Grand Tour de Catalogne : ode à la nature dans les Pyrénées

Evasion, Idées Week-End, Voyages

Grand Tour de Catalogne : ode à la nature dans les Pyrénées

335

La Catalogne, au nord-est de l’Espagne, est une région qui a beaucoup à offrir tant sur le plan de sa culture que de sa magnifique nature ou de sa gastronomie. Il vous faudra bien plus d’un voyage pour découvrir la Costa Brava ou le Delta de l’Ebre, les montagnes de Montserrat ou les Pyrénées. Aussi, le Grand Tour de Catalogne récemment créé, propose-t-il 5 itinéraires aux visiteurs curieux mais qui n’auraient pas eu trop le temps de préparer leur programme… Ces 2200 kilomètres à parcourir en plusieurs fois, si possible en voiture électrique, rayonnent sur tout le territoire catalan, du littoral méditerranéen aux montagnes. Chaque programme, sans viser à l’exhaustivité, a été soigneusement élaboré dans l’esprit, aussi, d’un tourisme durable.

Nous avons suivi en partie un de ces itinéraires (le n°4), dans les Pyrénées, le temps d’un long week-end. Il nous a menés d’Ouest en Est, entre villages, parcs naturels et volcans. Une brève mais très intense immersion dans la nature. 

Grand Tour - de Catalogne : Voitures électriques et vue depuis les ruines de l’église Santa Maria del Castell à Gosol

Voitures électriques et vue depuis les ruines de l’église Santa Maria del Castell à Gosol

La Seu d’Urgell, première halte du Grand Tour de Catalogne

A 2h30 de Barcelone, la plus grande ville des Pyrénées catalanes possède un joli centre historique. On se plaira à en parcourir les séries d’arcades tout en pierre qui protègent autant du soleil que de la pluie. Sur certaines façades dont certaines remontent au XIVe siècle, de drôles de grilles aux gros crochets acérés protègent les fenêtres. Ce sont des estripagecs (laisses-y ta veste). Un nom qui met bien en garde les animaux ou voleurs contre leur redoutable efficacité… Quant à la cathédrale, une basilique à trois nefs, elle hisse vers le ciel son imposante façade en gros blocs de granit. Construite au XIIe siècle sur un temple antérieur de six-cents ans, elle illustre l’apogée de l’art roman en Catalogne. Art que l’on retrouvera aussi au musée diocésain à travers toutes sortes d’objets et manuscrits tel le fameux Beatus de la Seu d’Urgell.
www.laseumedieval.com 

Grand Tour de Catalogne : La Seu d’Urgell

La Seu d’Urgell

Grand Tour de Catalogne : La fromagerie Abadessa et crochet « estripagec »

La fromagerie Abadessa et crochet « estripagec »

Grand Tour de Catalogne : La cathédrale, la Seu d’Urgell

La cathédrale, la Seu d’Urgell

Vous dégusterez bien un peu de fromage… 

La fromagerie de l’Abadessa, créée par Judit Carreira il y a sept ans, propose une intéressante et délicieuse visite. Philosophie de la maison : rester petite, en centre ville et exceller dans sa production. L’été, 900 litres de lait des alpages sont transformés ici chaque semaine, avec une pasteurisation et un affinage dans une cave ancienne très humide. Dix litres de lait donneront un kilo d’un de ces huit différents fromages, tous meilleurs les uns que les autres et dont certains sont nettoyés à la bière. Lequel séduira le plus vos papilles? La fragua, la tometa, le canonge, la lluna bruna, la bruma, le cabraflor ? Vous préférerez peut-être le vieil avi, (grand-père en catalan) ou le tupi, très fort en goût. Ce dernier contient des épices et de l’eau de vie, une des petites surprises piquantes du Grand Tour de Catalogne.
https://www.abadessa.cat 

Salle de fabrication du fromage et plat de dégustation

Salle de fabrication du fromage et plat de dégustation

Grand Tour de Catalogne : Village

Village

Le Parc Naturel Cadi-Moixero

1h15 de voiture au milieu de forêts et de monts embrumés et nous voici à Tuxen, dans le massif du Pedraforca, cette montagne semblable à une fourche de pierre. Celle-ci appartient avec certains sites de France, de Grèce, d’Italie et d’Albanie, au réseau des Montagnes Méditerranéennes Emblématiques qui vise à la sauvegarde de leur patrimoine naturel et humain tout en encourageant les bonnes pratiques. Sept chemins (à parcourir chacun en une journée) en permettent la découverte selon différents thèmes : eau et sources, cathares et troubadours, marmottes, charbon et dinosaures, Picasso et Gosol… Avant de s’engager sur l’un d’eux, ne pas oublier de visiter le petit écomusée des Trémentinaires. Il raconte par le menu la vie de ces femmes qui autrefois, collectaient la résine des pins pour la transformer en huile et en médicament. Produits qui circulaient dans toute la Catalogne.
https://www.cadi-moixero-natural-park/en  

En route vers le Parc Naturel de Cadi-Moixero

En route vers le Parc Naturel de Cadi-Moixero

Grand Tour de Catalogne : Le village de Tuxen

Le village de Tuxen

Ruelle et fontaine, Tuxen

Ruelle et fontaine, Tuxen

Détails de fontaines, Tuxen

Détails de fontaines, Tuxen

Objets usuels et photos de Trémentinaires au musée du même nom, Tuxen

Objets usuels et photos de Trémentinaires au musée du même nom, Tuxen

Biodiversité et réminiscences picassiennes

Quelques kilomètres de route et nous voici à Font Terrers (1600m), point de départ d’un petit trek pour Gosol (en photo de une). Cette heure de balade, guidée par la très savante Violant Bonet, offre l’occasion d’approcher la faune et la flore exceptionnelles de la région. A l’appui, un dépliant sur les oiseaux et sur les déjections animales ! Marmottes, écureuils, martes, blaireaux, pics noirs, mésanges, becs-croisés sont les joyeux habitants des lieux. Sans oublier certains champignons tels le Rovello (lactaire sanguin) ou le Fredolic (Petit-gris) interdits à la cueillette. Le village de Gosol leur vole bientôt la vedette. En 1906, Picasso, en panne d’inspiration, est venu en mule jusqu’à ces maisons isolées dont les couleurs jaune et rose auraient donné naissance aux révolutionnaires Demoiselles d’Avignon (1907). La maison où il vécut trois ans et le centre d’interprétation témoignent de cet émouvant pan d’histoire du Grand Tour de Catalogne.
www.vioguia.com 

Grand Tour de Catalogne : Village et pâturage

Village et pâturage

Lactaire sanguin et Petit gris

Lactaire sanguin et Petit gris

Grand Tour de Catalogne : Ruelle en pierre

Ruelle en pierre

La maison où séjourna Picasso et sa sculpture La Femme aux pains, à Gosol

La maison où séjourna Picasso et sa sculpture La Femme aux pains, à Gosol

Orage sur la montagne de Pedaforca (Fourche de pierre)

Orage sur la montagne de Pedraforca (Fourche de pierre)

Le musée des mines  

Un peu de route jusqu’à Cercs ? Une grande plongée dans l’univers poignant de la mine nous y attend. Photos, objets, documents, appartement de mineur, vidéo… Le musée développe le sujet de façon vivante, sous tous ses aspects. Une incursion en wagonnets à l’intérieur du site permet d’approcher physiquement la vie quotidienne de ces ouvriers (parmi lesquels des enfants) qui sacrifièrent leur vie à leur dur labeur. Saviez-vous que chaque mineur était accompagné d’un canari en cage ? Sensible au gaz en cas de grisou, il cessait alors de chanter donnant ainsi l’alarme.
https://www.mmecercs.cat 

Grand Tour de Catalogne: Le petit train devant le musée des Mines

Le petit train devant le musée des Mines

Dans la mine

Dans la mine

Mineur au travail, scène reconstituée à l’intérieur de la mine

Mineur au travail, scène reconstituée à l’intérieur de la mine

Serin dans sa cage et chambre d’un mineur

Serin dans sa cage et chambre d’un mineur

Parc naturel de la Garrotxa, un des trésors du Grand Tour de Catalogne

Une bonne heure de voiture, un court arrêt au splendide monastère roman de Ripoll et l’on arrive dans la zone volcanique de la Garrotxa, dans les Pyrénées orientales. Des collines toutes douces et toutes vertes peuplent le paysage que l’on n’attendait pas si paisible. Quarante volcans, en effet, dorment autour de nous. Tous ont connu, un jour, une éruption. Le Batet, il y a 500 000 ans. Le Croscat, il y a 10 000 ans. Et on ignore quand ils récidiveront et comment, car il existe de multiples sortes d’éruptions. Toutes choses que nous explique par le menu l’excellente guide spécialisée Beth Cobo.

Des volcans aux papillons  

Depuis l’ère de Can Xel, un chemin mène jusqu’au volcan du Croscat, offrant en spectacle des paysages de plus en plus lunaires, aux mille variations d’ocres et de bruns. Il faudra contourner le volcan, en pénétrer le cœur. Et surtout, observer l’extraordinaire biodiversité qui s’est développée sur sa fertile terre rouge. Thym, origan, pois (les fasoli) et orchidées (56 espèces différentes) prospèrent ici. La vedette incontestée des lieux demeurant l’Azuré du Serpolet (Masculinea arion), ce grand papillon bleu pâle tacheté de noir, complètement disparu en Europe et réapparu récemment sur ce territoire !
www.trescalia.com 

Grand Tour de Catalogne : Monastère de Ripoll

Monastère de Ripoll

Cloître du monastère de Ripoll

Cloître du monastère de Ripoll

Le volcan du Croscat

Le volcan du Croscat

Dans le cœur du Croscat

Dans le cœur du Croscat

Strates et laves volcaniques sur les flancs du Croscat

Strates et laves volcaniques sur les flancs du Croscat

Balade dans la Fageda d’en Jorda

Cette forêt de 6 X 10km s’étend sur une coulée de lave volcanique provenant du Croscat. Sur son sol constitué d’une accumulation de pierres, aucune plante ni aucun arbre ne pousse à part le hêtre, le seul à pouvoir survivre avec ses racines à l’air libre. L’été, quand il pleut, l’eau conduite par les branches, s’écoule le long des troncs venant ainsi en irriguer la base car paradoxalement, le hêtre a besoin de beaucoup d’eau ! Aucun animal ni aucun insecte ne vit ici du fait du manque de nourriture. Cette hêtraie offre un tableau naturel des plus étonnants, emprunt de silence. On y chemine, comme portés par un mystère, observant à chaque pas ces incroyables noeuds de racines qui entourent les pierres comme des serpents.

Sol empierré de la hêtraie d’en Jorda

Sol empierré de la hêtraie d’en Jorda

Racines et pierres, hêtraie d’en Jorda

Racines et pierres, hêtraie d’en Jorda

Racines d’un hêtre contournant les roches

Racines d’un hêtre contournant les roches

Le mas la Coromina

Avec ses 240 vaches (contre 400 auparavant), il est la première ferme bio productrice de lait en Catalogne. Les vaches n’y reçoivent ni produits chimique, ni médicament et sortent tous les jours. Tout en veillant au bien être animal, Isabel et Albert, heureux maîtres des lieux, pratiquent le tourisme rural. Pour apprécier leur travail et goûter à leurs fromages, ils proposent de venir les aider dans leur vie quotidienne, le temps d’une journée. Traire les vaches, nourrir les lapins, ramasser les œufs des poules… Une expérience originale qui pourrait bien vous inciter à entreprendre le Grand Tour de Catalogne, en famille !
https://www.maslacoromina.cat 

Grand Tour de Catalogne : La ferme de La Coromina

La ferme de La Coromina©Ria Poulsen

Vache, ferme de la Coromina

Vache, ferme de la Coromina ©Ria Poulsen

Plus d’infos sur le Grand Tour de Catalogne

Comment s’y rendre

De Paris à Barcelone : vols Vueling d’1h45. Puis 2h30 de route jusqu’à Seu d’Urgell (itinéraire 4).
www.vueling.com 

Où dormir

Hôtel Andria à la Seu d’Urgell
Bâtiment moderniste, confortable, à la très jolie déco et entouré de plantes. Bon restaurant de cuisine locale (nous y avons dégusté le Poulet dans le style de grand-mère Quica).
www.hotelandria.com/en 

Véranda et chambre de l’hôtel Andria

Véranda et chambre de l’hôtel Andria

Hôtel-Spa Resguard dels Vents**** à Ribes de Freser (Parc Cadi-Moixero)
Un magnifique havre de paix tout en pierre, à 1000 mètres d’altitude, au milieu des prairies et des forêts. Grandes fenêtres sur le paysage, déco contemporaine. Très bon restaurant. Un lieu où s’attarder.
www.hotelresguard.com/en 

Hôtel Barcelona 1882 (à Barcelone)
A deux pas de la Sagrada familia, très confortable, jolie déco contemporaine, patio fleuri, piscine d’eau salée, toit terrasse arboré.
www.hotelbarcelona1882.com 

Patio de l’hôtel Barcelona et salon de l’hôtel Resguard dels vents

Patio de l’hôtel Barcelona et salon de l’hôtel Resguard dels vents

Où se restaurer 

Hostal Francisco à Gosol
Cadre tout simple. Délicieuse cuisine locale tels les petits pois noirs, les côtelettes d’agneau à la braise ou les sèches aux oignons.
www.hostalcalfrancisco.com 

Restaurant la Moixina à Olot (La Garrotxa)
Convivial, en pleine nature. Cuisine typiquement catalane à partir de produits locaux. A goûter : le délicieux yogur de la Fageda fabriqué artisanalement par des personnes handicapées.
https://lamoixina.com/restaurant-moixina-olot/ 

Restaurant Oleum à Barcelone
Sur les hauteurs, à l’intérieur du musée National d’art de Catalogne. Cadre grandiose amplifié par des jeux de miroirs. Délicieux agneau de sept heures.
www.restaurantoleum.com 

Côtelettes d’agneau grillées (Hostal Francisco) et sèches à la plancha (restaurant de l’hôtel Resguard dels vents)

Côtelettes d’agneau grillées (Hostal Francisco) et sèches à la plancha (restaurant de l’hôtel Resguard dels vents)

Figure de Trémentinaire (boutique du musée de Tuxen)

Figure de Trémentinaire (boutique du musée de Tuxen)

Brume matinale, Parc Naturel de Cadi-Moixero

Brume matinale, Parc Naturel de Cadi-Moixero

Tous les renseignements 

Office de tourisme de la Catalogne à Paris
50 rue Saint-Ferdinand
75017 Paris
Tél. : 01 40 46 88 77
www.catalunya.com 

Et aussi

https://www.catalunyaexperience.fr
http://www.grandtourcatalunya.com/?lang=fr 

Photos : Valérie Collet sauf  celles de la ferme de la Coromina ©Ria Poulsen

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/brno-escapade-hivernale-moravie-du-sud/

Les commentaires ne sont pas disponibles!