Mecklembourg-Poméranie occidentale (1/2) : entre petites villes et châteaux de contes de fée

Evasion, Voyages

Mecklembourg-Poméranie occidentale (1/2) : entre petites villes et châteaux de contes de fée

94

Vue du ciel ou sur une carte, le land de Mecklembourg-Poméranie occidentale, un des plus grands et des moins peuplés d’Allemagne, est une terre étirée en largeur, toute en bleu et toute en vert. Le bleu? Celui de ses quelque 2000 lacs, de ses nombreux cours d’eau et de la mer baltique qui le borde sur 350 km. Le vert : celui de sa nature préservée où se côtoient harmonieusement champs, collines et immenses forêts. Mais au milieu de ces beautés naturelles se nichent bien d’autres trésors telles de jolies villes historiques et quelques grandioses châteaux dont les décors en papier mâché sont une vraie originalité.

Aussi après un été si chaud et si sec, pourquoi ne pas nous suivre sur ces terres fraîches et inspirantes ? Nous vous conterons notre voyage en deux articles consacrés respectivement au patrimoine et aux lacs de cette terre méconnue du nord est de l’Allemagne. 

Mecklembourg-Poméranie - Eglise de Ludwigslust, vue sur l’autel et sa monumentale peinture réalisée sur papier mâché

Eglise de Ludwigslust, vue sur l’autel et sa monumentale peinture réalisée sur papier mâché

Schwerin, la petite capitale du land Mecklembourg-Poméranie occidentale

Cette petite ville dont l’histoire remonte au XIe siècle, est devenue capitale après la réunification des deux Allemagnes. Dans les années 90, il ne restait plus grand chose de son joli patrimoine détruit, non par la guerre mais par la négligence de l’occupant russe et ses franches démolitions (notamment de nombreuses églises). Grâce aux subventions de l’Etat pour le programme « Reconstruction de l’Est » la vieille ville a pu être restaurée. Et Schwerin aujourd’hui est aussi charmante que tranquille, mariant la brique, l’enduit ou le colombage avec le raffinement d’une ville résidentielle (et non hanséatique). Pour la « ville des lacs et des forêts » (signification de son nom), l’eau tient une place importante, présente jusqu’en son coeur. On se baladera volontiers le long de ses quais ou sur sa grand place. Un large café accueillant des concerts y a récemment été ouvert, donnant beaucoup d’animation au lieu en soirée.
https://www.schwerin.de/ 

Mecklembourg-Poméranie - Le lac au coeur même de la ville (Schwerin)

Le lac au coeur même de la ville (Schwerin)

Mecklembourg-Poméranie - La grand place (Schwerin)

La grand place (Schwerin)

Ruelles (Schwerin)

Ruelles (Schwerin)

Bâtiment de style baroque (Schwerin)

Bâtiment de style baroque (Schwerin)

Maison à colombages (Schwerin)

Maison à colombages (Schwerin)

Dans le secret du château de Schwerin

Majestueusement dressé sur son île, cet imposant château (photos d’ouverture) est le monument incontournable de Schwerin. Il fut construit sur des ruines médiévales entre 1843 et 1857 pour servir de résidence au grand-duc de Mecklembourg-Schwerin. Aujourd’hui, il abrite le Parlement du land de Mecklembourg-Poméranie occidentale. Ses architectes Georg Adolph Demmler et Friedrich August Stüler se sont fortement inspirés, pour son aspect extérieur, du château de Chambord. L’ensemble déployant non sans grâce un style néo-Renaissance mâtiné de gothique et de baroque. 

Mecklembourg-Poméranie - Le château sur son île (Schwerin)

Le château sur son île (Schwerin)

Visite, de l’intérieur aux jardins…

A l’intérieur, une cascade de salles (il en comporte 40 au total) se visitent en un parcours plein d’atmosphère : salle à manger, salles de réception, cabinets, bibliothèque, salle du trône… Le décor y est élégant, jouant habilement entre trompe-l’oeil et matériaux authentiques. Il est ponctué de tableaux et de meubles de qualité. Certains, d’origine, on pu être rachetés récemment, l’ensemble initial ayant été dispersé il y a bien longtemps du fait de l’occupation des lieux jusqu’en 1918. Ne pas omettre, avant de partir, de passer un moment dans le jardin, la grotte et l’orangerie, véritable paradis pour les arbres en pot. Là, a proximité immédiate du lac, on reçoit de très doux embruns comme venus de quelque mer tiède. Une enivrante atmosphère.
https://www.mv-schloesser.de/

Mecklembourg-Poméranie - Le Cabinet fleuri (Château de Schwerin)

Le Cabinet fleuri (Château de Schwerin)

Mecklembourg-Poméranie - La salle du Trône (Château de Schwerin)

La salle du Trône (Château de Schwerin)

Peintures et décors

Peintures et décors

La bibliothèque avec ses étagères fermées (Château de Schwerin

La bibliothèque avec ses étagères fermées (Château de Schwerin)

Tableaux décorant les murs

Tableaux décorant les murs

L’orangerie (Château de Schwerin)

L’orangerie (Château de Schwerin)

L’orangerie et ses belles structures métalliques. A droite, fuchsias en pots

L’orangerie et ses belles structures métalliques. A droite, fuchsias en pots

Ludwigslust, la reine du papier mâché

Trois petits quarts d’heure de route et nous voici à Ludwigslust, petite ville construite autour du château éponyme, au XVIIIe siècle. Assez « récente », elle a comme principal intérêt d’avoir vu naître, en 1750, une manufacture de papier mâché ornemental. Assez unique, séduisant la bourgeoisie comme la noblesse, celle-ci devait se développer rapidement et exporter ses productions en Europe.

Son Château : un petit Versailles ! 

Edifié comme pavillon de chasse par le duc Christian-Louis II de Mecklembourg-Schwerin en 1724, le château de Ludwigslust fut entièrement reconstruit de 1772 à 1776 pour son fils Frederic par l’architecte Johann Joachim Busch sur le modèle du château de Versailles. Pour réduire le coût des travaux, la pierre fut remplacée par de la brique. Et les habituelles décorations en stuc, par du papier mâché. Ainsi l’imposante salle de bal qui, des chapiteaux de colonnes aux frises du plafond ou aux guirlandes de balcons, n’arborent que des ornements dans ce matériau. L’illusion est parfaite. Elle l’est aussi sur certaines autres oeuvres comme cette pendule que l’on croirait en bronze ou ce buste sculpté imitant le marbre ! Autre intérêt du château : son somptueux parc baroque de 120 hectares aménagé à l’anglaise avec grottes, fontaines, cascades et canaux. Plantes exotiques et très vieux arbres (cyprès, séquoias…) s’y côtoient avec bonheur.

Mecklembourg-Poméranie - Le château de Ludwigslust

Le château de Ludwigslust

La salle de bal et son décor en papier mâché (château de Ludwigslust)

La salle de bal et son décor en papier mâché (château de Ludwigslust)

Motif en papier mâché. A droite, chapiteau, frises et guirlandes de la salle de bal

Motif en papier mâché. A droite, chapiteau, frises et guirlandes de la salle de bal

Pendule et buste : quand le papier mâché imite le bronze et le marbre !

Pendule et buste : quand le papier mâché imite le bronze et le marbre !

L’église de Ludwigslust : le temple de l’illusionnisme…

D’extérieur l’église de Ludwigslust est toute petite et toute simple. A l’intérieur, un théâtre, un mirage… Construite entre 1765 et 1770 pour le Château et le très pieux Duc Frederic de Mecklembourg, elle comporte d’un côté une loge richement ornée et ceinte d’une draperie, depuis laquelle le Duc pouvait assister aux messes. En face : une immense peinture d’autel (la plus grande d’Europe) réalisée par Johann Dietrich Findorff sur le thème de la naissance de Jésus. Le tout entièrement en papier mâché ! Cette dernière peinture XXL, de belle facture au demeurant, est constituée de mille panneaux de ce fameux matériau, fixés sur du bois. Pour ajouter à l’illusionnisme, elle dissimule l’orgue dont le son parvient sans obstacle, dans la nef. L’acoustique du lieu est excellente. Du grand art !

Mecklembourg-Poméranie - L’Eglise de Ludwigslust

L’Eglise de Ludwigslust

 La monumentale peinture d’autel et la loge du Duc richement ornée (papier mâché).

La monumentale peinture d’autel et la loge du Duc richement ornée (papier mâché).

Détails de panneaux de la peinture d’autel (papier mâché)

Détails de panneaux de la peinture d’autel (papier mâché)

Le Palais Bülow : une belle demeure à visiter

Le Palais Bülow fut construit en 1832, à Ludwigslust, par le duc de Mecklembourg pour un de ses ministres et amis, Vollrath von Bülow, en remerciement de ses bons services. Par la suite, le lieu devint une maison de loisirs pour officiers, une école primaire sous l’ère communiste. Jusqu’à 2011 où il fut racheté par la famille d’un restaurateur, Norbert Leithold, qui en a fait sa demeure. Passionnée d’art et de patrimoine, celle-ci s’efforce de la restaurer, de l’entretenir et de la faire vivre. La partie habitée, truffée de meubles et d’objets anciens, fait l’objet d’une visite commentée pleine de surprises. On y découvre, entre autres, la bibliothèque, la salle à manger et l’ancienne salle de bal avec leurs différentes pièces en papier mâché dont une exceptionnelle Jeune femme à l’épée (1785) magnifiquement restaurée
www.palais-buelow.de 

Le vestibule et à droite, Marie Leithold soulevant un buste en… papier mâché !

Le vestibule et à droite, Marie Leithold soulevant un buste en… papier mâché !

Jeune femme à l’épée et médaillon décoratif de la salle de bal (oeuvres en papier mâché)

Jeune femme à l’épée et médaillon décoratif de la salle de bal (oeuvres en papier mâché)

Palais Bülow : mettre la main à la pâte…

Au rez-de-chaussée du Palais Bülow, Iris a recréé une petite fabrique de papier mâché où chacun peut s’initier à sa technique. Une brève présentation historique, pour commencer, nous apprend que ce matériau servait aussi bien comme support de peinture dans l’Egypte ancienne que pour des meubles, vers 1800. Ou encore des décors d’intérieurs, en France, au XVIIIe siècle (l’hôtel de Beauharnais, à Paris). Cette pâte à papier qui mêle l’eau et la colle à d’autres ingrédients tenus secrets, s’appliquait en six couches. Pour réaliser votre propre motif, de simples moules en silicone remplis de pâte feront l’affaire. Il vous faudra juste un peu de patience pour le séchage !
www.palais-buelow.de 

Iris Leithold et à droite, différents motifs en papier mâché

Iris Leithold et à droite, différents motifs en papier mâché

Atelier de fabrication de papier mâché (Palais Bülow)

Atelier de fabrication de papier mâché (Palais Bülow)

Pâte à papier et moule en silicone. A droite, motifs en vente à l’atelier.

Pâte à papier et moule en silicone. A droite, motifs en vente à l’atelier.

Plus d’infos

Se rendre en Mecklembourg-Poméranie occidentale

En avion : vols Eurowings jusqu’à Hambourg (1h30). Puis prendre le SBahn jusqu’à la gare centrale de Hambourg d’où part un train pour Schwerin (40 minutes).
https://www.eurowings.com/fr.html
En train (plus écologique): compter une dizaine d’heures.

Se loger en Mecklembourg-Poméranie occidentale

Hotel Speicher am Ziegelsee, à Schwerin
Aménagé dans un ancien réservoir à grain, au bord du lac, cet hôtel « première classe » a reçu un prix pour son éco-responsabilité. Chambres confortables avec vue sur l’eau. Agréable restaurant avec terrasse sur la nature.
https://www.speicher-hotel.com/ 

Hôtel Schloss Neustadt-Glewe, à Ludwigslust
Aménagé dans un petit château baroque. Chambres spacieuses, pour certaines somptueusement décorées. Restaurant dans la cave voutée avec un petit buffet de cuisine locale bien cuisinée.
https://www.hotel-schloss-neustadt-glewe.de/en/ 

 Chambre et son décor en stuc baroque (hôtel Schloss Neustadt-Glewe). A droite, l’hôtel Speicher am Ziegelsee.

Chambre et son décor en stuc baroque (hôtel Schloss Neustadt-Glewe). A droite, l’hôtel Speicher am Ziegelsee.

Se régaler à Schwerin

Herzogliche Dampfwäscherei
Cuisine régionale très créative avec influences méditerranéennes. Goûté le turbot aux chanterelles et le sorbet à l’argousier (une spécialité locale) : délicieux ! Notre coup de coeur en Mecklembourg-Poméranie.
https://www.herzogliche-dampfwaescherei.de/ 

Table du restaurant Herzogliche Dampfwäscherei. A droite, turbot aux chanterelles.

Table du restaurant Herzogliche Dampfwäscherei. A droite, turbot aux chanterelles.

Coucher de soleil sur le château de Schwerin 

Coucher de soleil sur le château de Schwerin

Pour toutes les informations

L’office national allemand du Tourisme
https://www.germany.travel/fr/home.html
www.germany.travel/sustainibility
www.germany.travel/german-local-culture-en 

Photos : Valérie Collet

A lire prochainement, notre deuxième article Escapade en Mecklembourg-Poméranie occidentale (2/2), la terre aux mille lacs…

 A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/gabloteaux-cognac-frapin-secrets-de-fabrication/

Les commentaires ne sont pas disponibles!