Au Portugal, entre terre et mer, l’Alentejo vous réserve de belles surprises gastronomiques et touristiques 1/3

Evasion, Idées Week-End, Voyages

Au Portugal, entre terre et mer, l’Alentejo vous réserve de belles surprises gastronomiques et touristiques 1/3

373

En Alentejo (Portugal), vous découvrirez une région authentique qui bénéficie d’une intéressante diversité. Ce territoire rural dénombre peu d’habitants bien qu’il recouvre un tiers du Portugal. Aller en Alentejo va vous permettre de découvrir sa diversité, son patrimoine et ses beautés naturelles.

L’Alentejo se situe entre Lisbonne et l’Algarve. Cette belle région est la plus vaste du Portugal. Que ce soit côté mer ou côté terre, le bel Alentejo vaut que vous y séjourniez une semaine ou deux, voir plus. Si vous aimez la nature et la tranquillité, vous allez adorer. En Alentejo, vous pourrez parcourir de ravissantes routes et zoner en dehors des sentiers battus. Le meilleur moyen de découvrir l’authenticité du Portugal. Venir en Alentejo va vous faire aimer les grands espaces. Les plaines et les collines se déclinent à l’infini. Y poussent des oliviers, de la vigne, des arbres fruitiers, des chênes lièges et du blé. Nous y sommes allés en Novembre 2022, la température oscillait entre 27 et 30°. Autant dire que nous avons apprécié ce temps magnifique. Ce qui m’a également séduit, c’est le fait qu’il n’y a pas de bétonisation ni de tourisme de masse.

Alentejo - Casa das Letras Catarina et sa mère

Catarina et sa mère, responsables de Casa das Letras

Alentejo - Le salon de la Casa das Letras

Le salon de la Casa das Letras

Le palier des chambres de la Casa das Letras

Le palier des chambres de la Casa das Letras

Casa das Letras : le piano qui a appartenu au Roi du Portugal

Le piano qui a appartenu au Roi du Portugal Charles Ier, Duc de Bragance.

Alentejo et ses attraits

La Casa das Letras* de Ponte da Barca

Casa das Letras fut une école primaire où les lettres remplissaient les tableaux noirs. Puis, elle devint une crèche. Elle servit même de prison, de cabinet médical et de club pour personnes âgées. Maintenant, elle est devenue chambres d’hôtes. Située à quelques minutes du parc national de Peneda-Gerês, elle est propice aux promenades. Les serviettes et le linge de lit sont fournis. J’ai beaucoup aimé le salon avec son piano, le billard et le coin repas. La bibliothèque regorge de livres. La cuisine est bien équipée pour cuisiner. Dehors, il y a même un barbecue et une petite piscine. Elle dispose aussi d’un centre avec piscine intérieure. Le piano qui se trouve dans le salon a appartenu au Roi du Portugal Charles Ier, Duc de Bragance. Il était marié à Amélie d’Orléans, fille du prétendant à la couronne de France.

*La construction de Casa das Letras – Tourisme rural à Peneda-Gerês a eu lieu il y a plus de 50 ans.

A savoir

Le ravissant petit village de Cabrela est situé sur la Route de St Jacques de Compostelle.

Alentejo - Une chambre de La Casa das Letras

Une chambre de La Casa das Letras

Une des salles de bain de La Casa das Letras

Une des salles de bain de La Casa das Letras

Un des WC de La Casa das Letras avec ses pages collées sur les murs

Un des WC de La Casa das Letras avec ses pages collées sur les murs

La piscine découverte de La Casa das Letras

La piscine découverte de La Casa das Letras

La ravissante église du village

La ravissante église du village

Infos pratiques

La Casa des Letras est située à 1.6 km d’Anta da Flamenga, et à environ 0.2 km de Pelourinho de Cabrela. Alcácer do Sal est à environ 26 km.
Casa das Letras 7050 – 406 Vila de Cabrel
info@acasadasletras.pt
https://casadasletrasalentejo.pt

Les sublimes tapis d’Arraiolos

Les tapis d’Arraiolos sont modialement réputés. Tous racontent une histoire vieille de plus de cinq siècles. Les personnes fortunées avait le goût du beau et la passion des découvertes. Contrairement aux idées reçues, les tapis d’Arraiolos n’ont pas été importés par les arabes qui ont occupés la péninsule ibériques. Ils sont nés sous l’influence des tapis Persans et Turques. Ces tapis étaient particulièrement prisés au XV è siècle. Les rois, les évêques et les nobles s’en faisaient livrer et les payaient à prix d’or. Notre guide nous a emmenés visiter le centre dédié à ces magnifiques tapis. Nous avons également pu voir d’anciennes cuves à teintures utilisées entre le XIIIè et le XVè siècle. Certaines sont visibles grâce à une plaque de verre à l’entrée du musée. Il y en sous la place et sur la longueur de la rue. Elles ont été recouvertes d’un pavement après les fouilles archéologiques.

Fernanda Gonçalves, la guide qui nous a fait découvrir l'alentejo

Fernanda Gonçalves, la guide qui nous a fait découvrir l’Alentejo

Alentejo - Les tapis d'Arraiolos

La diversité des tapis exposés donne une idée de la richesse des créations.

Les brodeuses et les tapis d’Arraiolos

Le succès de ces magnifiques tapis est tel que les bourgeois et les commerçants veulent en avoir. De ce fait, les brodeuses créent des tapis en copiant les modèles persans. Malgré tout, ils restent des produits de luxe. La confection de ces tapis prend de l’ampleur. Les femmes et les enfants les confectionnent avec ardeur. Les motifs évoluent au fil du temps. Toutefois, les tapis d’Arraiolos ont conservé la structure initiale des persans. A savoir, de grands motifs centraux symbolisant le vivant, quatre coins représentants les quatre éléments et des références théologiques variées. En règle générale, ils sont bordés de franges. Jusqu’au milieu de XXè siècle, la demande est importante. Les tapis d’Arraiolos font vivre de nombreuses familles. Pourtant, à la fin du XIXè siècle, ils ont connu une phase crépusculaire avec la diminution du nombre des tapissières. Heureusement, le processus nommé « Résurrection du Tapis d’Arraiolos » les a ressuscités.

Alentejo - Le Centre d'interprétation du tapis d'Arraiolos raconte l'histoire de leur fabrication

Le Centre d’interprétation du tapis d’Arraiolos raconte l’histoire de leur fabrication

Une initiative bienvenue

Quelques collectionneurs et amateurs d’art de la haute bourgeoisie sont à l’origine de cette résurrection. Grâce à cette dynamique du début du XXè siècle, le nombre des tapissières a augmenté. Résultat, la fabrication des tapis a pris un nouvel essor. Des exemplaires des époques passées ont été reproduits et des nouveaux dessins ont vu le jour. Tout au long du XXème siècle, le tapis d’Arraiolos a connus un processus d’affirmation nationale et internationale. Dynamique relevant des études d’auteurs qui se sont consacrés à son histoire, sa décoration, ses techniques et ses matériaux. Avec leurs expositions, les meilleurs musées portugais ont contribué à mettre en valeur la broderie d’Arraiolos. En août 2013, la municipalité d’Arraiolos a ouvert au public le Centre d’interprétation du Tapis d’Arraiolos.

Le Centre d'interprétation du tapis d'Arraiolos raconte l'histoire de leur fabrication

Un centre d’interprétation à visiter

Lors de la visite de ce centre d’interprétation, nous y avons appris que le point de broderie utilisé pour les tapis est communément appelé « point d’Arraiolos ». Le point d’Arraiolos est un point de croix oblique comprenant deux demi-croix. L’une mesure le double de la longueur de l’autre. La règle recommande trois phases : Broder le cadre. Ombrager. Remplir l’arrière-plan. Ce point existe depuis le XIIè siècle. Une broderie confectionnée avec ce point et de cette époque en atteste à Barcelone. Ce point, d’origine slave, se serait imposé dans la péninsule ibérique. Les Arabes qui ont occupé l’Espagne et le Portugal l’auraient popularisés. Nous avons pu voir une multitude de tapis et écouter les explications intéressantes de la guide.

Le Centre d'interprétation du tapis d'Arraiolos raconte l'histoire de leur fabrication

Des motifs et couleurs spécifiques

La géométrie, les couleurs, les motifs évoquent la symbolique en usage dans ces contrées. À partir de la seconde moitié du XVIIIè siècle, une période de transition fait son apparition. Les motifs orientaux sont mélangés à la tradition régionale. Fleurs, animaux personnages font leur apparition. Au début du XIX è siècle, les tapis d’Arraiolos passent sous l’influence populaire et l’influence européenne avec des motifs très floraux, moins érudits. Le tapis d’Arraiolos est l’une des plus anciennes expression d’art décoratif portugais. La technique, le style et la construction même du tapis sont parfaitement identifiés. Dommage qu’il n’y ait toujours pas de label pour que cet art soit protégé. Seules quelques brodeuses savent encore travailler des heures durant sur ces magnifiques tapis. Un travail long, fastidieux et mal rémunéré.

Entrée du Centre d'interprétation du tapis d'Arraiolos

Entrée du Centre d’interprétation du tapis d’Arraiolos

Un peu d’histoire

Durant plusieurs siècles, la production de ces tapis était enracinée dans les coutumes et le quotidien des habitants du bourg. Les femmes filaient et teignaient la laine. Les hommes la cardaient. Les enfants parcouraient les collines à la recherche du daphné garou et de la gaude (réséda des teinturiers). Ils recherchaient également des plantes précieuses pour la préparation des jaunes et des verts. A cette époque, toutes les femmes d’Arraiolos savaient broder.

Arraiolos et ses commerces

En nous promenant dans la ville, nous avons pu découvrir beaucoup de magasins qui vendent des produits gastronomiques. Mais pas que ! Il y a des magasins de vêtements et des boutiques qui proposent des tapis d’Arraiolos. Nous avons même pu voir une brodeuse en train de travailler. Bien qu’élevés, les prix sont accessibles. Vous pouvez commander le votre car le sur mesure est conseillé pour que le tapis s’adapte à votre intérieur. En achetant ses tapis, vous rendez service à celles qui les fabriquent et vous contribuez à les faire vivre. Ces tapis sont négligés par les nouvelles générations. Elles les associent à leurs grands-parents. Les tapis d’Arraiolos ne pourront survivre à la menace de leur extinction que s’ils bénéficient d’une nouvelle vie. Il faut que la société réalise qu’ils doivent être conservés et ne pas devenir des pièces de musée.

Une brodeuse de tapis dans une boutique d'Arraiolos

Une brodeuse de tapis dans une boutique d’Arraiolos

A voir à Arraiolos

Arraiolos se démarque de par son château aux murailles circulaires et à son bourg qui descend la colline. Edifié sous les ordres du roi Dom Dinis, au XIVè siècle, Do Nuno Alvares Pereira habita même l’Alcazar (1415-1423). Toutefois, il fut progressivement abandonné à cause de son isolement et de son exposition au vent. A l’intérieur de l’enceinte, on peut voir l’église du Senhor Jesus dos Passos qui a été conservée. Elle remonte à la fondation du château. Entre les églises, la maison du Capitaine Général, le Couvent de Loios, le monument de la tapisserie et autres lieux, vous aurez de quoi voir.

Infos pratiques

Le Centre d’interprétation du tapis d’Arraiolos est un musée qui a pour mission de promouvoir l’étude et la diffusion du tapis d’Arraiolos, ainsi que sa conservation, sa valorisation et sa reconnaissance en tant que patrimoine historique, artistique et ethnographique.
Praça do Municipio, 19
7040-027 Arraiolos
Tel : 266490254
c.i.tapete@cm-arraiolos.pt

Arraiolos - une petite ville réputée pour ses tapis

Une fresque qui montre la teinture de la laine

Une belle fresque sur le mur de l’église

Anciennes cuves à teintures utilisées entre le XIIIè et le XVè siècle découvertes lors des fouilles archéologiques.

Anciennes cuves à teintures utilisées entre le XIIIè et le XVè siècle découvertes lors des fouilles archéologiques.

Tout le long de cette rue, il y a des cuves à teinture

Tout le long de cette rue, il y a des cuves à teinture

Des lieux à ne pas manquer en Alentejo

La source de Nossa Senhora da Conceição ou le parc thématique Aldeia da Terra, un village en miniature, valent d’être visités. Vous pourrez également vous rendre à la Fonte dos Namorados (Source des amoureux) ou déguster la cuisine et les vins locaux dans les caves de la région. Bien évidement, les villages alentours comme Estremoz, Évora et Santana do Campo font partie des sites à visiter.

Alentejo - La Pousada Convento Arraiolos

La Pousada Convento Arraiolos

La Pousada Convento Arraiolos

La Pousada Convento Arraiolos : des plats savoureux

Des plats savoureux

La Pousada Convento Arraiolos

Après cette visite d’Arraiolos et la découverte de ses fameux tapis, direction la Pousada Convento de Arraiolos. Cet ancien couvent se trouve dans la bourgade de Arraiolos, en Alentejo. Il est situé à 1,2 km du centre historique de cette bourgade. La ville la plus proche, Évora, se trouve à 25 km. La cuisine servie dans le restaurant de ce couvent est assez représentative de la gastronomie alentéjane. Sont également proposés des plats internationaux. La première pierre de ce couvent a été posée sous le règne de D. João III, le 14 août 1527*. Au Moyen-Âge, il servit à l’évangélisation de la population locale. Lors de sa restauration comme Pousada, l’austérité des lieux a laissé place à la simplicité et au confort. Aujourd’hui, ce couvent est un modèle de restauration de bâtiment historique. La préservation du caractère traditionnel se marie avec les concepts de l’architecture moderne.

*veille du jour de Nossa Sra da Assunção, à qui le couvent devait être consacré.

Infos pratiques

Pousada de Arraiolos
Nossa Sra. da Assunção
7044-909 Arraiolos
Tel : +351 266 419 340
https://www.pousadas.pt/fr/hotel/pousada-arraiolos

Le village de Montemor

S’il y a un lieu à visiter à Montemor, c’est son château, du moins ce qu’il en reste. Majestueuses, les ruines invitent à la méditation. Et oui, en Alentejo, il y a des châteaux dotés d’une histoire qu’il est intéressant de découvrir. Ce château est le site d’origine de la ville primitive et de la ville de Montemor. Les monuments les plus emblématiques du château sont les Portas da Vila et Santarém, les armoiries manuélines de Casa da Guarda, les tours et l’horloge, le couvent de Nossa Senhora da Saudação ainsi que les églises. D’après les informations qui nous ont été communiquées, il a été construit sur les ruines d’une fortification musulmane. Ce château a subi plusieurs reconstructions au cours des siècles. Il fut aussi le théâtre de certains des plus grands moments de l’histoire du Portugal. La traversée maritime de Vasco da Gama vers l’Inde s’est achevée ici.

S'il y a un lieu à visiter à Montemor, c'est son château, du moins ce qu’il en reste.

Le château et le village en contrebas

Alentejo - Le Château de Montemor

Les ruines du Château de Montemor

Les remparts du Château de Montemor

Les remparts du Château de Montemor

Les remparts du Château de Montemor

Le château de Montemor

Un emplacement stratégique

En raison de sa proximité avec la frontière espagnole, ce château s’avérait être la sauvegarde parfaite contre la Castille pendant la guerre de Restauration. Et il était également le rempart idéal contre les invasions françaises en 1808. Il a aussi servi de siège au Duc des troupes libérales Saldanha, pendant la guerre civile portugaise.

Une belle exposition dans la petite église

Une belle exposition dans la petite église

Alentejo - Le château de Montemor vu du village

L'église située dans l'enceinte du château

L’église située dans l’enceinte du château

Le Convento da Saudação en cours de restauration

Le Convento da Saudação en cours de restauration

Un Château chargé d’histoire

Quand nous pénétrons dans le château à côté de Porta da Vila, nous remarquons d’emblée les armoiries manuélines de la Casa da Guarda. Puis, la guide nous emmène vers la tour de l’horloge. La vue sur le Paço dos Alcaides est magnifique. Nous poursuivons la visite en direction des églises de São João Batista et Santiago. Puis, nous continuons la visite avec les ruines de l’église de Santa Maria do Bispo. Nous n’avons pas pu visiter le monumental Convento da Saudação. C’est dommage car il abrite les magnifiques cloîtres Joanine et les fresques du choeur. En revanche, nous avons pu profiter de la vue que le château vous offre sur le couvent de Nossa Senhora da Conceição et la chapelle de Nossa Senhora da Visitação. Pour clore notre découverte, nous allons vers la ville et traversons les ruines de la chapelle de São Vicente.

A savoir

Selon la légende, la tour de Má-Hora porte le nom d’un Maure qui a oublié de fermer la Porta do Sol une nuit. Profitant de cette négligence, l’armée de D. Afonso Henriques, qui assiégeait la fortification islamique à cette époque, a conquis Montemor-o-Novo aux musulmans. Montemor-o-Novo est une ville paisible de l’Alentejo située à 1h15 de Lisbonne et à 30 kilomètres de la charmante ville d’Evora.

L’And Vineyards, une merveille en Alentejo

Situé au coeur de l’Alentejo, sur une étendue de plus de 26 hectares de vignobles et d’oliviers, existe un lieu sublime. À 45 minutes de voiture de Lisbonne et 30 minutes de la ville historique d’Évora,un resort cinq étoiles vous attend. Vous aurez le choix entre 43 suites, des résidences exclusives et un “wine club” qui permet à chaque membre de produire son propre vin. Inauguré en 2011 “L’AND Vineyards” a été créé par José Sousa Cunhal et sa famille. Ils sont producteurs de vin dans la région. Comme ils possédaient de vastes étendues de terre, ils ont fait sortir de terre cet ensemble pour faire connaitre la région. C’est José qui eut l’idée de “L’And Vineyards”. Il s’est inspiré des vignes et de l’identité des maisons méditerranéennes avec patio. En effet, elles sont typiques de l’Alentejo. Pour les rendre plus actuelles, il a ajouté des détails contemporains.

Alentejo - L'And Vineyards : Sleep and Nature

L’And Vineyards : Sleep and Nature

L'And Vineyards

Détente et gastronomie

Confort, détente, gastronomie et soins de beauté sont les points forts de L’And Vineyards. Les dirigeants de bel endroit vous invitent à y effectuer un voyage sensoriel. Les bâtiments blancs s’intègrent à merveille dans ce cadre idyllique. Le concept de l’hôtel, dormir parmi les vignes et sous les étoiles, a inspiré l’architecture du resort. Pas moins de cinq cabinets d’architectes ont été consultés pour mettre en place ce projet unique et ambitieux. Les intérieurs minimalistes sont la création du designer Brésilien Márcio Kogan. Le mobilier et les détails décoratifs sont signés de la marque anglaise Tom Dixon. Ils confère au lieu une atmosphère sereine et feutrée. L’ardoise et le bois sont les matières qui dominent l’entrée de l’hôtel. Le fait d’être rehaussée par un feu ouvert minimaliste lui donne une lumière chaleureuse. Une telle atmosphère est inattendue dans un resort situé dans la campagne de l’Alentejo.

L'And Vineyards

Luxe, bien-être et détente

La magnifique piscine à débordement, entourée de transats et grands parasols, semble se prolonger dans le lac. Des chemins de granit, bordés de vignes, conduisent les clients aux 22 suites. Celles qui séduisent le plus sont les “Sky View Suites”. En effet, elles possèdent un toit ouvrant qui permet de “dormir à la belle étoile”. Profiter du ciel étoilé de l’Alentejo se fait à l’aide d’un simple clic sur une télécommande. Quoi de mieux pour passer un Week-end en amoureux ou une lune de miel ? Les somptueuses suites du L’And Vineyards sont construites en pierres naturelles et bois de la région. Les “Land View Suites” disposent d’une ou deux chambres et d’un jacuzzi dans leur jardin privé. Quant aux résidences, elles sont à vendre ou à louer et profitent d’un vignoble privé ainsi que de certains services de l’hôtel.

A savoir

Cet endroit unique abrite un Spa Vinothérapie Caudalie. Pour vous détendre, vous disposez également d’un hammam, d’une piscine intérieure chauffée, de terrains de tennis et des vélos mis à votre disposition.

L'And Vineyards - un lieu accueillant et reposant

Des chambres confortables

La piscine du resort

Une gastronomie de qualité

Dans le bâtiment principal de l’hôtel sont situé le restaurant gastronomique, avec une étoile Michelin, le bar et la cave à vin. Du restaurant contemporain, décoré avec des lampadaires de Tom Dixon, nous pourrez admirer le lac de la propriété et le château de Montemor-o-Novo. Le chef franco-portugais, Miguel Laffan, propose un voyage culinaire aux saveurs régionales à base de produits locaux. Il puise son inspiration dans l’environnement naturel du L’And Vineyards. Ce qui lui permet de créer des plats qui fusionnent  la cuisine méditerranéenne et celle de l’Alentejo avec des influences contemporaines et orientales.

Des mises en bouches savoureuses

Pour vous mettre en bouche, des mets typiques de la région vous serons proposés. Huile d’olive maison, saucisson de porc ibérique, poivrons et fromage crémeux.

Des entrées succulentes

Terrine de foie gras de canard dans une gelée de raisins fermentés, salade de betterave, pomme verte et crumble de pain d’épice donnent envie de se faire plaisir. Les Saint-Jacques et champignons sauvages de saison “à bràs” avec du pain “Alentejano” grillé sont également appétissantes.

Des plats à ne pas manquer

Les plats mettent en avant les saveurs de la région. Carré d’agneau rôti, tajine de légumes de printemps et patate douce d’Aljezur… ils sont tellement appétissants que l’on ne sait pas quoi choisir. Le riz de poulpe aux bivalves de la côte de l’Alentejo est aussi une tentation difficile à occulter.

Des desserts à croquer

La carte des desserts gourmands met en avant une poire au sirop de vanille, une brioche caramélisée avec une crème glacée au moût de raisin L’And. La dégustation de sucreries conventuelles avec un crumble à la cannelle, mousse de “sericaia” et une crème glacée de riz au lait donne des envies de gourmandise difficiles à contrôler. Les repas sont accompagnés de vins produits dans les vignobles réputés de l’établissement.

Infos Pratiques

L’And Vineyards
Tel: +351 266 242 400
Estrada Nacional
4 Herdade das Valadas
7050-031 Montemor-o-Novo – Évora

Pour venir en Alentejo

TAP Air Portugal : www.flytap.com

Alentejo : pour en savoir plus 

http://www.visitalentejo.pt/

Alentejo la suite

Dans nos prochains articles, nous vous ferons découvrir la Cave Coelheiros, la Cavalariça (Evora), Evora et Covento do Espinheiro… Puis Monsaraz, un sympathique Bar à Vin et Estremoz. Pour finir, découverte d’un Haras et sa Faucaunnerie suivi du Vila Galé Alter Real.

Photos : Gaëlle Alban

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/gdansk-la-brave-revolution-port-chateau-fort/

Les commentaires ne sont pas disponibles!