une fois la nuit tombée, dresse sa mystérieuse silhouette au milieu d’un vaste parc. Toutes sortes de jeux et de visites insolites s’y déroulent. Nous avons testé l’escape game « Procès de la duchesse de Brissac », soit un parcours d’une heure et demie en extérieur, entre arbres centenaires, vieilles pierres, glacières et figurants costumés. Frissons, suspense, fous rires… Cette soirée inattendue et « à la fraîche », passée à résoudre des énigmes historiques, fut vraiment amusante. On vous la conseille !

www.chateau-septeme.com 

Le château de Septème à la nuit tombante

Le château de Septème à la nuit tombante

Sentinelle et joueurs de l’Escape game

Sentinelle et joueurs de l’Escape game

Carnet de voyage

Se rendre et loger à Vienne Condrieu

Voir nos indications dans notre précédent article « A la découverte de Vienne Condrieu, la petite Italie française »

Bonnes tables et plaisirs gourmands

Le Cottage. C’est « l’autre » restaurant (le bistrot) du chef étoilé Philippe Girardon au domaine de Clairefontaine, à Chonas l’Amballan. Dans un cadre chic et cosy, il y propose une cuisine traditionnelle pleine de saveur.
https://domaine-de-clairefontaine.fr/frle-cottage/le-cottage-bistrot.html 

La terrasse du Cottage et salade de tomates anciennes

La terrasse du Cottage et salade de tomates anciennes

Le Bistrot de Serine, à Ampuis. Ce lieu qui est à la fois cave, bar à vin, vinothèque et restaurant propose une excellente cuisine du marché dans un cadre viticole. En terrasse, nous y avons dégusté, accompagnés des vins du terroir, un Canneloni au chèvre et un filet de Saint-Pierre avec une sauce au beurre blanc. Délicieux !
www.bistrotdeserine.com

Plaisirs gourmands - Terrasse du bistrot de Serine et Canneloni au chèvre.

Terrasse du bistrot de Serine et Canneloni au chèvre.

Pour tous les renseignements
www.vienne-condrieu.com 

Copyright : Valérie Collet (sauf la photo d’ouverture ©DR).

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/vienne-condrieu-la-petite-rome-francaise/

Les commentaires ne sont pas disponibles!