La fabuleuse histoire de l’Eau de Cologne à voir au Musée de la Parfumerie de Grasse

A la une, Expositions

La fabuleuse histoire de l’Eau de Cologne à voir au Musée de la Parfumerie de Grasse

1547

Vous souvenez-vous de l’Eau de Cologne ? Quand j’étais enfant, ma grand-mère et mon arrière grand-mère en mettaient. Et je faisais de même. Cette Eau de Cologne donnait une sensation de fraîcheur et de bien-être. Et elle sentait bon. Je crois pouvoir affirmer que dans toutes les familles, il y avait au moins une bouteille d’Eau de Cologne. Entre Eau de Cologne et Parfum, quelle différence ? Comme les parfums, elle a une structure olfactive. Découvrez son histoire et si vous le pouvez, allez au Musée de la Parfumerie de Grasse pour y admirer cette magnifique exposition.

Le Musée International de la Parfumerie organise une exposition consacrée à l’eau de Cologne. Cette exposition a le soutien scientifique et financier de l’ARMIP. Cette fameuse Eau de Cologne a été créée en 1709. Elle fait partie des incontournables de la parfumerie. Les parfumeurs se livrent à  un véritable exercice de style pour se démarquer quand ils en créent une. Tous doivent ajouter leur touche personnelle pour se différencier. Ses notes hespéridées d’agrumes et de romarin la rendent rafraîchissante, tonique, dynamique, légère.

Musée International de la Parfumerie de Grasse

Eau de Cologne : indémodable et tellement sensuelle

De tous les parfums, l’eau de Cologne possède une structure olfactive évidente. Elle est lisible, compréhensible par tous, inscrite dans la durée et dans l’histoire de la parfumerie. En fait, il s’agit d’un parfum d’une haute technicité et pourtant très simple à réaliser. Ce qui ne signifie pas qu’il soit facile à faire. Elle se joue du dandy, de l’aristocrate, du punk, du banquier, de l’ouvrier ou du bourgeois. Elle n’a pas de genre et concerne tous les milieux sociaux.

Musée International de la Parfumerie de Grasse : Exposition Eau de Cologne

Une exposition qui vaut le détour

A l’image de l’eau de Cologne, l’exposition consacre une place importante aux maisons de parfumerie françaises et européennes (allemandes, italiennes, espagnoles, anglaises)… Elle est l’occasion pour le Musée International de la Parfumerie de présenter au public sa riche collection de flacons, d’affiches, de boîtes à savons dans leur contexte historique et stylistique. Ces collections seront enrichies de prêts institutionnels et privés, notamment auprès des maisons de parfumerie historiques afin de compléter cette approche sociologique et artistique.

Musée International de la Parfumerie de Grasse : Exposition Eau de Cologne

Des dispositifs intelligemment pensés

Des dispositifs muséographiques interactifs contextualiseront les collections présentées et permettront d’élargir le discours aux cinq sens : vidéos, projections, bornes interactives, points olfactifs et tactiles. L’exposition proposera aux personnes atteintes de déficience visuelle un parcours adapté à l’aide de matériels spécialement conçus. Un cheminement tactile et olfactif ponctuera l’espace de l’exposition, permettant de s’approprier le discours de manière ludique. En partenariat avec le service des publics, une riche programmation événementielle (spectacles, conférences, ateliers) permettra d’approfondir les thématiques relatives à l’exposition.

Musée International de la Parfumerie de Grasse : Exposition Eau de Cologne

La Fabuleuse Histoire de l’Eau de Cologne

Musée International de la Parfumerie de Grasse : Exposition Eau de Cologne

Jean-Claude Ellena Commissaire de l’exposition vous conte cette exposition

« Elle est né d’un rêve dont je n’avais pas mesuré la portée de l’ouvrage. Dans la nuit, tout m’avait semblé clair, limpide, facile, mais à l’aube, soudain, toutes ces images étaient comme gommées, lointaines, et même incohérentes. C’est à ce moment que je compris que pour réaliser un rêve, il fallait ordonner sa mémoire, ses pensées, ses désirs. Du rêve, je me souvenais des couleurs, non des odeurs. Je rêve rarement d’odeurs, de parfums, ou seulement quand je créais. Les couleurs étaient : orange, mandarine, lavande, citron, c’étaient non seulement des couleurs, mais le nom des fruits et des fleurs qui composent les eaux de Cologne. Il y avait aussi le vert de la bergamote. »

Musée International de la Parfumerie de Grasse : Exposition Eau de Cologne

Une recherche importante

« Je débutais mes recherches sur les couleurs, et j’appris que le nom de la couleur orange venait du fruit et non l’inverse, que celui de la mandarine venait de la couleur des robes des Mandarins, haut fonctionnaire chinois. L’approche était bonne. Toutes ces couleurs étaient joyeuses et s’interpelaient, s’encourageaient, de la même façon que les composants des eaux de Cologne.« 

Musée International de la Parfumerie de Grasse : Exposition Eau de Cologne

Raconter l’eau de Cologne, c’est mêler l’histoire à l’historique.

« La première invite à l’émotion, le second aux faits. Je décidais de rencontrer Jean Marie Farina, l’inventeur en 1709 de l’eau de Cologne. Vous allez croire que j’affabule, que je travestis la vérité, mais non. J’allais faire la connaissance de Jean-Marie farina, dont le nom se perpétue par l’aîné de la famille et cela depuis trois siècles. Puis, j’allais croiser les artisans-artistes : les parfumeurs qui ont marqué l’Histoire de la parfumerie et se sont succédé jusqu’à nos jours. L’accueil fut stimulant et gratifiant. »

Pastelle Berthe Morisot

Pastelle Berthe Morisot

Des témoignages qui comptent

« Raconter au plus juste l’histoire des marques et des parfums passés comme ceux d’aujourd’hui n’est pas un exercice facile. J’ai entendu des témoignages différents ou inégaux, lu des documents d’archives ; parfois les dates de créations manquent. Je n’ai pas pris position préférant laisser le lecteur découvrir les différents récits de chaque auteur. Tous les créateurs d’eaux de Cologne – ils sont nombreux – ne sont pas présents dans l’exposition, je le regrette, mais je connaissais l’espace disponible, un choix s’imposait. Malgré ces nez en moins, l’histoire et l’historique a pris corps.« 

Musée International de la Parfumerie de Grasse : Exposition Eau de Cologne

Une existence de trois siècles

« Avec plus de trois siècles d’existence, l’eau de Cologne a marqué l’invention de la parfumerie moderne. Celle-ci n’a pas de genre et n’a jamais cessé d’évoluer, de se transformer, de s’inventer, de changer, tout en restant de l’eau de Cologne. C’est là, peut-être, la raison de son succès.« 

Musée International de la Parfumerie de Grasse : Exposition Eau de Cologne

Un rêve qui a aboutit

« Ce rêve, je l’ai construit avec Mrs Olivier Quiquempois (conservateur), Gregory Couderc (responsable scientifique), Ms Nathalie Derra et Cindy Levinspuhl (chargées des expositions), l’équipe du Musée International de la parfumerie, avec la scénographe Maddalena Giovannini , ainsi que le bureau et les adhérents de l’ARMIP, les journalistes de la revue NEZ, l’historienne Élisabeth de Feydeau, et le complice écrivain et journaliste Lionel Pailles. Sans eux, sans leur travail, leur soutien et leur exigence, je n’aurais pu être le commissaire de cette exposition que je souhaite colorée et généreuse. Qu’ils soient ici profondément remerciés. Sentez et rêvez !« 

Musée International de la Parfumerie de Grasse : Exposition Eau de Cologne

Infos pratiques

A voir jusqu’au 5 janvier 2020

Musée International de la Parfumerie
2 Bd du Jeu de Ballon
06131 Grasse Cedex

www.museesdegrasse.com

Crédit Photos : Musée International de la Parfumerie

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/yves-saint-laurent-photographies-defiles/

Les commentaires ne sont pas disponibles!