Le Duc d’Aumale et l’Algérie

A la une, Expositions

Le Duc d’Aumale et l’Algérie

466

2022 est une année particulière pour les relations compliquées entre France et Algérie. D’une part les 60 ans de la fin d’une guerre qui ne disait pas son nom. De l’autre le deuxième centenaire de la naissance d’un prince lié à l’histoire du pays. Histoire du Duc d’Aumale et de l’Algérie.

Henri, cinquième fils de Louis-Philippe d’Orléans naît à Paris, le 16 janvier 1822, sous le règne de Louis XVIII. On lui décerne le titre de Duc d’Aumale.

Horace Vernet - Retour de Taguin (Tagdemt), après la prise de la smala (détail) mine de plomb. 33,5x105 cm. RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly-René-Gabriel Ojéda

Horace Vernet – Retour de Taguin (Tagdemt), après la prise de la smala (détail) mine de plomb. 33,5×105 cm. RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly-René-Gabriel Ojéda

L’héritage du duc d’Aumale

Il ne fait pas bon être prince du sang à cette époque fertile en rebondissements, changements de régime et de dynastie. Et autant de départs en exil et de retours plus ou moins brefs. Le jeune prince a huit ans quand la Révolution de 1830 porte son père au pouvoir comme « Roi des Français ». La même année voit décéder le dernier prince de Condé, son parrain, qui l’a désigné comme unique héritier.  Un héritage énorme dont le fleuron est le domaine de Chantilly, ses terres, ses forêts, son parc dessiné par Le Nôtre. Sans compter les grandes écuries, et le Château, que les saccages révolutionnaires ont mis dans un triste état. On n’oublie pas que1830 est aussi l’année de la prise d’Alger par l’armée française.

Duc - Recueil de prophéties. Reliure de maroquin rouge estampé et doré. ©RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly – Michel Urtado

Recueil de prophéties. Reliure de maroquin rouge estampé et doré. ©RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly – Michel Urtado

Le Duc d’Aumale face à Abd-el-Kader 

Cet événement n’est pas sans conséquence sur la vie du jeune prince qui entame à 18 ans une carrière militaire. Seul métier envisageable pour un prince de sang royal. Envoyé en Algérie avec le grade de lieutenant-colonel il se distingue en 1843 par la prise de la Smala d’Abd-el-Kader. Il s’agit de la capitale ambulante de l’Émir, chef de la résistance algérienne. S’en suit une poursuite sans merci qui se termine en 1847 par la reddition de l’Émir au Duc d’Aumale. Au-delà de leur affrontement, une sorte de parallélisme rapproche les deux adversaires. Dans d’autres circonstances, ils auraient pu être amis ! Comme Henri d’Aumale, Abd-el-Kader a le goût des livres. Il avait réuni une collection de manuscrits qui dans sa fuite en 1843 s’éparpille entre les mains des soldats français. Les ouvrages récupérés sont remis au jeune duc qui les transférera plus tard à Chantilly pour les inventorier. 

Duc - Recueil de prières sur le Prophète avec une image de son tombeau. Reliure de veau estampé et doré, ©RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly -Michel Urtado

Recueil de prières sur le Prophète avec une image de son tombeau. Reliure de veau estampé et doré, ©RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly -Michel Urtado

D’exils en révolutions

En attendant, la Révolution de 1848 et la chute de Louis-Philippe renvoient en Angleterre Aumale et sa famille. Il n’en reviendra que 22 ans plus tard, après la chute du Second Empire. Un mal pour un bien puisque l’officier sans affectation se mue en collectionneur. L’héritage Condé lui donne des moyens quasi-illimités et l’offre est plus abondante qu’aujourd’hui sur le marché de l’art. Le Duc occupe donc ses loisirs forcés à courir galeries d’art et ventes aux enchères, il acquiert parfois des collections entières.  Le résultat : une incroyable réunion de tableaux de maîtres, dessins, gravures, manuscrits, objets d’art. Il s’agit de la plus importante collection privée jamais rassemblée. Son fleuron : les Très Riches Heures du Duc de Berry, réputé le plus beau des manuscrits du XVe siècle.  Dès son retour d’exil en 1871, le Duc fait restaurer son château pour l’aménager en galerie d’art.

Irshād al-sārī , copie d'un manuscrit début XVIe, de divers documents administratifs. Reliure en cuir vert mosaïqué. © RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly-Michel Urtado

Irshād al-sārī , copie d’un manuscrit début XVIe, de divers documents administratifs. Reliure en cuir vert mosaïqué. © RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly-Michel Urtado

Les manuscrits de Tagdemt

Quant aux manuscrits de l’Émir, ils étaient un peu tombés dans l’oubli. Sans doute Abd-el-Kader serait-il heureux de voir aujourd’hui valorisés les ouvrages dont il voulait former une bibliothèque. Même si ces trente-huit rescapés exposés au cabinet des livres ne sont qu’une faible partie de ceux qu’il avait réunis .  À part les plus érudits, les visiteurs de Chantilly sont bien incapables de les déchiffrer. Ce qui n’empêche pas d’admirer l’élégance de la calligraphie arabe, rehaussée de dorures et d’enluminures. Ainsi que les reliures raffinées qui les habillent. À part un recueil de prières daté du XVe l’ensemble des manuscrits remontent aux XVIIIe et XIXe siècles.  Les thèmes abordés mêlent poèmes, prières, prophéties, astronomie, d’autres traitent du droit de la famille. Le plus spectaculaire est une généalogie chérifienne fin XVIIIe s. superbement enluminée.

Généalogie chérifienne, Rouleau de papier, 52,50 x 38 cm. enluminé d'un décor floral. Tlemcen, daté 1198/1784. RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly-Michel Urtado

Généalogie chérifienne, Rouleau de papier, 52,50 x 38 cm. enluminé d’un décor floral. Tlemcen, daté 1198/1784. RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly-Michel Urtado

L’Évêque et l’Émir

On s’intéressera aussi à une lettre de l’évêque d’Alger Antoine Dupuch à l’Émir, concernant un échange de prisonniers. Mgr Dupuch entretint par la suite des rapports amicaux avec Abd El-Kader. Il le visita plusieurs fois lors de sa captivité à Pau, puis à Amboise où l’Émir fut retenu pendant cinq ans. Napoléon III le fait libérer en 1852 grâce à l’intervention de l’évêque, avec une pension annuelle de 100 000 francs. Abd el Kader s’installe alors à Damas où, en 1860, il sauve d’un massacre plusieurs centaines de chrétiens. Ce qui lui vaut d’être décoré la légion d’honneur !  L’Émir reviendra plusieurs fois en France, notamment en 1867 pour l’Exposition Universelle. En 1869 il assiste, aux côtés de l’Impératrice Eugénie à l’inauguration du Canal de Suez.  Bel exemple d’ouverture d’esprit dont chacun ferait bien de s’inspirer des deux côtés de la Méditerranée.

Informations pratiques :

Les Manuscrits de Tagdemt
Exposition, du 5 mars au 30 mai 2022
Château de Chantilly, Cabinet des Livres,
60500 Chantilly
Ouvert chaque jour sauf mardi, de 10h30 à 17h
Entrée : 17€, TR: 13,50€
Renseignements et réservations
Tel : 03 44 27 31 80
Site web : www.chateaudechantilly.fr

 Photo d’ouvertureFr- X. Winterhalter, Henri, Duc d’Aumale à 32 ans, vers 1840 RMN-Grand Palais Domaine de Chantilly-Michel Urtado

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/fresque-etages-vitry-sur-seine/

Les commentaires ne sont pas disponibles!