Véronique Couderc : une femme dynamique, volontaire et pleine de ressources

A la une, Portrait

Véronique Couderc : une femme dynamique, volontaire et pleine de ressources

561

En arrivant chez Véronique Couderc, je suis accueillie par une belle femme blonde qui pétille comme les bulles du champagne. Ses yeux malicieux et son sourire charmeur démontrent un caractère joyeux. Mais, en y regardant de plus près, je décèle une force tranquille doublée d’une forte personnalité. Véronique Couderc respire la joie de vivre et la passion. Passion pour son métier et pour sa vie de famille. Pas besoin de passer plusieurs heures avec elle pour se rendre compte qu’elle a la tête bien vissée sur les épaules et qu’elle sait ce qu’elle veut. Portrait d’une femme déterminée à réussir. A 57 ans, elle a quitté son métier pour créer Kios Cosmetics, une belle marque de sérums de beauté.

Découvrez Véronique Couderc, gaie, pleine d’énergie, volontaire et fonceuse qui nous parle de son parcours et de sa marque.

Véronique Couderc - artiste et femme d'affaire

Véronique Couderc : artiste et femme d’affaire

Véronique Couderc

Elle est née à Paris d’un père œnologue et d’une « mère au foyer ». Une enfance heureuse ponctuée par les nombreux déménagements liés au travail de son père. Toutefois, lors de ses onze ans, ses parents se sont fixés à Paris. Ils ont développé une entreprise de vins et spiritueux assez florissante. C’est à Boulogne-Billancourt que Véronique évolue et au lycée La Fontaine, Porte Molitor, qu’elle effectue ses études. Elle y obtient son bac avec Mention puis intègre Assas en Sciences Eco. Son diplôme en poche, elle suit une formation « marketing & communication ». Elle en sort diplômée en 1986. Forte de cette formation, elle commence sa vie professionnelle dans une agence de communication où elle restera cinq ans. « Cela fut une formidable expérience. J’ai beaucoup appris et apprécié le travail en équipe avec des DA, chef de fab, gestion de la clientèle, chef de l’éxé …. » explique Véronique Couderc.

Véronique Couderc - enfant

Véronique Couderc enfant

Un changement d’orientation nécessaire

En 1993, Véronique Couderc met au monde sont premier enfant. Son patron souhaite modifier son contrat de travail. Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce monsieur estime que maintenant qu’elle est mariée et mère de famille, elle ne peut plus être une excellente responsable de clientèle ! « On rêve ! mais c’était comme cela ! Du coup j’ai négociée une rupture de contrat de travail. Puis, en 1994, j’ai créé une petite agence de communication. » se souvient-elle. Toutefois, pendant l’année 1993, elle avait pris des cours de peintures décoratives*. « J’ai adoré faire cela. Je me suis arrêtée parce que je faisais une réaction allergique à un composant utilisé dans la peinture décorative : le siccatif. » dit Véronique Couderc. Elle a dirigé son agence jusqu’en 2002. Ce qui lui a permis de développer une clientèle de professions règlementées telles qu’avocats et notaires.

A savoir

Véronique a réalisé beaucoup d’identité graphique car  elle aime le travail d’équipe pour la création d’un logo.  » Nous sommes en lien avec le client et le graphiste. Il faut prendre en compte toutes les contraintes techniques. » explique-t-elle. En 2002, elle a arrêté son agence car elle avait l’impression de ne plus rien apprendre de nouveaux dans ce métier.

*faux marbre, faux bois, peinture à l’éponge…
Véronique Couderc créatrices de luminaires

Véronique Couderc créatrices de luminaires

Luminaires créés par Véronique Couderc

Quand décoration rime avec passion

« En 2003, après de longs travaux dans notre nouvelle maison, je me suis mise à rechercher des luminaires. Je n’ai malheureusement pas trouvé mon bonheur. J’ai donc décidé de créer un lustre pour mon salon. Un client de mon mari, invité à diner, découvre ce lustre. Il me demande où je l’ai acheté. Là, je lui réponds « c’est moi qui l’ai fait ». Séduit par ma création, il me dit qu’il veut un lustre similaire pour chez lui plus des appliques assorties. Deux mois plus tard, je lui livrais le lustre et les appliques. C’est ainsi que j’ai commencé à créer des lustres, appliques, lampes à poser, lampadaires. » se souvient Véronique Couderc. Fort de son succès, elle organise des ventes chez les particuliers et participe à des salons de créateurs. « Le bouche à oreille fonctionnait très bien. J’avais beaucoup de commandes avec pas mal de sur mesure…. » précise l’artiste.

L'amour donne des ailes

L’amour donne des ailes

Le chien de Véronique Couderc

Et moi alors ? Je suis la aussi….

Divorce et nouvelle vie

Véronique arrête tout lors de son divorce en 2009. « Pour créer, il faut avoir l’esprit libre. Un divorce cela mange la tête. » nous dit-elle. Femme de tête et volontaire, elle retourne vers la communication en 2011. Elle intègre un cabinet d’avocat en tant que secrétaire générale. Elle est en charge du déménagement de ce cabinet situé avenue Victor Hugo. Nouvelle implantation, avenue Georges Mandel dans des bureaux d’une surface de 360 m2. Elle s’occupe de la décoration, de la gestion des travaux, de l’implantation des bureaux, de la nouvelle identité graphique, de la communication de ce cabinet, de la gestion du personnel… Un travail titanesque qu’elle mène avec brio. Malgré tout, avec l’arrivée d’Internet 2.0, elle se rend compte qu’elle a des lacunes en communication. A 53 ans, elle reprend des études de marketing & communication et entame un Master II à l’ESCP Paris*.

*Elle a du passer un examen pour y entrer. et là une très belle expérience a commencé et cela a duré 18 mois.
Créatrice, femme d'affaires et aventurière

Créatrice, femme d’affaires et aventurière

Un travail intense et passionnant

« 18 mois de travail intense, surtout les 12 derniers mois. Nous devions, en plus des cours, réaliser de nombreux travaux en équipe, effectuer deux voyages*, réaliser un mémoire de recherche et le soutenir. Mon sujet était « En quoi les plateformes juridiques vont-elles bouleverser l’approche professionnelle des avocats ? J’ai obtenu 18/20 et j’en suis fière ! Ce travail de recherche m’a permis de comprendre que les professions règlementées étaient en plein chamboulement. Je n’y avais plus ma place. La même année, je me suis remariée. Ce master m’a permis de rencontrer de belles personnes, de maîtriser des sujets nouveaux et de rencontrer mon futur associé dans l’aventure Kios cosmetics. Je lui ai proposé de travailler avec moi sur la création d’une marque de cosmétique. Il a été séduit et nous avons travaillé sur le projet durant trois ans avant le lancement officiel de cette marque. » dit fièrement Véronique.

*Séoul et Londres
Véronique Couderc - une gamme de produits cosmétiques de qualité

Véronique et ses produits cosmétiques©Alban Gaëlle

Kios Cosmetics : des produits efficaces pour gommer les rides

Kios Cosmetics : des produits efficaces pour gommer les rides

Des démarches indispensables

« Accord au préalable avec un laboratoire de recherche en Grèce, recherche en nom de marque, création d’une identité graphique, développement d’une gamme de produits pour le lancement, recherche de packaging, des démarches indispensables. Et là, nous entrions dans la période des confinements… Il nous a fallu procéder à la création des habillages de packaging, la réalisation d’un site internet, recherche d’un logisticien, création de boite d’expédition …..la liste est longue. Nous avons lancé cette marque en Septembre 2021. Mon associé m’a lâché en Novembre de la même année, je pense qu’il ne se sentait pas l’âme d’un entrepreneur. » reconnait Véronique. Au niveau de cette aventure, ce qui l’a beaucoup aidé, c’est son expérience dans les domaines des arts graphiques, de la peinture décorative, de la création de luminaires et de la décoration. La fibre artistique et sa formation dans tous ces domaines furent de sérieux atouts pour cette talentueuse entrepreneuse.

Un sérum et une crème vraiment efficaces pour la peau

Un sérum et une crème vraiment efficaces pour la peau

Un sérum conditionné sous forme d'ampoules pour plus de praticité

Un sérum conditionné sous forme d’ampoules pour plus de praticité

A savoir

La création d’une marque nécessite d’avoir un côté artistique, une maîtrise des arts graphiques et de la gestion de la fab, une connaissance du milieu des avocats, une connaissance du 2.0, … et un peu de maturité

https://kioscosmetics.com

Crédit Photos : Véronique Couderc et Kios Cosmetics

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/carnavals-du-monde-a-decouvrir/

Les commentaires ne sont pas disponibles!