Découvrez le meilleur de la photographie à Paris Photo 

A la une, Expositions

Découvrez le meilleur de la photographie à Paris Photo 

222

Paris Photo, la plus grande foire internationale de la photographie, a ouvert ses portes ce vendredi 7 novembre jusqu’à dimanche. Allez y pour découvrir le meilleur de la photographie mondiale, qu’elle soit “historique” ou “contemporaine”. C’est sous la verrière du Grand Palais à Paris.

Paris Photo est un événement attendu par un nombreux public. Il avait réuni l’an dernier plus de 68 000 visiteurs. Parmi eux des professionnels, des directeurs de musées, des collectionneurs, mais aussi, en majorité, de nombreux amateurs. Des passionnés, souvent, attirés par la diversité des œuvres proposées.

La verrière du Grand Palais, un cadre fabuleux pour cette 23e édition de Paris Photo.

La verrière du Grand Palais, un cadre fabuleux pour cette 23e édition de Paris Photo.

 

L’ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira, est venue découvrir Paris Photo dès le premier jour.

L’ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira, est venue découvrir Paris Photo dès le premier jour.

 

Image brouillée d’un jeune homme attablé, un œuvre magique du Sud-Africain Mikhael Subotzky (Galerie Goldman).

Image brouillée d’un jeune homme attablé, un œuvre magique du Sud-Africain Mikhael Subotzky (Galerie Goldman).

 

Regard

Regard

180 galeries installées à Paris Photo

Jeux de mains

Jeux de mains

 

Un air d’Edward Hopper avec les images d’Eugenio Recuenco

Un air d’Edward Hopper avec les images d’Eugenio Recuenco

Pour qui aime l’image, Paris Photo est un passage obligatoire. La première raison concerne les collectionneurs qui trouvent le meilleur de la photographie historique et contemporaine. Ils peuvent ainsi faire leur choix auprès des 180 galeries d’envergure internationale qui exposent. Celles-ci proviennent de 29 pays dont 29 % de France, 19 % de l’Amérique du Nord, 12 % de l’Allemagne… 7 % sont anglaises, 6 % asiatiques, 3 % viennent du Moyen-Orient, et 2 % d’Amérique Latine et d’Afrique. La diversité des styles est très large, avec des prix allant de 600 euros à plusieurs centaines de milliers d’euros.

Des œuvres de Sebastian Salgado dans la galerie Polka

Des œuvres de Sebastian Salgado dans la galerie Polka

Des œuvres exceptionnelles

Recto verso

Recto verso

La seconde raison est plus axée vers les amoureux de la photographie. Ils ont le plaisir de pouvoir admirer au même endroit des œuvres exceptionnelles. Et la satisfaction de faire des rencontres, de croiser et discuter avec des professionnels renommés. De prendre du temps aussi à feuilleter les livres photo dans le secteur édition, avec l’opportunité de se les faire dédicacer. 33 éditeurs provenant de 9 pays y présentent des livres vraiment intéressants.

Casques d’or

Casques d’or

Ces visiteurs peuvent également découvrir les images lauréates de plusieurs prix photos. Les Prix Estée Lauder Pink Ribbon ; Next-Image Huawei ; Maison Ruinardt ; Prix du livre Paris Photo-Aperture Foundation Mk2…

Rose bonbon

Rose bonbon

Duos

Duos

L’univers créatif d’artistes majeurs

Rayé !

Rayé !

Paris Photo présente l’univers créatif d’artistes photographes majeurs à travers 29 “solos shows” et 13 “Duo shows”. On peut notamment voir les travaux sur l’adolescence de Jim Goldberg (Casemore Kirkeby, San Francisco) ; les recherches expérimentales sur l’image digitale d’Adrian Sauer (Klemm’s, Berlin) et de Nancy Burson (Paci, Brescia) ; la nature et l’environnement comme source d’inspiration pour Roberto Huracaya (Rolf Art, Buenos Aires) et Edward Burtynsky (Nicholas Metivier, Toronto), mais aussi Paris et la mode avec les œuvres de Juergen Teller (Suzanne Tarasieve, Paris). Ming Smith (Jenkins Johnson, San Francisco) interroge l’idée de l’homogénéité dans la photographie noire américaine. Tandis que Mari Katayama (Sage, Paris) sublime son handicap physique en le mettant au cœur de son processus créatif. Sans oublier les trésors patrimoniaux du Français Yann Morvan, un photographe engagé et instinctif (Sit Down, Paris)…

Rouge révolutionnaire !

Rouge révolutionnaire !

 

 Confortable, comme au camping ! Galerie Lume, Sao Paulo.

Confortable, comme au camping ! Galerie Lume, Sao Paulo.

 

Photo !

Photo !

Vous avez dit Curiosa !

Encore photo !

Encore photo !

Un nouveau secteur, inauguré en 2018, Curiosa, est dédié cette année aux artistes émergents. Invité de cette 2e édition, Osei Bonsu – commissaire et écrivain anglo-ghanéen – a choisi de questionner la photographie et son instabilité par rapport à notre monde actuel. Cette sélection rend compte de la multitude des réalités humaines, visibles ou cachées, de manière innovante et inspirée.

Géométrique

Géométrique

 

Ayana V. Jackson – Collection JPMorgan.

Ayana V. Jackson – Collection JPMorgan.

Prismes grand format

Galerie Prisme – Collection privée Fragments – Fondation A Stichting, Bruxelles

Galerie Prisme – Collection privée Fragments – Fondation A Stichting, Bruxelles

Un des secteurs proposé par Paris Photo, le secteur Prisme, est dédié à l’exposition d’œuvres exceptionnelles. Situé au 1er étage dans le Salon d’honneur, on y découvre de grandes séries et des installations d’envergures. Cette année 14 projets sont présentés, dont les grands formats de Marie Cloquet (Annie Gentils, Anvers) et de Zohra Opoku (Mariane Ibrahim, Seattle)… À voir trois séries emblématiques de Stéphane Lavoué (Fisheye, Paris), The Kingdom, À terre ! et Pampa, un voyage cinématographique lumineux et onirique. Maître de la lumière, l’artiste questionne par la photographie le pouvoir de narration de cette dernière en explorant le rapport de l’homme et de son environnement. Yannick Hedel, lui, traque la course du temps sur l’architecture urbaine. Il présente des compositions issues de ses séries, dont sa série phare intitulée Heures Blanches. Ainsi qu’une composition magistrale de 45 tirages sur 4 m de long et 2,50 m de haut.

Galerie Prisme – Collection privée Fragments – Fondation A Stichting, Bruxelles

Galerie Prisme – Collection privée Fragments – Fondation A Stichting, Bruxelles

Dédicaces

Section édition

Section édition

De nombreux photographes dédicaceront leurs livres tout au long des jourénes Paris Photo. Martin Parr, Yan Morvan, Sophie Calle, Sebastian Salgado, Stéphane Lavoué, et tant autres. Le programme des dédicaces est sur le site www.parisphoto.com.

On admire les œuvres du photographe allemand Juergen Teller

On admire les œuvres du photographe allemand Juergen Teller

Infos Plus

Grand Palais : avenue Winston Churchill 75008 Paris

Billets : Prix : vendredi : 30 €, samedi et dimanche 32 € ; Étudiants : 15 € ; Gratuit pour les moins de 12 ans. Les tickets, catalogues, accessoires ou tours guidés peuvent être commandés en ligne via le site : www.parisphoto.com

Visites guidées : Huawei s’associe à Paris Photo pour offrir des visites guidées de la Foire au grand public par Artstorming dimanche 10 novembre.

Clic clac final à l’américaine !

Clic clac final à l’américaine !

Site : www.parisphoto.com

Réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram : #parisphotofair @ParisPhotoFair

Copyright : Caroline Paux

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/muzeo-offrir-oeuvre-art/

Les commentaires ne sont pas disponibles!