La fine fleur du tatouage mondial au “Tattoo Planetarium” Paris

A la une, Evénements

 La fine fleur du tatouage mondial au “Tattoo Planetarium” Paris

109

Le week-end du 2 au 4 février, Paris a accueilli l’un des événements les plus emblématiques de l’art corporel : le Tattoo Planetarium. Ce Salon International du Tatouage organisé à la Grande Halle de La Villette a attiré des artistes et des passionnés venus du monde entier. 

Cette année, ils étaient 500 pour illuminer la scène artistique de la capitale française. Plongeons dans l’univers fascinant de l’art du tatouage, le 10e art, tel qu’il a été célébré lors de la première journée.

L’immense halle de La Villette est presque trop petite pour accueillir tous les exposants.

L’immense halle de La Villette est presque trop petite pour accueillir tous les exposants.

Tattoo Planetarium : 500 artistes en démonstration

Ce mondial du Tatouage démontre que le tatouage est bien plus qu’une tendance éphémère. Il s’agit d’un art à part entière, en constante évolution et en perpétuelle expansion. Au travers de cet événement, la créativité et la passion des artistes sont mises en valeur. Dans chaque stand, des tatoueurs, connus ou moins connus, montrent la qualité de leur art à travers les images qu’ils présentent, mais surtout en direct. En effet, les visiteurs peuvent se faire tatouer. Nous sommes vraiment ébahis par la beauté et la diversité de cet art du tatouage qui varie de stand en stand. Le spectacle visuel est sans pareil. Les styles vont du traditionnel au contemporain, du réalisme au dotwork (tatouage réalisé point par point). Tous ont démontré la formidable diversité et la richesse de cet art millénaire.

Tattoo Planetarium - Maud Dardeau, une grande artiste française installée à Bordeaux démontre en direct toute la finesse de son art.

Maud Dardeau, une grande artiste française installée à Bordeaux démontre en direct toute la finesse de son art.

Tattoo Planetarium - Tout l’art de Rafael Delalande (Londres) sur les corps, le sien et celui de son client.

Tout l’art de Rafael Delalande (Londres) sur les corps, le sien et celui de son client.

Le visage de Louis de Funès, celui de Jean-Paul Belmondo ou d’une figure imaginaire… Ils accompagneront à jamais leurs porteurs

Le visage de Louis de Funès, celui de Jean-Paul Belmondo ou d’une figure imaginaire… Ils accompagneront à jamais leurs porteurs

Rencontres et échanges

Au-delà des simples démonstrations artistiques, le Tattoo Planetarium offre une plateforme unique pour les échanges et les rencontres. Les visiteurs ont eu l’opportunité de discuter avec les artistes et d’en apprendre davantage sur leur processus créatif. Au-delà de pouvoir planifier leurs propres projets de tatouage. Cet aspect interactif contribue à créer une atmosphère chaleureuse et collaborative, où l’art et la passion sont entremêlés. Que vous soyez connaisseur ou pas de ce monde artistique du tatouage, la visite vaut le détour.

Tattoo Planetarium - Croisé près d’un stand, ce tatoué intégral présente le coté pile et le côté face de son anatomie.

Croisé près d’un stand, ce tatoué intégral présente le coté pile et le côté face de son anatomie.

Au fil des allées du Tattoo Planetarium

Vous avez le sentiment de vivre un événement hors du temps, hors de vos préoccupations actuelles. C’est ce qui m’est arrivé en arpentant les allées du salon. Je n’ai eu que des sourires et cela fait plaisir. Les tatoueurs sont heureux d’être là et de montrer leur art et d’en parler. Les tatoués également car ils sont fiers de présenter leur corps transformé. Chaque motif, chaque dessin représente une facette de leur personnalité. C’est une manière unique de communiquer leurs émotions, leurs passions et convictions. C’est aussi un souvenir vivant, une empreinte de moment précieux de leur vie. Une façon d’honorer un être cher, une personnalité, de marquer une étape importante… Se faire tatouer, c’est également revendiquer sa liberté individuelle, son droit à disposer de son corps. Le tatouage est vraiment une forme d’art. Chaque trait est le fruit du talent et de la créativité d’un artiste.

Tattoo Planetarium - Javier Obregon (Barcelonne) finalise son œuvre.

Javier Obregon (Barcelonne) finalise son œuvre.

Tattoo Planetarium - Le client de Gody Tattoo_porte une splendide œuvre d’art antique sur le dos.

Le client de Gody Tattoo_porte une splendide œuvre d’art antique sur le dos.

Tattoo Planetarium - A chacun son style.

A chacun son style.

Le tatouage à tout âge…

Le tatouage à tout âge…

Célébration de la Culture Tattoo

Le Tattoo Planetarium ne se limite pas aux séances de tatouage en direct et aux présentations artistiques. En effet, le Mondial du Tatouage ce sont aussi des compétitions destinées à mettre en lumière les talents émergents et établis. Les meilleures petites pièces, pièces moyennes, larges tatouages, torse ou dos, intégral… Et les best of quotidiens et Best of show… Toutes les catégories sont représentées. Croyez-moi, les vainqueurs présentent à chaque fois leur trophée avec grande fierté. L’originalité, la technique et la créativité des artistes participants sont récompensées. Ces compétitions ajoutent une dose d’excitation supplémentaire à l’événement. Elles stimulent la compétitivité saine et l’innovation artistique.

Sur la grande scène, les tatoués ont défilé pendant trois jours devant un jury prestigieux et un nombreux public enthousiaste

Sur la grande scène, les tatoués ont défilé pendant trois jours devant un jury prestigieux et un nombreux public enthousiaste.

 Les candidats se succèdent pour montrer leurs tatouages. Ici les « petites pièces ».

Les candidats se succèdent pour montrer leurs tatouages. Ici les « petites pièces ».

Dans le concours “pièces moyennes”, de styles différents tous aussi superbes. Le jury expert décidera.

Dans le concours “pièces moyennes”, de styles différents tous aussi superbes. Le jury expert décidera.

Qui a le plus beau torse ? Deux style différents.

Qui a le plus beau torse ? Deux style différents.

Témoins de la métamorphose du tatouage

On ne peut parler de compétition sans parler du jury. Il est composé de figures emblématiques du tatouage mondial, témoins des métamorphoses profondes qui ont secoué le monde du tatouage depuis les années 70. Autrefois considéré comme une pratique marginale, voire illégale, le tatouage s’est métamorphosé. Il est devenu un art reconnu à part entière, laissant une empreinte indélébile sur la culture populaire et l’imaginaire collectif. Depuis ses modestes débuts, le tatouage a parcouru un long chemin, passant d’une pratique marginale et souvent stigmatisée à un véritable phénomène culturel. Autrefois relégué aux contre-cultures et aux cercles restreints, il a désormais conquis une place de choix dans la société contemporaine. Les membres du jury du Tattoo Planetarium incarnent cette transition, ayant eux-mêmes contribué à façonner l’évolution de cet art au fil des décennies.

Tattoo Planetarium - Le tatoué félicite son tatoueur, Jurgis Mikalauskas qui obtient la seconde place…

Le tatoué félicite son tatoueur, Jurgis Mikalauskas qui obtient la seconde place…

Tattoo Planetarium - La place d’honneur “pièces moyennes”, revient à l’Anglais Mac Simms.

La place d’honneur “pièces moyennes”, revient à l’Anglais Mac Simms.

Un art qui émerge de l’ombre

Dans les années 70 et 80, le tatouage était souvent associé à des marginaux, des rebelles… Son statut juridique incertain alimentait les préjugés et les perceptions négatives. Cependant, des artistes visionnaires ont émergé de ces ombres, repoussant les limites de l’art du tatouage et transformant progressivement son image. Leurs œuvres audacieuses et novatrices ont ouvert la voie à une reconnaissance artistique plus large. Cinq d’entre eux font partie du jury du Tattoo Planetarium. Ces légendes vivantes sont les gardiennes d’un héritage portant en elles les souvenirs d’une époque révolue tout en inspirant les aspirations futures. Une façon de rendre hommage à la richesse et à la diversité de l’art tatoué, ancré à jamais dans le tissu de notre culture moderne.

Mark Mahoney, Junko Shimada, Kari Barba et Filip Leu, très concentrés, observent avant de juger.

Mark Mahoney, Junko Shimada, Kari Barba et Filip Leu, très concentrés, observent avant de juger.

Un jury exceptionnel

Mark Mahoney, un Irlandais californien d’une élégance rare. Il a gravé, entre autres, sur les peaux de Johnny Hallyday, Pamela Anderson, Mickey Rourke et même… Nicolas Sarkozy.
Kari Barba, qui officie dans la plus ancienne boutique de tatouage des États-Unis, à Long Beach en Californie. Jury depuis 2015, elle se remarque chaque année par l’élégance de ses costumes…
Junko Shimada, la tatoueuse la plus japonaise de San Francisco. Elle travaille dans le style traditionnel japonais dont elle connaît tous les codes.
Filip Leu est considéré comme l’un des plus grands tatoueurs du monde occidental. Il a influencé des générations de tatoueurs depuis plus de 40 ans. On le reconnaît facilement avec son style hippie chic décalé !
Luke Atkinson, le cinquième juré, est un anglais expatrié en Allemagne. Il est l’un des pionniers du style japonais contemporain et, lui aussi, remarquable par son élégance sur les différentes scènes.

Tattoo Planetarium - Un choix difficile pour Luke Atkinson, Junko Shimada et Filip Leu!

Un choix difficile pour Luke Atkinson, Junko Shimada et Filip Leu!

Au-delà des apparences

Le tatouage est bien plus qu’une simple décoration corporelle. Pour de nombreux participants, c’est une forme d’expression personnelle profonde, un moyen de raconter des histoires, de célébrer la culture et de revendiquer son identité. Le salon est le théâtre de ces récits vivants, où chaque tatouage est porteur de significations multiples et souvent complexes. Au fil des décennies, le tatouage a gagné en popularité et en acceptation sociale. Les conventions de tatouage, telles que le Tattoo Planetarium, jouent un rôle crucial en offrant une plateforme aux artistes pour exposer leur talent et échanger avec d’autres passionnés.

Dans les allées, les stands sont tous très bien illustrés avec des affiches et des reproductions de tatouages.

Dans les allées, les stands sont tous très bien illustrés avec des affiches et des reproductions de tatouages.

 Le Valentinois Franck Anzalone en plein travail.

Le Valentinois Franck Anzalone en plein travail.

Tattoo Planetarium - Les tatoueuses sont très demandées.

Les tatoueuses sont très demandées.

En phase finitions…

En phase finitions…

Le tatouage opéré par l’artiste Tomftattoo peut être long et il faut s’occuper… Le smarthone est le bienvenu.

Le tatouage opéré par l’artiste Tomftattoo peut être long et il faut s’occuper… Le smarthone est le bienvenu.

Il faut parfois être deux…

Il faut parfois être deux…

Tattoo Planetarium - Gros plan sur le tatoueur…

Gros plan sur le tatoueur…

Tattoo Planetarium - Les artistes ont souvent sur leur tablette le modèle à reproduire.

Les artistes ont souvent sur leur tablette le modèle à reproduire.

Pour en savoir plus

Le tatouage

Le tatouage n’est pas un phénomène récent. À travers les âges et les continents, il a laissé son empreinte sur toutes les cultures, des Celtes aux Japonais, des Égyptiens aux Polynésiens. Des preuves archéologiques montrent que dès la préhistoire, les hommes se marquaient déjà le corps. Un exemple emblématique est celui d’Otzï, l’homme des glaces retrouvé dans les Alpes autrichiennes. Après plus de 5000 ans, il arborait pas moins de 61 marques encrées sur sa peau. 

Le tatouage est devenu un phénomène de mode depuis quelques années.

Le tatouage est devenu un phénomène de mode depuis quelques années.

La machine à tatouer

L’outil utilisé par les tatoueurs est appelé une « machine à tatouer ». Il s’agit d’un appareil électrique spécialement conçu pour injecter de l’encre sous la peau afin de créer des motifs permanents. Ces machines sont généralement équipées d’aiguilles et d’une bobine électromagnétique qui permettent de contrôler la vitesse et la profondeur de l’encre lors du processus de tatouage.

La machine à tatouer, l’outil principal du tatoueur.

La machine à tatouer, l’outil principal du tatoueur.

Le Tattoo Planetarium 

Le Tattoo Planetarium succède, depuis 2022, au Mondial du Tatouage, une des plus prestigieuses conventions de tatouage au monde. Ce salon a été créé par le Tatoueur Tin-Tin en 1999. En 2020 et 2021 les éditions initialement prévues ont été annulées en raison du Covid. Il accueille à chaque édition des milliers de visiteurs.

La Grande Halle de La Villette accueille le Tattoo Planetarium.

La Grande Halle de La Villette accueille le Tattoo Planetarium.

Animations

Outre les démonstrations et le concours, l’événement propose des expositions, des concerts, des soins de tatouage, une librairie. Des stands de mode, créations de bijoux, restauration, sont également prévus.

https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/activites-spectacles/le-planetarium

Pour en savoir plus sur l’organisation de cet événement

Photos : Caroline Paux

A lire aussi sur le Site Dynamic Seniors : https://dynamic-seniors.eu/le-lido-2-a-ouvert-en-decembre-2023/

Les commentaires ne sont pas disponibles!