Traditions de Noël en Bohême : magie et féérie… (1/2)

Evasion, Voyages

Traditions de Noël en Bohême : magie et féérie… (1/2)

777

L’an dernier, nous vous contions les charmes discrets de Brno et de la Moravie au mois de décembre. Pourquoi ne pas passer Noël en Bohême cette année ? Au delà de ses jolies villes et de ses superbes châteaux et monuments, cette région de Tchéquie est particulièrement vivante à cette époque de l’année, animée de traditions parfois surprenantes. Les marchés de Noël, fermés trop longtemps, battent à nouveau leur plein tandis que maisons et sapins arborent leurs plus belles décorations. Quant aux crèches, disparues de nos églises, elles sont partout présentes en Bohême, ajoutant le sourire et l’émerveillement de tous, à la féérie de la fête.

Alors même si le père Noël n’existe pas en Tchéquie, suivez-nous dans notre petit tour en Bohême du Nord et orientale. De Prague à Litomysl et Loucen, de châteaux ensapinés en cristalleries, nous vous conterons nos découvertes dans deux articles successifs. De même la merveilleuse histoire des traditions de Noël.

Bohême - Marchand de décorations en verre sur un marché de Noël à Prague

Marchand de décorations en verre sur un marché de Noël à Prague

Prague plus rayonnante que jamais

De marchés de Noël en marchés de Noël… C’est au milieu d’effluves de vins chaud et d’hydromel, de gâteaux et de pains d’épice que s’effectue notre première promenade dans la capitale tchèque. Chemin faisant, on se rappelle que Prague se composait à l’origine de quatre petites villes indépendantes de part et d’autre de la rivière : la « vieille ville » sur la rive droite, la « petite ville sous le château » (rive gauche), la « ville du château » et la « nouvelle ville ». Cette dernière, très peu touristique, a ses propres marchés, place Vaclavske namesti et place de la Paix (notre photo d’ouverture). On y goûtera, sous une pluie de fines guirlandes, les fameux Trdelnik, ces gâteaux enroulés autour de bâtons de bois et grillés à la braise.

Des petits souvenirs aux grands monuments

Direction ensuite la place de la Vieille ville. A l’inverse, chalets de Noël et touristes se bousculent dans un grand marché à l’ambiance effervescente. Toutes sortes d’artisanats sont présents. Vous attarderez-vous sur ces fins objets de paille et de verre, devant ces grands anges enguirlandés ? Ou vous pencherez-vous plutôt sur les trésors du patrimoine? La tour de l’Horloge, le pont Charles, l’église Saint-Nicolas et le château de Prague vous attendent. A moins que ce ne soit pour une autre fois !

Bohëme - L’entrée de la place de la vieille ville (Prague)

L’entrée de la place de la vieille ville (Prague)

Rue montant vers le château de Prague. Au fond, l’église Saint-Nicolas

Rue montant vers le château de Prague. Au fond, l’église Saint-Nicolas

Bohême - Le pont Charles (Prague)

Le pont Charles (Prague)

La place de la vieille ville et son marché de Noël (Prague)

La place de la vieille ville et son marché de Noël (Prague)

Bohême - La place Venceslas (Prague)

La place Venceslas (Prague)

Bohême - Marché de Noël, place de la Paix (Prague)

Marché de Noël, place de la Paix (Prague)

La préparation des Trdelnik. A droite, vendeuse de décorations de Noël pour certaines en feuilles de maïs

La préparation des Trdelnik. A droite, vendeuse de décorations de Noël pour certaines en feuilles de maïs

La chapelle Bethléem et son exposition de  crèches 

C’est une des plus touchantes visites de ce voyage en Bohême, effectuée au milieu de myriades d’enfants avec Blahoslav Lukavec, le fondateur de l’événement, il y a 47 ans.  Cette année, l’exposition est consacrée aux crèches en papier dont la Tchéquie possède la plus grande variété au monde. L’essor de ces scènettes religieuses date de la fin du XVIIIe siècle. Epoque où Joseph II ayant interdit les crèches dans les églises de peur que les chrétiens ne se détournent de la messe, les tchèques les accueillirent à la maison. A partir de pièces lithographiées, chacun découpait et coloriait lui-même sa crèche. Sur les 280 pièces exposées, on en découvre aussi certaines sculptées en bois ou réalisées à partir de fils d’écaille de poisson. Plusieurs artisans travaillent sur place, ce qui donne beaucoup d’animation à l’événement. Si cela vous tente, l’an prochain sera consacré aux crèches en verre.
https://www.vanocnivystava.cz/

 Crêche en papier découpé (Chapelle Bethléem, Prague)

Crêche en papier découpé (Chapelle Bethléem, Prague)

Décorations de sapin en papier « fait maison ». A droite, détail d’une crèche en fil d’écaille de poisson.

Décorations de sapin en papier « fait maison ». A droite, détail d’une crèche en fil d’écaille de poisson.

Crêche en papier découpé (Chapelle Bethléem, Prague)

Crêche en papier découpé (Chapelle Bethléem, Prague)

Atelier de fabrication à partir de bouchons et coques de noix. A droite, jeunes garçons découpant du bois de tilleul.

Atelier de fabrication à partir de bouchons et coques de noix. A droite, jeunes garçons découpant du bois de tilleul.

Liberec, la capitale de la Bohême du Nord

Une heure trente de voiture et nous voici à Liberec ! Surtout connue pour ses bijoux, son industrie du verre et du textile, la ville s’enorgueillit volontiers de son patrimoine. Sur sa grand place, son hôtel de ville néo-Renaissance, aussi imposant qu’une cathédrale, semble vouloir chatouiller le ciel. Il est entouré de maison en bois du XVIIe siècle. Liberec, située à mi-chemin entre Prague, la Pologne et l’Allemagne prit son essor au XVIe siècle grâce à sa production de drap de laine notamment pour les uniformes. Elle obtint alors le statut de ville et le droit d’organiser des foires. Le marché de Noël nous le rappelle. A Liberec, on pourra aussi visiter le très beau musée de la Bohême du Nord riche en arts décoratifs (et en objets de verre) de toutes les époques. Une grande vidéo projetée dans sa tour y détaille notamment l’intéressante histoire du cristal.

Bohême - Liberec, la grand place

Liberec, la grand place

L’hôtel de ville néo-Renaissance et vendeuse d’objets en cire sur le marché de Noël

L’hôtel de ville néo-Renaissance et vendeuse d’objets en cire sur le marché de Noël

Vendeuse d’objets fait à partir de feuilles de maïs (marché de Noël, Liberec)

Vendeuse d’objets fait à partir de feuilles de maïs (marché de Noël, Liberec)

La Vallée de Cristal, exposition sur l’histoire du verre (musée de la Bohême du Nord, Liberec

La Vallée de Cristal, exposition sur l’histoire du verre (musée de la Bohême du Nord, Liberec

Moitié d’oeuf en verre par Pul Vejce et verres du XVIIIe siècle ((musée de la Bohême du Nord)

Moitié d’oeuf en verre par Pul Vejce et verres du XVIIIe siècle ((musée de la Bohême du Nord)

La verrerie Pacinek à Kunratice u Cvikova

A une vingtaine de minutes de Liberec, cette verrerie offre un spectacle fascinant. On resterait des heures à observer le ballet de ces maîtres du feu, roulant, soufflant ou enfournant la pâte de verre brûlante pour la transformer en vases, sculptures ou objets de toutes sortes. Cette entreprise de vingt personnes a su se réinventer depuis le Covid qui l’a beaucoup affectée. Très au fait de toutes les techniques, elle travaille pour le monde entier notamment le Vatican et la reine du Bhoutan ! En plus de son « show room », l’église toute proche surnommée « Temple du cristal » expose joliment ses oeuvres les plus élégantes (ou les plus cocasses). On y remarque ce grand autel de 1860, qui ayant miraculeusement échappé aux Nazis, fut retrouvé en 2020 sous l’escalier. De même la monumentale crèche en paille présentée dans l’autel tous les ans. A voir !
www.pacinekglass.com

La verrerie et son jardin de verre né pendant la période du Covid (verrerie Pacinek, Kunratice u Cvikova)

La verrerie et son jardin de verre né pendant la période du Covid (verrerie Pacinek, Kunratice u Cvikova)

Verriers au travail (verrerie Pacinek, Kunratice u Cvikova)

Verriers au travail (verrerie Pacinek, Kunratice u Cvikova)

Objets et arbre décoratif (verrerie Pacinek, Kunratice u Cvikova)

Objets et arbre décoratif (verrerie Pacinek, Kunratice u Cvikova)

Vase réalisé pour la reine du Bouthan et à droite, autel en verre (1860)

Vase réalisé pour la reine du Bouthan et à droite, autel en verre (1860)

Couronne, sceptre et têtes de bouquetin en verre

Couronne, sceptre et têtes de bouquetin en verre

Série de vases présentés dans le Temple du Cristal (verrerie Pacinek, Kunratice u Cvikova)

Série de vases présentés dans le Temple du Cristal (verrerie Pacinek, Kunratice u Cvikova)

Plus d’infos

Se rendre en Bohême

De Paris à Prague: 1h45 en avion par Czech Airlines
https://www.csa.cz/fr-fr/ 

Se loger

Mosaic house, à Prague
Joli hôtel design avec une déco originale. Spas privés, salles de réunion, petit déjeuner gourmand
https://www.mosaichouse.com/en/ 

Pytloun City Boutique Hotel**** à Liberec
Hotel confortable, joliment décoré. Bon petit déjeuner. Baignoires à jets, massages thaï.
https://www.pytlouncityboutiquehotel.cz/cs/ 

Le salon de l’hôtel Mosaic house. A droite, chambre du Pytloun City Boutique Hotel

Le salon de l’hôtel Mosaic house. A droite, chambre du Pytloun City Boutique Hotel

Se restaurer

Tous les restaurant testés proposent de délicieuses spécialités tchèques à base de boeuf, porc, poulet, canard, saumon, tortilla, pomme de terre, chou. Et bien d’autres choses encore. L’entrée traditionnelle est la soupe toujours bien préparée (prix moyen du plat : 10 euros)

Vinohradsky parlament, à Prague
Grande salle extrêmement animée avec tables en mezzanine. Le rendez-vous des Tchèques pour prendre une bière après le dîner.
https://www.vinohradskyparlament.cz/ 

Le Vinohradsky parlament et son plafond aux sculptures inversées. A droite, brioches avec viande et légumes

Le Vinohradsky parlament et son plafond aux sculptures inversées. A droite, brioches avec viande et légumes

Brasserie du Monastère de Strahov, à Prague
Près du château de Prague. Atmosphère chaleureuse et vivante.
https://www.prague.eu/fr/objet/gastronomie/321/klasterni-pivovar-strahov-brasserie-du-couvent-de-strahov 

Restaurant Balada à Liberec
Cuisine tchèque bien préparée
https://www.balada-liberec.cz/ 

Plat de viande épicé et ses petits légumes (Radnieni sklipek). A droite, soupe à l’oignon (Brasserie du monastère Strahov)

Plat de viande épicé et ses petits légumes (Balada). A droite, soupe à l’oignon (Brasserie du monastère Strahov)

Bon appétit mesdames ! (marché de Noël, château de Prague)

Bon appétit mesdames ! (marché de Noël, château de Prague)

Une pieuvre dans le jardin (verrerie Pacinek)

Une pieuvre dans le jardin (verrerie Pacinek)

Pour toutes les informations

Czech Tourism France
www.czechtourism.com
https://www.visitczechrepublic.com/fr-FR
https://www.prague.eu/fr

Photos Valérie Collet

A lire prochainement, la suite de notre reportage « Traditions de Noël en Bohême : magie et féérie (2/2) »

Les commentaires ne sont pas disponibles!